Koweït

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Un changement mineur a été apporté au contenu.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

KOWEÏT - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble du pays au Koweït. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison en raison de la menace terroriste.

Sécurité

Sécurité

Terrorisme

Il existe au Koweït une menace terroriste et un risque accru d’attentats dans les lieux de culte ou près de ceux-ci, en particulier les lieux de culte chiites. Les mesures de sécurité ont été renforcées dans ces endroits. Le 26 juin 2015, un attentat revendiqué par Daech a coûté la vie à 26 personnes dans une mosquée de la ville de Koweït. Exercez une vigilance particulière dans les lieux de culte et à proximité de ceux-ci.

De telles attaques peuvent aussi cibler des immeubles gouvernementaux, des écoles, des carrefours de transport et des endroits publics comme des attractions touristiques, des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés et des hôtels, ainsi que des lieux fréquentés par des étrangers.

Soyez sur vos gardes en tout temps lorsque vous vous trouvez dans des endroits publics.

Criminalité

Le taux de criminalité est bas et les actes de violence, y compris contre des étrangers, sont rares. Toutefois, vous devriez éviter les endroits isolés et les quartiers non résidentiels après la tombée de la nuit.

Il arrive que des malfaiteurs suivent des Occidentaux jusqu’à leur domicile après la tombée de la nuit et qu’ils vandalisent leur véhicule en stationnement. Si vous soupçonnez que l’on vous suit ou si vous remarquez la présence de flâneurs suspects, appelez la police.

Manifestations

Les manifestations peuvent, à l’occasion, donner lieu soudainement à des actes de violence. Elles peuvent perturber passablement la circulation et les transports en commun. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Points de passage frontaliers

Ne passez que par les postes frontaliers officiels pour entrer au Koweït à partir de l’Iraq ou de l’Arabie saoudite. Les autorités koweïtiennes considèrent qu’il est illégal d’entrer dans le pays d’une autre manière. Des gardes armés patrouillent dans les zones frontalières, et des coups de feu ont été échangés récemment. 

 

Sécurité des femmes

Des femmes ont été victimes de harcèlement physique et verbal. Ne vous déplacez pas seule, surtout après la tombée de la nuit. Consultez le guide Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Sécurité routière

Les accidents de la circulation sont chose courante et ils sont principalement causés par des comportements imprudents comme la conduite dangereuse. Faites preuve de prudence si vous conduisez après la tombée de la nuit.

 

La conduite hors route peut s’avérer dangereuse et ne devrait être entreprise qu’en convoi de véhicules à quatre roues motrices et en compagnie d’un guide expérimenté. Laissez votre itinéraire de voyage à un de vos proches. Préparez-vous bien et ayez de l’essence, de l’eau, de la nourriture et un téléphone cellulaire.

Tansports en commun

N’utilisez que les taxis portant un logo officiel et négociez le prix de la course avant le départ.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Transport maritime

Consultez le site du ministère de l’Intérieur de l’État du Koweït (en anglais) pour connaître les règlements et les instructions régissant la navigation dans les eaux koweïtiennes.

Des attaques sont perpétrées par des pirates dans les eaux côtières et parfois plus loin au large. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le Live Piracy Report (en anglais) de l’International Maritime Bureau.

Faites preuve de prudence lorsque vous naviguez, y compris à des fins d’agrément, dans le golfe Persique/Arabique, particulièrement autour de l’île d’Abou-Moussa et des îles Tomb, car la souveraineté sur ces territoires est revendiquée à la fois par l’Iran et par les Émirats arabes unis.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Laissez votre passeport en lieu sûr et ayez toujours sur vous une photocopie aux fins de contrôle d’identité.

Les munitions non explosées datant de la guerre du Golfe de 1991 présentent un danger dans les régions rurales et les aires de pique-nique, ainsi que sur les plages. Surveillez bien les enfants. Ne touchez pas à des objets suspects et inhabituels.

Il est facile de se procurer des armes, et il arrive que des coups de feu soient tirés par accident.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités koweïtiennes et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l’ambassade du Koweït pour des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Koweït doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Visas

Les Canadiens doivent se munir d’un visa pour entrer au Koweït.

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Vous pouvez obtenir un visa de touriste en arrivant au Koweït. Toutefois, les étudiants et les voyageurs d’affaires doivent obtenir leur visa d’affaires ou d’étudiant auprès d’une ambassade ou d’un consulat du Koweït avant leur arrivée au Koweït, sans quoi ils peuvent se voir refuser l’entrée ou subir de longs délais.

Pour obtenir un visa de transit, il est obligatoire d’avoir un billet de retour ou un billet pour un vol de continuation.

La date d’expiration de votre permis de résidence ne doit pas excéder celle de votre passeport. Pour maximiser la durée de validité de votre permis, assurez-vous de renouveler votre passeport avant l’expiration de votre permis de résidence.

Emploi

Si vous avez l’intention de travailler au Koweït, vous devez obtenir, pour vous-même et pour chacun de vos enfants à charge de 18 ans ou plus qui habitera dans le pays, une attestation de vérification de casier judiciaire. Toute attestation de vérification de casier judiciaire doit être authentifiée par Affaires mondiales Canada et par l’ambassade de l’État du Koweït avant votre voyage, mais pas plus de trois mois avant votre arrivée au Koweït.

Les Canadiens qui ont l’intention de travailler au Koweït doivent aussi obtenir, à leur arrivée, un certificat de police délivré par le ministère de l’Intérieur du Koweït(en anglais) . Présentez-vous à l’ambassade du Canada au Koweït pour vous procurer la lettre servant à demander ce certificat de police.

Voyages régionaux

Des Canadiens se sont vu refuser l’entrée au Koweït parce que leur passeport contenait un visa israélien ou un tampon d’entrée en Israël, ou encore un tampon d’entrée en Égypte ou en Jordanie apposé à la frontière israélienne (ce qui indiquerait qu’ils arrivaient d’Israël lorsqu’ils sont entrés dans l’un de ces pays).

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Ouest. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un fournisseur de soins de santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, certains insectes sont porteurs de maladies comme le chikungunya, la dengue, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la leishmaniose, le paludisme et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services et établissements médicaux

Des services médicaux modernes sont offerts dans les cliniques et les hôpitaux administrés par l’État. Ces établissements exigent souvent un paiement immédiat en argent comptant.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

La semaine de travail va du dimanche au jeudi.

Conduite automobile

Pour conduire au Koweït, il faut un permis de conduire international.

En cas d’accident, ne déplacez pas votre véhicule, même s’il gêne la circulation. La loi koweïtienne oblige les automobilistes à attendre que la police ait dressé son constat. Les infractions au Code de la route sont filmées par des caméras numériques.

Les témoins, aussi bien que les suspects impliqués dans des incidents, peuvent être détenus pendant de longues périodes sans pouvoir communiquer avec un avocat ou un agent consulaire. Si l’accès à ces services est permis, il peut être sérieusement limité par les autorités koweïtiennes. En cas de procédures judiciaires, les autorités peuvent retenir le passeport de la personne en cause jusqu’à ce que l’affaire soit réglée, ce qui peut retarder son départ.

Une politique de tolérance zéro est en vigueur quant à la conduite en état d’ébriété. Cette infraction entraîne de lourdes amendes, des peines d’emprisonnement ou l’expulsion.

Activités illégales

La loi koweïtienne interdit la diffamation envers l’émir, tout membre de la famille royale ou les autorités koweïtiennes.

Le prosélytisme religieux est interdit.

Les lois du Koweït interdisent les actes sexuels entre personnes de même sexe.

Les voyageurs LGBT doivent bien peser les risques que comporte un voyage au Koweït. Voir la page Gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres en voyage pour plus d’information.

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement sanctionnés. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de lourdes amendes, de longues peines d’emprisonnement ou même de la peine de mort. La possession de drogues illicites, même en très petite quantité, peut entraîner l’arrestation et l’emprisonnement.

La possession et la consommation d’alcool sont illégales au Koweït. Il n’est pas possible d’acheter ou d’importer légalement de l’alcool au Koweït, et la possession d’alcool est passible de lourdes amendes, d’emprisonnement ou d’expulsion.

L’importation et la consommation de produits du porc sont illégales.

La possession de matériel pornographique est illégale.

Il est interdit de photographier les sites et édifices gouvernementaux, militaires et industriels, en particulier les champs de pétrole. Ne photographiez pas les gens sans leur permission.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement au Koweït. Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen koweïtien, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens, empêchant ainsi les agents consulaires du Canada de vous fournir ces services. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport koweïtien et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. ‎Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

Fraudes

Les délits de fraude (par exemple, le fait de signer des chèques sans provision ou de ne pas payer ses factures) sont considérés comme des infractions extrêmement graves, punissables d’emprisonnement et d’amendes. La mise en liberté provisoire dans l’attente du procès peut être accordée dans certains cas mineurs, moyennant la remise du passeport de l’accusé et de celui d’une autre personne qui s’en porte garante.

Habillement et comportement

Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion. Les hommes et les femmes doivent s’habiller sobrement. En public, les hommes doivent porter le pantalon et une chemise. Il est peu commun au Koweït de voir des Occidentales se couvrir la tête. Les robes et les jupes sont permises, pourvu que les épaules et les genoux soient couverts. Le short et les jupes courtes sont considérés comme inconvenants.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), abstenez-vous de boire, de manger et de fumer dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2017, le ramadan doit commencer le 27 mai ou près de cette date.

Faites très attention à votre comportement lorsque vous êtes en contact avec d’autres personnes, surtout avec des représentants des autorités, pour éviter de froisser les sensibilités locales. Les insultes verbales et les gestes obscènes peuvent être considérés comme des actes criminels, et si l’on vous déclare coupable de ces délits, vous risquez l’expulsion, une amende ou une peine de prison.

Évitez les contacts physiques en public (par exemple, se tenir par la main).

Droit de la famille

Les questions de droit familial, dont les décisions liées à la garde d’enfant ou au divorce, sont tranchées conformément à la charia (site en anglais). Si vous êtes en cause dans un différend lié à la garde ou un autre différend familial, consultez un avocat pour connaître l’incidence que la loi religieuse du Koweït peut avoir sur votre situation familiale.

Argent

Le dinar koweïtien (KWD) est facilement convertible en dollars américains. Les cartes de crédit et les dollars américains sont acceptés presque partout, et on trouve des guichets automatiques dans tout le pays.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La saison des pluies s’étend de décembre à janvier et occasionne souvent des inondations.

De juin à septembre, on observe un taux d’humidité élevé et une chaleur torride.

De violentes tempêtes de sable et de poussière peuvent survenir tout au long de l’année.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

Composez le 112 pour toute aide d’urgence.

Aide consulaire

Koweït - Ambassade du Canada
AdresseVilla 24, Section 4, 24 rue Al-Mutawakkal, Da'aiyah, Koweït, KoweïtAdresse postaleC.P. 25281, Koweït, Safat 13113, Koweït,Téléphone965 2256-3025Télécopieur965 2256-0173Courrielkwait@international.gc.caInternetwww.koweit.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@CanadaKoweit

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Koweït et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :