Lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, allosexuels et bispirituels du Canada à l’étranger

La plupart des lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, allosexuels et bispirituels (LGBTQ2) du Canada ne rencontrent aucun problème lorsqu’ils voyagent à l’étranger. Toutefois, certaines lois et coutumes peuvent être très différentes des lois et des coutumes canadiennes, ce qui peut entraîner des risques accrus. Pour un voyage sans accroc, planifiez votre voyage et faites des recherches à l’avance sur votre pays de destination.

Avant de partir

Politiques en matière de passeport

Si vous avez obtenu le changement de nom légal ou si vous modifiez votre nom de famille parce que votre état matrimonial a changé, vous devez demander un nouveau passeport.

Lois locales

À l’extérieur du Canada, vous devez respecter les lois locales, même si elles diffèrent des lois canadiennes. Tous les pays n’ont pas les mêmes valeurs et le même système de justice que le Canada; il importe donc de s’informer sur les lois concernant les personnes LGBT dans le pays de destination. Pour en savoir plus, consultez le rapport sur l’homophobie entretenue par l’État (State Sponsored Homophobia Report – en anglais seulement) et les autres liens de la section Autres ressources.

Relations

Lorsque vous choisissez une destination de voyage, tenez compte du fait que les relations et mariages entre personnes de même sexe sont illégaux dans de nombreux pays. Réfléchissez sérieusement afin de déterminer si vous êtes à l’aise de voyager dans un pays qui ne reconnaît pas les droits des personnes LGBT ou dans lequel ces personnes ne sont pas acceptées socialement, puisque vous pourriez être confrontés à des lois et pratiques discriminatoires qui sont appliquées de manière arbitraire ou inconséquente.

Lorsque vous planifiez votre voyage à l’étranger, considérez ce qui suit :

Questions liées à l’identité de genre ou à l’expression de genre

Pendant votre voyage à l’étranger, soyez conscient que vous pourriez faire l’objet de discrimination en raison de votre identité de genre ou expression de genre, et que vous pourriez vous voir refuser des services tenant compte du genre de votre choix :

Âge de consentement

Sachez que l’âge de consentement pour les relations hétérosexuelles et homosexuelles peut varier même d’une région à l’autre du pays visité. Par ailleurs, les lois à cet égard peuvent être appliquées de manière arbitraire ou inconséquente. Même en l’absence de lois sur l’âge de consentement pour les personnes LGBT, vous pourriez être visé en raison de votre identité.

Problèmes familiaux

Les personnes LGBTQ2 qui voyagent dans le but d’adopter un enfant ou de devenir parents au moyen d’une maternité de substitution doivent tenir compte de ce qui suit :

Jeunesse LGBTQ2

Si vous êtes un jeune Canadien LGBTQ2 qui vit à l’étranger et que vous avez des craintes par rapport à votre sécurité et bien-être, y compris des craintes liées au mariage forcé, veuillez consulter la section Que faire pour obtenir de l’aide. Consultez aussi la liste de ressources pour les jeunes LGBTQ2 dans la section Autres ressources.

Sécurité sociale et individuelle

Bien que certains pays possèdent des lois qui protègent expressément les personnes LGBTQ2, il importe de rester vigilant pour préserver votre sécurité personnelle et en ligne pendant votre voyage :

Santé

Que faire pour obtenir de l’aide

Le plus proche bureau gouvernemental du Canada à l’étranger ou le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence peut être en mesure de vous aider si vous avez des difficultés à l’étranger, notamment si vous ne vous sentez pas à l’aise de communiquer avec les services de police locaux :

Autres ressources

L’Association lesbienne et gay internationale (ILGA) publie une carte du monde résumant les lois locales relatives à l’orientation sexuelle (en anglais seulement).

Human Dignity Trust publie des listes et des feuilles d’information sur les pays où l’homosexualité est un crime, ou qui ont encore des lois qui fixent un âge de consentement discriminatoire (en anglais seulement).

La International Gay and Lesbian Travel Association fournit des conseils de voyage pour les lesbiennes et les gais (en anglais seulement).

The Trevor Project est un organisme américain qui fournit des services d’intervention d’urgence et de prévention du suicide aux jeunes lesbiennes, homosexuels, bisexuels et transgenres, et jeunes en questionnement. Pour communiquer avec d’autres jeunes LGBTQ2 et leurs amis du monde entier, vous pouvez accéder au centre de soutien Trevor (en anglais seulement) et au site de réseau social du projet, TrevorSpace (en anglais seulement).

La base de données mondiale sur les restrictions de voyage et de résidence liées au VIH (Global Database on HIV-Specific Travel & Residence Restrictions – en anglais seulement) contient des listes de pays qui limitent l’accès, la résidence ou les séjours aux étrangers séropositifs.

Date de modification :