Arabie saoudite

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : L'onglet Sécurité a été mis à jour - Hadj 2018.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Arabie Saoudite - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble de l’Arabie saoudite. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison de la menace d’attentats terroristes et d'incidents de sécurité.

Régions situées à moins de 30 km de la frontière avec le Yémen - Évitez tout voyage

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage dans la zone située à moins de 30 km de la frontière avec le Yémen, en raison du risque d’attaques à la roquette, au missile et au mortier contre les zones habitées à proximité de la frontière.

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de renseignements.

Régions situées entre 30 et 100 km de la frontière avec le Yémen - Évitez tout voyage non essentiel

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel dans les régions situées entre 30 et 100 km de la frontière avec le Yémen, en raison des débordements de violence causée par le conflit au Yémen.

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de renseignements.

Al-Qatif et ses banlieues - Évitez tout voyage

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage à Al-Qatif et ses banlieues, dans la province de l’Est, en raison des affrontements qui s’y déroulent entre les forces de l’ordre et des groupes locaux.

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de renseignements.

Sécurité

Sécurité

Frontière avec le Yémen (voir l’avertissement)

Des groupes armés au Yémen ciblent régulièrement des intérêts saoudiens proches de la frontière, en représailles de la participation de l’Arabie saoudite à la guerre au Yémen. Les milices houthistes procèdent régulièrement à des tirs de missiles, de roquettes et de mortiers sur les zones habitées à proximité de la frontière. Exercez une extrême prudence si vous voyagez dans d’autres régions du sud-ouest de l’Arabie saoudite. Les aéroports de cette région peuvent fermer à tout moment. Vérifiez vos plans de voyage avant de vous rendre à l’aéroport.

Al-Qatif (voir l’avertissement)

Depuis le début du mois de mai 2017, des affrontements entre les forces de l’ordre saoudiennes et des activistes chiites ont fait des victimes à Al-Qatif et dans les environs, dans la province de l’Est. Le 10 mai, les autorités ont isolé la banlieue d’Al-Awamiyah pour faciliter les opérations de démolition dans le vieux quartier d’Al-Musawara. Des couvre-feux sont imposés sans préavis. Si vous devez vous rendre à Al-Qatif, redoublez de prudence et suivez les instructions des autorités locales.

Tirs de missiles

Plusieurs missiles ont été tirés du Yémen. Ils ont été, pour la plupart, interceptés et détruits par les systèmes Saoudiens de défense aérienne. Toutefois, quelques tirs se sont rendus aussi loin vers le nord que Yanbu. Les installations militaires et publiques pourraient être ciblées. Étant donné la portée importante des derniers tirs, une partie importante de l’Arabie Saoudite et de la Mer rouge est à risque.

Frontière avec le Qatar

Le 5 juin 2017, les gouvernements du Bahreïn, de l’Égypte, de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et du Yémen ont annoncé la rupture de leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Les frontières terrestres et maritimes entre l’Arabie saoudite et le Qatar sont fermées, ce qui pourrait causer des perturbations aux déplacements régionaux et au transport de cargaisons. Certaines compagnies aériennes ont suspendu leurs vols en provenance et à destination du Qatar. Des mesures supplémentaires pourraient perturber les services de transport d’avantage.

La frontière Saoudienne du nord

Les autorités Saoudiennes ont déclaré une zone « hors limite » de 20 km à partir de :

  • toute la frontière Nord du pays;
  • la frontière dans les secteurs de Hafr Al-Batin et Khafji dans la province de l’Est.

Les contrevenants s’exposent à l’emprisonnement jusqu’à 30 mois et à une amende de SAR 25 000.

L’accès direct aux postes frontaliers demeure accessible et les autorités locales ont annoncé que des panneaux de signalisation seront installés sur les routes où la circulation de véhicules est autorisée. Consultez les autorités locales avant de tenter de traverser la frontière terrestre dans cette région.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste en Arabie saoudite. Des attentats ont été commis partout dans le pays. Les édifices gouvernementaux, les endroits publics, les sites religieux, les attractions et les sites touristiques, les restaurants, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels, et les intérêts occidentaux sont des cibles de prédilection. Des Occidentaux peuvent aussi être délibérément ciblés. Récemment, des attaques d’envergure ont touché la minorité chiite dans la province de l’Est, les forces de l’ordre saoudiennes ainsi que des lieux de culte où se tiennent de grands rassemblements.

Des mesures de sécurité accrues sont en vigueur et peuvent être renforcées à tout moment. Faites preuve d’une vigilance constante dans les endroits publics.

Exercez une vigilance accrue lors de fêtes religieuses et autres célébrations publiques, car des terroristes ont, dans le passé, profité de telles occasions pour se livrer à des attaques.

Enlèvements

Il existe des risques d’enlèvement partout en Arabie saoudite. Faites preuve d’une grande vigilance en tout temps.

Manifestations

Les manifestations sont illégales en Arabie saoudite. Elles sont toutefois de plus en plus fréquentes depuis 2011 et elles peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi perturber passablement la circulation et les transports en commun. Les forces de l’ordre interviennent rapidement pour empêcher les manifestants de se rassembler et la manifestation de se mettre en branle. Évitez toutes les manifestations et tous les grands rassemblements. Suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Des manifestations se sont tenues dans la province de l’Est suite aux exécutions du 3 janvier 2016, dont celle d’un important membre du clergé chiite de la région d’Al-Qatif. Les affrontements qui en ont résulté entre manifestants et responsables de la sécurité ont fait des morts et des blessés. Évitez tout rassemblement et faites preuve d’une extrême prudence si vous vous rendez dans cette région.

Le Hadj

Le prochain pèlerinage du Hadj à La Mecque devrait avoir lieu du 19 au 24 août 2018. On s’attend à ce que des millions de pèlerins y participent, ce qui encombrera les sites religieux et perturbera les services de transport. L’affluence la plus forte se fera sentir pendant le Eid, entre le 1er et le 5 septembre. Il arrive que des pèlerins soient tués ou blessés dans des bousculades. Les sites religieux sont bondés, ce qui rend la sécurité précaire. Ces sites se trouvent loin de l’ambassade du Canada. Informez-vous auprès de votre agence de voyages au sujet des services et de l’aide disponibles. Pour plus d’information sur les exigences d’entrée pendant le pèlerinage, veuillez consulter l’onglet Exigences d’entrée et de sortie.

Criminalité

Le taux de criminalité est bas, mais il se commet des crimes mineurs comme des vols à la tire et des vols de sac à l’arraché, surtout dans les endroits bondés et les lieux saints. Évitez de faire étalage de richesse et assurez-vous que vos effets personnels, y compris votre passeport et vos autres documents de voyage, soient toujours en lieu sûr.

Sécurité des femmes

Il arrive que des étrangères soient agressées ou harcelées. Consultez le guide Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Consultez l’onglet Lois et coutumes pour plus de détails.

Sécurité routière

Dans les grandes villes, les voies de circulation sont habituellement bien entretenues. Les routes de campagne cependant sont moins développées, elles sont mal éclairées et elles ne sont pas toutes revêtues, certaines étant des routes de sable ou de gravier. Il faut faire preuve d’une très grande prudence au volant, car les mauvaises habitudes de conduite, le mépris du Code de la route et de la signalisation routière ainsi que la vitesse excessive causent souvent des accidents mortels.

Ne conduisez pas hors route sauf dans un convoi de véhicules à quatre roues motrices accompagné d’un guide expérimenté. Préparez-vous bien et munissez-vous d’essence, d’eau et de nourriture en quantité suffisante ainsi que d’un téléphone cellulaire ou satellite. Laissez votre itinéraire de voyage à un proche.

N’empruntez que des taxis autorisés que vous aurez réservés au préalable. Évitez les taxis de service et ne partagez pas un taxi avec des inconnus.

Transport maritime

Faites preuve de prudence si vous naviguez dans le golfe Persique, y compris à des fins de loisir, particulièrement à proximité des îles Tomb et Abou Moussa. La souveraineté sur ces territoires est revendiquée à la fois par l’Iran et par les Émirats arabes unis.

Des pirates se livrent à des attaques dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs doivent prendre les précautions qui s’imposent. Pour plus d’information, consultez le site Live Piracy Report (en anglais) de l’International Chamber of Commerce.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Ayez des pièces d’identité sur vous en tout temps, y compris votre permis de résidence (iqama) ou votre visa d’entrée. Laissez votre passeport en lieu sûr et n’ayez sur vous qu’une photocopie aux fins de contrôle d’identité.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités saoudiennes et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l’ambassade du Royaume d'Arabie saoudite pour des renseignements à jour.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Arabie saoudite doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins 6 mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Visas

Les Canadiens doivent obtenir un visa avant d’arriver en Arabie saoudite. Au Canada, vous pouvez obtenir votre visa auprès d’une agence autorisée par l’ambassade du Royaume d’Arabie saoudite à Ottawa. Si vous habitez à l’étranger, obtenez votre visa auprès de l’ambassade ou du consulat d’Arabie saoudite le plus proche. Si vous prolongez votre séjour au-delà de la période de validité de votre visa, vous risquez de lourdes amendes.

Toute demande de visa doit être parrainée par un citoyen saoudien ou par une agence de voyages ou une organisation de ce pays.

Les femmes doivent être accueillies par leur répondant à l’arrivée, au risque de se voir refuser l’entrée. Pour quitter le pays, les femmes doivent obtenir la permission de leur répondant ainsi que celle de leur mari. Voir l’onglet Lois et coutumes pour des précisions.

Permis d’entrée et de sortie

Si vous avez un permis de résidence (iqama), vous ne pouvez pas quitter le pays sans obtenir un permis de sortie ou de sortie et de rentrée (si vous avez l’intention de retourner en Arabie saoudite) auprès du ministère saoudien de l’Intérieur. Votre répondant saoudien doit approuver votre demande de permis.

Avant de quitter le pays, les expatriés qui ont des personnes à charge pour lesquelles ils doivent payer des frais (mesure récemment mise en œuvre), pourraient devoir payer ces frais au point de sortie avant leur départ, s’ils ont un visa de sortie et de rentrée, ou au moment du renouvellement de leur visa de sortie et de rentrée.

Les titulaires d’un visa d’entrée pour un séjour unique n’ont pas besoin de permis de sortie.

Pèlerinage

Les pèlerins du Hadj ou de l’Omra doivent obtenir un visa. Ce visa n’est valide que pour les environs de Djeddah, de La Mecque et de Médine, et pour les déplacements entre ces villes. Les non-musulmans n’ont pas le droit de se rendre dans les villes saintes de La Mecque et de Médine. Les pèlerins du Hadj ou de l’Omra doivent faire affaire avec une agence de voyages agréée par l’ambassade du Royaume d’Arabie saoudite. Pour plus d’information, communiquez avec l’ambassade du Royaume d’Arabie saoudite ou consultez le ministère saoudien du Hadj et de l’Omra.

Déplacements dans la région

Des Canadiens se sont vu refuser l’entrée en Arabie saoudite parce que leur passeport contenait un visa israélien, un timbre d’entrée en Israël, ou un timbre d’entrée en Égypte ou en Jordanie, apposé à la frontière israélienne. Cela indiquerait que ces voyageurs se sont rendus en Israël avant leur arrivée en Arabie saoudite.

Exigences d’entrée en matière de santé

Si vous souhaitez travailler en Arabie saoudite, vous devez présenter un certificat de dépistage du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et une attestation de la vérification de vos antécédents criminels.

Vous pourriez devoir présenter une preuve de vaccination contre la poliomyélite.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune ou ayant transité par un aéroport de ces pays.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
  • Il y a présentement une pénurie du vaccin de la fièvre jaune au Canada. Il est important que les voyageurs communiquent avec un Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné bien à l'avance de leur voyage pour assurer que le vaccin est disponible.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Méningococcie, exigence pour le Hadj et la Oumra

La vaccination contre quatre souches de méningococcie est exigée pour entrer en Arabie saoudite pour participer au Hadj et à la Oumra.

Polio, exigence pour le Hadj et la Oumra

Une preuve de vaccination contre la polio est requise pour entrer en Arabie saoudite et participer au Hadj et à la Oumra si vous êtes en provenance de certains pays. Discutez avec votre fournisseur de soins de santé pour savoir si cette exigence vous concerne.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Ouest. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un fournisseur de soins de santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, certains insectes sont porteurs de maladies comme le chikungunya, la dengue, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la leishmaniose, le paludisme et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.
Infection à virus Zika

L'infection par le virus Zika est un risque dans ce pays. Le moustique qui répand le virus se trouve ici.
 

Recommandations de voyage:

Tous les voyageurs doivent se protéger des piqûres de moustiques et d'autres maladies répandues par les insectes


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. 
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services et établissements médicaux

On peut obtenir des soins médicaux modernes dans les grandes villes, et des services médicaux adéquats dans les plus petites villes. Vous pourriez avoir à payer les services sur-le-champ en argent comptant.

Vous devriez, avant votre départ, souscrire la meilleure assurance voyage que vous pouvez vous permettre. Votre assurance devrait inclure des protections en cas de maladie, de décès et d’invalidité, ce qui vous aidera à faire face à des dépenses élevées, entre autres les frais d’hospitalisation ou de traitements médicaux à l’extérieur du Canada.

Consultez la page Assurance voyage pour plus d’information.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

La semaine de travail s’étend du dimanche au jeudi.

Conduite automobile

Il faut un permis de conduire international pour conduire en Arabie saoudite.

Les femmes ne sont pas autorisées à conduire des voitures, des motocyclettes ou des scooters ni à faire de la bicyclette.

Si vous êtes en cause dans un accident, ne touchez à rien avant l’arrivée des patrouilleurs, ne prenez pas d’arrangements financiers avec les autres conducteurs et communiquez immédiatement avec le répondant inscrit dans votre demande de visa ainsi qu’avec l’ambassade du Canada à Riyad ou le consulat du Canada à Djeddah. Si l’accident a fait des blessés, les conducteurs peuvent être détenus pendant plusieurs jours, sans égard à la faute, jusqu’à ce que la responsabilité ait été établie et qu’il y ait eu dédommagement. En cas de blessures graves ou de décès, la personne responsable de l’accident peut avoir à verser une compensation à la famille de la victime.

Certaines villes saoudiennes ont mis en place un système automatisé de surveillance de la circulation. Toute contravention ainsi reçue doit être payée avant de quitter le pays. Le paiement peut être effectué à l’aéroport, pendant les heures normales d’ouverture des bureaux.

Activités illégales ou réglementées

Il est défendu de critiquer la famille royale ou l’islam. Le prosélytisme religieux est interdit.

Faites attention si vous discutez de politique ou de religion.

La loi interdit les unions de fait, l’adultère et la prostitution, lesquels sont passibles de sanctions sévères, dont la peine de mort.

La danse, la musique et le cinéma sont interdits.

Les documents audiovisuels ou imprimés, importés ou produits dans le pays, sont soumis à la censure.

De lourdes peines s’appliquent aux personnes reconnues coupables d’importation, de fabrication, de possession et de consommation de produits contenant de l’alcool, du porc ou des stupéfiants.

Les autorités saoudiennes ne font preuve d’aucune tolérance et ne font aucune distinction entre l’alcool, les drogues douces et les drogues dures. Les personnes reconnues coupables d’une infraction liée aux drogues peuvent être condamnées à mort ou au châtiment corporel.

Il est interdit de photographier les édifices officiels (bureaux du gouvernement, établissements militaires, etc.) et les lieux saints. Ne photographiez pas les gens sans leur permission.

Voyageurs LGBTQ2

Les lois de l’Arabie saoudite interdisent les relations sexuelles entre personnes de même sexe. Les contrevenants s’exposent à la peine de mort.

Les voyageurs LGBTQ2 doivent peser soigneusement les risques que comporte un voyage en Arabie saoudite. Consultez la page Lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, allosexuels et bispirituels du Canada à l’étranger pour plus de détails.

Habillement et comportement

Les coutumes, les lois et les règlements du pays respectent les pratiques et les croyances de l’islam. Habillez-vous et comportez-vous sobrement, et respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants, en particulier dans les villes saintes (La Mecque et Médine) et dans les mosquées.

Évitez les contacts physiques en public (par exemple, tenir quelqu’un par la main).

Les femmes doivent respecter le code vestimentaire saoudien et porter des vêtements conventionnels et amples, y compris un long manteau (abaya) et un foulard qui couvre les cheveux. Les hommes ne doivent pas porter de short en public ni sortir torse nu. Avant votre arrivée, demandez conseil sur les tenues vestimentaires acceptables.

Les femmes ne peuvent pas se mêler aux hommes en public, à moins d’être accompagnées d’autres membres de leur famille. Une femme trouvée en compagnie d’un homme qui n’est pas un parent proche peut être accusée de prostitution.

Les restaurants ont deux sections : l’une pour les hommes, et l’autre pour les familles et les femmes, accompagnées ou non.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), abstenez-vous de boire, de manger et de fumer dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2018, le ramadan doit commencer le 15 mai ou près de cette date.

Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice

Il arrive que la Mutawa (ou police religieuse) harcèle, poursuive et agresse les étrangers qui semblent ne pas respecter rigoureusement les règles de conduite et le code vestimentaire du pays. Souvent, les agents de la Mutawa demandent simplement aux femmes de se couvrir les cheveux. Ces agents disposent de pièces d’identité spéciales et sont accompagnés de policiers en uniforme.

S’ils vous abordent, coopérez et demandez à voir leurs pièces d’identité. Proposez-leur de les accompagner au poste de police le plus proche, mais ne leur remettez pas vos pièces d’identité. Si la police retient vos documents, informez-en vos répondants.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Arabie saoudite. Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen saoudien, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens, empêchant ainsi les agents consulaires du Canada de vous fournir ces services. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport saoudien et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. ‎Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

Famille

Les femmes, leurs enfants de moins de 18 ans et leurs filles qui ne sont pas mariées doivent avoir la permission du chef de la famille ou de leurs gardiens pour quitter le pays.

Un homme saoudien qui souhaite épouser une femme étrangère doit obtenir la permission des autorités saoudiennes. Il doit aussi signer un document donnant à la femme étrangère et aux enfants nés de leur union la permission irrévocable d’entrer au pays et d’en sortir sans restriction. Cette loi est en vigueur depuis le 20 février 2008 et n’est pas rétroactive. Cependant, l’épouse étrangère et ses enfants peuvent avoir de la difficulté à quitter l’Arabie saoudite quand ils le souhaitent.

Procédures judiciaires

Le système judiciaire saoudien est basé sur la charia. Les procédures judiciaires peuvent être longues et laborieuses. Les suspects aussi bien que les témoins d’infractions peuvent être détenus pendant de longues périodes sans pouvoir communiquer avec un avocat ou un agent consulaire. Si l’accès à ces services leur est permis, il peut être sérieusement limité par les autorités saoudiennes. Consultez un avocat le plus tôt possible.

Les autorités peuvent imposer une interdiction légale de voyager aux personnes qui sont impliquées dans une affaire ou une enquête judiciaire, ou qui ont des dettes impayées. Un citoyen saoudien peut aussi imposer à quelqu’un une interdiction de voyager.

Importation et exportation

Tout équipement électronique qui entre en Arabie saoudite ou qui en sort fait l’objet d’une vérification minutieuse par les autorités aéroportuaires. Le matériel piraté ou dont le contenu est explicite sera confisqué. Si vous refusez de vous soumettre à ce règlement, vous risquez la détention ou l’expulsion. En cas d’expulsion, il vous sera interdit de revenir en Arabie saoudite.

Il est interdit de faire entrer dans le pays tout objet considéré comme contraire aux principes de l’islam, tels le matériel pornographique, les stupéfiants, les drogues, l’alcool et les armes.

Monnaie

La devise est le riyal saoudien (SAR). Les cartes de crédit et les chèques de voyage sont acceptés presque partout, surtout dans les grandes villes. On trouve partout des guichets automatiques bancaires.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Bien que l’Arabie saoudite soit l’un des pays les plus arides au monde, de fortes pluies tombent occasionnellement et peuvent provoquer d’importantes inondations. Celles‑ci peuvent gravement perturber les déplacements par voie terrestre et limiter la prestation des services essentiels. Faites preuve de prudence, surveillez les prévisions météorologiques et les bulletins de nouvelles locales, et suivez les conseils des autorités locales.

Un vent chargé de sable, le chammal, souffle en provenance des déserts du Nord. Plus fréquent au début de l’été, il peut atteindre des vitesses de 40 à 48 km/h pendant des jours, rendant la conduite difficile.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 999
  • Assistance médicale : 997
  • Pompiers : 998
  • Sécurité générale : 989

Aide consulaire

Riyad - Ambassade du Canada
AdresseEnceinte diplomatique, Riyad, Arabie saouditeAdresse postaleC.P. 94321, Riyad, 11693, Arabie saoudite, Arabie saouditeTéléphone966 (11) 488-2288Télécopieur966 (11) 488-1997Courrielryadh@international.gc.caInternetwww.arabiesaoudite.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@AmbCanSA
Djeddah - Consulat du Canada
AdresseRue Madina, tour Ali Reza, 11e étage, Djeddah, Arabie saouditeAdresse postaleC.P. 9484, Djeddah, 21413, Arabie saoudite, Arabie saouditeTéléphone966 (12) 653-0597 / 966 (12) 653-0434Télécopieur966 (12) 653-0538Courrielcanada.consulate.jeddah@mattarest.comInternetwww.arabiesaoudite.gc.caTwitter@AmbCanSA

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Riyad et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :