Indonésie Inscrivez-vous Assurance voyage Destinations

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Niveau(x) de risque - retrait de l'avertissement régional pour le nord de Lombok; Catastrophes naturelles et climat - tremblements de terre et tsunamis


Format à imprimer
Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Indonésie - Faites preuve d'une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence en Indonésie en raison des tensions politiques et sociales, et de la menace d’attentats terroristes dans tout le pays.

Sulawesi central - ÉVITEZ TOUT VOYAGE NON ESSENTIEL

Évitez tout voyage non essentiel au Sulawesi central, y compris la ville de Palu, le district de Donggala, le district de Sigi et le district de Parigi Moutong en raison des dommages causés par le tremblement de terre. Plus sur les tremblements de terre au Selawesi central.

Papouasie - Évitez tout voyage non essentiel

Évitez tout voyage non essentiel dans la province de la Papouasie, en raison des actes de violence qui y sont commis régulièrement.

Situation en matière de sécurité

Conseils de santé aux voyageurs - Infection à virus Zika

L'Agence de la santé publique du Canada a émis des conseils aux voyageurs sur le virus Zika qui recommandent aux Canadiens de prendre des précautions sanitaires spéciales s’ils voyagent dans les pays actuellement affectés. Les femmes enceintes et celles qui envisagent de devenir enceintes devraient éviter tout voyage en Indonésie. Voir Santé pour obtenir de plus amples renseignements.

Sécurité

Sécurité

Papouasie (voir l’avertissement)

Les tensions politiques persistent, et des manifestations de violence se produisent régulièrement, depuis le mois d’octobre 2011. Il arrive que des étrangers et des entreprises étrangères soient ciblés par des militants locaux.

On a accru la présence policière et militaire en Papouasie. Les conflits de travail à la mine Freeport-McMoRan, près de Timika, ont mené à des manifestations, à des perturbations des services de transport et à des actes de violence. Des attentats meurtriers ont été commis sur des routes à proximité de la mine.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste en Indonésie.  Bien que des mesures antiterroristes efficaces aient été mises en place par les autorités indonésiennes, des cellules terroristes sont toujours actives et elles sont en mesure d’organiser des attentats n’importe où dans le pays.

Le 13 mai 2018, la police de Surabaya (la deuxième plus grande ville en Indonésie) s’est rendue sur les lieux de 3 explosions survenues dans les églises suivantes :  

  • Gereja Santa Maria (GKSM) Tak Bercela di Ngagel, Gubeng;
  • Gereja Kristen Indonesia (GKI), Jalan Raya Diponegoro;
  • Gereja Pantekosta Pusat Surabaya (GPPS), Jalan Raya Arjuna.

Les explosions ont fait plusieurs victimes.

Le 14 mai 2018, le quartier général de la police de Surabaya a également été attaqué.

Il est fort probable que d’autres attentats soient commis.

Les endroits suivants pourraient être ciblés :

  • les édifices gouvernementaux, y compris les écoles;
  • les lieux de culte;
  • les aéroports, ainsi que d’autres plaques tournantes et réseaux de transport;
  • les endroits publics comme les attractions touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et autres lieux fréquentés par des étrangers.

Choisissez des hôtels ayant de bons dispositifs de sécurité, comme des détecteurs de métal, des gardes et des caméras de sécurité. Gardez toutefois à l’esprit que même les lieux les plus sécurisés ne peuvent être considérés comme tout à fait exempts de risques.

Redoublez de vigilance si vous assistez à des fêtes religieuses ou à d’autres célébrations publiques, car il est déjà arrivé que des terroristes profitent de ces occasions pour passer à l’attaque.

  • Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics;
  • Consultez régulièrement les médias locaux;
  • Suivez les directives des autorités locales.

Criminalité

Des vols à main armée se produisent régulièrement. Les crimes mineurs, comme les vols à la tire, les vols de sacs à l’arraché et les retraits forcés aux guichets automatiques, demeurent très préoccupants. Les risques associés à la criminalité de rue, aux vols à la tire et aux vols de sacs à l’arraché sont élevés dans les zones touristiques, comme Bali et Lombok, et les touristes étrangers sont ciblés. Les touristes qui voyagent seuls, les femmes et ceux qui voyagent de nuit courent un risque accru.

Verrouillez toujours les portières de votre voiture et gardez les vitres levées. Ne prenez que des taxis fiables à partir de grands hôtels, ou réservez par téléphone. Les normes relatives aux services policiers et juridiques sont très différentes de celles qui sont en vigueur au Canada.

Les commerçants ne respectent pas toujours les prix convenus. Choisissez judicieusement vos guides touristiques, surtout dans les endroits peu fréquentés par des touristes.

Manifestations et troubles civils

De vastes manifestations ont eu lieu dans diverses régions du pays pour véhiculer toute une gamme de revendications, ce qui a entraîné d’importantes perturbations de la circulation et des services de transport public. Les tensions interethniques et religieuses qui se font sentir parfois dans certaines régions de l’Indonésie peuvent donner lieu à des actes de violence et à des troubles civils.

Évitez les manifestations, les rassemblements politiques et les assemblées, car ils peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Suivez les bulletins de nouvelles et conformez-vous aux instructions des autorités locales.

Tensions politiques et sociales

Partout en Indonésie, il existe depuis longtemps des tensions sectaires et sociales, plus particulièrement dans la province de la Sulawesi centrale (surtout à Palu, à Poso et à Tentena), dans les îles Moluques (surtout à Ambon) et en Papouasie occidentale.

Des actes de violence sectaire ont déjà ciblé des civils. Même si les autorités indonésiennes mènent des opérations de sécurité, le risque de violence persiste. Veillez constamment à votre sécurité personnelle, exercez une grande vigilance et soyez sur vos gardes.

Enlèvements

Des étrangers ont été enlevés et assassinés dans le passé, surtout dans la province d’Aceh. Évitez de voyager seul et ne circulez pas la nuit dans toutes les régions de l’Indonésie.

Kalimantan oriental et occidental

Le groupe terroriste philippin Abu Sayyaf a déjà enlevé des touristes qui se trouvaient dans l’État du Sabah en Malaisie ainsi qu’aux Philippines. Abu Sayyaf n’a pas étendu ses activités aux régions côtières avoisinantes de l’Indonésie (y compris le Kalimantan oriental), mais il en serait capable.

Aliments et boissons drogués

Ne laissez jamais vos aliments ou vos boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des inconnus. Des personnes sont décédées après avoir consommé des boissons contenant du méthanol. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Ces produits peuvent contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Fraude

L’Indonésie est connue pour son taux élevé de fraude par carte de crédit, y compris en ligne. Ne dévoilez pas les renseignements qui figurent sur vos cartes de crédit (numéro, nom, date d’expiration). Gardez en lieu sûr ou détruisez complètement tous les reçus et factures sur lesquels figure le numéro de vos cartes de crédit ou de débit.

Faites preuve de vigilance lorsque vous utilisez vos cartes de débit ou de crédit :

  • redoublez de vigilance lorsque vos cartes sont manipulées par d’autres personnes;
  • utilisez des guichets automatiques bancaires situés dans des endroits publics bien éclairés ou à l’intérieur d’une banque ou d’un commerce;
  • évitez les lecteurs de cartes à l’aspect inhabituel;
  • couvrez le clavier d’une main lorsque vous entrez votre NIP;
  • vérifiez votre relevé de compte pour y détecter toute transaction non autorisée.

Plus sur la fraude à l’étranger

Sécurité routière

Bien des régions éloignées de l’Indonésie ont de mauvais réseaux de transport. Il peut être difficile, voire impossible, de sortir de ces régions en cas de crise.

Les routes sont en mauvais état, surtout à l’extérieur des grands centres. Les déplacements routiers en Indonésie peuvent être très difficiles, car les conducteurs sont indisciplinés et ne respectent pas toujours le Code de la route. Les rues sont généralement congestionnées. Il est dangereux de conduire après la tombée de la nuit dans les régions rurales, car la plupart des routes ne sont pas éclairées et certains conducteurs n’allument pas leurs phares. Si vous envisagez de louer une voiture, songez à embaucher un chauffeur.

Redoublez de prudence si vous empruntez la route qui relie Banda Aceh et Medan, car il arrive que des vols à main armée y soient commis. Une foule en colère peut se rassembler sur les lieux d’un accident ayant causé des blessures graves. En pareil cas, restez dans votre véhicule et rendez‑vous au poste de police le plus proche pour signaler l’accident.

Les accidents de motocyclette et de scooter sont la principale cause de décès et de blessures graves parmi les étrangers dans de nombreuses régions de l’Indonésie, y compris à Bali. Faites attention aux escroqueries impliquant la location de motocyclettes. Des voleurs peuvent s’emparer de la motocyclette que vous avez louée, après quoi on vous fera payer le coût de remplacement du véhicule.

Transport public

Les autobus et les trains sont parfois bondés, et la sécurité laisse à désirer.

Transport maritime

Évitez de voyager par traversier. Les accidents maritimes sont courants et ils sont souvent provoqués par des mesures de sécurité déficientes ou des conditions météorologiques extrêmes. Ne montez pas à bord d’un bateau si vous avez l’impression qu’il est surchargé ou qu’il n’est pas en état de naviguer. Si vous décidez de prendre un traversier, assurez‑vous qu’on y trouve l’équipement de sécurité approprié et que des gilets de sauvetage sont mis à la disposition de tous les passagers. Vérifiez les normes de sécurité des traversiers auprès de votre voyagiste.

Transport aérien

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements généraux sur les vols intérieurs dans d’autres pays

Baignade

La mer peut être agitée, et les courants sont forts, ce qui cause des noyades. Respectez les avertissements des autorités locales et renseignez‑vous auprès de la direction de votre hôtel au sujet des dangers possibles de la baignade.

Piraterie

Des pirates commettent des attaques dans les eaux côtières et parfois plus loin au large. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent.

Rapport sur la piraterie - International Maritime Bureau’s Piracy Reporting Centre (en anglais)

Renseignements généraux en matière de sécurité

Rangez toujours en lieu sûr vos effets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage. Faites preuve de prudence en tout temps et en tout lieu.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités de l’Indonésie. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des bureaux diplomatiques étrangers au Canada

Les compagnies aériennes peuvent refuser les ressortissants étrangers qui n’ont pas en main un billet de retour ou le visa approprié. Faites les vérifications nécessaires auprès de votre compagnie aérienne avant votre départ.

Passeport

Les exigences d’entrée varient selon le type de passeport que vous utilisez pour voyager.

Avant de partir, vérifiez auprès de votre transporteur quelles sont ses exigences au sujet des passeports. Ses règles sur la durée de validité des passeports sont peut-être plus strictes que les règles d’entrée du pays où vous vous rendez.

Passeport canadien régulier

Votre passeport doit être valide pendant six mois après la date d'entrée en Indonésie, et doit contenir au moins une page vierge pour y apposer un visa ou un timbre d’entrée de l'Indonésie.

Passeport pour voyages officiels

Des exigences d’entrée différentes peuvent s’appliquer.

Voyages officiels

Autres documents de voyage

Les exigences d’entrée peuvent être différentes si vous voyagez avec un passeport temporaire ou un titre de voyage d’urgence. Avant de partir, renseignez-vous auprès d’une mission diplomatique du pays où vous voulez entrer.

Liens utiles

Visas

Visite gratuite (séjours de moins de 30 jours) : non exigé

Visa de touriste (séjours de 30 à 60 jours) : exigé

Visa d’affaires : exigé

Visa pour visite socioculturelle : exigé (p. ex. travail humanitaire, voyages scolaires)

Visa de séjour limité (voir ci‑dessous) : exigé

Visite gratuite

Vous n’avez pas besoin d’un visa si vous envisagez de séjourner en Indonésie pendant moins de 30 jours et si vous voyagez pour l’un des motifs suivants :

  • tourisme
  • visite à la famille
  • activités sociales
  • activités artistiques et culturelles
  • visite gouvernementale
  • présentation d’une conférence ou participation à un séminaire
  • participation à une réunion tenue par un siège social ou un bureau de représentation en Indonésie
  • visite d’une exposition internationale

Visa de touriste

Si vous faites un voyage de tourisme avec un passeport canadien ordinaire et que vous prévoyez séjourner en Indonésie pendant 30 à 60 jours, vous pouvez obtenir un visa à l’avance ou au moment de votre arrivée à certains points d’entrée. On pourrait vous demander de présenter un billet de retour ou un billet pour un vol de continuation.

Visa d’affaires ou pour visite socioculturelle

Les Canadiens qui se rendent en Indonésie pour affaires ou pour une visite socioculturelle (p. ex. pour du travail bénévole) doivent se procurer un visa avant leur arrivée dans le pays. Une fois en Indonésie, il leur est possible d’obtenir la prolongation de ce visa à séjour unique. Il faut détenir un billet d’avion aller‑retour pour pouvoir obtenir un visa, quel qu’il soit.

Si vous voyagez pour affaires ou pour une visite socioculturelle, vous devez obtenir une lettre de l’organisation indonésienne qui vous parraine et de l’organisation qui vous envoie en Indonésie.

Plus de renseignements sur les visas (en anglais) – Ambassade de la République d’Indonésie

Visa de séjour limité

Un visa de séjour limité peut être délivré aux Canadiens qui se rendent en Indonésie pour l’une ou l’autre des raisons suivantes :

  • travail (peu importe la durée du séjour)
  • études (peu importe la durée du séjour)
    • installation d’équipement (peu importe la durée du séjour)
    • stage
    • arts de la scène (plus de 60 jours)
    • sports de compétition (3 mois ou plus)
    • programme de bénévolat (6 mois ou plus)
    • recherche scientifique (peu importe la durée du séjour)
    • médias, journalisme ou production de films (peu importe la durée du séjour)
    • visite à des membres de la famille immédiate qui travaillent en Indonésie pendant 6 mois ou plus

Journalistes et travailleurs humanitaires

Les journalistes qui se rendent en Indonésie pour y réaliser des reportages ou tourner des images doivent obtenir une autorisation auprès de la Direction générale de l’immigration à Jakarta avant de présenter leur demande de visa. Pour obtenir un visa, les travailleurs humanitaires doivent avoir un répondant en Indonésie; s’ils se rendent à Aceh, ils doivent d’abord demander une autorisation auprès de la Direction générale de l’immigration à Aceh ou à Jakarta.

Les Canadiens qui se rendent en Indonésie pour un séjour prolongé doivent, à leur arrivée dans le pays, s’adresser au bureau de l’immigration le plus proche pour convertir leur visa en permis de séjour.

L’Indonésie applique rigoureusement sa réglementation en matière d’immigration et de visa. Il arrive que des étrangers soient emprisonnés dans des centres de détention de l’immigration pour des infractions relatives aux visas ou pour avoir prolongé leur séjour sans autorisation. Les contrevenants peuvent se voir infliger de lourdes amendes ou se faire expulser.

Zones réglementées

Vous devez obtenir un permis pour vous rendre en Papouasie. Les règlements régissant l’entrée dans cette région et les permis de séjour peuvent changer à tout moment.

Taxe de départ

Une taxe de départ payable en argent comptant s’applique à tous les vols internationaux et intérieurs. Cette taxe varie d’un aéroport à l’autre et elle est moins élevée pour les vols intérieurs. Pour savoir à combien monte cette taxe, adressez-vous aux agents de l’immigration, aux autorités aéroportuaires ou à votre voyagiste.

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Fièvre Jaune - exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
  • Il y a présentement une pénurie du vaccin de la fièvre jaune au Canada. Il est important que les voyageurs communiquent avec un Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné bien à l'avance de leur voyage pour assurer que le vaccin est disponible.

À propos de la fièvre jaune

Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée (en anglais seulement) dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage.  La vaccination devrait être envisagée pour les voyageurs qui se rendent dans des régions où la rage existe et qui courent un risque élevé d'exposition (p. ex. sont des enfants, présentent un risque professionnel, ou sont en contact étroit avec des animaux, y compris des chiens en liberté dans les collectivités).

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse.

Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie du Sud-Est. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Schistosomiase

La schistosomiase peut se transmettre aux humains par contact avec de l'eau douce contaminée par les douves (minuscules vers plats). Les oeufs du ver peuvent provoquer des maladies intestinales comme la diarrhée et des crampes ou des problèmes urinaires. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Évitez de nager dans les eaux douces (lacs, rivières, étangs). Il n'existe aucun vaccin contre la schistosomiase.

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. 

Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un professionnel de la santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la filiarose lymphatique, le paludisme et le virus Zika.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement un risque de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est un virus transmis par la piqûre d'un mousitque infecté. Le chikungunya peut provoquer une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Dans certains cas, la douleur articulaire peut être sévère et durer des mois ou des années.

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en tout temps. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Les moustiques qui sont porteurs du virus de la dengue piquent habituellement durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
Filiarose lymphatique

La filiarose lymphatique, ou éléphantiasis, est provoquée par des filiaires (minuscules vers) qui sont transmis aux humains par la piqûre d'un moustique infecté. La filiarose peut provoquer un éventail d'affections. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe aucun vaccin contre la filiarose lymphatique, mais des médicaments sont disponibles pour la traiter.

Infection à virus Zika

L'infection par le virus Zika est un risque dans ce pays. Des cas récents ou en cours de virus Zika ont été signalés dans ce pays.

Recommandations de voyage:

Tous les voyageurs doivent se protéger contre des piqûres de moustiques jour et nuit.

L'infection du virus Zika pendant la grossesse peut causer des anomalies congénitales graves telles que des têtes anormalement petites (microcéphalie). Le virus Zika peut également être transmis sexuellement.

Voyageurs enceintes ou qui planifie une grossesse:

  • Éviter de voyager dans ce pays
  • Si les déplacements ne peuvent être évités, suivre des mesures strictes de prévention de la morses.
  • Consultez un fournisseur de soins de santé sur les risques d'infection par Zika pendant la grossesse.
  • Utilisez des préservatifs ou évitez d'avoir des rapports sexuels pour la durée de la grossesse, si vous êtes enceinte et si votre partenaire a voyagé dans ce pays.
  • Voyageurs féminins: attendez au moins 2 mois après le retour de ce pays avant d'essayer de concevoir (tomber enceinte) pour vous assurer que toute infection possible par le virus Zika à dégager votre corps.
  • Voyageurs masculins: attendez 6 mois après le retour de ce pays avant d'essayer de concevoir. Utilisez des préservatifs ou évitez d'avoir des relations sexuelles pendant cette période.


Voir avis de santé de voyage: virus Zika: conseils pour voyageurs


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. 
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays.

La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Protégez-vous:

  • Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants y compris
  • Évitez les endroits faisant l'abattage de volailles.
  • Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux.
  • Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.

Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services et établissements médicaux

La qualité des établissements de santé en Indonésie n’est pas à la hauteur des normes occidentales. Le personnel médical ne parle généralement ni le français ni l’anglais. Dans certains cas, il faut payer le médecin ou l’hôpital sur-le-champ en argent comptant.

L’évacuation médicale est souvent très coûteuse et pourrait s’avérer nécessaire en cas de maladie ou de blessure grave. Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur le système de droit penal en Indonésie et ce que vous devez faire en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger et sur l’aide que nous pouvons vous apporter.

Le Canada n’a pas signé de traité sur le transfèrement des détenus avec l’Indonésie.

Activités illégales et réglementées

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont très sévèrement punis, et les infractions graves sont passibles de la peine de mort. Les suspects peuvent être incarcérés indéfiniment, sans possibilité de libération sous caution, pendant que la police mène son enquête avant d’intenter une poursuite. Des tests de dépistage antidrogue réalisés au hasard parmi les touristes à travers tout le pays ont donné lieu à plusieurs arrestations.

Certains médicaments délivrés sur ordonnance ou en vente libre au Canada (par exemple ceux qui contiennent de la morphine ou de la codéine) sont considérés comme des substances contrôlées en Indonésie. Il est illégal d’amener ces médicaments dans le pays, même en petites quantités, sans l’autorisation préalable du ministère de la Santé de l’Indonésie et la documentation nécessaire. Les autorités locales peuvent confisquer les produits pharmaceutiques interdits en Indonésie si vous tentez d'en importer sans ces autorisations. Vous vous exposez aussi à des amendes et à une peine d’emprisonnement.

Le jeu est illégal en Indonésie.

Les autorités douanières locales peuvent appliquer des règlements stricts concernant l’importation ou l’exportation de certains articles, par exemple le matériel audiovisuel.

Communiquez avec l’ambassade de l’Indonésie à Ottawa pour de plus amples renseignements sur les substances contrôlées et les exigences douanières.

Loi de la charia

À Aceh, la police religieuse applique la charia (loi islamique). La charia peut s’appliquer différemment d’une région à l’autre et peut également toucher les non-musulmans. Quelle que soit votre religion, informez-vous des dispositions qui s’appliquent expressément dans la région où vous vous rendez.

Pièces d’identité

Ayez toujours sur vous des pièces d’identité appropriées, comme votre passeport et votre permis de séjour. Les autorités peuvent vous mettre en détention ou vous infliger une amende si vous n’êtes pas en mesure de présenter l’original. Conservez des copies de vos pièces d’identité au cas où vous perdriez les originaux ou qu’ils vous soient confisqués.

Conduite

Les véhicules circulent à gauche.

Si vous avez un accident de la route, vous devez vous arrêter, venir en aide aux autres personnes en cause et échanger vos coordonnées avec celles-ci.

Les conducteurs de motocyclette et leurs passagers doivent obligatoirement porter un casque.

On ne peut pas conduire en Indonésie avec un permis de conduire canadien, mais un permis de conduire international peut être obtenu sur place. Vérifiez auprès d’un bureau indonésien responsable de la délivrance des permis si celui-ci doit approuver le permis de conduire international que vous avez obtenu au Canada.

Renseignements sur le permis de conduire international

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Indonésie.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen de l’Indonésie, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens. Cela nous empêcherait de vous fournir ces services.

Renseignements généraux pour les voyageurs avec la double citoyenneté

L’Indonésie ne reconnaît la double citoyenneté que chez les personnes mineures (moins de 18 ans). Après ce temps, elles doivent choisir entre leur citoyenneté indonésienne et leur citoyenneté étrangère.

Culture

Dans certaines régions, les coutumes, les lois et les règlements locaux sont rigoureusement conformes aux pratiques et aux croyances de l’islam.

Pour ne pas froisser les habitants :

  • habillez-vous sobrement;
  • comportez-vous de façon discrète;
  • respectez les traditions sociales et religieuses.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2019, le ramadan doit commencer le 5 mai ou près de cette date.Idul Fitri (célébration marquant la fin du ramadan) aura lieu du 14 au 16 juin 2018. Le gouvernement de l’Indonésie a déclaré que la période du 11 au 20 juin serait une fête nationale. Tous les bureaux gouvernementaux et la plupart des banques seront fermés. Attendez-vous à une augmentation de la circulation et des accidents de la route au cours de ces célébrations ainsi qu’à d’éventuels retards dans les aéroports.

Voyageurs LGBTQ2

Dans certaines provinces, les actes sexuels entre personnes de même sexe sont interdits et punissables. Les contrevenants peuvent être arrêtés en vertu de lois concernant ce qui est considéré comme un comportement immoral, de la prostitution ou un fléau social.

À Aceh, la charia s’applique, et les actes sexuels entre musulmans de même sexe sont punis par un châtiment corporel. À noter que, même dans les provinces où les actes sexuels entre personnes de même sexe ne sont pas interdits, l’homosexualité n’est pas acceptée socialement.

Les voyageurs LGBTQ2 doivent peser soigneusement les risques que comporte un voyage en Indonésie.

Renseignements généraux en matière de sécurité et conseils pour les voyageurs LGBTQ2 à l’étranger

Monnaie

La devise est la rupiah (IDR). Les cartes de crédit ne sont généralement pas acceptées à l’extérieur des grands centres urbains et des endroits touristiques.

Les chèques de voyage peuvent être encaissés dans les banques et les grands hôtels.

Dans les régions éloignées, il est préférable d’avoir de l’argent comptant.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

L’Indonésie est située dans une zone d’activité sismique et est exposée à une multitude de catastrophes naturelles, notamment des tremblements de terre, des tsunamis, des inondations, des éruptions volcaniques et des sécheresses.

Tremblements de terre et tsunamis

Chaque année, l’Indonésie subit des milliers de tremblements de terre de magnitudes diverses, parfois provoquant des tsunamis. Ces catastrophes peuvent causer des morts, des blessures et des dommages importants.

Tremblement de terre au Sulawesi central

Le 28 septembre 2018, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,5 a frappé le centre de l'île de Sulawesi, affectant la capitale Palu et le village de pêcheurs de Donggala. Des répliques sismiques pourraient avoir lieu.

Le tremblement de terre a fait de nombreuses victimes et a causé des dommages importants aux infrastructures et aux routes dans toute la région. Les services essentiels continuent à subir des perturbations. Surveillez les médias locaux et conformez-vous aux instructions des autorités locales.

Tremblements de terre à Lombok

Des tremblements de terre sévères ont frappé la zone nord-est de l’île de Lombok et les îles Gili  les 29 juillet et 5 août 2018, faisant des morts et d’importants dégâts. Les îles Gili se sont rétablies rapidement, tandis que le rétablissement est toujours en cours à Lombok.

Activité volcanique

L’Indonésie compte 129 volcans actifs et connaît périodiquement d’importants incidents volcaniques. La Direction de la volcanologie de l’Indonésie surveille les volcans actifs afin de pouvoir prévenir les résidents sans délai en cas d’activité inhabituelle. Les autorités peuvent à tout moment hausser les niveaux d’alerte et ordonner des évacuations. Les incidents volcaniques peuvent être dangereux, voire fatals. Les nuages de cendres peuvent perturber les transports aériens, y compris sur l’île de Bali, et causer ou empirer les problèmes respiratoires.

Tenez-vous au courant de l’évolution de la situation si vous vous rendez à proximité de volcans actifs, et suivez les instructions des autorités locales. Prenez au sérieux les avertissements officiels et respecter les zones d’exclusion. Consultez l’Agence de la géologie du ministère de l’Énergie et des Ressources minérales et l’Autorité nationale de gestion des catastrophes pour obtenir la liste des volcans à haut risque.

Saison des pluies

La saison des pluies s’étend de novembre à mars, mais de fortes pluies surviennent tout au long de l’année. Des inondations et des glissements de terrain peuvent se produire de manière inattendue, surtout dans les régions éloignées dont plusieurs sont touchées par une déforestation massive, mais aussi dans les grandes villes, y compris à Jakarta. Ils peuvent causer de nombreuses pertes de vie et des dommages matériels importants. Tenez-vous au courant des prévisions météorologiques régionales ainsi que des fermetures de routes et des déviations, évitez les zones sinistrées et suivez les conseils des autorités locales.

Pour en savoir plus sur les ouragans, les typhons, les cyclones et les moussons

Pollution atmosphérique

Les brûlis incontrôlés à Sumatra et au Kalimantan font périodiquement grimper le taux de pollution atmosphérique (brume sèche) à des niveaux nocifs pour la santé, en particulier de juin à octobre. Surveillez de près les niveaux de pollution, car ils changent rapidement.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le 110 pour joindre la police.

Cherchez les coordonnées des établissements de santé locaux et ayez-les sur vous.

Aide consulaire

Jakarta - Ambassade du Canada
AdresseWorld Trade Centre I, 6e étage, Jl. Jend Sudirman, Kav. 29, Jakarta 12920, IndonésieAdresse postaleC.P. 8324/JKS.MP, Jakarta, 12084, IndonésieTéléphone62 21 2550 7800Télécopieur62 21 2550 7811Courrieljkrta.consular@international.gc.caInternetwww.indonesie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en Indonésie, au Timor-Leste et à l'Association des Nations du Sud-Est asiatique (ANASE)Twitter@AmbCanIndonesie
Bali - Consulat général d'Australie
AdresseJalan Tantular No. 32, Renon, Denpasar, Bali, IndonésieAdresse postaleC.P. 3243, Renon, Denpasar, Bali, IndonésieTéléphone62 361 241 118Télécopieur62 361 221 195Courrielbali.congen@dfat.gov.auInternetwww.bali.indonesia.embassy.gov.au/blli/home.html

En vertu de l’Accord sur le partage de services consulaires entre le Canada et l’Australie, le consulat général de l’Australie à Bali peut aider les Canadiens en cas d’urgence.

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l’ambassade du Canada à Jakarta et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :