Kosovo

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Un changement mineur a été apporté au contenu.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Kosovo - Prenez les mesures de sécurité normales

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l'ensemble Kosovo. Prenez les mesures de sécurité normales.

Le Nord du Kosovo - Évitez tout voyage non essentiel

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel dans les régions où les tensions restent vives, notamment dans les municipalités de Leposavic, de Zubin Potok et de Zvecan ainsi que dans la partie nord de la ville de Mitrovica.

Consultez l'onglet Sécurité pour plus de renseignements.

Sécurité

Sécurité

Nord du Kosovo (voir l’avertissement)

Les tensions restent vives dans les municipalités de Leposavic, de Zubin Potok et de Zvecan ainsi que dans la partie nord de la ville de Mitrovica. On y signale encore des incidents sporadiques, comme des manifestations et de la violence interethnique. Aux postes frontaliers de Jarinje et de Brnjak (qu’on appelle aussi respectivement la porte 1 et la porte 31), la liberté de mouvement est limitée. Évitez de circuler dans ces zones jusqu’à ce que les conditions de sécurité s’améliorent. Si vous devez vous y rendre, faites preuve de vigilance, évitez les foules et les manifestations, et suivez les consignes des autorités locales.

Criminalité

Il se commet parfois des délits mineurs comme des vols à la tire et des vols de sacs à l’arraché. Les voleurs peuvent s’en prendre à des étrangers, surtout dans les endroits publics achalandés comme les marchés et les transports publics, particulièrement à Pristina. Protégez bien vos effets personnels en tout temps et en tout lieu.

Les crimes violents sont généralement le fait du crime organisé et touchent rarement des étrangers.

Il se produit aussi des détournements et des vols de voitures. Garez votre véhicule dans un endroit sûr et évitez d’y laisser des bagages ou des objets de valeur.

Manifestations

En raison des tensions politiques qui persistent au Kosovo, les manifestations sont fréquentes, surtout à Pristina. Elles peuvent perturber la circulation et les transports publics. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, car ils peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Faites preuve de vigilance, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste en Europe. Des attentats terroristes ont été perpétrés dans un certain nombre de villes européennes et d’autres incidents violents, ciblant des secteurs fréquentés par des étrangers, pourraient se produire. Continuez de prendre des mesures de sécurité normales.

Mines terrestres et munitions non explosées

Les endroits connus où se trouvent encore des mines ou des munitions non explosées sont clairement signalés. On ne peut toutefois écarter la possibilité qu’il reste des mines terrestres encore actives, particulièrement dans les régions rurales, le long de la frontière entre l’Albanie et le Kosovo, dans le secteur du col de Dulje au centre du Kosovo et dans la région entre le Kosovo et la vallée de Presevo, dans le sud de la Serbie. Les randonnées et les excursions hors route dans les régions boisées peuvent donc s’avérer dangereuses. Faites preuve de prudence et consultez les autorités locales pour éviter les risques inutiles. Si vous voyez quoi que ce soit d’inhabituel, signalez-le immédiatement aux autorités.

Transport routier

L’état des routes et la sécurité routière varient d’un endroit à l’autre du pays. Les routes secondaires sont souvent étroites et mal entretenues, et certaines routes de montagne n’ont pas de glissières de sécurité. Les automobilistes ne respectent pas le Code de la route, ils conduisent souvent à des vitesses excessives et ils peuvent être agressifs et imprudents.

Les déplacements vers le secteur nord de Mitrovica peuvent être assujettis à des restrictions et doivent être approuvés par la Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo.

Il arrive que la police cible des véhicules portant des plaques étrangères et qu’elle exige un paiement immédiat en espèces pour une infraction présumée aux règlements de la circulation. Si l’on vous interpelle, demandez une explication détaillée. En cas de refus, demandez la permission d’appeler l’ambassade du Canada en Croatie, à Zagreb.

Transports publics

Les normes de sécurité varient selon le moyen de transport. Les autobus et les trains sont souvent bondés, et le service d’autobus peut être interrompu de temps à autre.

N’utilisez que des taxis portant un logo officiel et négociez le prix de la course avant le départ si le compteur n’est pas utilisé.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Alpinisme ou randonnée en montagne

Si vous avez l’intention de faire de l’alpinisme ou de la randonnée en montagne :

  • ne partez jamais seul;
  • engagez toujours un guide expérimenté travaillant pour une entreprise de bonne réputation;
  • souscrivez une assurance voyage qui couvre des services de secours par hélicoptère et d’évacuation en cas d’urgence;
  • assurez-vous d’être suffisamment en forme pour relever les défis de l’activité que vous envisagez; 
  • assurez-vous d’avoir l’équipement nécessaire et de bien vous informer sur les conditions météorologiques et sur les dangers possibles;
  • avisez un membre de votre famille ou un ami de votre destination, de votre itinéraire et de l’heure prévue de votre retour au camp;
  • informez-vous sur les symptômes du mal aigu des montagnes (qui peut être mortel);
  • inscrivez-vous au Service d’inscription des Canadiens à l’étranger;
  • obtenez des renseignements précis sur les pistes de randonnées avant de partir et ne vous aventurez pas hors des sentiers balisés.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Assurez-vous que vos effets personnels, y compris votre passeport et tout autre document de voyage, sont en lieu sûr en tout temps. Évitez de faire étalage de richesse et d’avoir sur vous d’importantes sommes d’argent.

Il se produit régulièrement au Kosovo des pannes d’électricité et des pannes d’autres services. Par mesure de sécurité, ayez ce qu’il vous faut pour vous débrouiller pendant au moins 72 heures en cas de panne.

À l’occasion de certaines fêtes ou après une élection importante ou un match de soccer, la coutume veut que l’on souligne l’évènement en tirant des coups de feu dans les airs, souvent après le coucher du soleil, au moment où ont lieu des feux d’artifice. Tenez-vous à l’écart des endroits où des gens tirent dans les airs, car les balles perdues peuvent causer des blessures, parfois mortelles.

On a observé une augmentation considérable du nombre de migrants et de réfugiés en Europe. Les services de transport de certains pays ont déjà été perturbés, y compris dans les ports de traversier et les gares ferroviaires, et des retards importants ont été constatés aux postes frontaliers. La situation augmente également la possibilité que des manifestations donnant soudainement lieu à des actes de violence se produisent, en particulier dans les gares ferroviaires et les autres plaques tournantes de transport. Si vous vous trouvez dans la région, surveillez les bulletins de nouvelles locales, suivez les conseils des autorités locales et communiquez avec votre transporteur aérien afin de déterminer si vous devrez modifier vos plans de voyage.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités du Kosovo et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l'ambassade de la République du Kosovo pour des renseignements à jour.

Entrer au Kosovo à partir de la Serbie peut s’avérer long, voire carrément interdit. Certains postes frontaliers ont été fermés pendant de courtes périodes. Vérifiez l’état de la situation avant de vous y rendre. Si vous entrez au Kosovo par la route en provenance de la Serbie, vous devez présenter au poste de contrôle un document attestant l’objet de votre visite. Certains voyageurs sont exemptés de cette exigence, notamment les détenteurs d’une carte d’identité serbe.

La Serbie ne considère pas comme des points d’entrée internationaux les postes frontaliers situés à la frontière du Kosovo. Ne tentez pas d’entrer en Serbie à partir du Kosovo, à moins de vous être rendu au Kosovo depuis la Serbie et d’avoir obtenu un timbre d’entrée valide des autorités serbes de l’immigration. Sinon, vous devez transiter par un autre pays tel que l’Albanie, la Macédoine ou le Monténégro. Pour plus d’information, consultez le site Web du ministère des Affaires étrangères de la République de la Serbie (en anglais).

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Kosovo doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Visas

Visa de touriste : non exigé pour les séjours de 90 jours ou moins

Visa d’affaires : non exigé pour les séjours de 90 jours ou moins

Visa d’étudiant : non exigé pour les séjours de 90 jours ou moins

Si vous comptez séjourner plus de 90 jours au Kosovo, vous devez obtenir un permis de séjour temporaire auprès du Bureau d’inscription des étrangers à Pristina. Consultez le portail d’État (en anglais) ou l’ambassade de la République du Kosovo pour plus d’information. 

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Ce territoire n'a pas déclaré ses exigences liées au certificat de vaccination contre la jaune fièvre.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions en Europe du Sud, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme l'hépatite A. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Europe du Sud. Dans le doute, rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.

Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Europe du Sud, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la leishmaniose, la maladie de Lyme, l'encéphalite à tiques et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Fièvre hémorragique de Crimée-Congo

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo est une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre, des hémorragies sous la peau et des douleurs. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. La maladie se transmet aux humains par le contact avec le sang ou les liquides corporels d'un animal infecté ou par la piqûre (morsure) d'une tique. Protégez-vous contre les piqûres (morsures) de tiques et évitez tout contact avec les animaux. Il n'existe aucun vaccin contre la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la rage, sévissent dans certaines régions de l'Europe du Sud et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services et établissements médicaux

Les soins médicaux ne répondent pas aux normes canadiennes. En cas de blessure ou de maladie grave, une évacuation médicale peut s’avérer nécessaire, laquelle peut être très coûteuse. Les médecins et les hôpitaux s’attendent souvent à être payés sur‑le‑champ, en argent comptant. Souscrivez une assurance voyage qui couvre tous les frais médicaux en cas de maladie ou de blessure, y compris l’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Les délits graves peuvent entraîner l’emprisonnement. Les peines d’emprisonnement sont purgées dans les prisons locales. Le processus judiciaire est particulièrement long au Kosovo, et il peut y avoir des délais imprévisibles.

Double citoyenneté

La double citoyenneté est légalement reconnue au Kosovo. Cependant, les représentants du Canada pourraient être limités dans leur capacité à vous offrir des services consulaires si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen du Kosovo. Vous devriez toujours vous servir de votre passeport canadien valide pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien afin de minimiser ce risque. Il vous faudra peut-être aussi voyager avec votre passeport du Kosovo et le présenter pour des raisons légales, par exemple pour entrer dans le pays et en sortir (consulter l'onglet Exigences d'entrée et de sortie pour les exigences concernant les passeports). La citoyenneté est uniquement déterminée en fonction des lois nationales, et la décision de reconnaître la double citoyenneté revient entièrement au pays où vous vous trouvez lorsque vous cherchez à obtenir de l’aide consulaire. Veuillez consulter la page intitulée Voyager avec une double citoyenneté pour plus de détails.

Pièces d’identité

Si un représentant des autorités locales vous le demande, vous devez présenter une pièce d’identité avec photo. Conservez une photocopie ou une copie numérique de votre passeport au cas où il serait perdu ou confisqué.

Activités illégales

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement sanctionnés. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de peines d’emprisonnement et de lourdes amendes.

Il est interdit de photographier les installations, les véhicules et le personnel de l’armée et de la police.

Voyages LGBT

Sans être illégale, l’homosexualité n’est pas communément acceptée. Consulter Gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres en voyage pour plus de détails.

Lois régissant la conduite automobile

Il est conseillé d’avoir un permis de conduire international. Ayez toujours sur vous vos papiers d’identité et les documents d’immatriculation du véhicule. Il est obligatoire d’avoir une assurance responsabilité civile, que vous pouvez souscrire lorsque vous entrez au Kosovo.

Les conducteurs de véhicules immatriculés à l’étranger ont l’obligation d’avoir une assurance responsabilité civile qu’ils peuvent se procurer aux postes frontaliers terrestres.

Il faut respecter à la lettre les limites de vitesse affichées.

Monnaie

La devise qui a cours dans l’ensemble du Kosovo est l’euro (EUR).

De manière générale, il faut payer en argent comptant. Toutefois, les cartes de crédit sont acceptées dans certains grands établissements. On trouve des guichets automatiques dans les centres urbains.

Lorsque vous entrez au Kosovo ou que vous en sortez, vous devez faire une déclaration aux autorités douanières si vous avez sur vous plus de 10 000 euros (ou l’équivalent dans d’autres devises). La somme peut être sous forme d’argent liquide, de chèques, mandats, chèques de voyage ou tout autre titre convertible en argent. 

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Le Kosovo est situé dans une zone d’activité sismique.

Les feux de forêt et de broussailles sont fréquents de juin à septembre, particulièrement dans le nord du Kosovo. En cas d’incendie majeur, restez à l’écart des lieux touchés, suivez les consignes du personnel des services d’urgence locaux et surveillez les médias locaux pour obtenir de l’information à jour. La qualité de l’air à proximité d’un foyer d’incendie peut se détériorer en raison de la fumée intense, ce qui risque d’affecter les personnes souffrant de problèmes respiratoires.

Il existe un risque de glissements de terrain sur la route principale reliant Pristina et Skopje (en Macédoine). 

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

Composez le 112 pour toute aide d’urgence.

Aide consulaire

Le Canada n’a pas de bureau responsable des services consulaires au Kosovo. Vous pouvez obtenir une aide consulaire et de plus amples renseignements consulaires auprès de l’ambassade du Canada en Croatie, à Zagreb.

Zagreb - Ambassade du Canada
AdressePrilaz Gjure Dezelica 4, 10000 Zagreb, CroatieTéléphone385 (1) 488-1200 / 385 (1) 488-1238Télécopieur385 (1) 488-1230Courrielzagrb@international.gc.caInternetwww.croatie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en CroatieTwitter@CanadaCroatie

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada en Croatie, à Zagreb et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :