Norvège

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Un changement mineur a été apporté au contenu.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Norvège - Prenez des mesures de sécurité normales

Prenez des mesures de sécurité normales en Norvège.

Sécurité

Sécurité

Criminalité

Le taux de criminalité est faible en Norvège. Il se commet toutefois des crimes mineurs (comme des vols à la tire et des vols de sacs à l’arraché), particulièrement durant la saison touristique, de mai à septembre. Faites preuve de vigilance dans les lieux publics et les sites touristiques, y compris dans les aéroports, les gares de train et d’autobus, les restaurants et les hôtels.

Après la tombée du jour, évitez les endroits mal éclairés, en particulier les rues voisines de la gare centrale d’Oslo.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste. Des attentats pourraient se produire à tout moment. Les cibles terroristes peuvent comprendre les édifices gouvernementaux, les lieux de culte, les écoles, les aéroports, les réseaux de transport. Les autres cibles possibles sont les endroits publics comme les attractions touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et les autres sites fréquentés par les étrangers.

Le gouvernement de Norvège a instauré un système d’alerte publique en matière de terrorisme. Le niveau actuel indique que le risque de terrorisme est possible. Surveillez les médias locaux pour de l’information à jour et suivez les conseils des autorités locales.

Sécurité routière

Les routes étroites et sinueuses peuvent être dangereuses, voire impraticables, surtout en hiver et dans les régions montagneuses. Respectez les limites de vitesse et gardez les phares allumés en tout temps. Respectez les panneaux indiquant le passage d’animaux, surtout d’orignaux.

Transports publics

Les services de transport sont fiables et efficaces. Utilisez seulement les taxis portant un logo officiel, surtout à Oslo.

Transport aérien

Nousn’évaluons pas dans quelle mesurelescompagnies aériennes intérieures étrangèresrespectent lesnormes internationales de sécurité.

Renseignez-vous davantage sur les vols intérieurs dans d’autres pays.

Fraude

Des dispositifs électroniques frauduleux sont parfois utilisés dans les guichets automatiques en Norvège, après quoi les renseignements bancaires de la victime sont vendus ou échangés en ligne. Pour éviter d’être victime de ce genre de fraude, utilisez des guichets situés dans des endroits publics bien éclairés ou à l’intérieur d’une banque ou d’un commerce, évitez les lecteurs de cartes à l’aspect inhabituel, couvrez le clavier d’une main lorsque vous entrez votre NIP, et vérifiez votre relevé de compte pour y détecter toute transaction non autorisée.

Consultez notre page La fraude à l’étranger pour des précisions sur les escroqueries commises à l’étranger.

Activités en montagne

Si vous comptez vous adonner à l’alpinisme, à l’escalade de glaciers ou au ski :

  • ne partez jamais seul;
  • engagez toujours un guide expérimenté travaillant pour une entreprise de bonne réputation;
  • souscrivez une assurance voyage qui couvre les services de secours par hélicoptère et d’évacuation médicale;
  • assurez-vous d’être suffisamment en forme pour relever les défis de votre activité; 
  • assurez-vous d’avoir tout l’équipement nécessaire ainsi que toute l’information utile sur les conditions météorologiques et sur les autres sources de danger;
  • informez un membre de votre famille ou un ami de votre itinéraire et de l’heure prévue de votre retour au camp;
  • informez-vous sur les symptômes du mal aigu des montagnes (qui peut être mortel);
  • inscrivez-vous au service Inscription des Canadiens à l’étranger;
  • obtenez de l’information détaillée sur les pistes de randonnées ou sur les pentes de ski avant de partir, et ne vous aventurez pas hors des pentes ou des sentiers balisés, surtout au début et à la fin de l’hiver, car la température plus clémente accroît le risque d’avalanche.

Envisagez de vous servir d’un téléphone cellulaire et d’un système de localisation GPS, qui peuvent aider les équipes d’intervention d’urgence à vous retrouver si vous vous perdez. Emportez d’autres dispositifs de sécurité, comme un support dorsal, un casque et une pelle pour creuser dans la neige. Si vous vous sentez en danger, rappelez-vous qu’il n’est jamais trop tard pour revenir sur vos pas. Pour plus d’information sur la sécurité en randonnée, consultez le site Web de l’Association Norvégienne de la Randonnée Pédestre (en anglais).

Renseignements généraux en matière de sécurité

Prenez les mesures de sécurité normales. Assurez-vous que vos effets personnels, y compris votre passeport et tout autre document de voyage, sont en sécurité en tout temps.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités norvégiennes. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des bureaux diplomatiques étrangers au Canada

Passeport

La Norvège est un pays de l’espace Schengen. Les Canadiens doivent, à leur arrivée, présenter un passeport qui sera valide pendant au moins trois mois après la date prévue de leur départ de l’espace Schengen. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d’entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Contrôles frontaliers temporaires

Le gouvernement de la Norvège a réintroduit des contrôles internes à certains passages frontaliers. Les Canadiens peuvent être soumis à des contrôles d’immigration lorsqu’ils entrent en Norvège, même s’ils arrivent d’un autre pays de l’espace Schengen.

Visas

Visa de touriste : non exigé pour les séjours de 90 jours ou moins*

Visa d’affaires : non exigé

Visa de travail : il faut obtenir un permis de travail avant d’arriver en Norvège. Consultez le site de l’ambassade royale de Norvège pour plus de détails.

Visa d’étudiant : non exigé pour les séjours de 90 jours ou moins*

*La période de 90 jours commence au moment de l’entrée dans un pays de l’espace Schengen, quel qu’il soit. Les séjours sont cumulatifs et incluent les voyages effectués dans tous les pays de l’espace Schengen durant toute période de 180 jours.

Espace Schengen

Les citoyens canadiens n’ont pas besoin de visa pour se déplacer dans les pays de l’espace Schengen. Cependant, vous ne pouvez voyager sans visa que pendant 90 jours ou moins sur une période de 180 jours. Les séjours sont cumulatifs et incluent les jours passés dans tout pays de l’espace Schengen.

Si vous envisagez de rester plus de 90 jours dans l’espace Schengen sur une période de 180 jours, vous aurez besoin d’un visa. Pour obtenir le visa approprié, communiquez avant votre départ avec le haut-commissariat ou l’ambassade du ou des pays où vous désirez vous rendre.

 Renseignez-vous davantage sur l’espace Schengen.

Svalbard

Bien que Svalbard soit un territoire norvégien, il ne fait pas partie de l’espace Schengen. Si vous vous rendez à Svalbard, vous devrez présenter un passeport valide à votre arrivée et vous conformer aux règles d’entrée dans l’espace Schengen lorsque vous retournerez en Norvège. 

Pour plus de détails, veuillez consulter les modalités d’entrée et de résidence sur le site du Gouverneur de Svalbard (en anglais).

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
  • - 31 décembre 1969 19:00 HNE
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite à tiques

Risque

  • L'encéphalite à tiques est présente dans certaines régions de ce pays.
  • C'est une maladie virale qui affecte le système nerveux central (cerveau et moelle épinière).
  • Elle est transmise aux humains par la morsure de tiques infectées, ou lorsque vous consommez des produits laitiers non pasteurisés.


Recommandation

  • La vaccination doit être envisagée pour ceux qui peuvent être exposés aux tiques au cours d'activités de plein air.
  • Le vaccin contre l'encéphalite à tiques existe, mais il est seulement disponible dans les pays où la maladie est présente.
  • Apprenez plus sur comment vous protéger contre l'encéphalite à tiques?
Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse.

Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Europe occidentale. Dans le doute, rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Europe occidentale, certains insectes sont porteurs de maladies comme l'encéphalite à tiques, la maladie de Lyme et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la rage, sévissent dans certaines régions de l'Europe occidentale, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services et établissements médicaux

Le niveau des soins de santé est élevé, et on trouve d’excellents services de santé partout dans le pays. Cependant, l’accès aux services médicaux d’urgence peut être limité dans les régions éloignées.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger.

Le Canada et la Norvège sont signataires de la Convention sur le transfèrement des personnes condamnées (Conseil de l’Europe), qui permet aux Canadiens emprisonnés en Norvège de demander leur transfèrement dans une prison du Canada pour y purger leur peine. Le transfèrement nécessite l’accord des autorités canadiennes et norvégiennes.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Norvège*.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen de la Norvège, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens. Cela nous empêcherait de vous fournir ces services.

‎‎Renseignez-vous davantage sur le voyage en tant que citoyen à double citoyenneté.

*La double citoyenneté est reconnue dans certains cas. Pour plus de détails, veuillez consulter la page sur la double citoyenneté dans le site de la Direction de l’immigration de la Norvège (en anglais).

Stupéfiants

Le trafic, l’usage ou la possession, même en petite quantité, de drogues illégales sont sévèrement sanctionnés. Les personnes reconnues coupables de ces délits s’exposent à une peine d’emprisonnement, à de lourdes amendes et à l’expulsion*. Tout visiteur trouvé en possession de stupéfiants à son arrivée en Norvège est automatiquement accusé d’importation, et non seulement de possession simple.

Certaines substances, comme le khat, qui peuvent être légales dans d’autres pays européens, sont interdites en Norvège.

*La déportation de la Norvège entraîne aussi l’expulsion de l’espace Schengen. La période d’expulsion peut varier de deux à cinq ans selon la gravité du délit.

Conduite automobile

Il est conseillé d’avoir un permis de conduire international.

Les pénalités pour la conduite sous l’effet de l’alcool ou de la drogue sont sévères. La limite légale d’alcoolémie est de 0,02 %. Les contrôles routiers à cet effet sont fréquents, et il est obligatoire de se soumettre à l’alcootest.

Il est interdit d’utiliser un téléphone cellulaire au volant à moins qu’il ne soit équipé d’un dispositif mains libres.

Il est obligatoire de garder ses phares allumés, même de jour.

Les pneus d’hiver sont obligatoires du 1er novembre au 15 avril.

Pour plus d’information sur la sécurité routière, veuillez consulter le site Web Mobilité et transports de la Commission européenne.

Argent

La devise de la Norvège est la couronne norvégienne (NOK).

Les cartes de crédit et les chèques de voyage sont acceptés presque partout et les guichets automatiques bancaires sont très répandus.

Au moment d’entrer dans l’Union européenne (UE) ou d’en sortir par un poste frontalier externe, vous devez faire une déclaration aux autorités douanières si vous êtes en possession de 10 000 euros ou plus, ou l’équivalent dans d’autres devises. Dans le cas de la Norvège, cette limite est de 25 000 couronnes (environ 3 125 euros). La somme peut être sous forme d’argent liquide, de chèques, mandats, chèques de voyage ou tout autre titre convertible en argent. Cependant, cette mesure ne s’applique pas lorsque vous vous déplacez à l’intérieur de l’UE ou que vous transitez vers un pays non membre. Pour de plus amples renseignements sur les règles de l’UE et pour accéder aux sites des pays membres, consultez la page de la Commission européenne sur le contrôle des mouvements d’argent liquide.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Dans les régions montagneuses, il y a des risques d’avalanches et d’éboulis tout au long de l’année, car le temps est très imprévisible. Consultez les médias locaux et le service météorologique de Norvège (en anglais) pour vous informer des conditions météorologiques avant de partir en randonnée. 

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 112
  • Assistance médicale : 113
  • Pompiers : 110

Aide consulaire

Oslo - Ambassade du Canada
AdresseWergelandsveien 7, 0244 Oslo, NorvègeTéléphone47 22-99-53-00Télécopieur47 22-99-53-01Courrieloslo@international.gc.caInternetwww.norvege.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en NorvègeTwitter@CanadaNorvege

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Oslo et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :