Sri Lanka

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L'onglet Sécurité a été mis à jour - élections.
Avertissements

Avertissements

SRI LANKA - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n'est en vigueur pour l'ensemble du Sri Lanka. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison du caractère imprévisible des conditions de sécurité.


Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées.

Le conflit entre les Tigres de libération de l’Eelam tamoul et l’armée sri-lankaise a pris fin en mai 2009. On n’a rapporté aucun acte de terrorisme depuis la fin de la guerre.

La présentation de pièces d’identité est exigée à certains postes de contrôle. On procède occasionnellement à l’érection de barrages routiers et à des fouilles sans mandat. Ayez des pièces d’identité avec vous en tout temps et respectez les directives du gouvernement et des forces de sécurité.

Dans certaines régions, particulièrement au nord et à l’est, on signale la présence de forces de sécurité et de quelques postes de contrôle. Il se peut que des routes soient fermées à court préavis et que des contrôles de sécurité perturbent la circulation.

Soyez très vigilant en tout temps, surveillez les bulletins d’informations locales pour connaître l’évolution de la situation et suivez les conseils des autorités locales.

Est et nord du pays

Des mesures de sécurité spéciales sont en place dans l’est et le nord du pays, notamment dans la péninsule de Jaffna. Des restrictions de voyage pour les étrangers peuvent être appliquées sans préavis. Des opérations de déminage sont en cours, mais il reste dans ces régions des mines terrestres qui ne sont pas indiquées par des panneaux. Portez attention aux panneaux indiquant la présence de mines et demeurez sur la route principale A-9 lorsque vous vous déplacez. On continue de trouver des caches d’armes.

La réintégration des personnes déplacées est aussi en cours. On rapporte une récente recrudescence de l’activité criminelle et des disputes concernant la propriété des terres.

Des Canadiens d’origine tamoule ont connu des difficultés, notamment des arrestations ou des détentions, lors d’opérations de contrôle et de sécurité. Assurez-vous d’avoir des pièces d’identité valides avec vous en tout temps.

Criminalité

Il n’est pas rare que des crimes violents se produisent. Le nombre d’incidents violents (agressions) a augmenté dans les régions éloignées du pays depuis août 2011, principalement dans les provinces du Nord, de l’Est et du centre du pays. On a aussi observé une hausse substantielle du nombre d’étrangers occidentaux victimes de harcèlement et de voie de fait. On a signalé des incidents où une drogue a été versée dans le verre d’un étranger à son insu. Ces incidents s’accompagnent souvent d’agressions sexuelles ou de vols. Ne laissez jamais des aliments ou boissons sans surveillance, ne les confiez pas à des étrangers et soyez extrêmement prudent lorsque vos boissons sont préparées et servies. Si vous soupçonnez avoir été drogué, consultez immédiatement un médecin.

On signale une augmentation des délits mineurs, comme le vol à la tire ou le vol de sacs à l’arraché, en particulier dans les transports en commun. Des vols sont commis dans les hôtels et les pensions. Gardez toujours vos effets personnels, passeports et autres documents de voyage en lieu sûr. Les cas de fraude de cartes de crédit sont fréquents. Surveillez attentivement les commerçants lorsqu’ils manipulent votre carte. On recommande les transactions en argent comptant.

Sécurité des femmes

Les femmes font souvent l’objet d’une attention non sollicitée. Les femmes voyageant seules doivent être prudentes. Veuillez consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Élections et manifestations

Des élections présidentielles sont prévues le 8 janvier 2015. Des manifestations pourraient se produire pendant la période entourant ces élections. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, car ils peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence et suivez les conseils des autorités locales.

Tensions entre communautés

Des tensions entre communautés, y compris des tensions religieuses, persistent dans tout le pays et se sont intensifiées depuis le début de 2014. Des violences ethniques se sont produites le 15 juin 2014 dans les villes côtières d’Aluthgama (près de Bentota) et de Beruwala, dans la province du Sud. D’autres incidents violents sont possibles. Des couvre-feux peuvent être imposés à court préavis.

Transports

Les véhicules roulent à la gauche. Les conditions routières sont généralement mauvaises à l’extérieur des grandes villes. Les accidents de la route, qui font souvent des morts et des blessés, sont fréquents à cause de l’entretien insuffisant des véhicules et des mauvaises habitudes de conduite. Les déplacements en autobus sont généralement peu sûrs en raison du comportement agressif des chauffeurs et du risque de vol.

Consulter Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Piraterie

On signale des attaques perpétrées par des pirates dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs devraient prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web Live Piracy Report (en anglais) de l’International Maritime Bureau.

Baignade

La baignade pourrait être dangereuse. Suivez les conseils et les avertissements des autorités locales.

Infrastructures touristiques

Les installations touristiques sont très nombreuses, mais leur qualité varie, particulièrement au centre de l’île. Pour l’organisation des déplacements dans des endroits éloignés, il est sage de faire affaire avec une agence de voyages reconnue.

Services d’urgence

Composez le 119 pour joindre la police et le 011 2691111 pour les ambulanciers.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités du Sri Lanka. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès du haut-commissariat de la République socialiste démocratique de Sri Lanka ou de l’un de ses consulats.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Sri Lanka doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du Sri Lanka.

Visas

Les Canadiens doivent aussi être en possession d'un visa valide. Pour les séjours de 30 jours ou moins, présentez votre demande de visa de touriste en ligne par l’intermédiaire du site Web de l’Autorisation de voyage électronique du Sri Lanka. On peut obtenir tout autre visa auprès d’un bureau du gouvernement sri-lankais au Canada ou à l’étranger. Il est possible de proroger son visa en se présentant au bureau principal du ministère d’immigration et d’émigration sri-lankais à Colombo.

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé
Visa de travail : exigé

Permissions spéciales

Le 15 octobre 2014, des restrictions d’accès rigoureuses ont été imposées à tous les étrangers désirant se rendre dans la province du Nord. Ces restrictions peuvent être élargies ou modifiées sans préavis. Il faut obtenir la permission du ministère de la Défense du Sri Lanka pour se rendre dans cette province (voir l’adresse ci-dessous). Des étrangers, y compris des ressortissants ayant le statut de résident, se sont vus refuser l’accès aux postes de contrôle militaire.  

Secrétaire, ministère de la Défense et du Développement urbain
(à l’attention de l’officier de liaison militaire)
15/5, Baladaksha Mawatha
Colombo 03
Fax : +94 11 232 8109

Les journalistes et les équipes des médias doivent obtenir une autorisation pour voyager dans certains districts du nord du pays.

Il ne faut pas entrer dans les eaux du Sri Lanka, où que ce soit, sans autorisation préalable.

Exigences importantes

Les personnes qui souhaitent visiter le Sri Lanka doivent détenir un billet de retour ou un billet pour un vol de continuation et prouver qu’elles disposent de fonds suffisants pour leur séjour.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais) pour connaître les exigences de ce pays.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les voyageurs qui se rendent en Asie du Sud devraient envisager de se faire vacciner.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune ou ayant transité par un aéroport de ces pays.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie du Sud, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde et l'hépatite A. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie du Sud. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie du Sud, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la filiarose lymphatique, la leishmaniose et le paludisme.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.

Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. 
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie du Sud, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services et établissements médicaux

Services et établissements médicaux

Les services médicaux sont inférieurs aux normes occidentales. Les installations médicales sont peu nombreuses dans certains secteurs à l’extérieur de Colombo, particulièrement dans le Nord. En cas d’accident ou de maladie graves, il est souvent nécessaire de procéder à une évacuation médicale. Le transport pour raison médicale coûte très cher et un paiement à l’avance est souvent exigé.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

La loi sri-lankaise sur la prévention du terrorisme permet les détentions prolongées sans que des accusations ne soient portées ou qu’un procès ne soit tenu.

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères.

Il est interdit de fumer ou de consommer de l'alcool dans les endroits publics.

Toute activité homosexuelle est illégale.

Il est également illégal d’exporter des antiquités sans un permis approprié.

Il est interdit de photographier ou de filmer des installations du gouvernement ou des installations militaires. Cette interdiction s’applique aussi aux zones de haute sécurité désignées.

Veuillez respecter les traditions et les artéfacts religieux. Se faire prendre en photo à côté d’une statue de Bouddha est une infraction grave donnant lieu à l’imposition d’une amende ou à une arrestation. Les tatouages, les bijoux et les vêtements ayant un lien avec bouddhisme sont jugés offensants et peuvent entraîner l'imposition d'une amende, l'arrestation ou la déportation.

Ayez des pièces d’identité officielles avec vous en tout temps.

Vous devez être muni d’un permis de conduire international.

Culture

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. Cette année, le ramadan doit commencer le 28 juin 2014 ou près de cette date.

Monnaie

La devise est la roupie du Sri Lanka (LKR). On peut changer les chèques de voyage en dollars américains et retirer des fonds au moyen des cartes Visa et MasterCard dans la plupart des grandes banques. Les cartes de crédit sont acceptées dans la plupart des grands centres urbains et touristiques. On trouve des guichets automatiques bancaires dans les grandes villes, mais certains n'acceptent pas les cartes internationales.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La saison de la mousson s'étend de décembre à mars dans le Nord-Est et de juin à octobre dans le Sud-Ouest. Les pluies diluviennes peuvent provoquer des inondations et des glissements de terrain, qui peuvent causer des perturbations des services essentiels et des transports. Consultez le Disaster Management Center (en anglais) du Sri Lanka pour les dernières nouvelles et des conseils sur les conditions locales affectant les déplacements.

Les typhons se produisent généralement entre avril et décembre. Ces tempêtes peuvent entraîner d'importantes pertes de vies, endommager considérablement les infrastructures et nuire à la prestation des services essentiels. Surveillez les bulletins météorologiques régionaux, évitez les zones sinistrées et suivez les conseils des autorités locales. Veuillez consulter notre page Typhons et moussons pour plus de détails.

Le département de météorologie (disponible en anglais) publie des prévisions météorologiques locales.

Assistance

Assistance

Colombo - Haut-Commissariat du Canada
Adresse 33A 5ième allée, Colombo 03, Sri Lanka Adresse postale C.P. 1006, Colombo, Téléphone 94 (11) 532-6232 ou 522-6232 Télécopieur 94 (11) 532-6299 ou 522-6299 Courrielclmbo-cs@international.gc.caInternetsrilanka.gc.caServicesDes services de passeport sont offerts

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez au haut-commissariat du Canada à Colombo et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, à frais virés, en composant le 613-996-8885.

Date de modification :