Sécurité en vol

Le travail de l’équipage consiste à vous emmener à votre destination en toute sécurité. Le rôle des agents de bord est de créer et de maintenir un milieu sécuritaire et d’évacuer rapidement l’avion au besoin. Aux termes de la loi, vous devez, et cela est essentiel pour votre sécurité, vous conformer à toutes les instructions de l’équipage.

La sécurité est la responsabilité de chacun. Si vous êtes préoccupé par une situation qui pourrait compromettre la sécurité de votre vol, parlez-en à un membre de l’équipage.

Que vous effectuiez un vol national ou international, vous vous devez de connaître les consignes de sécurité de l’avion, l’emplacement et le fonctionnement des issues de secours et les procédures d’évacuation en cas d’urgence. Ces renseignements peuvent vous sauver la vie.

Voyager avec des compagnies aériennes canadiennes

Présentation des mesures de sécurité

Les renseignements transmis lors de la présentation obligatoire des mesures de sécurité avant le décollage vous sont communiqués pour votre sécurité. Chaque avion étant différent, il importe donc de bien écouter ce qu’on vous dira sur les points suivants :

Ceintures de sécurité

Pour votre propre protection, Transports Canada vous recommande de toujours rester assis dans votre siège et de garder votre ceinture bouclée pendant le vol, même si le voyant « ceinture de sécurité » est éteint. Vous pouvez quitter votre siège temporairement lorsque le voyant est éteint.

Bien qu’ils soient rares, les incidents liés à des turbulences sont la cause principale de blessures chez les passagers et les membres d’équipage. Les turbulences par temps clair sont provoquées par des différences de pression atmosphérique, des fronts froids ou chauds, des courants-jets, des montagnes ou des orages. Elles peuvent survenir sans avertissement et ne durer que quelques secondes.

Votre ceinture de sécurité doit être bouclée pendant le décollage et l’atterrissage, lorsqu’il y a des turbulences et à tout moment pendant le vol où les membres de l’équipage l’estiment nécessaire.

Les ceintures de sécurité des avions ne s’attachent pas de la même manière que celles des voitures. Vérifiez si vous êtes capable de boucler votre ceinture, de l’ajuster fermement et de la détacher rapidement. Elle doit passer sur vos hanches, et non autour de votre taille. Si vous avez besoin d’une extension de ceinture de sécurité, veuillez en informer votre compagnie aérienne avant d’arriver à l’aéroport.

Carte de mesures de sécurité

Vous trouverez à votre siège une carte de mesures de sécurité, qui contient des renseignements sur l’avion dans lequel vous voyagez, notamment la façon d’ouvrir chaque issue de secours et l’équipement qui vous est fourni, comme les gilets de sauvetage et les masques à oxygène.

Le fonctionnement des issues de secours peut varier d’un avion à l’autre, et les issues situées à l’avant et à l’arrière d’un même avion peuvent même s’ouvrir différemment. Il est donc important de lire la carte et de vous familiariser avec les dispositifs de sécurité avant qu’une situation d’urgence ne survienne.

Issues de secours

L’emplacement des issues de secours diffère d’un avion à l’autre. Vérifiez où votre siège se situe par rapport aux deux issues les plus proches, de sorte qu’en cas d’urgence, vous serez en mesure de suivre les instructions des membres de l’équipage et de quitter l’avion le plus rapidement possible.

Sièges à côté d’une issue de secours

Si vous êtes assis dans une rangée à côté d’une issue de secours, vous êtes responsable de l’ouverture de cette issue en cas d’accident. Écoutez attentivement la présentation des mesures de sécurité, prenez connaissance des instructions et posez des questions si vous ne comprenez pas quelque chose. Si vous croyez ne pas être en mesure de vous acquitter de cette tâche, demandez à changer de place.

Autres renseignements

La présentation des mesures de sécurité avant le décollage peut également comprendre des renseignements sur les bagages à main, la cigarette, les masques d’oxygène et les gilets de sauvetage.

Sécurité des enfants

Si vous voyagez avec un nourrisson ou un enfant, attachez d’abord votre ceinture de sécurité puis attachez ensuite correctement le nourrisson ou l’enfant dans un ensemble de retenue d’enfant, si vous en avez un, ou tenez-le dans vos bras.

Pour en savoir plus sur les ensembles de retenue d'enfant, consultez Prendre l’avion avec des enfants.

Profitez de votre vol et laissez les autres profiter du leur

Chacun a le droit de voyager dans un environnement sûr. Il est illégal de se comporter d’une manière qui menace les membres de l’équipage et les passagers.

L’équipage ne tolérera aucun comportement perturbateur ni aucune interférence, notamment le harcèlement, les agressions physiques, la violation de l’interdiction de fumer, le refus de respecter les instructions des membres d’équipage, la violence verbale, les infractions sexuelles, l’état d’ébriété ou une conduite désordonnée, la consommation de boissons alcoolisées personnelles et tout geste compromettant la sécurité de l’avion.

En présence d’un tel comportement, l’avion pourra être dérouté, auquel cas la police accueillera l’avion à son arrivée et la personne pourra être arrêtée, inculpée et poursuivie.

Alcool

L’alcool a des effets néfastes sur le cerveau, les yeux et l’oreille interne. Il réduit la capacité du cerveau à utiliser l’oxygène, diminue le temps de réaction, affecte le raisonnement, le jugement et la mémoire. De plus, une boisson alcoolisée prise à bord d’un avion en vol aura un effet plus important que l’alcool consommé au niveau de la mer.

La modération a bien meilleur goût, quelle que soit l’altitude à laquelle vous vous trouvez. Si vous semblez avoir trop bu, on pourrait vous refuser l’embarquement.

Sécurité sur le tarmac

Si l’embarquement ou le débarquement a lieu sur le tarmac ou aire de trafic, assurez-vous que vous utilisez le parcours le plus sécuritaire et suivez les directives du personnel du transporteur aérien. Surveillez en tout temps les enfants dont vous avez la garde. Si les moteurs de l’avion sont en marche, le risque d’accident causé par l’hélice ou le souffle des réacteurs est alors accru. Le souffle des réacteurs d’un avion sur l’aire de trafic est tel qu’il peut renverser un camion ou détacher des tôles d’un toit, alors imaginez ce qu’il peut faire à vous ou votre enfant.

Lorsque vous vous trouvez sur l’aire de trafic, regardez où se trouvent les hélices par rapport à la porte de l’avion, en particulier s’il fait noir. Faites attention aux autres avions dont les moteurs sont également en marche. Le bruit de l’avion vers lequel vous vous dirigez peut enterrer le bruit des moteurs d’un autre avion.

Liens connexes
Date de modification :