Afghanistan

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : L'onglet Santé a été mis à jour - conseils de santé aux voyageurs (Agence de la santé publique du Canada).


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Afghanistan - ÉVITEZ TOUT VOYAGE

Affaires mondiales Canada recommande d’éviter tout voyage en Afghanistan à cause de l'instabilité de la situation en matière de sécurité, de l’insurrection, des attaques terroristes, du risque élevé d’enlèvement et du taux de criminalité élevé. Si vous choisissez de voyager en Afghanistan malgré le présent avertissement, vous courez de grands risques. Il est vivement conseillé aux Canadiens de s’inscrire auprès du service d'Inscription des Canadiens à l'étranger, et d’y préciser vos coordonnées personnelles et professionnelles. Si vous vous trouvez déjà en Afghanistan, vous devriez partir. La capacité de l'ambassade du Canada en Afghanistan à offrir des services consulaires dans ce pays est très limitée.

Sécurité

Sécurité

L’environnement en Afghanistan n’est pas sécuritaire pour les voyages à des fins personnelles. Si vous voyagez en Afghanistan pour quelque raison que ce soit, y compris à des fins d’aventure ou de loisir, étant donné la situation sécuritaire très dangereuse, vous risquez d’être blessé, enlevé ou tué. Les insurgés tentent toujours de déstabiliser le régime politique par l’entremise d’actes terroristes et d’enlèvements. Les étrangers dont le pays d’origine a contribué à la Force internationale d'assistance et de sécurité, y compris les Canadiens, sont particulièrement ciblés par les attaques terroristes et les enlèvements. Les criminels profitent de la situation sécuritaire instable pour commettre des attaques violentes et enlever des voyageurs. La capacité de l'ambassade du Canada en Afghanistan à offrir des services consulaires dans ce pays est très limitée.

Terrorisme

Le terrorisme constitue une menace constante partout en Afghanistan. Le terrorisme et la criminalité présentent un risque extrêmement élevé pour les ressortissants étrangers, y compris les Canadiens. De nombreux attentats ont été perpétrés dans des endroits publics réputés, de même que contre des institutions afghanes et internationales. Des attentats totalement imprévisibles se produisent fréquemment à Kaboul. Les terroristes ciblent notamment les hôtels, les ambassades, les édifices gouvernementaux, ainsi que les lieux fréquentés par les Occidentaux, ou dans lesquels ceux-ci travaillent. Aucun endroit n’est sûr en Afghanistan; des attentats sont susceptibles de se produire partout au pays. Soyez particulièrement vigilant lors des journées d’importance nationale et les jours qui les précèdent.

Les attentats suicides à la bombe, les roquettes, les engins explosifs improvisés, les assauts armés et les embuscades comptent parmi les tactiques des terroristes. Faites preuve d'une extrême prudence en tout temps, en particulier dans les endroits fréquentés par les étrangers -tels que les hôtels, les restaurants, les commerces et les marchés en plein air- et lorsque vous êtes proche d’édifices publics, d’ambassades ou des quartiers généraux des entreprises étrangères.

Enlèvements

Les ressortissants étrangers courent un très grand risque d'être enlevés partout en Afghanistan. De nombreux Occidentaux, y compris des journalistes et des employés des organisations non gouvernementales, ont été enlevés, et même tués dans certains cas. Plusieurs organisations, y compris des terroristes et des gangs criminels, sont responsables de ces enlèvements. Les enlèvements avec rançon sont devenus un marché très lucratif en Afghanistan. On rapporte que des journalistes pourraient être attirés en Afghanistan avec des offres d’entrevues, avec pour but réel de les enlever.

Criminalité

Les étrangers sont victimes d’agressions violentes, notamment des vols à main armée et des viols. Il se produit également des détournements de voiture et des vols à main armée. Il est facile de se procurer des armes en Afghanistan.

Manifestations

Il y a parfois des manifestations, qui peuvent être à caractère anti-occidental, et des troubles civils partout en Afghanistan. Certaines manifestations ont déjà tourné à la violence, faisant des morts et des blessés. Ces manifestations sont généralement liées aux enjeux politiques et socio‑économiques.

Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Mines terrestres

Les millions de mines terrestres enfouies dans les régions rurales constituent un danger. Aucune région de l'Afghanistan ne peut être considérée comme sûre.

Transport routier

Les déplacements terrestres à l’extérieur de Kaboul sont extrêmement dangereux et sont limités par le gouvernement afghan à ceux qui sont escortés par une sécurité armée. De faux points de contrôle peuvent être érigés dans le but de perpétrer des attaques.

Il est recommandé de bien planifier ses déplacements routiers et de ne jamais voyager seul. Les forces armées et policières sont peu nombreuses dans les régions rurales. Les actes de banditisme commis par des groupes armés sont courants. Les chefs de guerre contrôlent de nombreuses régions.

Les conditions routières sont médiocres. La circulation est chaotique, car le code de la route est inexistant ou non appliqué.

Transport aérien

Le gouvernement du Canada n’évalue pas la conformité des compagnies aériennes intérieures étrangères aux normes internationales de sécurité de l’aviation civile. Consulter Vols intérieurs dans d’autres pays pour plus de détails.

Confirmez votre vol auprès de votre transporteur avant de vous rendre à l’aéroport, car celui-ci pourrait être fermé avec peu de préavis.

Renseignements généraux sur la sécurité

Il est fortement déconseillé de faire du tourisme.

La situation sécuritaire demeure extrêmement instable et imprévisible. Si vous devez vous rendre en Afghanistan, soyez extrêmement confiant de la fiabilité des mesures de sécurité que vous avez prises; évaluez les risques liés à tout voyage (même à Kaboul) avant de partir; suivez de près l’évolution de la situation locale; et enregistrez-vous auprès de l’ambassade du Canada à Kaboul et restez en contact avec celle-ci. Suivez attentivement les messages de l'ambassade du Canada à Kaboul envoyés à travers le système du service d'Inscription des Canadiens à l’étranger. Vu le caractère imprévisible des conditions de sécurité, les autorités canadiennes pourraient ne pas être en mesure d’apporter une assistance consulaire dans les régions éloignées.

Les services de base tels que l'électricité et le téléphone sont très limités, même dans les zones urbaines.

Les pénuries de nourriture et d'eau sont fréquentes.

Évitez de faire étalage de richesse et de transporter d’importantes sommes d'argent. Assurez-vous que vos effets personnels, vos passeports et vos autres documents de voyage sont en sécurité en tout temps.

Ne voyagez pas la nuit.

 

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer ou sortir les voyageurs étrangers appartient à chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée ou de sortie. Les renseignements qui suivent à ce sujet ont été obtenus auprès des autorités de l’Afghanistan et pourraient changer à tout moment. Les conditions d’entrée et de sortie propres au pays ou au territoire sont fournies dans cette page à titre de renseignement seulement. Même si tous les efforts voulus sont déployés pour fournir de l’information exacte, les renseignements que renferme la présente publication sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice en lien avec ces renseignements. C’est à vous qu’il incombe de vous informer auprès de l’ambassade de l’Afghanistan ou de l’un de ses consulats pour des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Afghanistan doivent être en possession d'un passeport.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Visas

Les Canadiens doivent être munis d’un visa pour entrer en Afghanistan.

Visa de touriste : exigé
Visa d'affaires : exigé
Visa d'étudiant : exigé

Si vous avez prévu, en cas d'urgence, une évacuation vers un pays tiers par voie aérienne ou terrestre, ayez en tout temps un visa valide pour ce pays.

Vous pourriez vous voir refuser l'entrée en Afghanistan si votre passeport contient : a) un visa israélien; b) un tampon d'entrée israélien; c) un tampon d'entrée en Égypte ou en Jordanie, apposé à la frontière israélienne. Cela indiquerait que vous êtes entré dans l'un de ces pays en provenance d'Israël.

Les personnes qui ne respectent pas les exigences d’entrée et de sortie sont passibles de peines sévères.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Polio

Il y a un risque de transmission de la polio dans ce pays. Assurez-vous que votre vaccination contre la polio est à jour.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les voyageurs qui se rendent en Asie du Sud devraient envisager de se faire vacciner.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie du Sud, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde et l'hépatite A. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie du Sud. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Choléra

Le choléra est une maladie bactérienne qui se propage souvent par la consommation d'eau et d'aliments contaminés. Il cause la diarrhée et, dans les cas graves, il peut entraîner la déshydratation, voire la mort.

Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les voyageurs les plus à risque sont ceux qui séjournent, travaillent ou habitent dans des régions où l'accès à des aliments salubres et à de l'eau potable est limité et les conditions de salubrité sont déficientes, ou dans des régions où des éclosions surviennent. Les voyageurs les plus à risque, devraient discuter avec un fournisseur de soins de santé des avantages à recevoir un vaccin.

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie du Sud, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la filiarose lymphatique, la leishmaniose and le paludisme.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Fièvre hémorragique de Crimée-Congo

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo est une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre, des hémorragies sous la peau et des douleurs. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. La maladie se transmet aux humains par le contact avec le sang ou les liquides corporels d'un animal infecté ou par la piqûre (morsure) d'une tique. Protégez-vous contre les piqûres (morsures) de tiques et évitez tout contact avec les animaux. Il n'existe aucun vaccin contre la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.

Leishmaniose cutanéo-muqueuse

La leishmaniose cutanéo-muqueuse provoque des lésions cutanées et des ulcérations. La leishmaniose est causée par un parasite transmis par la piqûre d'un phlébotome (moucheron de sable) femelle infecté. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Protégez-vous contre les piqûres de phlébotomes, qui se nourrissent habituellement après le coucher du soleil dans les régions rurales et boisées ainsi que dans certains centres urbains. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la leishmaniose.


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme. 
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également traiter vos vêtements et affaires de voyage à l'insecticide et dormir sous une moustiquaire traitée à l'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie du Sud, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services et établissements médicaux

Les services de santé sont de qualité inférieure, et les conditions sanitaires des installations médicales ne sont pas hygiéniques. Les patients nécessitant des soins médicaux pour des blessures ou des incisions s’exposent à des risques significatifs d’infection. On trouve des cliniques privées qui offrent des services de meilleure qualité à Kaboul. Tous les services médicaux doivent être payés sur-le-champ.

Les évacuations médicales sont presque impossibles puisque peu de compagnies aériennes desservent l’Afghanistan. Il est impossible d’être évacué sur un vol militaire.

Puisqu'il est impossible d'obtenir des médicaments sur ordonnance, apportez une quantité suffisante pour la durée de votre séjour.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

La semaine de travail est du dimanche au jeudi.

Activités illégales ou réglementées

L'homosexualité est illégale tout comme le sont les relations extraconjugales. Les personnes trouvées coupables de telles activités seront sévèrement punies.

Les démonstrations d’affection en public sont considérées comme une infraction.

Il est interdit de photographier les édifices gouvernementaux, les installations militaires et les palais. Ne photographiez pas les gens avant de leur demander la permission.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), abstenez-vous de boire, de manger et de fumer dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2017, le ramadan doit commencer le 27 mai ou près de cette date.



Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Monnaie

La devise est l'afghani (AFN). Toutes les transactions financières s'effectuent en espèces. Les cartes de crédit ne sont pas acceptées partout. Les dollars américains sont acceptés mais ils doivent avoir été imprimés récemment et en bonne condition. Les guichets automatiques bancaires ont commencé à faire leur apparition à Kaboul, mais ils ne sont pas fiables.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

L'Afghanistan est situé dans une zone d'activité sismique. Un tremblement de terre peut causer des glissements de terrain dans les régions touchées. Il est possible qu’il y ait de fortes répliques sismiques jusqu’à une semaine après le séisme. Le 26 octobre, 2015, un tremblement de terre d’une magnitude de 7,7 a frappé à 250 km au nord-est de Kabul et a été ressenti du nord du Pakistan jusqu’à l’Inde. Si vous êtes dans la région affectée, suivez les bulletins de nouvelles locaux et conformez-vous aux instructions des autorités locales.

Des avalanches, des inondations et des glissements de terrain se produisent parfois et font des victimes et causent des dommages matériels.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 119 / 100
  • Assistance médicale : 102
  • Pompiers : 93 (0) 202 101 333

Aide consulaire

Kaboul - Ambassade du Canada
AdresseStreet No. 15, House No. 256, Wazir Akbar Khan, KabulTéléphone93 (0) 701 108 800Télécopieur93 (0) 701 108 805Courrielkabul@international.gc.caInternetwww.afghanistan.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookL'engagement du Canada en AfghanistanTwitter@AmbCanAFG

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures normales de bureau, communiquez avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, en composant le 613-996-8885 (les appels à frais virés sont acceptés).


La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées. Dans le cas d’une urgence à grande échelle, tous les efforts seront faits pour vous aider. La capacité du gouvernement du Canada d’offrir de l’aide peut cependant être restreinte.

Consulter Les urgences à grande échelle à l’étranger pour plus d’information.

Date de modification :