Chine

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : L'onglet Catastrophes naturelles et climat a été mis à jour - retrait du texte sur le super typhon Meranti.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Chine - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble de la Chine. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison d’actesd’actes de violence isolés, dont des attentats et des manifestations.

Hong Kong et Macao sont des régions administratives spéciales (RAS) de la Chine. Consultez les Conseils aux voyageurs pour Hong Kong et Macao, si vous envisagez de vous rendre dans ces régions.

Sécurité

Sécurité

Région autonome ouïgoure du Xinjiang

Des affrontements violents se produisent sporadiquement dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang. Des attaques au moyen d’engins explosifs, d’armes à feu et de couteaux y ont été perpétrées, faisant souvent des morts et des blessés. On s’attend à ce que les troubles civils et les actes de violence sporadiques se poursuivent. Des policiers armés sont visibles, et les autorités locales continuent de surveiller la situation de très près. Des couvre-feux et d’autres restrictions peuvent être imposés à tout moment. Les attaques ne ciblent pas expressément les touristes ou les étrangers, mais il existe toujours un risque de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Évitez les rassemblements et les manifestations, et suivez les directives des autorités locales.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste en Chine. Depuis le début de 2014, de nombreuses explosions et attaques au couteau ont fait des morts et des blessés dans des lieux publics, y compris des gares ferroviaires achalandées. D’autres attaques sont à prévoir. Elles pourraient cibler des édifices gouvernementaux, des lieux de culte, des écoles, des installations de transport et des endroits publics, tels les lieux touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et les endroits fréquentés par des étrangers. Soyez sur vos gardes en tout temps dans les lieux publics.

Criminalité

Les crimes mineurs, comme le vol à la tire, le vol de sac à l’arraché, le vol de téléphones cellulaires et d’ordinateurs portatifs, sont chose courante, même en plein jour. Les étrangers sont ciblés, surtout dans les grandes villes et dans les secteurs touristiques. Faites preuve de vigilance dans tout endroit bondé, y compris dans les sites touristiques, les foires commerciales, les restaurants, les cafés, les cybercafés, les marchés et les grands magasins. N’ayez jamais sur vous d’importantes sommes d’argent. Laissez vos objets de valeur, à l’exception des passeports, dans un coffre-fort d’hôtel. Bien que les crimes violents soient relativement rares, des étrangers ont été attaqués et dévalisés par le passé, et certains ont été tués.

Il se commet des crimes mineurs et des actes de harcèlement sexuel à bord des autobus et des trains de nuit. Si vous voyagez en train, assurez-vous que votre compartiment ne contient que vos bagages et ceux des autres occupants. Mettez vos effets personnels en lieu sûr et ne laissez pas le compartiment sans surveillance. Verrouillez bien les portes.

Il existe un risque d’attaques par des bandits armés dans les régions reculées de la Chine. La présence policière peut être limitée dans les régions frontalières. 

Escroqueries

Il arrive que des chauffeurs de taxi, de motocyclettes et de cyclopousses surfacturent leurs services. Étant donné que la plupart des chauffeurs ne parlent ni l’anglais ni le français, demandez à quelqu’un qui parle chinois d’inscrire votre destination précise sur une carte que vous présenterez au chauffeur. Ne prenez que des taxis dignes de confiance et n’acceptez pas de partager un taxi avec d’autres passagers. Négociez le prix de la course avant de monter dans le taxi ou exigez que le chauffeur utilise le compteur et qu’il vous remette un reçu (fapiao).

Il arrive que des ressortissants étrangers soient abordés par des inconnus qui les invitent dans un établissement voisin pour y prendre un verre (habituellement du thé ou de l’alcool), ou pour y recevoir un massage ou d’autres services. On leur présente ensuite une facture exorbitante (s’élevant parfois à des centaines de dollars), qu’on les oblige à payer sous la menace. Certains peuvent même subir des blessures. Méfiez-vous des demandes impromptues de la part d’inconnus qui souhaitent « pratiquer l’anglais » ou qui vous invitent à les accompagner dans une « galerie d’art » ou un endroit que vous ne connaissez pas. Méfiez-vous aussi des escroqueries commises par une personne qui vous téléphone et prétend que vous faites l’objet d’une enquête des autorités locales. Si vous deviez être victime d’une telle attaque, mettez-vous immédiatement à l’abri et prenez note dès que possible, alors que les événements sont encore frais dans votre mémoire, du nom et de l’adresse des installations où vous avez été détenu, qui est requis pour que la police locale puisse identifier les personnes impliquées et produire un rapport – ce dernier sera sans doute requis par l’entreprise qui a émis votre carte de crédit, pour annuler la transaction. Faites preuve de prudence dans les lieux touristiques les plus fréquentés où des arnaqueurs prennent pour cible des étrangers, en particulier à Beijing sur la place Tiananmen ainsi qu’à Shanghai sur le Bund, dans la rue de Nanjing Est et à la Place du peuple.

Consultez notre page La fraude à l’étranger pour plus de détails au sujet des escroqueries commises à l’étranger.

Cybersécurité

Voyez notre page Pensez-y : la cybersécurité en voyage pour obtenir davantage d’information sur la cybersécurité à l’étranger.

Manifestations

Les manifestations sont illégales, et on recommande de les éviter. Les participants peuvent faire l’objet de graves poursuites judiciaires.

Transport

L’état des routes et la sécurité routière laissent à désirer partout dans le pays. Il faut éviter de conduire après la tombée de la nuit en dehors des grandes villes.

La Chine possède un vaste réseau ferroviaire. La plupart des trains circulent lentement, sauf les trains express qui desservent les destinations les plus courantes. Les taxis abondent dans les grandes villes, et on en trouve devant les hôtels et aux stations de taxis. Des voitures avec ou sans chauffeur peuvent être louées dans les grandes villes.

Il faut composer le 112 pour une assistance routière.

Des traversiers surchargés ont déjà été impliqués dans des accidents en Chine. Faites preuve de prudence et de bon sens lorsque vous empruntez les transports maritimes, utilisez toujours l’équipement de sécurité disponible comme les gilets de sauvetage et les ceintures de sécurité, et n’embarquez pas à bord de traversiers surchargés.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Piraterie

Il arrive que des pirates se livrent à des attaques dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Live Piracy Report (en anglais) de l’International Maritime Bureau.

Randonnée en montagne

Si vous vous proposez de faire de la randonnée en montagne :

  • ne partez jamais seul;
  • engagez toujours un guide expérimenté travaillant pour une entreprise digne de confiance;
  • souscrivez une assurance voyage qui couvre des services de secours par hélicoptère et d’évacuation en cas d’urgence;
  • assurez-vous d’être en excellente forme physique;
  • informez un membre de votre famille ou un ami de votre itinéraire;
  • soyez au courant des symptômes du mal aigu des montagnes (qui peut être mortel);
  • inscrivez-vous auprès d’un bureau du gouvernement canadien en Chine;
  • obtenez des renseignements précis sur les pistes de randonnée avant de partir.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Veillez à ce que vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage soient toujours en lieu sûr.

Ayez en tout temps sur vous des pièces d’identité appropriées comme votre passeport et votre permis de séjour. Conservez une photocopie de votre passeport au cas où il serait perdu ou confisqué.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités de la Chine et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l’ambassade de la République populaire de Chine ou de ses consulats pour des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent Chine doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Visas

Les Canadiens doivent aussi avoir un visa, sauf dans les cas énumérés plus loin.

Visa de touriste : exigé (voir les exceptions)
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé
Visa de travail : exigé

Exceptions

Vous n’avez pas besoin de visa :

a) si vous prenez un vol international continu;

b) si vous détenez un billet pour un vol de correspondance ou si vous restez à l’aéroport pendant 24 heures ou moins; (si vous souhaitez quitter l’aéroport pendant que vous êtes en transit, vous devez vous procurer un permis à cette fin auprès des autorités frontalières chinoises, à l’aéroport.)

c) si vous séjournez dans l’une des villes suivantes pour un maximum de 72 heures alors que vous êtes en transit entre deux vols internationaux pour lesquels vous avez déjà acheté vos billets, via les aéroports internationaux indiqués ci-dessous :

  • Beijing via l’aéroport international de Beijing-Capital; 
  • Chengdu via l’aéroport international Shuangliu de Chengdu; 
  • Chongqing via l’aéroport International Jiangbei de Chongqing; 
  • Dalian via l’aéroport international Zhoushuizi de Dalian; 
  • Guangzhou via l’aéroport international Baiyun de Guangzhou; 
  • Guilin via l’aéroport international Liangjiang de Guilin; 
  • Hangzhou via l’aéroport international Xiaoshan de Hangzhou;
  • Kunming via l’aéroport international Changshui de Kunming; 
  • Shanghai via les aéroports internationaux de Pudong ou de Hongqiao;
  • Shenyang via l’aéroport international Taoxian de Shenyang; 
  • Xi’an via l’aéroport international Xianyang de Xi’an.

d) si vous vous arrêtez dans la ville de Shanghai, la province du Zhejiang ou la province de Jiangsu pour ensuite continuer votre voyage vers un pays tiers (avec un billet acheté avant votre arrivée), dans les 144 heures suivant votre arrivée par un port de Shanghai, de la province du Zhejiang ou de la province de Jiangsu;

e) si vous séjournez dans la province d’Hainan pendant un maximum de 15 jours avec un groupe d’au moins cinq personnes dans le cadre d’un voyage organisé par une agence de voyages internationale autorisée par la province d’Hainan et approuvée par l’Administration publique du tourisme;

f) si vous séjournez dans le delta du Zhu Jiang, aussi appelé le delta de la rivière des Perles, pendant six jours ou moins dans le cadre d’un voyage de groupe organisé par une agence de voyages autorisée de Hong Kong ou de Macao.

Communiquez avec le bureau diplomatique ou consulaire chinois le plus proche pour de plus amples renseignements.

Si ces exceptions ne s’appliquent pas à votre cas, vous devez obtenir un visa avant d’arriver en Chine.

Les visites à Hong Kong et à Macao

Si vous comptez vous rendre à Hong Kong ou à Macao durant votre voyage en Chine continentale, procurez-vous un visa pour entrées multiples. Pour vous informer sur la façon d’obtenir un visa pour la Chine continentale à Hong Kong, veuillez consulter le site du ministère chinois des Affaires étrangères à Hong Kong (en anglais).

Processus de délivrance des visas

Lisez attentivement toute l’information disponible sur le processus de délivrance des visas, consultez le bureau local des visas et prenez vos dispositions en conséquence si vous comptez vous rendre en Chine ou y résider. Portez une attention particulière à la durée du séjour permis après chaque entrée au moyen de votre visa chinois. Si vous prolongez votre séjour au-delà de la limite permise par votre visa, vous vous exposez à des amendes et à un internement administratif pour une durée pouvant aller jusqu’à 15 jours.

Enregistrement du lieu de résidence

Tous les étrangers (touristes, visiteurs et résidents à long terme) doivent déclarer leur lieu de résidence au bureau local de la sécurité publique dans les 24 heures suivant leur arrivée. Si vous séjournez dans un hôtel, l’établissement se charge habituellement de cette formalité lorsque vous vous inscrivez à la réception. Les voyageurs qui sont hébergés par des parents ou amis dans une résidence privée doivent faire eux-mêmes les démarches nécessaires. Les personnes qui ne respectent pas ces exigences peuvent se voir imposer une amende ou être détenues. Conservez une preuve de votre enregistrement.

Les étrangers qui détiennent des visas Z, X ou J-1 doivent aussi, dans les 30 jours suivant leur entrée dans le pays, faire une demande de permis de séjour auprès du Service des entrées et des sorties du bureau local de la sécurité publique.

Le Tibet et les régions autonomes du Tibet

Pour vous rendre au Tibet, vous devez obtenir un permis et vous joindre à un groupe dans le cadre d’un voyage organisé. Pour plus d’information, communiquez avec une agence de voyages digne de confiance, en Chine ou ailleurs. Les autorités chinoises suspendent parfois la délivrance de permis aux étrangers. Dans la mesure du possible, prenez des dispositions pour que le paiement intégral du voyage soit conditionnel à l’obtention d’un permis de voyage, en sachant que les conditions de sécurité au Tibet peuvent changer à tout moment, ce qui peut avoir une incidence sur les voyages et sur les politiques gouvernementales en la matière.

Il arrive parfois que les autorités chinoises refusent aux touristes l’entrée dans les préfectures autonomes tibétaines du Sichuan et du Qinghai. On recommande aux Canadiens de communiquer avec une agence de voyages reconnue avant de se rendre dans ces régions.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Encéphalite à tiques

L'encéphalite à tiques est une maladie virale qui affecte le système nerveux central. Elle se transmet aux humains par la piqûre (morsure) d'une tique infectée. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où elles peuvent être exposées aux tiques (celles qui participent à des activités à l'extérieur dans des zones boisées) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Polio

Il y a un risque de transmission de la polio dans ce pays. Assurez-vous que votre vaccination contre la polio est à jour.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune ou ayant transité par un aéroport de ces pays.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Est, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra,la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Est. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Schistosomiase

La schistosomiase peut se transmettre aux humains par contact avec de l'eau douce contaminée par les douves (minuscules vers plats). Les oeufs du ver peuvent provoquer des maladies intestinales comme la diarrhée et des crampes ou des problèmes urinaires. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Évitez de nager dans les eaux douces (lacs, rivières, étangs). Il n'existe aucun vaccin contre la schistosomiase.

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines règions de l'Asie de l'Est, certains insectes sont porteurs de maladies comme le chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la leishmaniose, la maladie de Lyme, le paludisme et l'encéphalite à tiques.

Il est recommandè aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protèger contre les piqûres d'insectes.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
Fièvre hémorragique de Crimée-Congo

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo est une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre, des hémorragies sous la peau et des douleurs. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. La maladie se transmet aux humains par le contact avec le sang ou les liquides corporels d'un animal infecté ou par la piqûre (morsure) d'une tique. Protégez-vous contre les piqûres (morsures) de tiques et évitez tout contact avec les animaux. Il n'existe aucun vaccin contre la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions de l' Asie de l'Est, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays. La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants, y compris les endroits faisant l'abattage de volailles. Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux. Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume,la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

La maladie mains-pieds-bouche

La maladie mains-pieds-bouche est une maladie virale courante qui affecte principalement les nourrissons et les enfants. Les personnes qui vivent ou qui se rendent dans des régions surpeuplées courent un plus grand risque de contracter la maladie. Il n'existe aucun vaccin ou médicament qui protège contre cette maladie.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services et établissements médicaux

Les soins médicaux sont facilement accessibles dans les grandes villes, mais pas dans les régions éloignées. Demandez au médecin et au dentiste d’utiliser de l’équipement stérilisé. Pour obtenir une liste de médecins et d’hôpitaux chinois, veuillez communiquer avec un bureau du gouvernement canadien en Chine. Les frais sont beaucoup plus élevés dans les établissements qui offrent aux étrangers des soins comparables à ceux que l’on trouve dans les pays occidentaux. Les services doivent être payés sur-le-champ. Une évacuation médicale peut s’avérer nécessaire en cas de blessure ou de maladie grave.

Conseil santé

Le Tibet, le Qinghai, certaines parties du Xinjiang et l’ouest du Sichuan sont situés à des altitudes de plus de 3 000 mètres. Les randonneurs peuvent être atteints du mal aigu des montagnes lorsqu’ils se trouvent à de telles altitudes et devraient être bien au fait des dangers associés aux randonnées en haute montagne.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

Il est courant que des personnes soient détenues pendant le déroulement d’une enquête avant que des accusations ne soient portées contre elles. Cette détention peut être longue. Certains avocats peuvent se montrer réticents à accepter des causes dans lesquelles sont impliqués des étrangers. Consultez un bureau du gouvernement canadien en Chine si vous êtes aux prises avec ce genre de difficultés.

Les actions ou les mots, parlés ou écrits, qui sont jugés offensants ou insultants sont illégaux et peuvent entraîner des poursuites criminelles.

La possession, l’usage, la production et le trafic de stupéfiants sont sévèrement sanctionnés, y compris par la peine de mort. Les lois à cet égard sont rigoureusement appliquées à toute personne de plus de 14 ans.

Les armes, les drogues et les produits d’origine végétale ou animale considérés comme infestés par des maladies ou des organismes nuisibles sont strictement interdits. Des restrictions s’appliquent à l’importation de documents imprimés, de films, de photos, de bandes vidéo et de disques compacts considérés comme nuisant aux intérêts de la Chine.

Si vous avez l’intention de résider en Chine, sachez qu’un seul animal domestique (chien ou chat) par personne est autorisé. Vous devez en outre faire estampiller les certificats canadiens d’examen de santé et de vaccination de votre animal par le bureau régional de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. À défaut des documents requis, votre animal sera mis en quarantaine à votre point d’arrivée en Chine et pourrait être abattu si vous n’êtes pas en mesure de fournir ces documents.

Certaines activités religieuses sont assujetties à des restrictions, notamment la prédication, la distribution de documents et le fait de s’associer à certains groupes religieux non approuvés par les autorités chinoises, y compris certains organismes chrétiens, bouddhistes et musulmans. Le mouvement Falun Gong est interdit en Chine.

Les personnes qui participent aux activités du Falun Gong ou aux manifestations liées à ce groupe s’exposent à des mesures judiciaires pouvant comprendre la détention, l’arrestation, l’emprisonnement et l’expulsion.

Certaines restrictions s’appliquent aux activités politiques, notamment en ce qui concerne la participation à des manifestations publiques ou l’envoi de messages électroniques privés qui critiquent le gouvernement. Les personnes qui s’adonnent à ce genre de pratiques peuvent être détenues, et les autorités chinoises peuvent les empêcher de faire d’autres voyages en Chine.

Les déplacements à proximité des installations militaires font l’objet de restrictions. Il est interdit de prendre des photographies des installations militaires ou des immeubles gouvernementaux. Les contrevenants peuvent être détenus, arrêtés et emprisonnés. Avant de prendre des photos, demandez la permission aux autorités locales.

Voyages LGBT

Bien que les lois chinoises n’interdisent pas les actes sexuels entre personnes de même sexe, l’homosexualité n’est pas acceptée socialement. Les voyageurs LGBT devraient peser soigneusement les risques que comporte un voyage en Chine. Pour plus d’information, consultez la page Gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres en voyage.

Lois régissant la conduite automobile

Le permis de conduire canadien et le permis de conduire international ne sont pas reconnus en Chine. Pour obtenir un permis de conduire chinois, les étrangers doivent détenir un permis de séjour étranger et satisfaire aux exigences locales.

Évaluez soigneusement les répercussions que peut entraîner la conduite en Chine. Les étrangers qui conduisent en Chine s’exposent à des sanctions très sévères s’ils sont impliqués dans un accident. Les agents de police ont le droit de détenir les étrangers soupçonnés d’être à l’origine d’un accident de la route jusqu’à la conclusion des procédures judiciaires, ce qui peut prendre plusieurs années. Il n’est pas rare qu’on accuse à tort des étrangers d’avoir provoqué un accident.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Chine. Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen chinois, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens, empêchant ainsi les agents consulaires du Canada de vous fournir ces services. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport chinois et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. ‎Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

Si vous êtes d’origine chinoise et que vous vous rendez en Chine, veillez à bien vous renseigner sur les lois et les pratiques chinoises en ce qui concerne la détermination et la perte de la citoyenneté chinoise, y compris l’annulation de l’enregistrement de résidence (hukou) et la présentation d’une demande de renonciation à la citoyenneté chinoise. Communiquez avec le bureau diplomatique ou consulaire chinois le plus proche pour de plus amples renseignements.

Les enfants canadiens nés en Chine et dont au moins un des parents a la citoyenneté chinoise peuvent être considérés comme étant des citoyens chinois en vertu de la loi chinoise sur la nationalité. Il est possible que les autorités chinoises ne reconnaissent pas la citoyenneté canadienne de l’enfant, et la famille pourrait être assujettie à la politique de planification familiale.

Faire des affaires en Chine

Des Canadiens en voyage d’affaires en Chine ont été emprisonnés et ont vu leur passeport confisqué à la suite de différends commerciaux avec leurs homologues chinois. Avant de conclure un accord ou des arrangements commerciaux, il convient donc de demander des avis juridiques à des personnes compétentes en Chine et au Canada. Il faut également veiller à faire traduire tous les documents afin de bien comprendre toutes les conditions, limites et modalités des accords. Les différends sont souvent coûteux et longs à régler, et vous pouvez faire l’objet d’une interdiction de voyage vous empêchant de quitter le pays jusqu’à ce que le problème soit réglé.

Le nombre d’étrangers détenus contre leur gré sur leur lieu de travail a augmenté. Ces incidents, souvent accompagnés de menaces de violence, sont souvent le fruit d’autres entreprises ou d’employés mécontents qui tentent de régler des différends concernant les affaires ou l’emploi.

Pour plus d’information à ce sujet, consultez le site Faire des affaires en Chine.

Enseignement de l’anglais

Les possibilités d’enseigner en Chine sont nombreuses. Toutefois, informez-vous avant de signer un contrat. Celui-ci doit stipuler le nombre maximal d’heures d’enseignement en classe par jour et par semaine, le nombre maximal de jours de travail par semaine ainsi que les périodes de vacances. Il est souvent arrivé que des Canadiens enseignant en Chine — notamment dans les écoles secondaires privées et les centres privés de formation en anglais récemment créés — constatent que leur employeur n’était pas disposé ou apte à respecter les modalités du contrat ou à les aider à obtenir le visa d’emploi chinois et les autres permis que les étrangers doivent posséder pour enseigner en toute légalité en Chine. Si vous envisagez d’aller travailler ou étudier en Chine, sachez que l’on pourrait vous obliger à souscrire une assurance maladie (couverture minimale de 400 000 renminbis). Avant d’arriver en Chine, vérifiez auprès de l’établissement d’enseignement ou de votre employeur si cette exigence vous concerne. Il est illégal de travailler en ayant un visa de touriste (L) ou un visa de travail (Z) associé à une entreprise autre que celle de votre employeur. Des citoyens canadiens ont été détenus et forcés à quitter le pays pour avoir travaillé illégalement.

Études

Consultez notre page Étudier à l’étranger si vous prévoyez étudier ou mener des recherches en Chine.

Argent

La devise est le renminbi (RMB). L’unité monétaire de base est le yuan. Les faux renminbis sont relativement courants, en particulier dans le sud de la Chine. Il est illégal d’utiliser des devises étrangères. Ne convertissez vos devises étrangères qu’aux endroits autorisés par le gouvernement. Il est possible d’encaisser des chèques de voyage dans la plupart des hôtels. En général, seuls les hôtels internationaux et certains grands magasins acceptent les cartes de crédit internationales. Certaines banques chinoises consentent des avances de fonds à partir de comptes de carte de crédit, mais il est possible qu’elles exigent des frais de service. Il est de plus en plus courant de pouvoir utiliser une carte bancaire pour retirer des fonds d’un compte de banque canadien à partir d’un guichet automatique bancaire (GAB), surtout dans les zones urbaines. À l’extérieur des grandes villes, les cartes de crédit ne sont pas toujours acceptées, et les guichets automatiques peuvent être rares.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La Chine est située dans une zone d’activité sismique.

La saison des pluies (ou mousson) s’étend d’avril à octobre. De graves orages peuvent causer des inondations ainsi que des glissements de terrain entraînant de nombreuses pertes de vie et des dommages importants à l’infrastructure; ils peuvent aussi entraver la prestation des services essentiels. Les inondations sont courantes dans le centre, l’ouest et le sud de la Chine, surtout le long du fleuve Yangzi. Des glissements de terrain peuvent rendre dangereuses les routes du Karakoram et du col du Khunjerab.

Les typhons sont fréquents le long des côtes sud et est. Surveillez les bulletins météorologiques régionaux, évitez les zones sinistrées et suivez les conseils des autorités locales. Veuillez consulter notre page Typhons et moussons pour plus de détails.

Il existe un grave problème de pollution, surtout dans les régions fortement industrialisées. Surveillez les niveaux de pollution atmosphérique, car ils peuvent changer rapidement.

Les municipalités de Beijing et de Shanghai se sont dotées de systèmes d’alerte à la pollution à quatre niveaux. L’alerte est portée au plus haut niveau (rouge) à l’approche d’un épisode de grave pollution atmosphérique. Durant une alerte rouge, attendez-vous à des fermetures d’école, à l’annulation d’événements en plein air et, à Beijing, à des restrictions à la circulation automobile ainsi qu’à des perturbations des transports. Si vous vous trouvez à Beijing ou à Shanghai durant une alerte rouge, limitez vos activités à l’extérieur, surveillez les médias locaux et suivez les directives des autorités locales.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 110
  • Assistance médicale : 120
  • Pompiers : 119

Aide consulaire

Beijing - Ambassade du Canada
AdresseSection des services consulaires, 19 Dongzhimenwai Dajie, District Chao Yang, Beijing 100600, ChineTéléphone86 (10) 5139-4000Télécopieur86 (10) 5139-4448Courrielbeijing.consulaire@international.gc.caInternetwww.china.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@CanadaChineCirconscription consulaireBeijing, Tianjin, Gansu, Liaoning, Jilin, Heilongjiang, Shandong, Shanxi, Inner Mongolia, Ningxia, Shaanxi, Qinghai, Xinjiang, Xizang (Tibet), Henan et Hebei.Autres médias sociauxWeibo - Canada en Chine
@JiaZhong
Chongqing - Consulat général du Canada
AdressePièce 1705, Tour Metropolitan, Wu Yi Lu, district Yu Zhong, Chongqing 400010, ChineTéléphone86 (23) 6373-8007Télécopieur86 (23) 6373-8026Courrielchonq@international.gc.caInternetwww.chongqing.gc.caTwitter@CanadaChineCirconscription consulaireChongqing, Sichuan, Yunnan et Guizhou.Autres médias sociauxWeibo - Canada en Chine
@JiaZhong
Guangzhou - Consulat général du Canada
Adresse26/F, tour 1 TaiKoo Hui, 385 rue Tianhe, district de Tianhe, Guangzhou, PRC, 510620Téléphone86 (20) 8611-6100Télécopieur86 (20) 8611-6196Courrielguangzhou.consulaire@international.gc.caInternetwww.guangzhou.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@CanadaChineCirconscription consulaireGuangdong, Guangxi, Fujian, Jiangxi, Hunan et Hainan.Autres médias sociauxWeibo - Canada en Chine
@JiaZhong
Hong Kong - Consulat général du Canada
Adresse9e étage, 25, chemin Westlands, Quarry Bay, Hong Kong SAR, ChineAdresse postale8e étage, 25, chemin Westlands, Quarry Bay, Hong Kong SAR, ChineTéléphone85 (2) 3719 4700Télécopieur85 (2) 2847 7561Courrielhkong-cs@international.gc.caInternetwww.hongkong.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookConsulat général du Canada à Hong Kong et MacaoTwitter@CGCanHongKongCirconscription consulaireHong Kong et Macao
Shanghai - Consulat général du Canada
AdresseECO City Building, 8ème étage, 1788 Nanjing Xi Lu - District de Jing An, Shanghai, 200040, ChineTéléphone86 (21) 3279-2800Télécopieur86 (21) 3279-2801Courrielshngi.consular-consulaire@international.gc.caInternetwww.shanghai.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@CanadaChineCirconscription consulaireLe Jiangsu, Anhui, Zhejiang, Hubei et la ville de Shanghai.Autres médias sociauxWeibo - Canada en Chine
@JiaZhong

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez au bureau du gouvernement du Canada le plus proche et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :