COVID-19 : conseils de santé pour tous les voyageurs

Conseils aux voyageurs pour le Yémen

Dernière mise à jour : La section Santé a été mise à jour - renseignements de santé aux voyageurs (Agence de la santé publique du Canada)

Date de la dernière mise à jour : ET

Sur cette page

Niveau de risque

YÉMEN - ÉVITEZ TOUT VOYAGE

Évitez tout voyage au Yémen, en raison du conflit armé qui persiste, des attentats terroristes et des enlèvements. Si vous vous trouvez au Yémen, vous devriez quitter le pays si vous pouvez le faire en toute sécurité.

Haut de page

Sécurité

COVID-19 - Mesures préventives et restrictions

Des mesures préventives et des restrictions reliées à la COVID-19 sont toujours en vigueur dans certaines destinations.

Celles-ci pourraient inclure :

  • des couvre-feux, des restrictions de déplacement ou des mesures de confinement;
  • l'obligation de porter un masque;
  • l'obligation de présenter une preuve de vaccination ou un résultat de test de dépistage de la COVID-19 pour avoir accès aux services et espaces publics ou privés.

Avant de voyager, vérifiez si des restrictions ou des exigences spécifiques sont toujours en vigueur.

Représentants étrangers au Canada

Situation sécuritaire

La situation sécuritaire au Yémen est très instable en raison de la guerre civile en cours entre les forces gouvernementales et différents groupes rebelles dans tout le pays. Une coalition de pays lance des frappes aériennes au Yémen pour limiter les gains des rebelles dans le pays. Les frappes aériennes peuvent avoir lieu n'importe où et à tout moment.

Les armes sont facilement disponibles dans tout le pays. Les tribus sont généralement lourdement armées.

Le gouvernement du Canada exhorte les Canadiens à quitter le Yémen depuis mai 2009. Les moyens commerciaux pour quitter le pays sont extrêmement limités. L'aéroport de la capitale, Sanaa, n'est pas ouvert aux vols commerciaux. Vous devrez envisager de partir d'Aden ou de Seiyun.

L'état d'urgence a été déclaré en mars 2011 et reste en vigueur. Les infrastructures cruciales sont fortement endommagées, y compris les hôpitaux. L'accès aux services et biens essentiels, tels que la nourriture, l'eau et les fournitures médicales, est extrêmement difficile.

Si vous tentez de vous rendre au Yémen, vous vous exposez à de graves risques. En plus des menaces liées à la guerre, le terrorisme et les enlèvements sont des menaces permanentes. Notre capacité à fournir une assistance consulaire et d'autres formes de soutien au Yémen est extrêmement limitée.

Ne vous rendez pas au Yémen. Si vous décidez de vous rendre au Yémen, ou de rester dans le pays, en dépit de cet avertissement :

  • cherchez un abri sûr et restez-y jusqu'à ce que vous puissiez identifier des moyens sécuritaires de quitter le pays ;
  • conservez des provisions d'urgence telles que de l'eau et de la nourriture ;
  • faites preuve d'une extrême prudence à tout moment ;
  • soyez toujours conscient de votre environnement ;
  • gardez à l'esprit que vous êtes responsable de votre propre sécurité et de celle de votre famille ;
  • veillez à ce que vos documents de voyage soient à jour.

Conflits régionaux

Fin janvier 2022, des groupes rebelles armés du Yémen ont lancé des frappes aériennes sur les Émirats arabes unis. La coalition de pays a répondu par de nouvelles attaques, notamment à Sanaa, faisant de nombreuses victimes.

La possibilité de nouvelles attaques, y compris contre des cibles civiles, reste élevée.

Les tensions régionales peuvent s'enflammer à tout moment, entraînant une nouvelle détérioration de la situation sécuritaire. La frontière avec l'Arabie saoudite est régulièrement affectée par les conflits en cours.

Les groupes rebelles armés au Yémen ont publiquement menacé de prendre pour cible les pays voisins. Ils ont également attaqué l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, en représailles à leur implication dans la guerre au Yémen. La coalition a répondu à son tour. Les groupes rebelles armés lancent régulièrement des roquettes, des missiles et des mortiers sur les centres de population saoudiens proches de la frontière.

En raison des risques accrus en matière de sécurité, le gouvernement du Canada ne peut pas fournir d’assistance aux citoyens qui tentent de quitter le Yémen par voie terrestre pour se rendre en Arabie saoudite.

Terrorisme

Il existe une grave menace terroriste. Des terroristes ont ciblé des intérêts occidentaux et des immeubles gouvernementaux yéménites. Les groupes terroristes s’en prennent aussi aux postes de contrôle établis par les rebelles houthis, à Sanaa et ailleurs au pays, ainsi qu’aux Houthis en général.

Les endroits suivants peuvent aussi être ciblés :

  • les édifices gouvernementaux, y compris les écoles;
  • les lieux de culte;
  • les aéroports, ainsi que d’autres plaques tournantes et réseaux de transport;
  • les endroits publics comme les attractions touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et autres lieux fréquentés par des étrangers.

Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics.

Soyez particulièrement vigilant pendant :

  • les fêtes religieuses;
  • les célébrations publiques;
  • les événements politiques majeurs, tels que les élections.

Les terroristes peuvent profiter de ces occasions pour organiser des attentats.

Enlèvements

Le risque d'enlèvement est élevé, notamment sur l'autoroute reliant les villes de Sanaa, Ta’izz et Aden. Des étrangères ont été prises pour cible et certains otages ont été tués.

  • Exercez une extrême vigilance en tout temps.
  • N’empruntez pas l’autoroute reliant Aden, Ta’izz et Sanaa.
  • Effectuez vos déplacements selon des itinéraires et des horaires variés et imprévisibles.

Manifestations et troubles civils

Des manifestations surviennent fréquemment en raison du conflit qui sévit dans le pays.

Même les manifestations qui se veulent pacifiques peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi grandement perturber la circulation et les transports publics.

  • Évitez les endroits où se tiennent des manifestations et de grands rassemblements;
  • Suivez les directives des autorités locales;
  • Consultez régulièrement les médias locaux pour vous tenir au courant des manifestations en cours.

Plus sur les rassemblements de masse (événements à grande échelle)

Mines terrestres

Des mines antipersonnel et des munitions non explosées continuent de présenter un danger dans les régions du sud et de l’est du pays, particulièrement dans les environs d’Aden et dans les hautes terres centrales. En général, leur emplacement est indiqué et l’accès est clairement délimité.

  • Soyez prudent dans ces secteurs.
  • Surveillez les panneaux signalant les endroits minés.
  • Restez sur les routes asphaltées.
  • Évitez de marcher ou de faire de la randonnée dans ces endroits.

Criminalité

Crimes violents

Des voitures piégées et des drones ont été utilisés pour des assassinats.

  • Faites preuve d'une grande vigilance en tout temps.

Crimes mineurs

Des crimes mineurs, comme des vols à la tire et des vols de sac à l'arraché, se produisent. Bien que les cartes de crédit soient rarement acceptées, des arnaques peuvent également se produire.

Le détournement de voiture est une préoccupation sérieuse au Yémen.

  • Ne faites pas étalage de richesse.
  • Évitez de vous déplacer après la tombée de la nuit.
  • Verrouillez les portes de votre voiture et veillez à ce que les fenêtres soient fermées à tout moment.
  • Rangez toujours en lieu sûr vos effets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage.

Sécurité des femmes

Les femmes voyageant seules ont été victimes de différents types de harcèlement, d'abus verbaux ou d'agressions physiques.

Si vous êtes victime d'une agression sexuelle, informez immédiatement le bureau du gouvernement du Canada le plus proche.

  • Évitez de voyager seule, surtout la nuit.
  • Exercez une vigilance constante, particulièrement dans les endroits moins fréquentés.
  • Soyez prudente lorsque vous traitez avec des étrangers ou de nouvelles connaissances.

Guide de sécurité à l'intention des voyageuses

Pénuries

Carburant

Il y a une pénurie de carburant au Yémen. Vous pourriez avoir des difficultés à vous procurer du carburant. Les pénuries de carburant et de diesel pourraient avoir un impact sur des secteurs et services tels que :

  • le transport;
  • la télécommunication, y compris l'Internet;
  • l'eau et la collecte des déchets;
  • les magasins, cafés et restaurants.

Énergie

Les pannes de courant sont fréquentes.

Toutes les entreprises ne sont pas équipées d'un générateur. Par conséquent, les pannes peuvent affecter les services essentiels tels que :

  • les services de soins de santé;
  • la production alimentaire;
  • la distribution de marchandises.

Nourriture

Certaines parties du Yémen connaissent la famine. Si de la nourriture est disponible, elle peut être chère, car la plupart des aliments du pays sont importés. 

  • Prévoyez un approvisionnement suffisant en eau, en nourriture et en carburant.

Sécurité routière

L'état des routes et la sécurité routière laissent à désirer dans tout le pays.

Les conducteurs peuvent ne pas respecter le Code de la route et rouler du mauvais côté de la route. Les véhicules sont mal entretenus. Les animaux errants constituent également un danger.

Des barrages routiers, des postes de contrôle et des fermetures d’accès à certaines zones peuvent être mis en place par les autorités locales sans préavis.

Si vous êtes impliqué dans un accident entraînant la mort ou des blessures, vous pourriez faire face à des peines d’emprisonnement et à de lourdes amendes. Une compensation doit être versée à la famille des victimes.

Si vous choisissez de conduire au Yémen :

  • ne vous déplacez par voie terrestre qu'en convoi de véhicules à quatre roues motrices et avec un guide expérimenté;
  • évitez de conduire après la tombée de la nuit;
  • partagez votre itinéraire avez un proche;
  • préparez-vous bien, faites provision d'essence, d’eau et de nourriture, et munissez-vous d’un téléphone cellulaire;
  • évitez de louer une voiture et de la conduire vous-même;
  • en cas d'accident, appelez la police.

Transports publics

Les transports publics ne sont généralement ni sécuritaires ni fiables.

Bus

Le service de minibus – connu sous le nom de dabaabs – est disponible dans la plupart des grandes villes. Cependant, de nombreux chauffeurs de bus ne sont pas expérimentés et ne respectent pas le code de la route.

Si vous souhaitez rejoindre l'aéroport d'Aden ou de Seiyun, l'Organisation internationale pour les migrations peut vous aider en fournissant un transport terrestre par le biais d'une compagnie de bus locale. Vous pouvez acheter les billets auprès de leurs bureaux locaux.

Une fois arrivé à l'aéroport d'Aden ou de Seiyun, vous devrez présenter des copies des billets d'avion aux points de contrôle.

Coordonnées - Organisation internationale pour les migrations au Yémen (en anglais)

Taxis

Les taxis partagés sont courants au Yémen. Des taxis privés sont également disponibles dans les grandes villes et dans les aéroports.

Les motos sont souvent utilisées comme taxis. Les conducteurs conduisent souvent du mauvais côté de la route et ne respectent pas le code de la route. Les accidents sont fréquents.

  • N'utilisez que les taxis portant un logo officiel.
  • Négociez les prix de la course à l'avance ou insistez pour que le chauffeur actionne son compteur.
  • Évitez les taxis partagés.
  • N'entrez jamais dans un taxi s'il est déjà occupé.
  • Évitez d'utiliser les applications de covoiturage.

Traversiers

Des services de traversiers relient les différents ports de la région, notamment Djibouti. Les navires sont fréquemment détournés ou attaqués lors de la traversée de la mer Rouge, ou dans les eaux côtières du golfe d'Aden.

Évitez d'utiliser les traversiers.

Piraterie

Il y a des attaques perpétrées par des pirates et des vols à main armée contre des navires dans les eaux côtières et parfois au large. Les navigateurs devraient prendre les précautions qui s’imposent.

Live Piracy and Armed Robbery Report - International Maritime Bureau (en anglais)

Transport aérien

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements généraux sur les vols intérieurs dans d’autres pays

 

Haut de page

Exigences d'entrée et de sortie

COVID-19 - Restrictions et exigences d'entrée, de sortie et de transit

La plupart des gouvernements ont mis en place des restrictions ainsi que des exigences d’entrée et de sortie particulières pour leur territoire en raison de la COVID-19. Ces mesures peuvent être imposées soudainement et pourraient comprendre :

  • des interdictions d'entrée et de sortie;
  • des quarantaines;
  • l’obligation de fournir une preuve de vaccination ou d’un dépistage de la COVID-19;
  • des suspensions ou réductions des options de transport international.

Les autorités étrangères pourraient ne pas reconnaître ou accepter les preuves de vaccination délivrées par les provinces et territoires canadiens. Vous devrez peut-être obtenir une traduction, une notarisation, une authentification ou une légalisation du document.

Avant de voyager :

  • vérifiez si les autorités locales, de votre lieu de provenance et de votre destination, ont mis en place des restrictions ou des exigences spécifiques liées à cette situation;
  • tenez également compte de vos points de transit, car des règles de transit strictes sont en place à plusieurs endroits;
  • consultez les médias pour vous tenir au courant des dernières nouvelles;
  • reconfirmez ces exigences avec votre compagnie aérienne ou votre voyagiste.

La situation pourrait perturber vos plans de voyage. Vous ne devriez pas dépendre du gouvernement du Canada pour obtenir de l’aide pour modifier vos plans de voyage.

Liens utiles

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités du Yémen. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des Représentants étrangers au Canada

Le gouvernement du Canada ne peut pas faciliter votre entrée ou votre sortie du Yémen.

Passeport

Les exigences d’entrée varient selon le type de passeport que vous utilisez pour voyager.

Avant de partir, vérifiez auprès de votre transporteur quelles sont ses exigences au sujet des passeports. Ses règles sur la durée de validité des passeports sont peut-être plus strictes que les règles d’entrée du pays où vous vous rendez.

Passeport canadien régulier

Votre passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après la date prévue de votre départ du Yémen.

Passeport pour voyages officiels

Des exigences d’entrée différentes peuvent s’appliquer.

Voyages officiels

Passeport indiquant un identifiant de genre «X»

Bien que le gouvernement du Canada délivre des passeports indiquant un identifiant de genre «X», il ne peut garantir votre entrée ou votre transit dans d’autres pays. Vous pourriez faire face à des restrictions d’entrée dans les pays qui ne reconnaissent pas l’identifiant de genre «X». Avant de partir, vérifiez cette information auprès des représentants étrangers de votre pays de destination.

Autres documents de voyage

Les exigences d’entrée peuvent être différentes si vous voyagez avec un passeport temporaire ou un titre de voyage d’urgence. Avant de partir, renseignez-vous auprès des représentants étrangers du pays où vous voulez entrer.

Liens utiles

Visas

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Les autorités yéménites n’octroient pas de visa aux points d’entrée dans le pays. Par conséquent, vous devez vous procurer bien avant votre départ un visa auprès de la mission diplomatique yéménite la plus proche.

Long séjour

Si vous avez l'intention de rester au Yémen pour plus de 14 jours, vous devez enregistrer votre passeport auprès des autorités yéménites chargées de l'immigration. Vous vous exposez à de lourdes peines si vous prolongez votre séjour au-delà de la période de validité de votre visa.

Répondants

Des répondants yéménites conservent le passeport des étudiants ou des employés, mais la loi yéménite ne les y oblige pas.

Interdictions d'entrée

Vous pouvez vous voir refuser l'entrée au Yémen si votre passeport contient un visa israélien, un tampon d'entrée en Israël, ou un tampon d'entrée en Égypte ou en Jordanie apposé à la frontière israélienne.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Haut de page

Santé

Conseils de santé aux voyageurs pertinents

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être exposé à des maladies évitables en voyageant dans cette destination. Consultez un professionnel de la santé spécialisé dans les voyages pour savoir quels médicaments ou vaccins vous conviennent.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage.  La vaccination devrait être envisagée pour les voyageurs qui se rendent dans des régions où la rage existe et qui courent un risque élevé d'exposition (p. ex. sont des enfants, présentent un risque professionnel, ou sont en contact étroit avec des animaux, y compris des chiens en liberté dans les collectivités).

Polio - Preuve de vaccination requise

La polio est présente dans ces pays. On peut prévenir la polio par la vaccination, qui fait partie des calendriers d'immunisation systématique pour les enfants au Canada.

Recommandations:

  • Assurez-vous que votre vaccination contre la polio est à jour. 
  • Une dose de rappel du vaccin contre la polio est recommandée pour les adultes.

Preuve de vaccination:

Si vous voyagez pendant 4 semaines ou plus dans ce pays, vous devrez peut-être présenter une preuve de vaccination contre la polio avant votre départ.

Assurez-vous  que la preuve de vaccination doit est consignée dans le Certificat International de Vaccination ou de Prophylaxie  C'est le seul document accepté comme preuve de vaccination. Au Canada , ils sont disponible aux Centres de vaccination contre la fièvre jaune.

Apportez une preuve de vaccination contre la polio, lorsque vous voyagez. 

Rougeole

La rougeole est une maladie virale très contagieuse. Elle peut se propager rapidement d'une personne à l'autre par contact direct et par les gouttelettes dans l'air.

Toute personne qui n'est pas protégée contre la rougeole risque d'en être infectée lorsqu'elle voyage à l'étranger.

Peu importe où vous allez, consultez un professionnel de la santé avant votre départ pour vous assurer d'être entièrement protégé contre la rougeole.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

COVID-19

La maladie à coronavirus est une maladie infectieuse virale qui peut se propager d’une personne à l’autre par un contact direct et par des gouttelettes projetées dans l’air.

Il est recommandé que tous les voyageurs admissibles reçoivent la série complète d’un vaccin contre la COVID-19 ainsi que toutes doses supplémentaires recommandées au Canada avant de voyager. Les données probantes révèlent que les vaccins sont très efficaces pour prévenir les formes graves de la COVID-19, les hospitalisations et la mort. Bien que la vaccination offre une meilleure protection contre les maladies graves, vous pouvez toujours être exposé au risque d'infection par le virus responsable de la COVID-19. Quiconque n’étant pas entièrement vacciné court un risque accru de contracter le virus qui cause la COVID-19, ainsi qu'un risque accru d'être gravement malade lors d’un voyage à l’étranger.

Vérifiez les exigences d'entrée et de sortie de votre destination, y compris les exigences de vaccination contre la COVID-19 dans la section Exigences d'entrée et de sortie.

Peu importe votre destination, discutez avec un professionnel de la santé avant de voyager afin de vous assurer d’être bien protégé contre la COVID-19.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Paludisme
  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. 
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Ouest. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur

La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.

Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.

Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l’eau ou d’aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. 

Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d’hygiène devraient parler à un professionnel de la santé de vaccination.

Schistosomiase

La schistosomiase peut se transmettre aux humains par contact avec de l'eau douce contaminée par les douves (minuscules vers plats). Les oeufs du ver peuvent provoquer des maladies intestinales comme la diarrhée et des crampes ou des problèmes urinaires. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Évitez de nager dans les eaux douces (lacs, rivières, étangs). Il n'existe aucun vaccin contre la schistosomiase.

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la leishmaniose, le paludisme et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a  un risque de chikungunya dans ce pays.  Le risque peut varier d'une région à l'autre dans le pays.   Le chikungunya est un virus transmis par la piqûre d'un mousitque infecté. Le chikungunya peut provoquer une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Dans certains cas, la douleur articulaire peut être sévère et durer des mois ou des années.

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en tout temps. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • Dans ce pays, la dengue constitue un risque pour les voyageurs. C’est une maladie virale transmise aux humains par les piqûres de moustiques.
  • La dengue peut causer des symptômes grippaux. Dans certains cas, elle peut entraîner une dengue sévère, qui peut être mortelle.
  • Le niveau de risque de contracter la dengue change selon les saisons et varie d’une année à l’autre. Le niveau de risque varie également entre les régions d’un même pays et peut dépendre des élévations de ces régions.
  • Les moustiques porteurs de la dengue piquent habituellement pendant le jour, particulièrement autour du lever et du coucher du soleil.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Aucun vaccin ou médicament ne protège contre la dengue.
Fièvre de la vallée du Rift

La fièvre de la vallée du Rift est une maladie virale qui peut causer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner la mort. Elle se transmet aux humains par le contact avec le sang ou les tissus d'un animal infecté, par la piqûre d'un moustique infecté, ou par la consommation de lait ou de produits laitiers non pasteurisés. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques et évitez le contact avec des animaux, particulièrement le bétail, ainsi que la consommation de lait ou de produits laitiers non pasteurisés. Il n'existe aucun vaccin contre la fièvre de la vallée du Rift.

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO)

Des cas du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO) acquis localement ont été signalés dans ce pays.

SRMO est une maladie respiratoire virale causée par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (CoV-SRMO).

Certaines personnes infectées par le CoV-SRMO ne présentent aucun symptôme, tandis que d'autres peuvent présenter des symptômes légers ressemblant à ceux de la grippe ou une pneumonie plus grave. Environ un tiers des cas signalés ont entraîné la mort.

Mangez et buvez en toute sécurité et évitez tout contact proche avec les animaux, en particulier les chameaux. Si vous devez visiter une ferme ou un marché, assurez-vous d'avoir une bonne hygiène et lavez-vous les mains avant et après tout contact avec des animaux.

Il n'y a actuellement aucun vaccin homologué contre le CoV-SRMO.

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mainssouvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Services et établissements médicaux

COVID-19 - Dépistage

Communiquez avec les autorités sanitaires locales ou avec le bureau du Gouvernement du Canada à l’étranger le plus proche pour savoir où vous pouvez obtenir un test pour la COVID-19.

Les soins de santé sont insuffisants dans l’ensemble du pays. Les installations médicales et les hôpitaux sont très limités, même dans les grandes villes. Il manque de personnel et de matériel médical. Vous aurez probablement besoin d'une évacuation médicale si vous êtes gravement malade ou blessé.

Il n’existe pas de services d’ambulance adéquats. Il faut souvent payer sur-le-champ et en argent comptant.

Médicaments

Il y a une importante pénurie de médicaments sur ordonnance.

Si vous prenez des médicaments sur ordonnance, il vous incombe de déterminer leur légalité au Yémen.

  • Apportez des quantités suffisantes de vos médicaments avec vous.
  • Conservez toujours vos médicaments dans leur contenant d'origine.
  • Mettez-les dans votre bagage à main.
  • Emportez une copie de vos ordonnances.

Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Haut de page

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger.

Drogues

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de lourdes amendes et de peines d’emprisonnement.

Alcool

La consommation d’alcool en public est illégale. Le fait de se trouver en état d’ébriété en public constitue une infraction criminelle, peu importe où l’alcool a été consommé.

Évitez la consommation d’alcool à l’extérieur des endroits licenciés.

Liens utiles

Voyageurs LGBTQ2

La loi du Yémen interdit les actes sexuels et les relations entre personnes du même sexe.

Les voyageurs LGBTQ2 peuvent également faire l'objet de discrimination ou être détenus en raison de leur orientation sexuelle, de leur identité de genre, de leur expression de genre ou de leurs caractéristiques sexuelles.

Si vous êtes reconnu coupable, vous risquez d’être exposé à un châtiment corporel, à une peine de prison ou à la peine de mort.

Les voyageurs LGBTQ2 doivent peser soigneusement les risques que comporte un voyage au Yémen.

Les voyages et votre orientation sexuelle, votre identité de genre, votre expression de genre et vos caractéristiques sexuelles

Ramadan

En 2023, le mois lunaire du Ramadan devrait commencer autour du 22 mars.

En public, entre le lever et le coucher du soleil, abstenez-vous de :

  • boire;
  • manger;
  • fumer.

Prosélytisme religieux                 

Le prosélytisme religieux est illégal.

Évitez de vous livrer à des activités religieuses qui contredisent ou remettent en question les enseignements et les valeurs de l'islam, notamment la prédication et la possession ou la distribution de publications ou de documents religieux.

Habillement et comportement

Les coutumes, les lois et les règlements du pays sont rigoureusement conformes aux pratiques et croyances de l’islam. Les femmes devraient se couvrir la tête avec un foulard à tout moment lorsqu’elles voyagent.

Pour éviter de froisser les habitants :

  • habillez-vous sobrement;
  • comportez-vous de manière discrète;
  • respectez les traditions sociales et religieuses;
  • demandez la permission avant de photographier des individus.

Mariage

Les unions de fait sont illégales au Yémen. Un homme et une femme ne sont pas autorisés à vivre dans le même logement à moins d'être légalement mariés ou d'avoir un lien de parenté.

Les relations sexuelles en dehors du mariage constituent un délit pénal et peuvent faire l'objet de sanctions sévères, y compris la peine de mort.

Mariage à l’étranger

Droit familial

Le système de droit familial yéménite est très différent du système canadien. Le Yémen n’est pas signataire de la Convention de La Haye. Les décisions relatives à la garde des enfants reposent sur la loi islamique. Il est extrêmement difficile pour une femme, même si elle est musulmane, de se voir accorder la garde de ses enfants par les tribunaux yéménites. Les ordonnances de garde canadiennes peuvent ne pas être reconnues au Yémen.

Il est possible que les autorités locales ne permettent pas aux enfants canadiens ou à l’épouse canadienne de quitter le pays s’ils n’ont pas obtenu préalablement l’autorisation du père, du mari ou membre masculin de la famille yéménite.

Afin d’éviter toute difficulté au Yémen, consultez un avocat canadien et un avocat yéménite avant de voyager. Si vous êtes impliqué dans une procédure judiciaire, comme un divorce ou la garde d’enfants au Yémen, consultez un avocat yéménite pour obtenir des conseils et de l'aide au sujet de votre situation particulière.

Enlèvement international d’enfants : Un guide à l’intention des parents délaissés

Enlèvement international d’enfants

La Convention de La Haye sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants est un traité international. Elle peut aider les parents à obtenir le retour de leurs enfants lorsque ceux-ci ont été déplacés ou retenus dans certains pays en violation d’un droit de garde. Elle ne s’applique pas entre le Canada et le Yémen.

Si votre enfant a été déplacé ou est retenu illicitement au Yémen par un parent ravisseur :

  • agissez le plus vite possible;
  • consultez un avocat au Canada et au Yémen afin d’envisager toutes les options juridiques possibles pour le retour de votre enfant;
  • informez le bureau du gouvernement du Canada à l’étranger le plus proche ou l’Unité consulaire pour les enfants vulnérables d’Affaires mondiales Canada en communiquant avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence.

Si votre enfant a été déplacé depuis un pays autre que le Canada, consultez un avocat pour déterminer si la Convention de La Haye s'applique.

Prenez note que les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir dans vos affaires juridiques privées ou dans le processus judiciaire de l’autre pays.

Liens utiles

Autres activités illégales

Au Yémen, les activités suivantes sont illégales et passibles de lourdes amendes ou de peines d'emprisonnement :

  • photographier des immeubles gouvernementaux et des installations militaires;
  • consommer du porc ou en faire le trafic;
  • l'exportation de toute antiquité yéménite;
  • posséder du matériel pornographique;
  • s'adonner à la prostitution.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement au Yemen.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen du Yemen, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens. Cela nous empêcherait de vous fournir ces services.

Renseignements généraux pour les voyageurs avec la double citoyenneté

Contrôles d’identité

Les autorités locales peuvent vous demander de présenter une pièce d’identité à tout moment.

En fonction de la région et de l'autorité locale, chaque ville peut avoir un poste de contrôle d'entrée où vous devrez montrer vos documents de voyage si vous voyagez. Vous devez également obtenir une autorisation de la police touristique du Yémen pour voyager en dehors de Sanaa.

  • Portez en tout temps une pièce d'identité avec photo, comme un passeport.
  • Conservez une photocopie de votre passeport dans un endroit sûr, au cas où l'original serait perdu ou confisqué.

Conduite automobile

Vous devez vous munir d’un permis de conduire international.

Plus sur le permis de conduire international

Le pays applique une politique de tolérance zéro en matière d'alcool.

Monnaie

La devise est le rial yéménite (YER).

En règle générale, il faut payer en argent comptant. Les cartes de crédit sont acceptées dans certains grands hôtels seulement. Il est possible que vous ne trouviez pas de guichets automatiques bancaires en dehors des grandes villes.

  • Planifiez en conséquence.
  • Assurez-vous d'avoir accès à une quantité suffisante de monnaie locale pendant votre séjour dans le pays.
  • Vérifiez auprès de votre voyagiste ou de votre hôtel quels modes de paiement seront acceptés.

Haut de page

Catastrophes naturelles et climat

Activités sismique

Le Yémen est situé dans une zone d’activité sismique et volcanique.

Liens utiles

Phénomènes météorologiques violents

En été, il se produit également des tempêtes de sable et de poussière. Les vents chargés de sable peuvent souffler à grande vitesse pendant des jours, créant des conditions de conduite difficiles. Ces tempêtes peuvent également provoquer des problèmes respiratoires, qui peuvent être fatals chez certaines personnes.

Si une tempête de poussière se produit :

  • restez à l’intérieur;
  • gardez les fenêtres fermées.

Saisons des pluies ou mousson

La saison des pluies (ou mousson) s’étend de juin à septembre. Les inondations saisonnières peuvent nuire aux déplacements par voie terrestre et à la prestation des services essentiels. Les routes peuvent devenir impraticables et les ponts endommagés.

Plus sur les ouragans, typhons, cyclones et moussons

Sécheresse et inondations

Ces dernières années, le Yémen a été confronté à la sécheresse, qui a entraîné de mauvaises récoltes et de graves pénuries alimentaires. La plupart des aliments du pays sont importés.

Bien que peu fréquentes, des pluies torrentielles et de fortes inondations se produisent également, ce qui peut entraver les déplacements par voie terrestre et réduire la fourniture de services essentiels.

Les routes peuvent devenir impraticables et les ponts endommagés. En cas d'inondation :

  • évitez les zones touchées;
  • tenez-vous au courant des dernières prévisions météorologiques régionales;
  • suivez les directives des autorités locales.

La région montagneuse du Yémen est sujette aux glissements de terrain.

Urgences à grande échelle à l'étranger

Haut de page

Besoin d'aide?

Services locaux

Services d’urgence

Composez le 199 pour toute aide d’urgence.

Aide consulaire

Riyad - Ambassade du Canada
AdresseEnceinte diplomatique, C.P. 94321, Riyad, 11693, Arabie saouditeAdresse postaleC.P. 94321, Riyad, 11693, Arabie saouditeTéléphone966 (11) 202-3288Télécopieur966 (11) 488-0137, 482-5670Courrielryadh-cs@international.gc.caInternethttps://www.Canada.ca/Canada-Et-Arabie-SaouditeServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@AmbCanSACirconscription consulaire

Bahreïn, Oman, Yémen

Rendez-vous Prenez un rendez-vous en ligne

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Riyad (Arabie saoudite) et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.

Avertissement

La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :