Avertissements officiels aux voyageurs à l’étranger

Test COVID-19 obligatoire

Tous les passagers aériens âgés de 5 ans ou plus, y compris les Canadiens, doivent présenter les résultats négatifs d’un test moléculaire pour la COVID-19 effectué au plus tard 72 heures avant l’heure de départ prévue du voyageur pour le Canada. Si le voyageur prend un vol de correspondance vers le Canada, le test avant le départ doit être effectué au plus tard 72 heures avant l’heure de départ du vol vers le Canada. Cela signifie qu’il pourrait être nécessaire de faire un test de dépistage de la COVID-19 dans la ville d’escale dans les 72 heures avant leur vol vers le Canada.

Tous les voyageurs âgés de 5 ans ou plus, y compris les Canadiens, qui arrivent au Canada par la route doivent aussi présenter les résultats négatifs d’un test moléculaire pour la COVID-19 effectué aux États-Unis au cours des 72 heures avant de traverser la frontière.

Sinon, les voyageurs peuvent aussi présenter un résultat positif à un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 effectué entre 14 et 90 jours avant le départ.

Information additionnelle sur les mesures en vigueur pour entrer au Canada – Gouvernement du Canada

Ghana Inscrivez-vous Assurance voyage Destinations

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : L'onglet Santé a été mis à jour - conseils de santé aux voyageurs (Agence de la santé publique du Canada)


Format à imprimer
Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

COVID-19 - Avertissement officiel global aux voyageurs

Date d'entrée en vigueur : 13 mars 2020

Évitez tous les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre.

Cet avertissement prévaut sur tous les autres niveaux de risque indiqués sur cette page, à l'exception des niveaux de risque pour les pays ou régions où nous conseillons d'éviter tout voyage.

Pour en savoir plus sur l'avertissement global aux voyageurs

Ghana - Faites preuve d'une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence au Ghana en raison de la criminalité.

Sécurité

Sécurité

COVID-19 - Mesures préventives et restrictions

Afin de limiter la propagation de la COVID-19, la plupart des gouvernements ont mis en place des mesures préventives et des restrictions.

Celles-ci pourraient inclure :

  • des couvre-feux, des restrictions de déplacement ou des mesures de confinement;
  • l'obligation de porter un couvre-visage ou un masque chirurgical dans certaines circonstances;
  • l'obligation de présenter une preuve de vaccination ou un résultat de test de dépistage de la COVID-19 pour avoir accès aux services et fréquenter les espaces publics.

Avant de voyager, vérifiez si des restrictions ou des exigences spécifiques sont en vigueur.

Régions frontalières

Les zones frontalières sont souvent le théâtre d’activités criminelles et de violences plus intenses.

Il existe un risque accru d’attentats terroristes dans les régions du nord du Ghana, à la frontière de la Côte d’Ivoire, du Togo et du Bénin, et plus particulièrement, du Burkina Faso, où des groupes armés et des milices sont actifs.

L'expansion des militants extrémistes et la capacité limitée des autorités ghanéennes à contrôler les frontières peuvent accroître le risque posé par les criminels.

Violence interethnique

Des conflits et des tensions politiques au sujet des chefferies mènent parfois à de l’agitation et à des incidents violents localisés.

Bien que l’ensemble du Ghana y soit sujet, ce type de conflit se produit le plus souvent dans les régions du Haut Ghana oriental, du Haut Ghana occidental et de la Volta.

Pendant les temps de troubles, les autorités locales peuvent imposer des couvre-feux.

Si vous voyagez dans une région sujette à des agitations ou si un conflit éclate à l’endroit où vous êtes :

  • consultez les médias locaux pour vous tenir au courant de la situation en cours;
  • suivez les instructions des autorités locales;
  • respectez les couvre-feux.

Derniers couvre-feux imposés - Ministère de l'intérieur, République du Ghana (en anglais)

Criminalité

La criminalité a sensiblement augmenté au Ghana au cours des dernières années, en particulier dans les grandes villes comme Accra, Kumasi, Takoradi et leurs environs.

À Accra

Plusieurs incidents violents se sont produits dans les quartiers suivants du Grand Accra :

  • Agbogbloshie
  • Ashaiman
  • Avenor
  • Nima
  • Sowutuom
  • Sukura

Évitez de visiter ces quartiers la nuit.

Crimes violents

Des crimes violents, tels que des vols à main armée, des cambriolages et des enlèvements se produisent. Les cambrioleurs ciblent souvent les quartiers aisés où vivent des étrangers. Ils portent parfois des armes à feu. Il est arrivé que des victimes soient sérieusement blessées par leurs assaillants pour avoir refusé de coopérer.

Les vols à main armée ciblant des véhicules se sont aussi produits. Des attaques à main armée ont été commises sur l’autoroute reliant Accra et Tema, ainsi que sur celle reliant Accra, Kumasi et Tamale.

  • Verrouillez les fenêtres et les portes de votre résidence;
  • Si vous êtes victime d’un vol à main armée, ne résistez pas;
  • Limitez vos déplacements interurbains durant la journée.

Crimes mineurs

Les crimes mineurs, comme les vols à la tire et les vols de sac à l’arraché sont courants dans les marchés bondés, les plages, les parcs et autres zones touristiques. Les attaques perpétrées par des malfaiteurs à motocyclette sont aussi fréquentes.

Des vols de bagages et d’effets personnels surviennent dans les hôtels.

  • Rangez toujours en lieu sûr vos objets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage;
  • Soyez sur vos gardes et évitez de vous promener seul;
  • Évitez les plages isolées;
  • Évitez de faire étalage de richesse, en portant des montres et des bijoux voyants.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste. Des attentats peuvent se produire à tout moment et cibler entre autres :

  • des édifices gouvernementaux, y compris des écoles;
  • des lieux de culte;
  • des aéroports et d’autres réseaux et plaques tournantes de transport;
  • des lieux publics, comme les attractions touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et les endroits fréquentés par des étrangers.

Soyez toujours sur vos gardes dans les lieux publics.

Fraude

Les fraudes liées aux cartes de crédit et aux guichets automatiques bancaires sont très répandues.

Faites preuve de vigilance lorsque vous utilisez votre carte de débit ou de crédit ou lorsque vous complétez une transaction à un terminal de paiement. Des problèmes de connectivité peuvent empêcher la transaction de se dérouler correctement et vous pourriez être facturé deux fois.

  • Payez en argent comptant, dans la mesure du possible;
  • Faites très attention lorsque vos cartes sont manipulées par d’autres personnes;
  • Utilisez des guichets automatiques situés dans des endroits publics bien éclairés ou à l’intérieur d’une banque ou d’un commerce;
  • Évitez les lecteurs de cartes à l’aspect inhabituel;
  • Couvrez le clavier d’une main lorsque vous entrez votre NIP;
  • Vérifiez votre relevé de compte pour y détecter toute transaction non autorisée.

Plus sur la fraude à l’étranger

Escroqueries

À l’aéroport

À l’aéroport international de Kotoka, des voleurs portent parfois l’uniforme et se font passer pour des porteurs de bagages ou des employés de l’aéroport. Les membres du personnel officiel de l’aéroport portent une carte d’identité où figurent leur nom et leur photo.

  • Méfiez-vous de l’aide offerte sans sollicitation
Sur la route

Sur la route, il arrive que des voleurs essaient de soutirer de l’argent aux touristes en se faisant passer pour des policiers.

Si cela se produit :

  • ne tendez ni votre argent ni votre passeport;
  • demandez leur pièce d’identité avec un numéro d'identification.
Industrie touristique

Des voyagistes locaux ou des hôtels offrent parfois des rabais considérables pour leurs services. Ce pourrait être de fausses entreprises.

  • Faites vos recherches avant de réserver;
  • Ne faites affaire qu’avec des agences de tourisme fiables reconnues à l’international.

Si vous avez perdu de l’argent en raison d’une fraude de ce genre :

  • ne tentez pas de tenir tête aux fraudeurs;
  • demandez de l’aide aux autorités locales ou faites appel à un conseiller juridique sur place.
Fraudes en ligne

Méfiez-vous des romances ou des amitiés sur Internet par l’intermédiaire des sites de rencontres ou de médias sociaux. Des fraudeurs utilisent souvent de faux profils pour cibler les occidentaux et les voler. Après avoir réussi à construire une relation virtuelle, ils demandent de l'argent pour diverses raisons.

Si vous vous rendez au Ghana pour rencontrer quelqu’un avec qui vous avez noué une relation sur Internet, sachez que vous pourriez être victime d’une fraude. Des personnes, victimes de ce type d’escroquerie, ont perdu des milliers de dollars.

Méfiez-vous également des courriels non sollicités vous proposant des occasions d’affaires et des possibilités financières attrayantes, la plupart du temps dans l’industrie de l’or.

Si vous vous rendez au Ghana dans l’intention d’y faire des affaires :

  • vérifiez la légitimité de toute proposition d’affaires avant de partir; en cas de doute, contactez le Service des délégués commerciaux du Canada;
  • ne vous rendez pas au Ghana dans l’intention d’obtenir un dédommagement à la suite d’une fraude car des confrontations ont mené à des agressions.

Service des délégués commerciaux au Ghana - Gouvernement du Canada

Manifestations

Des manifestations se tiennent de temps en temps à Accra et dans d’autres grandes villes. Même les manifestations qui se veulent pacifiques peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi grandement perturber la circulation et les transports publics.

  • Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements;
  • Suivez les directives des autorités locales;
  • Surveillez les médias locaux pour rester informé au sujet des manifestations en cours.

Plus sur les rassemblements de masse (événements à grande échelle)

Sécurité routière

L’état des routes et la sécurité routière varient beaucoup d’un endroit à l’autre du pays. Ils sont généralement bons dans les villes, mais mauvais dans les campagnes. La plupart des routes secondaires sont mal éclairées. La présence de piétons et le bétail errant présentent un risque supplémentaire, en particulier la nuit.

De nombreuses voitures ghanéennes, en particulier les véhicules commerciaux, sont en mauvais état et manquent d'équipement de sécurité de base. Le Code de la route n’est pas respecté. Les accidents mortels sont fréquents. Le plus souvent, les victimes sont des piétons. Les accidents sont aussi fréquents sur la route reliant Accra à Cape Coast et Kumasi.

En ville, des gens peuvent essayer d’arrêter votre véhicule. Les piétons peuvent se jeter sur votre voiture pour faire croire qu’ils ont été heurtés. Des conducteurs peuvent tenter de provoquer des accrochages. Les attroupements qui en résultent peuvent s’avérer dangereux.

Les barrages routiers érigés par la police sont courants. Vous pourriez être soumis à des inspections. Les forces de sécurité armées peuvent exiger de l'argent.

Si vous conduisez au Ghana :

  • évitez de circuler la nuit;
  • verrouillez vos portières et gardez vos fenêtres fermées en tout temps;
  • rendez-vous immédiatement au poste de police le plus près si vous êtes impliqué dans un incident de la circulation;
  • ayez toujours une copie de vos documents d'identité, tels que votre passeport, votre permis de conduire international et l'immatriculation du véhicule.

Transports publics

Les transports publics ne sont pas réglementés ni sécuritaires. Un grand nombre d’autobus et de taxis ne sont pas bien entretenus et ne respectent pas les normes de sécurité.

Taxis

La plupart des taxis sont en mauvais état à Accra. Souvent, ils ne comportent pas de ceintures de sécurité et la plupart du temps, la climatisation n'est pas fonctionnelle.

Les étrangers qui circulent en taxi la nuit sont souvent victimes de vols ou d’agression.

Si vous devez prendre un taxi au Ghana :

  • évitez de héler les taxis dans la rue;
  • ne faites appel qu’à des taxis dûment enregistrés;
  • assurez-vous qu’il n’y ait aucun autre passager dans la voiture;
  • évitez de vous déplacer la nuit;
  • convenez du prix avec le chauffeur avant le départ.

Si vous utilisez une application de covoiturage fiable :

  • confirmez l’identité du conducteur avant de monter dans la voiture;
  • sachez que le chauffeur pourrait accepter uniquement les paiements en espèces.

Minibus

Les particuliers qui offrent des services de minibus, localement appelés tro-tros, sont sujets à de nombreux accidents. Ils sont souvent surchargés et mal entretenus. Les conducteurs sont téméraires et roulent souvent à des vitesses excessives.

Les services d’autobus interurbains privés ont des véhicules qui sont souvent en meilleur état et plus sécuritaires.

Pénuries

Bien que la situation s'améliore, en particulier dans le Grand Accra, des pénuries d'électricité et d'eau peuvent survenir de façon sporadique, surtout pendant la saison sèche, de novembre à mars.

Observation d’animaux sauvages

L’observation d’animaux sauvages est risquée, surtout si vous êtes à pied ou près des animaux.

  • Tenez-vous toujours à une bonne distance des animaux;
  • Ne descendez du véhicule que si un gardien ou un guide professionnel juge que vous pouvez le faire en toute sécurité;
  • Choisissez seulement des guides et des voyagistes professionnels de bonne réputation;
  • Respectez à la lettre les règlements des parcs et les directives des gardiens.

Baignades

Les eaux côtières peuvent être dangereuses. Les contre-courants sont fréquents. Plusieurs noyades surviennent chaque année.

  • Suivez les directives et les avertissements des autorités locales.

Sécurité des femmes

Les femmes qui voyagent seules peuvent subir certaines formes de harcèlement et de violence verbale.

Guide de sécurité à l’intention des voyageuses

Piraterie

Des pirates commettent des attaques et des vols à main armée contre des navires dans les eaux côtières du golfe de Guinée. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent.

Rapport sur la piraterie - International Maritime Bureau’s Piracy Reporting Centre (en anglais)

Transport aérien

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements généraux sur les vols intérieurs dans d’autres pays

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

COVID-19 - Restrictions et exigences d'entrée, de sortie et de transit

La plupart des gouvernements ont mis en place des restrictions ainsi que des exigences d’entrée et de sortie particulières pour leur territoire en raison de la COVID-19.

Avant de voyager, vérifiez si les autorités locales, de votre lieu de provenance et de votre destination, ont mis en place des restrictions ou des exigences spécifiques liées à cette situation. Tenez également compte de vos points de transit, car des règles de transit strictes sont en place à plusieurs endroits. Elles pourraient perturber vos déplacements.

Vous ne devriez pas dépendre du gouvernement du Canada pour obtenir de l’aide pour modifier vos plans de voyage.

Liens utiles

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités du Ghana. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des Représentants étrangers au Canada

Passeport

Les exigences d’entrée varient selon le type de passeport que vous utilisez pour voyager.

Avant de partir, vérifiez auprès de votre transporteur quelles sont ses exigences au sujet des passeports. Ses règles sur la durée de validité des passeports sont peut-être plus strictes que les règles d’entrée du pays où vous vous rendez.

Passeport canadien régulier

Votre passeport doit être valide pendant au moins 6 mois après la date prévue de votre départ du Ghana.

Passeport pour voyages officiels

Des exigences d’entrée différentes peuvent s’appliquer.

Voyages officiels

Autres documents de voyage

Les exigences d’entrée peuvent être différentes si vous voyagez avec un passeport temporaire ou un titre de voyage d’urgence. Avant de partir, renseignez-vous auprès d’une mission diplomatique du pays où vous voulez entrer.

Liens utiles

Visas

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Inscription pour les résidents

Si vous résidez au Ghana, vous devez vous inscrire auprès de l’Autorité nationale d'identification du Ghana pour obtenir une carte de séjour. Cette exigence s’applique aux étrangers :

  • âgés de plus de 6 ans;
  • aux résidents permanents dans le pays;
  • aux individus qui résident dans le pays pendant au moins 90 jours par année civile.

Autorité nationale d’identification – République du Ghana (en anglais)

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Santé

Santé

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il y a un risque de contracter la fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune ou ayant transité par un aéroport de ces pays.

Recommandation

  • La vaccination est recommandée.
  • Il y a présentement une pénurie du vaccin de la fièvre jaune au Canada. Il est important que les voyageurs communiquent avec un Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné bien à l'avance de leur voyage pour assurer que le vaccin est disponible.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
  • Protégez-vous contre les piqûres d'insectes.

À propos de la fièvre jaune
Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné
*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée (en anglais seulement) dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Méningococcie

Ce pays se retrouve dans la "ceinture de méningite" africaine, une région où il y a plusieurs cas de méningococcie.  La méningococcie est une infection grave et parfois mortelle. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les voyageurs qui pourraient courir un risque élevé de contracter la maladie (ceux qui vivent ou qui travaillent avec la population locale, c'est-à-dire les professionnels de la santé, les personnes qui se rendent dans des zones surpeuplées ou qui participent à de grands rassemblements) devraient envisager de se faire vacciner.

Polio *Preuve de vaccination*

La polio est présente dans ces pays. On peut prévenir la polio par la vaccination, qui fait partie des calendriers d'immunisation systématique pour les enfants au Canada.

Recommandations:

  • Assurez-vous que votre vaccination contre la polio est à jour. 
  • Une dose de rappel du vaccin contre la polio est recommandée à l'âge adulte.

Preuve de vaccination:

Si vous voyagez pendant 4 semaines ou plus dans ce pays, vous devrez peut-être présenter une preuve de vaccination contre la polio avant votre départ:

Assurez-vous  que la preuve de vaccination doit est consignée dans le Certificat international de vaccination ou de prophylaxie. C'est le seul document accepté comme preuve de vaccination. Au Canada , ils sont disponible aux Centres de vaccination contre la fièvre jaune.

Apportez une preuve de vaccination contre la polio, lorsque vous voyagez. 

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage.  La vaccination devrait être envisagée pour les voyageurs qui se rendent dans des régions où la rage existe et qui courent un risque élevé d'exposition (p. ex. sont des enfants, présentent un risque professionnel, ou sont en contact étroit avec des animaux, y compris des chiens en liberté dans les collectivités).

Rougeole

La rougeole est une maladie virale très contagieuse. Elle peut se propager rapidement d'une personne à l'autre par contact direct et par les gouttelettes dans l'air.

Toute personne qui n'est pas protégée contre la rougeole risque d'en être infectée lorsqu'elle voyage à l'étranger.

Peu importe où vous allez, consultez un professionnel de la santé avant votre départ pour vous assurer d'être entièrement protégé contre la rougeole.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique de l'Ouest, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique de l'Ouest. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Choléra

Risque

Le choléra est un risque dans certaines régions du pays. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. 

Pour se protéger contre le choléra, tous les voyageurs devraient prendre des précautions pour s'assurer de la salubrité des aliments et de l'eau.

Les voyageurs les plus à risque d'attraper le choléra font partie de ceux qui vont :

  • visiter, travailler ou vivre dans des zones où l'accès à une nourriture saine, à l'eau et à des installations sanitaires adéquates est limité
  • visiter les zones où il y a des éclosions de choléra

La vaccination peut être recommandée pour les voyageurs à risque élevé et devrait être discutée avec un professionnel de la santé.

 

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Schistosomiase

La schistosomiase peut se transmettre aux humains par contact avec de l'eau douce contaminée par les douves (minuscules vers plats). Les oeufs du ver peuvent provoquer des maladies intestinales comme la diarrhée et des crampes ou des problèmes urinaires. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Évitez de nager dans les eaux douces (lacs, rivières, étangs). Il n'existe aucun vaccin contre la schistosomiase.

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. 

Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un professionnel de la santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique de l'Ouest, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre jaune, la filiarose lymphatique, la leishmaniose, l'onchocercose (cécité des rivières), le paludisme, la trypanosomiase africaine (maladie du sommeil), le virus du Nil occidental et le virus Zika.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement un risque de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est un virus transmis par la piqûre d'un mousitque infecté. Le chikungunya peut provoquer une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Dans certains cas, la douleur articulaire peut être sévère et durer des mois ou des années.

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en tout temps. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • Dans ce pays, la dengue peut se manifester de façon sporadique. C'est une maladie virale transmise aux humains par les piqûres de moustiques.
  • La dengue peut causer des symptômes grippaux graves. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre hémorragique, qui peut être mortelle.
  • Le niveau de risque de contracter la dengue change selon les saisons et varie d'une année à l'autre. Après une baisse des cas déclarés de dengue dans le monde en 2017 et 2018, les chiffres ont encore fortement augmenté.
  • Les moustiques porteurs de la dengue piquent habituellement pendant le jour, particulièrement autour du lever et du coucher du soleil.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'y a pas de vaccin ou de médicament qui protège contre la dengue.

Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme tout au long de l'année dans l'ensemble du pays.  
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. 
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour discuter de la possibilité de prendre des antipaludéens et déterminer lesquels sont indiqués.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que l'Ebola, la grippe aviaire, la fièvre de Lassa, ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique de l'Ouest, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Fièvre de Lassa

La fièvre de Lassa est un risque dans ce pays.

La fièvre de Lassa est causée par un virus porté par des rongeurs. Les humains tombent malades lorsqu'ils inhalent ou entrent en contact étroit avec les excréments, la salive, ou l'urine de rongeurs infectés ou le sang ou les fluides corporels d'humains infectés.

Le camping, les travaux forestiers ou d'autres activités de plein air peuvent exposer les voyageurs à un risque plus élevé.

Le virus Lassa peut être très grave. Éviter les rongeurs et les zones infestées de rongeurs.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.

VIH

Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) s'attaque au système immunitaire de l'organisme et l'affaiblit, et donne lieu à une maladie chronique progressive appelée le SIDA (syndrome d'immunodéficience acquise).

Parmi les activités à risque élevé, on compte toutes celles où vous êtes en contact avec du sang ou des liquides organiques, c'est-à-dire des rapports sexuels non protégés, l'exposition à des seringues non stérilisées pour la prise de médicaments ou d'autres substances (par exemple, stéroïdes ou drogues) ou l'exposition à des aiguilles non stérilisées pour le tatouage, le perçage corporel ou l'acupuncture.


Services et établissements médicaux

COVID-19 - Centres de dépistage

Consultez les ressources suivantes afin de déterminer à quel endroit vous pourrez obtenir un test de dépistage de la COVID-19 :

Dans le cadre de l'initiative Trusted Travel mise en place par la Commission de l'Union africaine, les voyageurs en partance du Ghana doivent également faire authentifier leur test COVID-19 en ligne et obtenir un code de voyage avant le départ.

Liens utiles

Les soins de santé sont inadéquats à l’extérieur d’Accra.

Les cas de maladies graves et les cas exigeant des soins médicaux d’urgence nécessitent une évacuation médicale. Les services médicaux doivent habituellement être payés sur‑le‑champ en argent comptant.

Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

Médicaments d’ordonnance

Si vous prenez des médicaments d’ordonnance, vous devez vérifier s’ils sont légaux au Ghana.

  • Apportez une réserve suffisante de vos médicaments;
  • Laissez toujours vos médicaments dans leur contenant original;
  • Ayez avec vous une copie de votre ordonnance;
  • Rangez‑les dans votre bagage de cabine.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger.

Drogues

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement punis. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de peines d’emprisonnement et lourdes amendes.

Voyageurs LGBTQ2

La loi du Ghana interdit les actes sexuels entre personnes de même sexe. Les contrevenants s’exposent à ajouter une peine d’emprisonnement allant jusqu’à 25 ans. L’homosexualité n’est pas tolérée socialement.

Les voyageurs LGBTQ2 doivent peser soigneusement les risques que comporte un voyage au Ghana.

Renseignements généraux en matière de sécurité et conseils pour les voyageurs LGBTQ2 à l’étranger

Double citoyenneté

La double citoyenneté est légalement reconnue au Ghana.

Si vous avez à la fois la citoyenneté canadienne et celle du Ghana, nous pourrions être limités dans notre capacité à vous offrir des services consulaires pendant que vous y êtes. Les exigences d’entrée et de sortie peuvent aussi être différentes dans votre cas.

Renseignements généraux pour les voyageurs avec la double citoyenneté

Droit de la famille

Le droit de la famille ghanéen est différent de celui du Canada.

Vous devez être particulièrement prudent si vous avez des problèmes de garde d'enfants.

Renseignements sur l’enlèvement international d’enfants

Pièces d’identité

Les autorités peuvent vous demander de présenter une pièce d'identité à tout moment.

Ayez sur vous des photocopies de vos documents de voyage et rangez les originaux en lieu sûr.

Importation et exportation de minéraux

L’or, les diamants et les autres ressources naturelles précieuses sont soumis à des règlements rigoureux en matière d’importation et d’exportation. Seules les personnes munies d’un permis délivré par la Commission des minéraux du Ghana sont autorisées à effectuer des transactions d’importation ou d’exportation de ce type de ressources naturelles.

Les personnes qui enfreignent ce règlement sont passibles de poursuites et s’exposent à des peines d’emprisonnement.

Commission des minéraux du Ghana (en anglais)

Tabagisme

Il est interdit de fumer dans les espaces publics. Certains commerces privés comme des bars et des restaurants le permettent.

Vêtements militaires

Le port de vêtements militaires ou de vêtements comportant des éléments militaires est interdit.

Photographie

Il est interdit de photographier des installations qui revêtent une sensibilité particulière. Ceci inclut, entre autres :

  • les sites militaires;
  • les immeubles gouvernementaux
  • les ponts
  • l’aéroport international d’Accra.

Demandez la permission avant de photographier des bâtiments officiels ou des personnes.

Habillement et comportement

Le Ghana est une société conservatrice. Pour éviter de froisser les habitants :

  • habillez-vous avec décence;
  • comportez-vous avec discrétion;
  • respectez les traditions sociales et religieuses.

Conduite automobile

Vous devez vous munir d’un permis de conduire international. Vous pourrez l’utiliser pendant 12 mois. Après 12 mois, vous devrez vous procurer un permis de conduire ghanéen.

Si vous avez le statut de résident, vous devriez demander votre permis ghanéen dès que possible.

Toutes les voitures doivent être contenir :

  • les autocollants certifiant que votre véhicule est assuré et qu’il est en état de circuler;
  • une trousse de premiers soins;
  • un extincteur;
  • un triangle de signalisation.

Les véhicules munis de plaques d’immatriculation temporaires sont interdits de circulation au Ghana entre 18 h et 6 h. En cas d’infraction, le véhicule peut être saisi pour la nuit et le chauffeur peut recevoir une amende.

Plus sur le permis de conduire international

Monnaie

La devise du Ghana est le cédi (GHS).

Aucune restriction ne limite l’importation ou l’exportation de devises étrangères. Vous devez cependant les déclarer à votre arrivée et les convertir en cédis dans une banque ou un bureau de change.

À votre arrivée, vous recevrez un formulaire de contrôle des changes T-5. Sinon, vous devez le demander. Vous devez y inscrire le montant de devises étrangères que vous possédez et y consigner toutes les transactions que vous effectuerez pendant votre séjour dans le pays. Le formulaire T-5 doit montrer que les cédis obtenus pendant votre séjour au Ghana proviennent d’un intermédiaire agréé autorisé à opérer sur le marché des changes. Il est illégal d’effectuer des opérations de change auprès de simples citoyens. Conservez précieusement ce formulaire pour éviter les problèmes au moment de votre départ.

Il est interdit d’exporter des cédis. Avant de quitter le pays, vous devez dépenser les cédis qu’il vous reste ou les convertir en devises étrangères.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Saison des pluies

La saison des pluies s’étend de mars à novembre.

Les inondations sont courantes dans les régions du Nord, du Haut Ghana occidental et du Haut Ghana oriental pendant la saison des pluies. Les inondations saisonnières peuvent nuire aux déplacements par voie terrestre et à la prestation des services essentiels. Les routes peuvent devenir impraticables et les ponts, subir des dommages.

Tempêtes de sable

L’harmattan, un vent brûlant chargé de poussière et de sable, souffle du Sahara de décembre à mars.

L’harmattan peut entraîner des perturbations des voyages. Il peut aussi peut affecter les personnes souffrant de problèmes respiratoires.

  • Consultez un médecin avant le départ pour déterminer les risques à votre santé;
  • Surveillez les médias locaux pour obtenir des informations à jour.
Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

Il existe des services d’urgence mais ils sont limités.

En cas d’urgence, composez le :

  • services d'urgence : 112
  • police : 191 ou 18555
  • ambulance : 193
  • pompiers : 192

Aide consulaire

Afin de réduire la transmission de la COVID-19, le haut-commissariat du Canada au Ghana, à Accra, limitera les services en personne. Si vous avez besoin d'une aide consulaire, veuillez communiquer avec le haut-commissariat par courriel ou par téléphone.

Accra - Haut-commissariat du Canada
Adresse42 Independence Avenue, Accra, GhanaAdresse postaleC.P. 1639, Accra, Ghana,Téléphone233 (302) 21 15 21 / 233 (302) 22 85 55Télécopieur233 (302) 21 15 23 / 233 (302) 21 15 55Courrielaccra@international.gc.caInternetwww.canadainternational.gc.ca/ghana/ServicesDes services de passeport sont offertsFacebookHaut-commissariat du Canada au Ghana, au Togo et en Sierra LeoneTwitter@HCCanGhana

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez au haut-commissariat du Canada au Ghana, à Accra, et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :