Bahamas

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Un changement mineur a été apporté au contenu.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Bahamas - ÉVITEZ TOUT VOYAGE NON ESSENTIEL

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel aux Bahamas, à cause de l'ouragan Irma. Voir l'onglet Catastrophes naturelles et climat et Ouragan Irma pour plus de renseignements.

Bahamas du sud-est - ÉVITEZ TOUT VOYAGE

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage aux Bahamas du sud-est, en raison de l'ouragan Maria qui approche. Quittez par moyens commerciaux pendant que ceux-ci sont toujours disponibles et si vous pouvez le faire en sécurité. Voir l'onglet Catastrophes naturelles et climat pour plus de renseignements.

Conseils de santé aux voyageurs - Infection à virus Zika

L'Agence de la santé publique du Canada a émis des conseils aux voyageurs sur le virus Zika qui recommandent aux Canadiens de prendre des précautions sanitaires spéciales s’ils voyagent dans les pays actuellement affectés. Les femmes enceintes et celles qui envisagent de devenir enceintes devraient éviter tout voyage aux Bahamas. Voir Santé pour obtenir de plus amples renseignements.

Sécurité

Sécurité

Criminalité

Des crimes, parfois violents, sont commis surtout dans les îles de New Providence et de Grand Bahama. On constate une hausse du nombre de touristes qui sont victimes d’agressions, de vols à main armée, de violation de domicile et d’agressions sexuelles dans les villes de Nassau et de Freeport. Des voleurs sont à l’œuvre dans les terminaux de navires de croisière et à l’intérieur ou aux abords des centres de villégiature populaires, même durant le jour. Si des voleurs s’en prennent à vous, restez calme et ne leur opposez pas de résistance. Évitez les quartiers non touristiques au centre-ville de Nassau, en particulier la nuit, car bon nombre des meurtres commis aux Bahamas se produisent dans ces quartiers.

Les agressions sexuelles sont fréquentes, en particulier près des hôtels, dans les chambres d’hôtel, dans les casinos, sur les navires de croisière et sur la plage. Évitez de boire trop d’alcool ou de consommer de la drogue et n’acceptez pas d’offres de transport de la part d’inconnus ou de chauffeurs de taxi n’ayant pas de permis. En raison du risque d’agression sexuelle, nous vous recommandons de faire preuve de vigilance si vous embarquez à bord d’une motomarine, même si l’opérateur a un permis.

On constate dans les zones touristiques des cas fréquents de criminalité occasionnelle, y compris des vols mineurs et des vols de sac à l’arraché. Évitez d’avoir sur vous d’importantes sommes d’argent ou de porter des bijoux précieux. Rangez vos objets de valeur, votre passeport et vos documents de voyage en sûreté dans le coffre-fort de votre chambre d’hôtel. Ayez toujours sur vous une photocopie de votre passeport. Ne laissez jamais vos effets personnels sans surveillance dans les restaurants ou les bars ni sur la plage.

Pour effectuer vos retraits bancaires ou vos opérations de change, utilisez les guichets automatiques bancaires ou les bureaux de change seulement pendant le jour ou servez-vous des guichets qui sont situés dans des institutions financières, des hôtels ou des centres commerciaux reconnus. Ne changez pas d’argent dans la rue. Soyez sur vos gardes lorsque vous faites des retraits d’argent. Vérifiez régulièrement vos relevés de cartes de crédit pour détecter toute fraude et tout retrait non autorisé.

Lorsque vous circulez en voiture, laissez les portières verrouillées et les vitres levées. Ne sortez jamais de votre véhicule pour enlever un objet qui bloque la route; il peut s’agir d’un stratagème utilisé par des agresseurs armés pour vous voler. Quand vous garez votre véhicule, rangez vos objets de valeur à l’abri des regards.

Faites preuve de vigilance, même lorsque vous vous trouvez dans des lieux habituellement considérés comme sûrs. Évitez les plages désertes et ne vous promenez pas seul, surtout après la tombée de la nuit. Le nombre de crimes augmente pendant les congés.

Aliments et boissons drogués

Ne laissez jamais votre nourriture ou vos boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des inconnus. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Elles pourraient contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Sécurité des femmes

Les agressions sexuelles sont à la hausse à Nassau, y compris à Paradise Island. Il arrive que des victimes soient droguées par leur agresseur. Consultez notre publication Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Excursions et activités aquatiques

Ne partez en excursion que sous la supervision d’une entreprise bien établie et ayant une bonne réputation. Vérifiez si vos activités récréatives sont couvertes par votre assurance voyage.

Lorsque vous pratiquez des activités aquatiques récréatives, faites preuve de prudence et prenez conscience des risques auxquels vous vous exposez. Assurez-vous que l’équipement est en bon état et qu’il répond aux normes de sécurité, et que des casques et des gilets de sauvetage sont disponibles. Des touristes ont été gravement blessés à bord de motomarines ou d’autres embarcations. Aux Bahamas, la location d’équipement pour les sports nautiques ou aquatiques n’est pas suffisamment réglementée. Si vous louez de l’équipement, adressez-vous toujours à des exploitants réputés et dûment accrédités, et exigez de recevoir la formation nécessaire avant d’utiliser l’équipement.

Croisières

Des navires de croisière font escale dans plusieurs ports des Bahamas. Pour assurer votre bien-être en croisière, consultez les Conseils pour les croisières.

Motomarine

Si vous conduisez une motomarine ou un autre type d’embarcation, faites preuve de vigilance, car vous pourriez croiser des embarcations conduites par des trafiquants de drogue.

Sécurité routière

Faites preuve de prudence lorsque vous circulez aux Bahamas. L’état des routes est généralement bon dans les grandes villes, mais pas dans les campagnes. Les automobilistes doivent faire attention aux bicyclettes, aux cyclomoteurs et aux piétons, surtout dans les rues animées de Nassau et de Freeport. Les chantiers routiers ne sont pas toujours bien signalés. La conduite en état d’ivresse est chose courante. Les accidents de la route font souvent des blessés et des morts.

Transports en commun

Les taxis n’ont pas de compteur. Il vaut donc mieux négocier le prix de la course avant de monter. Utilisez seulement des taxis autorisés et redoublez de prudence la nuit.

Après la tombée de la nuit, évitez d’utiliser les autobus locaux pour vous rendre à l’extérieur des principales zones touristiques.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

 

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités des Bahamas et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès du haut-commissariat du Commonwealth des Bahamas ou de l’un de ses consulats pour des renseignements à jour.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent aux Bahamas doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Visas

Visa de touriste : non exigé (pour les séjours allant jusqu’à huit mois)
Visa d'affaires : non exigé
Visa d'étudiant : exigé

Autres conditions d’entrée

Vous devez avoir un billet valide pour le retour ou pour un vol de continuation.

Si vous voyagez à bord d’un bateau privé, vous aurez besoin de certains documents pour entrer aux Bahamas. Pour plus de renseignements, communiquez avec le ministère de l’Immigration des Bahamas (site en anglais).

Lorsque vous entrez aux Bahamas, vous devez remplir et signer une carte d’immigration. Celle-ci sera estampillée par les agents au point d’entrée, et vous devrez la conserver sur vous jusqu’à votre départ.

Taxe de départ

Vous devrez payer une taxe de départ obligatoire de 15 dollars (américains ou bahamiens). Cette taxe est parfois incluse dans le prix du billet d’avion.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune ou ayant transité par un aéroport de ces pays.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
  • Il y a présentement une pénurie du vaccin de la fièvre jaune au Canada. Il est important que les voyageurs communiquent avec un Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné bien à l'avance de leur voyage pour assurer que le vaccin est disponible.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions des Caraïbes, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra, l'hépatite A, la fièvre typhoïde et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez aux Caraïbes. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un fournisseur de soins de santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions des Caraïbes, certains insectes sont porteurs de maladies comme le chikungunya, la dengue, le paludisme, le virus de Nil occidental et le virus Zika.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
La virus Zika

L'infection par le virus Zika est un risque dans ce pays. Des cas récents ou en cours de virus Zika ont été signalés dans ce pays.

Recommandations de voyage:

Tous les voyageurs doivent se protéger contre des piqûres de moustiques jour et nuit.

L'infection du virus Zika pendant la grossesse peut causer des anomalies congénitales graves telles que des têtes anormalement petites (microcéphalie). Le virus Zika peut également être transmis sexuellement.

Voyageurs enceintes ou qui planifie une grossesse:

  • Éviter de voyager dans ce pays
  • Si les déplacements ne peuvent être évités, suivre des mesures strictes de prévention de la morses.
  • Consultez un fournisseur de soins de santé sur les risques d'infection par Zika pendant la grossesse.
  • Utilisez des préservatifs ou évitez d'avoir des rapports sexuels pour la durée de la grossesse, si vous êtes enceinte et si votre partenaire a voyagé dans ce pays.
  • Voyageurs féminins: attendez au moins 2 mois après le retour de ce pays avant d'essayer de concevoir (tomber enceinte) pour vous assurer que toute infection possible par le virus Zika à dégager votre corps.
  • Voyageurs masculins: attendez 6 mois après le retour de ce pays avant d'essayer de concevoir. Utilisez des préservatifs ou évitez d'avoir des relations sexuelles pendant cette période.


Voir avis de santé de voyage: virus Zika: conseils pour voyageurs


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la rage, sévissent dans certaines régions des Caraïbes, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mainssouvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

VIH

Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) s'attaque au système immunitaire de l'organisme et l'affaiblit, et donne lieu à une maladie chronique progressive appelée le SIDA (syndrome d'immunodéficience acquise).

Parmi les activités à risque élevé, on compte toutes celles où vous êtes en contact avec du sang ou des liquides organiques, c'est-à-dire des rapports sexuels non protégés, l'exposition à des seringues non stérilisées pour la prise de médicaments ou d'autres substances (par exemple, stéroïdes ou drogues) ou l'exposition à des aiguilles non stérilisées pour le tatouage, le perçage corporel ou l'acupuncture.


Services et établissements médicaux

Il existe de bons services médicaux à Nassau et à Freeport, mais ils sont rares ailleurs. Les soins médicaux peuvent coûter très cher. Il arrive souvent que l’on demande aux patients de signer une promesse de paiement et que l’on fasse une photocopie de leur carte de crédit comme garantie avant de leur fournir des soins médicaux. Les personnes gravement atteintes sont transférées à Nassau, à Freeport ou à Miami par ambulance aérienne. Assurez-vous de souscrire une assurance maladie de voyage et d’avoir accès à des fonds suffisants pour couvrir le coût des traitements médicaux et d’une évacuation médicale, au besoin. Signalez au consulat du Canada à Nassau toute maladie ou blessure nécessitant une hospitalisation. Pour de plus amples renseignements, consultez Un bon départ – Un guide santé à l’intention des voyageurs canadiens.

Médicaments d’ordonnance

Si vous prenez des médicaments d’ordonnance, apportez-en une réserve suffisante et ayez une copie de votre ordonnance médicale. Laissez vos médicaments dans leur contenant d’origine et placez-les dans vos bagages à main.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Stupéfiants

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement punis. Faites vous-même vos bagages et ne passez aucun article en douane pour une autre personne.

Lois

La pêche à la palangre est illégale dans les eaux bahamiennes. Tout équipement de pêche à la palangre doit être arrimé sous le pont pendant le passage dans les eaux bahamiennes. Des peines sévères sont imposées pour la capture de la langouste (homard) ou d’autres espèces marines dans les zones protégées ou en dehors de la saison.

Si vous envisagez d’acquérir une propriété immobilière ou de faire d’autres investissements aux Bahamas, informez-vous auprès de conseillers juridiques au Canada et aux Bahamas avant de prendre une décision. Les activités de ce genre peuvent mener à des litiges à la fois longs et coûteux.

Conduite automobile

Les véhicules roulent à gauche.

Vous pouvez conduire aux Bahamas pendant un maximum de trois mois avec votre permis de conduire canadien valide.

Double citoyenneté

La double citoyenneté est légalement reconnue aux Bahamas. Cependant, les représentants du Canada pourraient être limités dans leur capacité à vous offrir des services consulaires si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen des Bahamas. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport des Bahamas et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

Monnaie

La devise est le dollar des Bahamas (BSD). On accepte presque partout les dollars américains. Les cartes de crédit et de débit sont acceptées. On peut encaisser des chèques de voyage dans les banques. Il est recommandé d’avoir des chèques de voyage en dollars américains. On trouve des guichets automatiques bancaires dans les grandes îles, les aérogares, les banques, les casinos et dans quelques hôtels.

 Il est interdit de quitter le pays avec plus de 200 dollars des Bahamas.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Saison des ouragans

La saison des ouragans s’étend de juin jusqu’à la fin de novembre. Le National Hurricane Center (en anglais) fournit plus de détails sur les conditions météorologiques. Surveillez les prévisions météorologiques et suivez les instructions des autorités locales.

Ouragan Maria

Le National Hurricane Center des États-Unis, situé à Miami, diffuse des avertissements concernant l'ouragan Maria, qui devrait toucher terre avec la force d’un ouragan majeur le 22 septembre 2017. Comme les prévisions et les conditions météorologiques changent constamment, consultez le National Hurricane Center (en anglais) pour de l’information à jour.

Des intempéries majeures, notamment des pluies abondantes et des vents violents, peuvent causer des crues soudaines et des glissements de terrain. Si vous êtes dans une région touchée, communiquez avec votre agence de voyage ou votre voyagiste pour vous trouver une option commerciale pour quitter. Si vous êtes dans l’impossibilité de quitter, surveillez les nouvelles et les bulletins météorologiques et suivez les instructions des autorités locales.

Consultez l’onglet Assistance si vous avez besoin d’une aide consulaire d’urgence.

Ouragan Irma

L’ouragan Irma a balayé les Bahamas avec la force d’un ouragan majeur le 9 septembre 2017. Les services de transport et de communication, les soins d’urgence et les soins de santé, ainsi que l’approvisionnement en eau et en nourriture ont aussi été compromis.

Évitez de voyager dans les régions touchées. Les autorités locales ont émis une ordonnance d'évacuation pour les îles du sud. Surveillez les nouvelles et suivez les instructions des autorités locales. Communiquez avec votre agence de voyages ou votre voyagiste pour savoir si la situation risque de compromettre vos projets de voyage.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

Composez le 911 / 919 pour toute aide d’urgence.

Aide consulaire

Nassau - Consulat du Canada
AdresseShirley Street Plaza, Nassau, BahamasAdresse postaleC.P. SS-6371, Nassau, Bahamas,Téléphone(242) 393-2123/(242) 393-2124Télécopieur(242) 393-1305Courrielinfo@cdnbahamas.comFacebookCanada aux BahamasTwitter@CanadaJamaique
Kingston - Haut-commissariat du Canada
Adresse3 Rue West Kings House, Kingston 10, JamaïqueAdresse postaleC.P. 1500, Kingston, JamaïqueTéléphone(876) 926-1500Télécopieur1-876-733-3493Courrielkngtn-cs@international.gc.caInternetwww.jamaique.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookHaut-commissariat du Canada en JamaïqueTwitter@CanadaJamaique

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez au consulat du Canada à Nassau ou au haut-commissariat du Canada à Kingston (Jamaïque) et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.

 


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :