Maroc

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : L'onglet Lois et culture a été mis à jour - Ramadan 2018.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Maroc - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble du Maroc. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison de la menace que pose le terrorisme.

Régions frontalières du Sahara occidental - Évitez tout voyage

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage dans un rayon de 30 km à l’ouest du mur des sables, la zone militarisée qui se trouve à la frontière entre le Maroc et le Sahara occidental, et entre le mur et les pays voisins situés à l’est de celui-ci.

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de renseignements.

Sécurité

Sécurité

Régions frontalières du Sahara occidental (Voir l'Avertissement)

Une frontière militarisée, connue sous le nom de mur des sables, sépare la partie du Sahara occidental contrôlée par le Maroc et le reste du Sahara, qui longe l’Algérie et la Mauritanie. Dans cette région, la présence de munitions non explosées fait chaque année des victimes. La partie est de la zone du mur est peu peuplée, et la capacité du gouvernement du Canada à fournir des services consulaires dans ce secteur est extrêmement limitée.

Le Sahara occidental est un territoire non autonome dont le statut politique et juridique reste à déterminer par l’entremise de l’Organisation des Nations Unies. Il s’agit d’une ancienne zone de conflit où subsistent beaucoup de mines antipersonnel non explosées, particulièrement dans les régions reculées et dans la zone militarisée.

La capacité du gouvernement du Canada à fournir de l’aide aux Canadiens dans la région du Sahara occidental peut être extrêmement limitée.

Frontière de l’Algérie

La frontière avec l’Algérie est fermée. Ne tentez pas de vous y rendre par voie terrestre.

Voyage dans les régions reculées

Si vous décidez de vous rendre dans des zones éloignées, tenez-vous-en aux endroits officiellement désignés pour le tourisme. Renseignez-vous auprès de la population locale avant d’entreprendre un voyage dans les régions désertiques du Sud, et n’engagez que des guides officiels recommandés par les hôtels, les agences de voyages ou les responsables du tourisme dans la région. Il est essentiel d’avoir un véhicule à quatre roues motrices et suffisamment de provisions pour se déplacer sur les pistes des montagnes ou du désert.

Terrorisme

Le terrorisme constitue une menace au Maroc, et des étrangers ont déjà été la cible d’attentats. Des terroristes peuvent frapper à tout moment. Ils peuvent cibler, entre autres, des immeubles gouvernementaux, des lieux de culte, des écoles, des centres de transport et des lieux publics fréquentés par des étrangers (comme les attractions touristiques), des restaurants, des bars, des cafés, des centres commerciaux, des marchés et des hôtels (particulièrement les centres de villégiature côtiers).

Soyez toujours sur vos gardes dans les lieux publics. Demeurez dans des hôtels dont les mesures de sécurité sont fiables; gardez à l’esprit, toutefois, que même les lieux les plus sécurisés ne peuvent être considérés comme totalement sans danger.

Enlèvements

Il existe un risque d’enlèvements dans les
régions reculées du Maroc et dans les régions à la frontière de l’Algérie et de la Mauritanie. Exercez une grande vigilance en tout temps, surtout lorsque vous voyagez dans les régions frontalières et dans le sud du Maroc.

Manifestations

Des manifestations se tiennent parfois à Rabat et ailleurs dans le pays. Bien qu’elles soient généralement pacifiques, ces manifestations peuvent perturber passablement la circulation et les transports en commun, et elles peuvent donner lieu à des incidents violents.

Des manifestations se produisent régulièrement depuis octobre 2016 dans le nord du Maroc, autour d’Al Hoceima et à Tanger et Nador. Depuis le 26 mai 2017, ces manifestations se produisent quotidiennement, et certaines d’entre elles ont menées à des actes de violence mineurs. Il y a une présence accrue des forces de l’ordre dans la région.

Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Criminalité

Les crimes mineurs (vols à la tire, vols de sacs à l’arraché parfois commis par des motocyclistes, escroquerie et autres vols) sont fréquents dans les médinas, les marchés et les parcs ainsi que sur les plages. Ils peuvent aussi se produire dans tous les quartiers. On déplore des vols à l’arme blanche ayant fait des blessés et même des morts. N’opposez pas de résistance aux voleurs. Des vols sont commis près des guichets automatiques bancaires. Les fraudes concernant les cartes de crédit sont également fréquentes. Le nombre de mendiants est à la hausse, et certains d’entre eux manifestent de l’agressivité envers les touristes. Assurez-vous que vos effets personnels sont en lieu sûr et évitez de faire étalage de richesse, en particulier lorsque vous vous promenez après la tombée de la nuit. Évitez de circuler avec un sac à main.

N’acceptez pas de nourriture, de boissons ou d’invitations de la part d’inconnus, et ne modifiez pas votre itinéraire à la suggestion de ces derniers. Les Marocains soent en général très amicaux et accueillants, mais faites preuve de bon sens et de prudence en tout temps.

Des touristes ont été conduits de force dans des boutiques et contraints, par des manœuvres d’intimidation, à acheter des articles. N’empruntez que les grandes voies de circulation, surtout dans les médinas, et faites preuve de prudence.

Faites preuve de prudence dans la région montagneuse du Rif, sur la côte nord du Maroc, car on y produit de la drogue, et des touristes ont parfois été amenés, à leur insu, à commettre des infractions en matière de stupéfiants.

Sécurité des femmes

Les femmes qui voyagent seules peuvent faire l’objet de certaines formes de harcèlement et de violence verbale. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Sécurité routière

L’état des routes et la sécurité routière varient grandement selon l’endroit où l’on se trouve dans le pays (par exemple, en haute montagne) et selon la période de l’année (par exemple, pendant la saison des pluies). Les routes nationales sont généralement en bon état, mais elles sont étroites et encombrées. Il est en général plus facile de circuler sur les autoroutes.

Les accidents mortels sont fréquents. Les conducteurs ne respectent pas tous le Code de la route. La présence de piétons, de scooters et d’animaux sur la chaussée est aussi une source de dangers. Évitez de conduire la nuit.

En cas d’accident n’ayant causé que des dommages matériels, la police n’intervient généralement pas; les parties doivent remplir un rapport d’accident (constat à l’amiable). Les conducteurs doivent toujours avoir dans leur véhicule le formulaire nécessaire, qui se vend dans les kiosques à journaux. Si l’accident a fait des victimes, il faut éviter de déplacer les véhicules avant l’arrivée de la police.

Ayez toujours à portée de main vos pièces d’identité et les documents d’immatriculation de votre véhicule, car les contrôles routiers sont fréquents.

Exercez une extrême prudence lorsque vous empruntez l’axe Rabat-Casablanca ainsi que certaines routes nationales, car la circulation y est très dense. Les mauvaises habitudes de conduite sont à l’origine de nombreux accidents causant des blessures graves et même mortelles.

Si vous entrez sur le territoire marocain à bord d’un véhicule, vous devez quitter le territoire avec le même véhicule, sinon la sortie vous sera interdite.

Transport ferroviaire

Le réseau ferroviaire est développé, fiable et sécuritaire.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Rencontres sur Internet

La prudence est de mise si vous vous rendez au Maroc dans le but de nouer une relation amoureuse, surtout si cette relation a commencé par l’entremise d’Internet. Renseignez-vous d’abord sur les coutumes et les lois du pays en ce qui concerne les relations conjugales et le mariage. En outre, conservez soigneusement votre billet de retour, votre argent et votre passeport au cas où surviendraient des problèmes.

Pour plus de détails, consultez nos pages Mariage à l’étranger et La fraude à l’étranger.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Bien que la baignade soit généralement sûre et ne pose pas de problème dans les endroits touristiques, les plages publiques des grandes villes sont souvent polluées et impropres à la baignade. L’organisme marocain chargé de l’environnement, la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, publie une liste des plages qui respectent les normes internationales.

Sur certaines plages de la côte atlantique, la baignade est dangereuse en raison de la force des marées et des courants. Ne vous baignez qu’aux endroits indiqués et toujours avec prudence.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités marocaines et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l’ambassade du Royaume du Maroc ou de l’un de ses consulats pour des renseignements à jour.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Maroc doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Visas

Visa de touriste : non exigé (pour des séjours de 90 jours ou moins)
Visa d’affaires : non exigé (pour des séjours de 90 jours ou moins)
Visa d’étudiant : non exigé (pour des séjours de 90 jours ou moins)

Si vous comptez séjourner au Maroc pendant plus de 90 jours, vous devrez obtenir une autorisation en bonne et due forme. Communiquez avec la section du service aux étrangers du poste de police local au moins 15 jours avant l’expiration des 90 jours autorisés. Si vous demeurez au Maroc au-delà de 90 jours, vous ne pourrez quitter le pays avant d’avoir rencontré un procureur et d’avoir acquitté une amende.

Si vous voyagez à bord d’un navire privé, vous devez entrer au Maroc par un port d’entrée reconnu.

Double citoyenneté

Les autorités aéroportuaires demandent régulièrement aux personnes ayant la double citoyenneté de présenter leur carte d’identité du Maroc. Consultez l’onglet Lois et coutumes pour plus de détails.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique du Nord. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un fournisseur de soins de santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fièvre de la vallée du Rift, la leishmaniose, le paludisme, et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique du Nord, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services et établissements médicaux

La qualité des soins médicaux varie beaucoup dans le pays. Casablanca, Marrakech et Rabat sont dotées de bonnes installations médicales privées pour les cas non urgents. Dans les établissements publics, les soins ne sont pas du même calibre qu’au Canada.

Les médecins et les hôpitaux exigent souvent d’être payés sur-le-champ en argent comptant.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Activités illégales ou réglementées

La consommation d’alcool est interdite ailleurs que dans les bars, les hôtels et les restaurants qui détiennent un permis. Les contrevenants s’exposent à une peine d’emprisonnement ou à d’autres sanctions. On peut par ailleurs acheter de l’alcool pour consommation privée dans certains magasins autorisés.

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement sanctionnés, et les jugements sont expéditifs.

Il est illégal d’importer sans autorisation des bibles ou d’autre matériel religieux non islamique, sauf pour usage personnel. Le prosélytisme est également interdit.

L’envoi par courrier de documents d’identité tels que des passeports est interdit au Maroc, sous peine de confiscation.

Toute relation sexuelle hors mariage est également illégale. À l’hôtel, les couples qui ne sont pas en mesure de produire une preuve de mariage peuvent se voir refuser de partager la même chambre, bien que les étrangers soient presque toujours exemptés de produire une telle preuve.

La possession de matériel pornographique est illégale.

Ne prenez pas de photos d’installations militaires ou de sécurité. Les drones et l’équipement de surveillance sont interdits et sont confisqués par les autorités au moment de l’entrée dans le pays.

En vertu de la constitution du Maroc, la personne du Roi est inviolable, et ce dernier doit être respecté. On s’attend donc à ce que vous vous absteniez de toute critique à l’égard de la monarchie.

Voyageurs LGBTQ2

Les lois marocaines interdisent les actes sexuels entre personnes de même sexe. Le voyageurs LGBTQ2 doivent peser soigneusement les risques que comporte un voyage au Maroc.

Consultez Lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, allosexuels et bispirituels du Canada à l’étranger pour plus de renseignements.

Garde d’enfants

Les enfants nés d’un père marocain ont automatiquement la citoyenneté marocaine, quel que soit leur lieu de naissance. Les personnes nées d’une mère marocaine peuvent demander la citoyenneté marocaine.

Un enfant doit avoir la permission de ses deux parents pour voyager, peu importe qu’il ait un passeport étranger ou marocain.

Aux termes de la loi marocaine, les parents peuvent empêcher leur enfant de quitter le Maroc. Il est donc conseillé à tout adulte voyageant avec un enfant de toujours garder en sa possession une autorisation signée par les deux parents ou un document officiel attestant qu’il a la garde de l’enfant ou qu’il est autorisé à voyager seul avec lui.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement au Maroc. Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen marocain, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens, empêchant ainsi les agents consulaires du Canada de vous fournir ces services. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport marocain et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. ‎Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

Habillement et comportement

Les coutumes, les lois et les règlements du pays sont conformes aux pratiques et aux croyances de l’islam. Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion, et respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants.

Les manifestations d’affection en public sont mal vues.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2018, le ramadan doit commencer le 15 mai ou près de cette date.

Monnaie

La devise, le dirham marocain (MAD), ne peut être convertie à l’extérieur du pays. Ne changez que les sommes dont vous avez besoin, car il est illégal d’emporter des dirhams hors du Maroc. Au moment de votre départ, vous pourrez convertir les dirhams qu’il vous reste au comptoir de change de l’aéroport à condition de montrer une preuve de votre achat initial de devises. Les cartes de crédit et chèques de voyage sont acceptés dans certains magasins et restaurants des centres urbains ainsi que dans les grands hôtels.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La saison des pluies, qui s’étend généralement de novembre à mars, donne souvent lieu à des crues soudaines qui peuvent être particulièrement dangereuses dans la vallée du Haut-Atlas. Surveillez les prévisions météorologiques régionales et planifiez vos déplacements en conséquence.

Le Maroc est situé dans une zone d’activité sismique.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 190
  • Assistance médicale : 150
  • Pompiers : 150

Aide consulaire

Rabat-Souissi - Ambassade du Canada
Adresse66 avenue Mehdi Ben Barka, Rabat-Souissi, MarocAdresse postaleC.P. 2040 Rabat-Ryad, Maroc, 10 000Téléphone212 (0) 537 54 49 49Télécopieur212 (0) 537 54 48 53Courrielrabat@international.gc.caInternetwww.maroc.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookL'ambassade du Canada au Maroc et en MauritanieTwitter@AmbCanMaroc

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l’ambassade du Canada au Maroc, à Rabat et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :