Vietnam Inscrivez-vous Assurance voyage Destinations

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Exigences d'entrée et de sortie - hyperlien pour demander un visa électronique


Format à imprimer
Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Vietnam - Faites preuve d'une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence au Vietnam en raison de la hausse des crimes mineurs ciblant les étrangers.

Conseils de santé aux voyageurs - Infection à virus Zika

L'Agence de la santé publique du Canada a émis des conseils aux voyageurs sur le virus Zika qui recommandent aux Canadiens de prendre des précautions sanitaires spéciales s’ils voyagent dans les pays actuellement affectés. Les femmes enceintes et celles qui envisagent de devenir enceintes devraient éviter tout voyage au Vietnam. Voir Santé pour obtenir de plus amples renseignements.

Sécurité

Sécurité

Criminalité

Les touristes sont de plus en plus victimes de crimes mineurs, particulièrement dans les grandes villes. Les vols à la tire sont courants dans les endroits suivants :

  • les secteurs touristiques,
  • les marchés et les centres commerciaux,
  • les autobus et les trains bondés.

Des voleurs à motocyclette s’emparent des sacs et autres objets de valeur des piétons, des autres motocyclistes et de leurs passagers, leur infligeant souvent des blessures.

Les hôtels et les endroits fréquentés par les touristes sont les lieux de prédilection des criminels.

Dans les rues et les marchés achalandés, il est fréquent que des voleurs lacèrent les sacs pour en voler le contenu.

Évitez de faire étalage de richesse et assurez-vous que vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage sont en sécurité en tout temps.

Même si les crimes violents comme les vols à main armée sont relativement rares au Vietnam, les auteurs de crimes deviennent de plus en plus audacieux. À Hô Chi Minh-Ville, des malfaiteurs commettent des tentatives de vols à l’aide de couteaux et de rasoirs.

Les voies de fait graves, dont les agressions sexuelles, sont rares, mais il s’en produit. On observe aussi des cas d’attouchements et d’agressions sexuelles.

Il arrive que des différends personnels donnent lieu à des menaces de blessures corporelles. Si vous recevez de telles menaces, communiquez immédiatement avec la police locale et avec le bureau du gouvernement du Canada le plus proche.

À l’aéroport

À l’aéroport de Hanoï, des personnes se faisant passer pour des chauffeurs de taxi et ciblant principalement les voyageurs étrangers amènent leurs victimes à un guichet automatique bancaire et les forcent à y retirer de l’argent.

Des voyageurs se sont aussi fait voler par des chauffeurs qui les attendaient à leur arrivée avec une affiche indiquant leur nom.

S’il est prévu que l’on vienne vous chercher à l’aéroport, obtenez avant même votre départ le nom du chauffeur, son numéro de téléphone et son numéro de plaque d’immatriculation.

Lorsque vous quittez l’aéroport, n’utilisez que les taxis de l’aéroport ou les véhicules fournis par les hôtels. Des responsables d’entreprises de taxis autorisées sont habituellement présents dans les aéroports pour assurer la surveillance des services de taxi. Ces entreprises veillent à ce qu’une carte affichant le nom du chauffeur et le numéro du véhicule soit fixée au pare-brise (devant le siège du conducteur). 

Fraude de carte de crédit

Les touristes et les expatriés sont ciblés par les criminels qui s’adonnent à la falsification de cartes de crédit. Évitez d’utiliser une carte de crédit dans les petits établissements et faites très attention lorsque vous remettez votre carte à une autre personne pour effectuer un paiement. Envisagez de vous procurer une deuxième carte ayant une limite de crédit peu élevée, que vous pourrez utiliser pendant votre séjour en Asie. Pour réduire les risques :

  • redoublez de vigilance lorsque vos cartes sont manipulées par d’autres personnes pour un paiement;
  • utilisez des guichets automatiques bancaires situés dans des endroits publics bien éclairés ou à l’intérieur d’une banque ou d’un commerce;
  • évitez les lecteurs de cartes à l’aspect inhabituel;
  • couvrez le clavier d’une main lorsque vous entrez votre NIP;
  • vérifiez votre relevé de compte pour y détecter toute transaction non autorisée.

Plus sur la fraude à l’étranger

Escroqueries

Des touristes ont été victimes d’escroqueries liées au jeu à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville (surtout dans le quartier Pham Ngu Lao). Habituellement, l’escroquerie débute par une invitation amicale chez un particulier pour rencontrer un membre de sa famille qui souhaite voyager au Canada ou y étudier. En attendant cette personne, on entame une partie de cartes amicale. Bien que le jeu commence par une faible mise, des victimes de cette escroquerie ont perdu des milliers de dollars en une soirée.

Manifestations

Les manifestations ne sont généralement pas tolérées au Vietnam et peuvent entraîner de lourdes sentences, y compris de longues peines d’emprisonnement.

  • Évitez les endroits où se tiennent des manifestations et de grands rassemblements;
  • Suivez les directives des autorités locales;
  • Consultez régulièrement les médias locaux pour vous tenir au courant des manifestations en cours.

Plus sur les rassemblements de masse (événements à grande échelle)

Sécurité routière

Les accidents de la route sont courants. Ils font souvent des morts ou causent des blessures graves. Des motocyclistes et des piétons figurent souvent parmi les victimes.

Les habitudes de conduite laissent à désirer, les routes et les véhicules sont souvent mal entretenus, et les voies de circulation des grandes villes sont congestionnées. La pluie peut creuser des fondrières, et les routes, en particulier dans le nord du pays, deviennent parfois impraticables durant la saison des pluies. Il est dangereux de se déplacer après la tombée de la nuit.

Vous devriez louer une voiture avec chauffeur pour effectuer vos déplacements personnels.

Ne louez une motocyclette que si vous détenez un permis de conduire vietnamien valide et connaissez bien les normes de conduite locales. Sachez que l’assurance n’est pas toujours incluse dans le prix de la location.

Transports publics

Les motos-taxis (« xe oms ») ne sont pas sécuritaires. Évitez ce moyen de transport.

Vous devriez connaître l’adresse de votre hôtel et les points de repère avoisinants, car il est déjà arrivé que des chauffeurs de taxi amènent des touristes au mauvais hôtel dans le but de recevoir une commission.

Ne partagez jamais un taxi avec des inconnus.

Les accidents d’autobus et d’autocars sont courants.

Au cours des dernières années, un certain nombre d’accidents mortels de bateau se sont produits, notamment dans la baie d’Halong. Assurez-vous que l’entreprise avec laquelle vous faites affaire respecte les normes de sécurité en vigueur.

Lorsque vous voyagez en train, conservez le talon de votre billet, car vous devrez le présenter en sortant de la gare. Les passagers qui n’ont pas conservé ce talon doivent payer de nouveau le prix du trajet.

Transport aérien

Nous n’évaluons pas dans quelle mesure les compagnies aériennes intérieures étrangères respectent les normes internationales de sécurité.

Renseignements généraux sur les vols intérieurs dans d’autres pays

Piraterie

Des pirates commettent des attaques et des vols à main armée contre des navires dans les eaux côtières. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent.

Rapport sur la piraterie - International Maritime Bureau’s Piracy Reporting Centre (en anglais)

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les déplacements à proximité des installations militaires font l’objet de restrictions dans certaines régions des hauts plateaux du centre et dans certaines régions frontalières. Vous devrez obtenir la permission du service de police provincial si vous souhaitez vous rendre dans un village, une commune ou un arrondissement qui se trouve près de la frontière. Pour plus d’information, communiquez avec l’autorité locale compétente.

Les mines antipersonnel représentent un danger dans certaines régions rurales du centre du Vietnam.

Ne laissez jamais des aliments ou des boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des étrangers. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Elles pourraient contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

N’achetez pas d’alcool dans la rue, car la qualité n’en est pas garantie.

Les chambres d’hôtel et les communications électroniques peuvent faire l’objet d’une surveillance.

Les employés d’hôtels exigent votre passeport pour l’enregistrer auprès des autorités locales et peuvent même insister pour le garder jusqu’à votre départ. Il n’existe toutefois aucune loi justifiant cette pratique. Vous pouvez demander qu’on vous remette votre passeport après l’enregistrement.

 

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités du Vietnam. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des bureaux diplomatiques étrangers au Canada

Passeport

Les exigences d’entrée varient selon le type de passeport que vous utilisez pour voyager.

Avant de partir, vérifiez auprès de votre transporteur quelles sont ses exigences au sujet des passeports. Ses règles sur la durée de validité des passeports sont peut-être plus strictes que les règles d’entrée du pays où vous vous rendez.

Passeport canadien régulier

Votre passeport doit être valide pendant au moins 1 mois après la date d’expiration de votre visa.

Passeport pour voyages officiels

Des exigences d’entrée différentes peuvent s’appliquer.

Voyages officiels

Autres documents de voyage

Les exigences d’entrée peuvent être différentes si vous voyagez avec un passeport temporaire ou un titre de voyage d’urgence. Avant de partir, renseignez-vous auprès d’une mission diplomatique du pays où vous voulez entrer.

Liens utiles

Visas

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Visa de travail : exigé

Les Canadiens doivent avoir un visa pour entrer au Vietnam. Procurez-vous votre visa avant d’arriver au Vietnam. Vous pourrez demander une prolongation de votre visa :  

  • auprès du ministère de l’Immigration à Hanoï, à Danang ou à Hô Chi Minh-Ville;
  • auprès de certaines agences de voyages ou de certains voyagistes vietnamiens, moyennant des frais.

Les visas vietnamiens figurant dans des passeports canadiens échus ne sont plus valides. Le visa doit être transféré dans le nouveau passeport.

Le fait de prolonger votre séjour au-delà de la durée de votre visa vietnamien sans permission et le fait d’avoir le mauvais type de visa constituent des infractions graves et peuvent amener les autorités à retarder vos déplacements jusqu’à ce que vous ayez payé l’amende. Vérifiez bien la validité et les conditions de votre visa.

Pour les séjours comprenant de multiples entrées ou les séjours de plus de 30 jours, vous devez obtenir un visa auprès de l’ambassade du Vietnam la plus proche avant de vous rendre au Vietnam.

En situation d’urgence, il peut arriver qu’un visa soit délivré à l’arrivée. Communiquez avec l’ambassade de la République socialiste du Vietnam pour de plus amples renseignements à ce sujet et au sujet des autres exigences relatives aux visas.

Foreign diplomatic missions and consulates in Canada

Autorisation de visa électronique

Les titulaires d’un passeport canadien valide peuvent soumettre une demande en ligne pour obtenir un visa électronique (e-visa) de touriste pour entrée unique, valide pour une période maximale de 30 jours, à certaines conditions.      

Demander un visa électronique – Ministère de l’Immigration du Vietnam (en anglais)

Exemption de visa

Un ressortissant canadien qui est le conjoint ou l’enfant d’un ressortissant vietnamien peut présenter une demande de certificat d’exemption de visa. Ce certificat est valide pour 5 ans et permet des entrées multiples au Vietnam pour des séjours de 6 mois. Les demandes peuvent être faites auprès de l’ambassade du Vietnam la plus proche ou du ministère de l’Immigration du Vietnam.

Inscription

À votre arrivée, vous devez vous inscrire au poste de police de la localité, même si vous séjournez chez des membres de votre famille. Les clients des hôtels sont inscrits automatiquement. À défaut de vous inscrire correctement auprès des autorités locales, vous pourriez recevoir une amende.

Examen médical

Les voyageurs qui arrivent au Vietnam sont soumis à un contrôle de température et, dans certains cas, peuvent être placés en quarantaine pour observation médicale s’ils présentent des symptômes de grippe.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse.

Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie du Sud-Est. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. 

Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un professionnel de la santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la filiarose lymphatique, le paludisme et le virus Zika.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement un risque de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est un virus transmis par la piqûre d'un mousitque infecté. Le chikungunya peut provoquer une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Dans certains cas, la douleur articulaire peut être sévère et durer des mois ou des années.

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en tout temps. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
Infection à virus Zika

L'infection par le virus Zika est un risque dans ce pays. Des cas récents ou en cours de virus Zika ont été signalés dans ce pays.

Recommandations de voyage:

Tous les voyageurs doivent se protéger contre des piqûres de moustiques jour et nuit.

L'infection du virus Zika pendant la grossesse peut causer des anomalies congénitales graves telles que des têtes anormalement petites (microcéphalie). Le virus Zika peut également être transmis sexuellement.

Voyageurs enceintes ou qui planifie une grossesse:

  • Éviter de voyager dans ce pays
  • Si les déplacements ne peuvent être évités, suivre des mesures strictes de prévention de la morses.
  • Consultez un fournisseur de soins de santé sur les risques d'infection par Zika pendant la grossesse.
  • Utilisez des préservatifs ou évitez d'avoir des rapports sexuels pour la durée de la grossesse, si vous êtes enceinte et si votre partenaire a voyagé dans ce pays.
  • Voyageurs féminins: attendez au moins 2 mois après le retour de ce pays avant d'essayer de concevoir (tomber enceinte) pour vous assurer que toute infection possible par le virus Zika à dégager votre corps.
  • Voyageurs masculins: attendez 6 mois après le retour de ce pays avant d'essayer de concevoir. Utilisez des préservatifs ou évitez d'avoir des relations sexuelles pendant cette période.


Voir avis de santé de voyage: virus Zika: conseils pour voyageurs


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. 
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays.

La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Protégez-vous:

  • Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants y compris
  • Évitez les endroits faisant l'abattage de volailles.
  • Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux.
  • Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.

Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

La maladie mains-pieds-bouche

La maladie mains-pieds-bouche est une maladie virale courante qui affecte principalement les nourrissons et les enfants. Les personnes qui vivent ou qui se rendent dans des régions surpeuplées courent un plus grand risque de contracter la maladie. Il n'existe aucun vaccin ou médicament qui protège contre cette maladie.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services médicaux et installations médicales

Les soins de santé ne sont pas à la hauteur des normes en vigueur au Canada. En dehors de Hanoï et de Hô Chi Minh-Ville , les établissements médicaux et les fournitures médicales sont limités. Certains problèmes graves de santé peuvent nécessiter une évacuation.

Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger.

Contrôles d’identité

La loi vietnamienne exige que vous ayez toujours sur vous des pièces d’identité avec photo. Ayez une photocopie des pages de renseignements de votre passeport ainsi que votre visa et rangez en lieu sûr l’original de votre passeport.

Stupéfiants

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères et incluent la peine de mort.

Activités illégales ou réglementées

Les jeux d’argent sont illégaux au Vietnam, sauf dans les casinos possédant une licence.

Il est interdit de photographier les installations militaires et les postes frontaliers.

Si vous participez à des activités politiques, si vous êtes en possession de documents de nature politique ou sexuellement explicite, ou si vous prenez part à des activités religieuses non autorisées, vous risquez la prison. Les manifestations ne sont généralement pas tolérées au Vietnam et peuvent entraîner de lourdes sentences, y compris de longues peines d’emprisonnement.

Il est interdit aux voyageurs d’inviter un Vietnamien du sexe opposé à passer la nuit dans leur chambre d’hôtel. Les voyageurs ont le droit de séjourner chez une famille vietnamienne à condition d’avoir obtenu la permission des autorités de l’endroit.

La loi vietnamienne impose des restrictions à l’exportation d’antiquités, mais les dispositions législatives sont vagues et ne sont pas appliquées uniformément. Si vous achetez des objets de valeur autres que des antiquités, conservez les reçus et attestations remis par les commerçants ou le ministère de la Culture et le Service des douanes, afin d’éviter que l’on saisisse vos acquisitions au moment où vous quitterez le pays.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement au Vietnam.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen du Vietnam, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens. Cela nous empêcherait de vous fournir ces services.

Renseignements généraux pour les voyageurs avec la double citoyenneté

Conduite automobile

Il faut détenir un permis de conduire vietnamien valide pour conduire au Vietnam, y compris une motocyclette de 50 cc ou plus.

Il est illégal de conduire sans un permis de conduire vietnamien. Vous pouvez l’obtenir auprès d’un bureau du ministère des Travaux publics et des Transports à Hanoï ou à Hô Chi Minh-Ville.

En cas d’accident de la route, vous pourriez faire l’objet d’accusations criminelles et devoir payer une indemnité si quelqu’un est blessé. On pourrait même vous empêcher de quitter le pays jusqu’à ce que vous ayez payé cette indemnité.

La conduite en état d’ébriété est sévèrement punie. Les contrevenants s’exposent à une forte amende et à une peine d’emprisonnement.

Les motocyclistes et leurs passagers doivent porter un casque.

Monnaie

La devise est le dong (VND) vietnamien.

Les cartes de crédit sont acceptées dans les grands hôtels à l’échelle du pays, ainsi que dans un nombre croissant de restaurants et de magasins. On trouve des guichets automatiques bancaires partout au Vietnam.

Vous devez, à votre arrivée, déclarer vos liquidités supérieures à 5 000 $ US ou l’équivalent en toute autre monnaie étrangère. Les personnes qui entrent dans le pays avec plus de 300 grammes d’or, que ce soit sous forme de bijoux, de lingots ou d’or à l’état brut, doivent aussi faire une déclaration.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Mousson

La saison des pluies (ou mousson) s’étend de juin à septembre dans le nord et le sud du Vietnam, et d’octobre à décembre dans le centre du pays. Les pluies diluviennes peuvent causer des inondations et des glissements de terrain. Des crues saisonnières surviennent en octobre et en novembre dans le centre du pays. Les inondations sont courantes à Hanoï et dans les environs, surtout le long du fleuve Rouge, et dans les régions du delta du Mékong, dans le sud du pays.

Typhons

Les typhons se produisent généralement entre juin et décembre et touchent principalement le centre et le nord du Vietnam. Ces tempêtes peuvent être très meurtrières, endommager considérablement les infrastructures et nuire à la prestation des services essentiels. Surveillez les nouvelles locales et les bulletins météorologiques, évitez les zones sinistrées et suivez les conseils des autorités locales.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 113
  • Assistance médicale : 115
  • Pompiers : 114

Aide consulaire

Hanoï - Ambassade du Canada
Adresse31 rue Hung Vuong, Hanoï, VietnamTéléphone84 (24) 3734-5000Télécopieur84 (24) 3734-5049Courrielhanoi@international.gc.caInternetwww.vietnam.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada au Vietnam
Hô Chi Minh-Ville - Consulat général du Canada
Adresse9ième étage, The Metropolitan, 235 rue Dong Khoi, District 1, Hô Chi Minh-Ville, VietnamTéléphone84 (28) 3827-9899Télécopieur84 (28) 3827-9936Courrielhochi@international.gc.caInternetwww.vietnam.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookConsulat général du Canada à Hô Chi Minh-VilleAutres médias sociaux Ho Chi Minh City - Consulate General of Canada

Pour obtenir une aide consulaire d’urgence, téléphonez à l’ambassade du Canada au Vietnam, à Hanoï, ou au consulat général à Ho Chi Minh-Ville et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :