Algérie

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : L'onglet Santé a été mis à jour - renseignements de santé aux voyageurs (Agence de la santé publique du Canada)


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Algérie - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble de l’Algérie. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison des risques de troubles civils et de terrorisme..

Régions frontalières avec la Libye, la Tunisie, le Mali, le Niger et la Mauritanie - Évitez tout voyage

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage dans les régions frontalières avec la Libye, la Tunisie, le Mali, le Niger et la Mauritanie, dans les wilayas d’Adrar, d’El Oued, d’illizi, d’Ouargla, de Tamanrasset, de Tébessa et de Tindouf, en raison de la présence de groupes armés et des risques d’attentats terroristes, d’actes de banditisme et d’enlèvements.

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de renseignements.

Kabylie et provinces (wilayas) d’Annaba, de Béchar, de Biskra, d’El Bayadh, d’El Taref, de Jijel, de Khenchela, de Laghouat, de Skikda et de Souk Ahras - Évitez tout voyage non essentiel

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel Affaires mondiales Canada déconseille tous les déplacements non essentiels vers la région montagneuse de la Kabylie (wilayas de Bejaia, de Bouira, de Boumerdes et de Tizi Ouzou), ainsi que vers les wilayas d’Annaba, de Béchar, de Biskra, d’El Bayadh, d’El Taref, de Jijel, de Khenchela, de Laghouat, de Skikda et de Souk Ahras, en raison des risques d’attentats terroristes, d’actes de banditisme et d’enlèvements.

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de renseignements.

Sécurité

Sécurité

Provinces frontalières avec le Mali, la Mauritanie, la Libye, le Niger et la Tunisie

Dans ces zones, les conditions de sécurité sont imprévisibles.

Des groupes armés sont à l’œuvre dans les zones désertiques isolées des wilayas d’Adrar, d’El Oued, d’Illizi, d’Ouargla, de Tamanrasset, de Tébessa et de Tindouf, qui se trouvent le long de la frontière avec le Mali, la Mauritanie, la Libye, le Niger et la Tunisie. Il y existe des risques d’attentats terroristes, d’actes de banditisme et d’enlèvements. Des attaques terroristes et des opérations anti‑insurrectionnelles ont lieu régulièrement dans l’est et le sud du pays, particulièrement dans les zones frontalières.

Des actes de banditisme et des enlèvements ont aussi été commis.

Kabylie et wilayas d’Annaba, de Béchar, de Biskra, d’El Bayadh, d’El Taref, de Jijel, de Khenchela, de Laghouat, de Skikda et de Souk Ahras

Des attaques terroristes, y compris au moyen d’engins explosifs improvisés, des actes de banditisme et des enlèvements se produisent dans la région montagneuse de la Kabylie, qui comprend les wilayas (ou provinces) de Bejaia, de Bouira, de Boumerdes et de Tizi Ouzou.

Les voyageurs qui se rendent dans les wilayas d’Annaba, de Béchar, de Biskra, d’El Bayadh, d’El Taref, de Jijel, de Khenchela, de Laghouat, de Skikda et de Souk Ahras, risquent d’être blessés ou victimes de vol, d’enlèvement ou de meurtre, car des actes terroristes sont commis au hasard et des barrages routiers sont érigés par des bandits. Il faut faire preuve d’une extrême vigilance aux postes de contrôle routier et ne s’arrêter qu’en présence de policiers portant un uniforme officiel.

Terrorisme

Une menace terroriste pèse sur toute l’Algérie. Les attentats qui s’y produisent régulièrement font des morts et des blessés, surtout dans les montagnes de Kabylie, au sud‑est d’Alger. Habituellement, les forces de sécurité algériennes sont la principale cible de ces attaques. Toutefois, des civils ont aussi été tués ou blessés. Les terroristes s’en prennent également à des intérêts étrangers, y compris les installations pétrolières et gazières d’entreprises étrangères dans le Sahara.

Bien que les autorités aient déjoué un certain nombre d’attentats, la sécurité demeure précaire. Les centres urbains sont considérés comme plus sûrs que les zones rurales montagneuses et densément boisées, mais il existe toujours un risque de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

Les attaques peuvent viser des édifices gouvernementaux, des lieux de culte, des écoles, de grands carrefours de transport ainsi que des endroits publics comme des attractions touristiques, des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés, des hôtels et d’autres endroits fréquentés par des étrangers.

Il faut exercer une vigilance constante dans les endroits publics. Choisissez un hôtel ayant un dispositif de sécurité fiable. Rappelez-vous toutefois que, même dans les endroits les plus sûrs, des risques peuvent subsister. Inscrivez-vous auprès du service d’inscription des Canadiens à l’étranger et suivez attentivement les messages en provenance de l’ambassade du Canada à Alger.

Enlèvements

Il existe en Algérie un risque d’enlèvements. Des étrangers ont été pris en otage et, dans certains cas, exécutés. Des groupes terroristes ont attaqué des installations pétrolières et gazières en Algérie et, au cours de ces attaques, ils ont pris des personnes en otages et les ont tuées.

Manifestations

Des manifestations ont lieu régulièrement partout dans le pays. Dans la plupart des cas, elles se déroulent pacifiquement, mais il arrive qu’elles donnent lieu à des affrontements entre les forces policières et les manifestants. Évitez les rassemblements et les manifestations politiques, et suivez les instructions des autorités locales.

Criminalité

Il se commet des crimes comme des attaques à main armée et des vols dans les rues des grandes villes, surtout après la tombée de la nuit. Si vous vous déplacez en voiture, rangez vos affaires dans le coffre et gardez le véhicule constamment verrouillé. Garez-vous dans des stationnements surveillés par des gardiens.

Sécurité des femmes

Les femmes qui voyagent seules peuvent être victimes de certaines formes de harcèlement et de violence verbale. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Transports

Les routes peuvent être en mauvais état à l’extérieur d’Alger, et les panneaux de signalisation sont rares. Louez une voiture avec chauffeur plutôt que de conduire. La circulation peut être très congestionnée, en particulier dans les grands centres urbains. La vitesse excessive et les mauvaises habitudes de conduite sont monnaie courante. Par comparaison, les accidents de la route sont beaucoup plus fréquents qu’au Canada.

Des postes de contrôle sont érigés sur les routes principales desservant les grandes villes et partout à Alger.

Le nombre de victimes de la route augmente pendant le ramadan à cause de la fatigue. Il faut éviter les transports en commun et les taxis pour faire le trajet entre les aéroports et le centre-ville, en particulier après la tombée de la nuit. Prenez des dispositions à l’avance pour que vos hôtes vous accueillent à l’aéroport et qu’ils vous y reconduisent, ou pour prendre la navette de l’hôtel.

Les autobus sont à éviter, car ils peuvent être attaqués par des terroristes ou des bandits.

Les taxis suivent un itinéraire défini et font monter plusieurs clients en cours de route. En règle générale, ils ne desservent que le centre-ville et ils ne sont pas toujours disponibles, surtout en fin de soirée ou aux heures de pointe.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Renseignements généraux en matière de sécurité

À votre arrivée, faites-vous expliquer les mesures de sécurité de l’hôtel. Conservez toujours sur vous la clé de votre chambre.

Évitez de vous déplacer à pied, surtout la nuit.

Dans tout le pays, les forces de sécurité sont présentes sur les routes, dans les aéroports et devant les édifices gouvernementaux. Respectez en tout temps leurs directives.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités algériennes et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l’ambassade de la République algérienne démocratique et populaire ou de l’un de ses consulats pour des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent Algérie doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Visas

Les Canadiens doivent avoir un visa pour entrer en Algérie.

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : les étudiants reçoivent un visa de touriste

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Les enfants nés d’un père algérien acquièrent automatiquement la citoyenneté algérienne à la naissance, quel que soit le lieu où ils sont nés. Même si le nom d’un enfant figure sur le passeport étranger de sa mère, les autorités algériennes peuvent le considérer comme un citoyen algérien si son père est de nationalité algérienne. En Algérie, les enfants atteignent la majorité à 19 ans + 1 jour. Un enfant mineur qui voyage seul ou avec une personne autre que l’un de ses parents ou son tuteur légal doit présenter une autorisation paternelle au moment de quitter le pays. Avant votre départ du Canada, vérifiez ces exigences auprès de l’ambassade de l’Algérie à Ottawa.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune ou ayant transité par un aéroport de ces pays.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
  • Il y a présentement une pénurie du vaccin de la fièvre jaune au Canada. Il est important que les voyageurs communiquent avec un Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné bien à l'avance de leur voyage pour assurer que le vaccin est disponible.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique du Nord. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fièvre de la vallée du Rift, la leishmaniose, le paludisme, et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Leishmaniose cutanéo-muqueuse

La leishmaniose cutanéo-muqueuse provoque des lésions cutanées et des ulcérations. La leishmaniose est causée par un parasite transmis par la piqûre d'un phlébotome (moucheron de sable) femelle infecté. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Protégez-vous contre les piqûres de phlébotomes, qui se nourrissent habituellement après le coucher du soleil dans les régions rurales et boisées ainsi que dans certains centres urbains. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la leishmaniose.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique du Nord, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services et établissements médicaux

Les services médicaux sont adéquats dans les grandes villes, et les cliniques privées disposent généralement de meilleurs équipements. À l’extérieur des grandes villes, les établissements médicaux sont mal équipés ou inexistants. Les médecins et les hôpitaux s’attendent habituellement à être payés en argent comptant pour leurs services.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

La semaine normale de travail s’étend du dimanche au jeudi.

Il est conseillé d’avoir un permis de conduire international.

Activités illégales ou réglementées

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement sanctionnés. Les personnes incriminées s’exposent à une peine de prison ou à d’autres sanctions.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Algérie. Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen de l'Algérie, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens, empêchant ainsi les agents consulaires du Canada de vous fournir ces services. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport de l'Algérie et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. ‎Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

En vertu des lois algériennes, le service militaire est obligatoire pour tous les hommes âgés de plus de 19 ans. Des Canadiens ayant la double nationalité se sont vu refuser le droit de quitter l’Algérie parce qu’ils n’étaient pas en mesure de présenter une carte de sursis les exemptant du service national, une attestation de recensement ou la preuve qu’ils avaient accompli leur service. L’ambassade du Canada peut tenter de leur venir en aide, mais ces personnes sont considérées par les autorités algériennes comme des citoyens de l’Algérie.

Tenue vestimentaire et comportement

Les coutumes, les lois et les règlements du pays sont rigoureusement conformes aux pratiques et croyances de l’islam. Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion, et respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), abstenez-vous de boire, de manger et de fumer dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2017, le ramadan doit commencer le 27 mai ou près de cette date.

Douanes

Déclarez toutes vos devises dans le formulaire qui vous sera remis à votre arrivée et que vous devrez présenter à votre départ. Vous devez également consigner toutes les transactions effectuées pendant votre séjour. Pour changer des devises, vous devez toujours utiliser les mécanismes officiels.

Monnaie

La devise est le dinar algérien (DZD) et n’est pas convertible. Assurez-vous de changer les sommes d’argent qu’il vous reste avant de quitter l’Algérie. L’argent comptant est la méthode de paiement privilégiée dans le pays. Les chèques de voyage et les cartes de crédit ne sont acceptés que dans les grands hôtels et par certaines entreprises, comme les compagnies aériennes. On trouve des guichets automatiques bancaires (GAB) dans quelques grands hôtels et dans quelques banques, mais ils sont peu fiables. Il est interdit de quitter le pays avec plus de 10 000 dollars canadiens ou l’équivalent en dinars algériens.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

L’Algérie se trouve dans une zone d’activité sismique. Les pluies saisonnières peuvent causer des inondations.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 17
  • Police touristique : 1548
  • Assistance médicale : 213 (0) 21-235-050
  • Pompiers : 14

Aide consulaire

Alger - Ambassade du Canada
Adresse18, rue Mustapha Khalef, Ben Aknoun, Alger, AlgérieAdresse postaleC.P. 48, Alger-Gare, 16306, Algérie,Téléphone213 (0) 770-083-000Télécopieur213 (0) 770-083-070Courrielalger@international.gc.caInternetwww.algerie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en AlgérieTwitter@CanadaAlgerieHeures de bureauL'ambassade est ouverte du dimanche au mercredi (de 8 h à 16 h 30) et le jeudi (de 8 h à 14 h). Les services consulaires sont offerts du dimanche au jeudi de 9 h à 11 h.

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Alger et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :