L'espace Schengen

L’espace Schengen (en anglais) compte 26 pays européens qui ont convenu de créer des exigences d’entrée et de sortie communes afin d’éviter d’avoir à établir des frontières intérieures. Du moment que les exigences d’entrée de l’espace Schengen sont respectées, l’accord permet aux étrangers de voyager librement entre les pays participants sans avoir à faire l’objet d’un contrôle frontalier (à quelques exceptions près, voir ci-dessous).

Pays de l’espace Schengen

Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Exigences d’entrée et de sortie

Les pays de l’espace Schengen ont adopté des règles communes au sujet des visas et des contrôles aux frontières extérieures, et aboli les contrôles aux frontières intérieures. Certains pays de l’espace Schengen peuvent toutefois exiger que vous vous inscriviez auprès des autorités locales peu de temps après votre arrivée, surtout si vous séjournez dans une résidence privée.

Les Canadiens n’ont pas besoin de visa pour se déplacer dans les pays de l’espace Schengen s’ils restent moins de 90 jours par période de 180 jours. S’ils quittent l’espace Schengen et reviennent dans la même période de 180 jours, le séjour précédent sera pris en compte dans les 90 jours permis.

Si vous prévoyez rester plus de 90 jours au cours de n’importe quelle période de 180 jours, vous devez communiquer avec le haut-commissariat ou l’ambassade du ou des pays où vous désirez vous rendre pour obtenir le visa approprié avant de partir. Si vous n’obtenez pas le visa approprié et que vous prolongez votre séjour dans l’espace Schengen au-delà des 90 jours permis, vous vous exposez à une amende ou à l’expulsion.

Il est important de faire estampiller votre passeport lorsque vous entrez pour la première fois dans l’espace Schengen, sinon vous pourriez avoir des problèmes si vous avez affaire à la police locale (ou à d’autres autorités), et ce, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez dans l’espace Schengen pendant votre séjour, ou avec les responsables de l’immigration au moment de votre départ.

La page Web sur la migration et les affaires intérieures (en anglais) de la Commission européenne contient d’autres renseignements et un outil pour calculer le nombre de jours de voyage permis sans visa qu’il vous reste dans l’espace Schengen, compte tenu de vos séjours précédents.

Exceptions

Le Code frontières Schengen permet aux États membres de réintroduire temporairement les contrôles à leurs frontières intérieures en cas de menace grave à l’ordre public ou à la sécurité intérieure. Les Canadiens qui désirent entrer dans un pays de l’espace Schengen qui a réintroduit les contrôles à ses frontières intérieures pourraient être tenus de présenter un passeport, valide pour au moins trois mois à partir de la date de départ prévue de ce pays. Pour plus d’information, consultez la page Web sur la réintroduction temporaire du contrôle frontalier (en anglais) de l’Union européenne.

Autres ressources
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :