Avertissements officiels aux voyageurs à l’étranger


Vérifiez les exigences de retour au Canada :

Hong Kong Inscrivez-vous Assurance voyage Destinations

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : L'onglet Santé a été mis à jour - conseils de santé aux voyageurs (Agence de la santé publique du Canada)


Format à imprimer
Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

COVID-19 - Avertissement officiel global aux voyageurs

Évitez les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre.

Si vous devez voyager, vérifiez les niveaux de risque spécifiques à votre destination et planifiez votre voyage en conséquence.

Hong Kong - Faites preuve d'une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence à Hong Kong en raison des risques d'application arbitraire des lois locales et de troubles civils.

 

Sécurité

Sécurité

COVID-19 - Mesures préventives et restrictions

Afin de limiter la propagation de la COVID-19, la plupart des gouvernements ont mis en place des mesures préventives et des restrictions.

Celles-ci pourraient inclure :

  • des couvre-feux, des restrictions de déplacement ou des mesures de confinement;
  • l'obligation de porter un couvre-visage ou un masque chirurgical dans certaines circonstances;
  • l'obligation de présenter une preuve de vaccination ou un résultat de test de dépistage de la COVID-19 pour avoir accès aux services et fréquenter les espaces publics.

Avant de voyager, vérifiez si des restrictions ou des exigences spécifiques sont en vigueur.

Criminalité

Des crimes mineurs, comme des vols à la tire et des vols de sacs à l’arraché se produisent, notamment :

  • à l’aéroport;
  • dans les transports en commun;
  • dans les grands quartiers commerçants fréquentés par les touristes et dans les halls d’hôtel;
  • dans les rues très passantes.

Si vous laissez vos sacs sans surveillance, vous risquez de vous les faire voler. Rangez toujours en lieu sûr vos effets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage.

Shenzhen

Il arrive que des vols, ciblant parfois des étrangers, soient commis dans le quartier commercial et le quartier des spectacles de la zone économique spéciale (ZES) de Shenzhen, située de l’autre côté de la frontière avec Hong Kong, dans la province du Guangdong, en Chine continentale.

Redoublez de vigilance à Shenzhen et déplacez-vous en compagnie d’un ami ou en groupe. Ayez sur vous une copie de votre passeport et de vos autres pièces d’identité ainsi qu’une petite somme d’argent, que vous rangerez ailleurs qu’avec vos autres effets personnels.

Aliments et boissons contenant des drogues

Il arrive que des malfaiteurs versent de la drogue dans le verre d’un étranger à son insu. Ces incidents s’accompagnent souvent de vols ou de fraudes de cartes de crédit.

Ne laissez jamais vos aliments ou vos boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des inconnus. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Ces produits peuvent contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Manifestations

De larges manifestations ont eu lieu régulièrement à travers Hong Kong en 2019. Bien que moins fréquentes, des manifestations non autorisées et spontanées pourraient encore se produire.

Même les manifestations qui se veulent pacifiques peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence et à des affrontements entre les forces de sécurité et les manifestants. Elles peuvent aussi grandement perturber la circulation et les transports publics.

  • Évitez les endroits où se tiennent des manifestations et de grands rassemblements.
  • Suivez les directives des autorités locales.
  • Consultez régulièrement les médias locaux pour vous tenir au courant des manifestations en cours.

Plus sur les rassemblements de masse (événements à grande échelle)

Sécurité routière

Dans les zones urbaines, les voies de circulation sont encombrées. Les routes sont étroites, et le marquage routier est souvent absent.

Transports publics

Les chauffeurs de taxi ne parlent pas le français, et parlent peu l’anglais ou pas du tout. Fournissez au chauffeur une adresse écrite en chinois. 

Transport aérien

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements généraux sur les vols intérieurs dans d’autres pays

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

COVID-19 - Restrictions et exigences d'entrée, de sortie et de transit

La plupart des gouvernements ont mis en place des restrictions ainsi que des exigences d’entrée et de sortie particulières pour leur territoire en raison de la COVID-19.

Avant de voyager, vérifiez si les autorités locales, de votre lieu de provenance et de votre destination, ont mis en place des restrictions ou des exigences spécifiques liées à cette situation. Tenez également compte de vos points de transit, car des règles de transit strictes sont en place à plusieurs endroits. Elles pourraient perturber vos déplacements.

Vous ne devriez pas dépendre du gouvernement du Canada pour obtenir de l’aide pour modifier vos plans de voyage.

Liens utiles

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités de la Chine. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des Représentants étrangers au Canada

Hong Kong est une région administrative spéciale de la République populaire de Chine.

Passeport

Les exigences d’entrée varient selon le type de passeport que vous utilisez pour voyager.

Avant de partir, vérifiez auprès de votre transporteur quelles sont ses exigences au sujet des passeports. Ses règles sur la durée de validité des passeports sont peut-être plus strictes que les règles d’entrée du pays où vous vous rendez.

Passeport canadien régulier

Votre passeport doit être valide pendant au moins 1 mois après la date prévue de votre départ de Hong Kong.

Passeport pour voyages officiels

Des exigences d’entrée différentes peuvent s’appliquer.

Voyages officiels

Autres documents de voyage

Les exigences d’entrée peuvent être différentes si vous voyagez avec un passeport temporaire ou un titre de voyage d’urgence. Avant de partir, renseignez-vous auprès d’une mission diplomatique du pays où vous voulez entrer.

Liens utiles

Visas

Visa de touriste : non exigé (pour les séjours de 90 jours ou moins)
Visa d’affaires : non exigé (pour les séjours de 90 jours ou moins)
Visa d’étudiant : exigé

Les Canadiens qui se rendent en Chine continentale en passant par Hong Kong doivent se procurer un visa chinois avant leur arrivée.

Les voyageurs canadiens qui ne sont pas des résidents de Hong Kong doivent se renseigner à l’ambassade ou au consulat de Chine le plus près et demander un visa d’entrée avant de quitter le Canada.

Les Canadiens qui résident à Hong Kong sont invités à obtenir de plus amples renseignements sur les exigences d’entrée auprès de l’Office of the Commissioner of China’s foreign ministry à Hong Kong (en anglais).

Les voyageurs qui entrent à Hong Kong en provenance de la Chine continentale puis qui quittent Hong Kong en repassant par le continent doivent avoir un visa chinois pour retourner en Chine.

Plus d’information sur les exigences d’entrée ou de sortie de la Chine

Vérification de la température corporelle

À leur entrée à Hong Kong, tous les voyageurs sont soumis à une vérification de leur température corporelle.

Contrôle des appareils numériques

On a signalé une augmentation du contrôle des appareils numériques des voyageurs aux postes frontaliers entre Hong Kong et la Chine continentale.

Taxes de départ

Une taxe sur le transport aérien de 120 HKD et une taxe d’embarquement de 19 HKD pour le traversier sont normalement incluses dans le prix des billets d’avion à destination ou au départ de Hong Kong. Veuillez vous renseigner à ce sujet auprès de votre transporteur aérien.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Santé

Santé

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

À propos de la fièvre jaune
Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés
*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée (en anglais seulement) dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale très contagieuse. Elle peut se propager rapidement d'une personne à l'autre par contact direct et par les gouttelettes dans l'air.

Toute personne qui n'est pas protégée contre la rougeole risque d'en être infectée lorsqu'elle voyage à l'étranger.

Peu importe où vous allez, consultez un professionnel de la santé avant votre départ pour vous assurer d'être entièrement protégé contre la rougeole.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Est, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra,la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Est. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. 

Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un professionnel de la santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines règions de l'Asie de l'Est, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, l'encéphalite japonaise, la maladie de Lyme, le paludisme et l'encéphalite à tiques.

Il est recommandè aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protèger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement un risque de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est un virus transmis par la piqûre d'un mousitque infecté. Le chikungunya peut provoquer une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Dans certains cas, la douleur articulaire peut être sévère et durer des mois ou des années.

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en tout temps. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • Dans ce pays, la dengue peut se manifester de façon sporadique. C'est une maladie virale transmise aux humains par les piqûres de moustiques.
  • La dengue peut causer des symptômes grippaux graves. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre hémorragique, qui peut être mortelle.
  • Le niveau de risque de contracter la dengue change selon les saisons et varie d'une année à l'autre. Après une baisse des cas déclarés de dengue dans le monde en 2017 et 2018, les chiffres ont encore fortement augmenté.
  • Les moustiques porteurs de la dengue piquent habituellement pendant le jour, particulièrement autour du lever et du coucher du soleil.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'y a pas de vaccin ou de médicament qui protège contre la dengue.
Fièvre hémorragique de Crimée-Congo

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo est une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre, des hémorragies sous la peau et des douleurs. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. La maladie se transmet aux humains par le contact avec le sang ou les liquides corporels d'un animal infecté ou par la piqûre (morsure) d'une tique. Protégez-vous contre les piqûres (morsures) de tiques et évitez tout contact avec les animaux. Il n'existe aucun vaccin contre la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits dont toutes les ouvertures sont pourvues de moustiquaires ou dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également envisager de dormir sous une moustiquaire traitée par un insecticide ou de porter des vêtements de voyage imprégnés d'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie de l'Est, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume,la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

La maladie mains-pieds-bouche

La maladie mains-pieds-bouche est une maladie virale courante qui affecte principalement les nourrissons et les enfants. Les personnes qui vivent ou qui se rendent dans des régions surpeuplées courent un plus grand risque de contracter la maladie. Il n'existe aucun vaccin ou médicament qui protège contre cette maladie.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services médicaux et installations médicales

COVID-19 - Centres de dépistage

Consultez les ressources suivantes afin de déterminer à quel endroit vous pourrez obtenir un test de dépistage de la COVID-19 :

On trouve facilement à Hong Kong des soins médicaux de qualité. Les établissements privés peuvent exiger une preuve d’assurance, une garantie de paiement ou un dépôt avant d’admettre un patient.

Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger.

Loi sur la sécurité nationale

La loi sur la sécurité nationale de Hong Kong est entrée en vigueur le 30 juin 2020. Les activités considérées comme étant une menace à la sécurité nationale sont définies de façon large et vague. Elles pourraient comprendre des activités qui ne sont pas considérées comme étant illégales au Canada ainsi que des activités qui se sont déroulées à l’extérieur de Hong Kong. Vous pourriez faire l'objet d'une détention arbitraire pour des raisons de sécurité nationale, et ce, même lors d’une escale à Hong Kong. Vous pourriez être transféré en Chine continentale pour y être poursuivi. Les sanctions sont sévères et comprennent l'emprisonnement à perpétuité.

Interdictions et sanctions

Le gouvernement chinois peut interdire ou sanctionner des organismes ou des individus pour leurs actions, y compris des déclarations orales ou écrites, ou pour leur association avec des organismes qui critiquent :

  • le Parti communiste chinois;
  • le gouvernement chinois;
  • les dirigeants et politiques chinois.

Le gouvernement de la République populaire de Chine ne publie pas de liste d'organismes ou de personnes interdits ou sanctionnés. Les modalités d'application des interdictions ou des sanctions restent vagues. Les conséquences sur les personnes associées aux organismes interdits ou sanctionnés sont inconnues.

Elles pourraient inclure :

  • l'interdiction de voyager en Chine continentale, à Hong Kong et à Macao;
  • un gel des avoirs;
  • l'interdiction de faire des affaires ou de s'associer avec des citoyens et des organisations chinoises.

Si vous pensez être visé par une interdiction ou des sanctions, consultez un avocat et contactez le bureau du gouvernement du Canada le plus proche.

Stupéfiants

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères. Les contrevenants sont passibles de peines d’emprisonnement ou d’amendes.

Activités illégales ou réglementées

Hong Kong a adopté des lois strictes concernant les armes et autres articles qui peuvent servir d’armes. Vous vous exposez à des poursuites judiciaires si vous faites escale à l’aéroport international de Hong Kong et que vous avez dans vos bagages de cabine ou dans vos bagages enregistrés des articles comme des coups-de-poing américains, des matraques extensibles, des munitions chargées ou des appareils électroniques ayant un effet paralysant.

Il est fortement déconseillé de photographier les installations militaires. L’appareil pourrait être confisqué.

Double citoyenneté

La loi de la République populaire de Chine sur la nationalité est en vigueur dans la Région administrative spéciale de Hong Kong (HKSAR). En vertu de cette loi, la double citoyenneté n'est pas légalement reconnue à Hong Kong.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen de la Chine, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens, ce qui nous empêcherait de vous fournir ces services.

Si vous avez une double citoyenneté, que vous êtes né à Hong Kong, ou êtes résident ou avez résidé à Hong Kong, vous devez remplir une déclaration de nationalité afin d'être considéré comme citoyen canadien. Consultez le département de l'Immigration de Hong Kong au sujet de cette procédure.

Conduite automobile

Les véhicules roulent à gauche.

Les conducteurs impliqués dans des accidents doivent subir un alcootest et peuvent être poursuivis s’ils dépassent la limite légale d’alcoolémie de 0,05.

Il est strictement interdit d’utiliser un téléphone cellulaire au volant, à moins qu’il ne soit muni d’un dispositif mains libres.

Vous devriez vous munir d’un permis de conduire international.

Plus sur le permis de conduire international

Monnaie

La devise officielle est le dollar de Hong Kong (HKD).

Les cartes de crédit sont acceptées presque partout. Les guichets automatiques bancaires sont nombreux.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Typhons et mousson

La saison des pluies (ou mousson) s’étend de mai à octobre. Les typhons se produisent généralement entre avril et octobre. Les autorités locales diffusent efficacement au public l’information pertinente sur les tempêtes qui approchent afin de réduire les risques pour les citoyens et les touristes. Il est déjà arrivé que de graves orages causent des inondations et des glissements de terrain, entraînant des pertes de vie et des dommages aux infrastructures. Surveillez les bulletins météorologiques régionaux et suivez les conseils des autorités locales.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

Composez le 999 pour toute aide d’urgence.

Aide consulaire

Afin de réduire la propagation de la COVID-19, le consulat général du Canada à Hong Kong limite les services en personne. Un nombre limité de rendez-vous en personne est disponible. Fixez votre rendez-vous en ligne et à l’avance.

Faites parvenir vos demandes de passeport et de citoyenneté par voie postale ou déposez-les dans la boîte de dépôt située à l’entrée du consulat général. Le personnel communiquera avec vous par téléphone ou par courriel pour confirmer la réception de votre demande et pour faire tout suivi nécessaire.

Si vous avez besoin d’un autre type d’aide consulaire, communiquez avec le consulat général par courriel ou par téléphone.

Hong Kong - Consulat général du Canada
Adresse9e étage, 25, chemin Westlands, Quarry Bay, Hong Kong SAR, ChineAdresse postale8e étage, 25, chemin Westlands, Quarry Bay, Hong Kong SAR, ChineTéléphone85 (2) 3719 4700Télécopieur85 (2) 2847 7561Courrielhkong-cs@international.gc.caInternetwww.hongkong.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookConsulat général du Canada à Hong Kong et MacaoTwitter@CGCanHongKong

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez au consulat général du Canada à Hong Kong et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :