Tunisie

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Un changement mineur a été apporté au contenu.


Avertissements

Avertissements

TUNISIE - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble de la Tunisie. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison en raison du risque de troubles civils et d’attentats terroristes à l’échelle du pays.

Avertissement régional - Évitez tout voyage

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage

:

  • dans la région du parc national du Mont Chaambi, y compris dans la ville de Kasserine, en raison des affrontements violents et de la menace d’attentats terroristes;
  • dans un rayon de 30 kilomètres de la frontière libyenne et de la frontière algérienne (sauf en ce qui concerne la ville de Tabarka dans le gouvernorat de Jendouba, où il est conseillé quand même d’exercer une grande prudence);
  • dans la zone militarisée qui se trouve au sud des villes de Dehiba et d’El Borma dans le gouvernorat de Tatouine (l’avertissement ne vise pas ces deux villes comme telles).

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de détails.

Avertissement régional - Évitez tout voyage non essentiel

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel

:

  • dans les gouvernorats situés à la frontière de l’Algérie, soit le gouvernorat de Kasserine (s’abstenir de tout voyage dans la région du parc national du Mont Chaambi et dans la ville de Kasserine), dans les gouvernorats de Kef et de Jendouba, ainsi que dans le corridor routier reliant les villes de Kasserine et de Sidi Bouzid, en passant par Sbeitla;
  • dans le Grand Sud de la Tunisie, dans les villes de Douz, Matmata, Médenine, Nefta et Zarzis, et dans toutes les régions situées au sud de celles-ci (s’abstenir de tout voyage au sud des villes de Dehiba et d’El Borma, dans le gouvernorat de Tatouine).

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de détails.

Sécurité

Sécurité

Parc national du Mont Chaambi (voir l’avertissement)

Il existe un risque élevé d’enlèvement et de terrorisme dans la région du parc national du Mont Chaambi, dans le gouvernorat de Kasserine. L’armée tunisienne mène actuellement dans cette région des opérations contre de présumés terroristes. On signale l’utilisation d’engins explosifs improvisés (EEI) dans cette zone.

Revoyez vos mesures de sécurité régulièrement et suivez attentivement l’évolution de la situation dans la région.

Région frontalière avec l’Algérie et la Libye

Il y a une menace constante d’attentats terroristes et d’enlèvements le long de la frontière algérienne. Des opérations militaires contre des groupes terroristes sont en cours dans les gouvernorats de Jendouba, de Kasserine et de Kef depuis la fin d’avril 2013. On y signale l’utilisation d’engins explosifs improvisés.

En raison de la circulation de terroristes entre la Tunisie et les pays voisins, le gouvernement tunisien a accru la présence de ses forces de sécurité aux frontières avec l’Algérie et la Libye. Cependant, il persiste une menace d’activités terroristes transfrontalières. Les forces de sécurité tunisiennes affrontent régulièrement des terroristes dans ces régions. La frontière avec la Libye peut fermer à tout moment.

Le Grand Sud tunisien

La détérioration des conditions de sécurité en Libye voisine a entraîné une plus grande instabilité dans le sud de la Tunisie, particulièrement dans les régions reculées.

Terrorisme et enlèvements

Des attentats terroristes et des enlèvements se produisent partout en Tunisie. Les centres de villégiature et les attractions touristiques, les établissements militaires et d’État sont tous ciblés, et d’autres attentats ne peuvent être écartés. Les endroits publics très fréquentés, en particulier par des étrangers, tels les hôtels, les centres commerciaux, les sites touristiques et les restaurants sont aussi des cibles potentielles. Faites preuve d’une prudence accrue dans ces endroits. Des attentats aveugles peuvent être commis. Exercez une grande vigilance en tout temps.

Des individus soupçonnés de terrorisme et de trafic d’armes ont été capturés dans diverses régions du pays, y compris à Tunis, la capitale. Cela indique que des groupes extrémistes sont actifs en Tunisie et que l’instabilité qui règne en Libye et ailleurs au Moyen-Orient et en Afrique du Nord continue de menacer la sécurité des étrangers, des sites religieux et établissements étrangers, ainsi que des installations touristiques en Tunisie.

L’état d’urgence demeure en vigueur depuis l’attentat à la bombe commis le 24 novembre 2015 contre un autobus transportant des officiers de la Garde nationale dans le centre-ville de Tunis, attentat qui a tué au moins 11 personnes et en a blessé de nombreuses autres. Des couvre-feux peuvent être imposés sans préavis dans l’ensemble du pays ou dans certaines régions, et la police est chargée de les faire respecter.

Compte tenu du risque de terrorisme et d’enlèvement, faites preuve d’une prudence accrue, y compris à proximité des installations touristiques, surtout dans le Grand Sud tunisien (dans les villes de Douz, Matmata, Médenine, Nefta et Zarzis, et dans toutes les régions situées au sud de ces villes), dans les régions longeant les frontières de l’Algérie et de la Libye, dans le parc national du Mont Chaambi et dans les gouvernorats de Jendouba, de Kasserine et de Kef (voir l’avertissement régional). Revoyez régulièrement vos mesures de sécurité et suivez attentivement l’évolution de la situation dans la région.

Manifestations et troubles civils

Des tensions politiques, sociales et économiques ont entraîné des troubles civils. Bien que ces troubles se soient produits principalement dans le centre et le sud de la Tunisie, ils peuvent survenir n’importe où dans le pays. Des manifestations, des grèves, des barrages routiers ou d’autres perturbations ont dégénéré en affrontements violents entre la police et des manifestants, faisant des morts et des blessés, et causant de graves dégâts matériels.

Évitez toutes les manifestions et les grands rassemblements, les affrontements et les endroits où des troubles peuvent éclater. Suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux. Revoyez régulièrement vos mesures de sécurité et suivez attentivement l’évolution de la situation, qui pourrait dégénérer subitement.

Criminalité

Depuis la révolution de 2011, la fréquence des crimes de rue comme le vol, le vol à la tire, les vols de sac à l’arraché et l’escroquerie, a beaucoup augmenté en Tunisie. Méfiez-vous des voleurs à la tire dans les lieux publics et touristiques. Gardez vos objets de valeur en lieu sûr et ayez toujours sur vous une photocopie de vos pièces d’identité et de votre passeport. Gardez les originaux dans un endroit sûr.

Sécurité des femmes

Les femmes voyageant seules peuvent faire l’objet de certaines formes de harcèlement et de violence verbale. Veuillez consulter notre guide Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Fraude

On signale dans des stations balnéaires que de jeunes Tunisiens cherchent à se marier avec des Canadiennes plus âgées soit pour s’enrichir ou pour réussir à entrer au Canada. Consultez la page La fraude à l’étranger pour plus de détails au sujet des escroqueries commises à l’étranger.

Transports

La conduite automobile peut être dangereuse, surtout après la tombée de la nuit. Beaucoup de conducteurs ne respectent pas la signalisation ni les feux de circulation. Exercez une grande prudence, car les véhicules arrêtent rarement aux passages pour piétons ou aux feux rouges. Des automobilistes circulent parfois du mauvais côté de la route et ne respectent pas toujours les marques sur la chaussée. Les bicyclettes, les cyclomoteurs et les motocyclettes ne sont pas toujours munis de réflecteurs ou de phares, et zigzaguent souvent entre les voitures. Pour ajouter au problème, des piétons se faufilent dans la circulation sans faire attention aux véhicules. Il arrive très souvent que des agents de police interceptent des voitures pour effectuer des inspections, surtout des voitures de location.

Des taxis sont disponibles, mais il peut être difficile d’en trouver un dans une grande ville aux heures de pointe. La plupart sont dotés d’un compteur, qui doit être activé pour toutes les courses.

Les autobus sont bondés.

Le service ferroviaire est généralement sûr, rapide et efficace. Des crimes mineurs sont commis à bord des trains urbains et interurbains. Surveillez de très près vos effets personnels en tout temps.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Éviter les foules qui se pressent aux matchs de soccer, car ces rassemblements ont été le théâtre d’incidents violents.

Ayez recours à un guide pour vous accompagner dans vos déplacements ou pour les planifier.

 

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités tunisiennes et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l’ambassade de la République tunisienne ou de l’un de ses consulats pour des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Tunisie doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins trois mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Visas

Visa de touriste : non exigé
Visa d’affaires : non exigé
Visa d’étudiant : non exigé

Les Canadiens n’ont pas besoin d’un visa pour séjourner en Tunisie pendant moins de 90 jours. Si vous souhaitez y rester plus longtemps, renseignez-vous avant votre départ auprès de l’ambassade de la République tunisienne à Ottawa au sujet des règles d’obtention d’un visa, d’un permis de travail ou du statut de résident temporaire. Si vous êtes déjà en Tunisie, vous devez vous présenter au poste de police ou au ministère de l’Intérieur.

Double citoyenneté

Les autorités tunisiennes peuvent demander aux Canadiens ayant la citoyenneté tunisienne de présenter leur passeport tunisien en entrant dans le pays. Si un Canadien qui possède la citoyenneté tunisienne réussit à entrer en Tunisie avec son passeport canadien, il est à prévoir qu’on lui demandera de se procurer un passeport tunisien pour pouvoir quitter le pays. Il est arrivé que des personnes ayant la double citoyenneté manquent leur vol parce qu’on les a retenues pour les interroger. Si votre passeport tunisien n’est plus valide, nous vous recommandons de communiquer avant votre départ avec l’ambassade de la République tunisienne à Ottawa.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.
Recommandation
  1. La vaccination n'est pas recommandée.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique du Nord. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fièvre de la vallée du Rift, la leishmaniose, le paludisme, et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique du Nord, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services et établissements médicaux

Les services médicaux sont généralement adéquats dans les grandes villes, mais ils sont limités ou inexistants dans les régions rurales. Les médecins et les hôpitaux exigent souvent soit un dépôt, soit un paiement à l’avance. Votre assurance privée peut être acceptée dans certaines cliniques si elles obtiennent une garantie de paiement de la part de votre assureur.

Des services d’évacuation médicale sont offerts. On trouve une chambre de décompression à la base navale de Bizerte (à 60 km de Tunis).

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

La possession, la consommation et le trafic de stupéfiants sont passibles de peines de prison et de lourdes amendes.

Le prosélytisme religieux est interdit.

Toute activité homosexuelle est illégale.

On peut conduire en Tunisie avec un permis de conduire canadien valide ou un permis de conduire international.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Tunisie. Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen tunisien, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens, empêchant ainsi les agents consulaires du Canada de vous fournir ces services. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport tunisien et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. ‎Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

Un enfant né de mère ou de père tunisien peut être considéré par les autorités tunisiennes comme un citoyen tunisien, peu importe où il est né et quelle autre citoyenneté il a acquise.

Garde d’enfants

Si l’un ou plusieurs membres d’une famille possèdent la citoyenneté tunisienne, les parents devraient évaluer les risques que représente pour leurs enfants un voyage en Tunisie. À la demande d’un membre de la famille, les autorités tunisiennes peuvent empêcher un enfant de quitter la Tunisie (selon une procédure connue sous le nom d’« arrêté de suspension »). Les enfants canadiens qui sont considérés comme citoyens tunisiens seront traités comme des ressortissants tunisiens. La Tunisie n’est pas signataire de la Convention de La Haye sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants, et les documents canadiens concernant la garde d’enfants n’y sont pas reconnus.

Douanes

Des règlements stricts peuvent être appliqués en ce qui concerne l’importation et l’exportation temporaires d’armes à feu, d’objets religieux, d’antiquités, de médicaments et d’équipement de bureau. Communiquez avec l’ambassade de la République tunisienne pour des précisions sur les exigences douanières.

Culture

La majorité de la population est musulmane. Habillez-vous sobrement, et respectez les traditions religieuses et sociales pour ne pas froisser les habitants.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2017, le ramadan doit commencer le 27 mai ou près de cette date.

Il est vivement déconseillé de photographier les installations militaires, les édifices du gouvernement et les ambassades. Ne prenez pas non plus des gens en photo sans leur autorisation.

Monnaie

La devise est le dinar tunisien (TND).

Les guichets automatiques bancaires sont nombreux dans les zones touristiques ainsi que dans les grands centres. Un grand nombre d’établissements, en milieu urbain et dans les zones touristiques, acceptent les cartes de crédit. Les banques et d’autres établissements peuvent refuser d’encaisser les chèques de voyage qui ne sont pas accompagnés de la preuve d’achat originale (contrat d’achat).

À votre arrivée en Tunisie, vous devez déclarer le montant de devises que vous avez en votre possession, et vous devez conserver cette déclaration. Il est demandé aux touristes de convertir leurs devises auprès des banques ou des agents agréés et de conserver les reçus des sommes obtenues en dinars. Avant de quitter la Tunisie, vous pouvez convertir au plus 3 000 TND (2 000 CA) en devises étrangères, à condition de pouvoir présenter les documents exigés (votre déclaration à la douane ou votre preuve d’achat à l’étranger). La loi tunisienne interdit l’importation et l’exportation de dinars tunisiens.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Il peut faire très chaud dans le Sahara, surtout en été, avec des températures qui dépassent les 40º C. Des tempêtes de sable et de poussière sont fréquentes.

Bien que la Tunisie ne soit pas située dans une zone à haut risque pour les tremblements de terre, il y a parfois de petites secousses sismiques. En hiver, des pluies diluviennes peuvent bloquer les routes.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 197 / 193
  • Assistance médicale : 190
  • Pompiers : 198

Aide consulaire

Tunis - Ambassade du Canada
AdresseLot 24, rue de la Feuille d’Érable, Cité des Pins, Tunis, TunisieAdresse postaleC.P. 48, 1053 Les Berges du Lac II, Tunis, Tunisie,Téléphone216-70-010-200Télécopieur216-70-010-393Courrieltunis-cs@international.gc.caInternetwww.tunisie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en TunisieTwitter@CanadaTunisie

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Tunis et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :