Émirats arabes unis

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L’onglet Lois et coutumes a été mis à jour - retrait des renseignements au sujet du ramadan.
Avertissements

Avertissements

Émirats arabes unis - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble des Émirats arabes unis. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison du risque de terrorisme dans la région.



Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées.

Terrorisme

La menace terroriste est beaucoup plus faible dans les Émirats arabes unis que dans le reste de la péninsule arabique. Des mesures de sécurité accrues sont en place dans les pays de la péninsule et peuvent, de temps à autre, être renforcées à court préavis lorsque l’on signale que des terroristes planifient une attaque. Faites preuve d’une grande vigilance et soyez sur vos gardes en tout temps. Soyez particulièrement prudent dans les endroits fréquentés par des étrangers (quartiers commerçants et touristiques), et suivez l’évolution de la situation et les conseils des autorités locales.

Manifestations

Les manifestations doivent être autorisées par le gouvernement . Elles sont rares et concernent surtout la situation politique régionale. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, suivez les conseils des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Criminalité

Le taux de criminalité est faible, et les actes de violence sont rares. On signale des crimes mineurs, comme des vols de sac à l’arraché et des vols à la tire. Verrouillez les portières de voiture en tout temps. Assurez-vous de toujours garder en lieu sûr vos effets personnels, vos passeports et vos autres documents de voyage. N’acceptez pas de transporter un colis pour quelqu’un d’autre, surtout pour traverser la frontière.

Sécurité des femmes

Bien que cela se produise rarement, il arrive que des femmes soient victimes de harcèlement verbal et d’agression. Les femmes devraient se déplacer en groupe et éviter de circuler seules la nuit. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Transport routier

Les accidents sont chose courante. Les habitudes de conduite sont très différentes de celles des Canadiens. Les rafales de sable et les animaux errants constituent des dangers.

Ne conduisez pas hors route sauf dans un convoi de véhicules à quatre roues motrices accompagné d’un guide expérimenté. Laissez une copie de votre itinéraire à un tiers. Soyez bien préparé et munissez-vous d’essence, d’eau et de nourriture en quantité suffisante ainsi que d’un téléphone cellulaire.

N’utilisez que les taxis portant un logo officiel et dotés d’un compteur. Évitez les taxis collectifs et les taxis de service.

Transport maritime

On signale des attaques perpétrées par des pirates dans les eaux côtières et parfois plus loin au large. Les navigateurs devraient prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web Live Piracy Report (en anglais) de l’International Chamber of Commerce.

Soyez prudent lorsque vous naviguez dans le golfe Persique, y compris à des fins de loisir, particulièrement à proximité des îles Tomb et Abou Moussa. La souveraineté sur ces territoires est revendiquée à la fois par l’Iran et les Émirats arabes unis.

Transport aérien

Consulter Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Composez le 999 pour joindre la police ou les pompiers, ainsi qu’en cas d’urgence médicale.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités des Émirats arabes unis. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès de l'ambassade des Émirats arabes unis.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent aux Émirats arabes unis doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ de ce pays.

Visas

Visa de touriste : non exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Les détenteurs d’un passeport canadien doivent obtenir un timbre d’entrée (gratuit) valide pour un séjour de 30 jours, quel que soit le port d’entrée.

Exigences d’entrée en matière de santé

Si vous avez l’intention de travailler ou de résider aux Émirats arabes unis, vous devrez vous soumettre à des tests médicaux, dont le test de dépistage du virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Les personnes séropositives sont immédiatement expulsées. Les certificats de dépistage du VIH délivrés par des autorités médicales étrangères ne sont pas acceptés.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais) pour connaître les exigences de ce pays.

Médicaments d’ordonnance

Certains médicaments délivrés sur ordonnance ou en vente libre au Canada (p. ex. la codéine) sont considérés comme des substances contrôlées et ne peuvent entrer dans le pays sans l’autorisation préalable du ministère de la Santé des Émirats arabes unis (site en anglais). À défaut de vous munir des autorisations et de la documentation nécessaires, vous ne pourrez pas entrer dans le pays avec vos médicaments et vous vous exposerez à des poursuites en justice et à une peine d’emprisonnement. Ces lois s’appliquent non seulement pendant la prise des médicaments, mais tant et aussi longtemps qu’on peut en déceler des traces dans l’organisme.

Communiquez avec le centre de service à la clientèle du Département de contrôle des médicaments du ministère de la Santé (courriel : drugcl.csc@moh.gov.ae; tél. : (00) 971 2 611 7240; téléc. : (00) 971 2 632 7644) pour vérifier si vos médicaments figurent sur la liste des médicaments interdits et contrôlés et si vous devez demander une autorisation préalable.

Voyages régionaux

Lorsque vous tentez d’entrer dans le pays ou d’y passer en transit, vous pourriez faire face à de longs délais si votre passeport indique un voyage en Israël dont fait foi la présence d’un tampon ou d’un visa valide ou expiré. Si vous avez la double citoyenneté canadienne et israélienne ou que l’on vous soupçonne d’avoir la citoyenneté israélienne, les autorités des Émirats arabes unis pourraient vous refuser l’entrée.

Quand vous voyagez au Moyen-Orient, votre passeport peut faire l’objet d’un examen minutieux de la part des agents d’immigration, et il se peut que ceux-ci mettent en doute son authenticité. Pour obtenir de l’aide et des conseils, communiquez avec le bureau du gouvernement du Canada le plus proche ou avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Ouest. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la leishmaniose, le paludisme et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Fièvre hémorragique de Crimée-Congo

La fièvre hémorragique de Crimée-Congo est une maladie virale qui provoque habituellement de la fièvre, des hémorragies sous la peau et des douleurs. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. La maladie se transmet aux humains par le contact avec le sang ou les liquides corporels d'un animal infecté ou par la piqûre (morsure) d'une tique. Protégez-vous contre les piqûres (morsures) de tiques et évitez tout contact avec les animaux. Il n'existe aucun vaccin contre la fièvre hémorragique de Crimée-Congo.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services médicaux et installations médicales

Services médicaux et installations médicales

On trouve des services médicaux adéquats dans les grandes villes, y compris des cliniques privées. Il faut payer sur-le-champ.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Vous devez être muni d’un permis de conduire international.

Lois

Le prosélytisme religieux est interdit.

La loi interdit les unions de fait, les relations homosexuelles, l’adultère et la prostitution, lesquels sont passibles de sanctions sévères, dont la peine de mort.

Évitez les contacts physiques (par exemple, se tenir la main) en public.

Le porc est illégal dans l’émirat de Chardja.

La possession de matériel pornographique est illégale dans tous les émirats.

Il est interdit de photographier certains immeubles gouvernementaux et installations militaires. Ne photographiez pas non plus les gens sans leur permission.

La conduite à suivre en cas d’accident de la route varie selon l’émirat où vous vous trouvez. Tous les accidents doivent être signalés à la police. Familiarisez-vous avec les règles des différents émirats pour savoir si vous pouvez ou non déplacer votre véhicule sur l’accotement en attendant l’arrivée de la police. Il est possible que les conducteurs impliqués dans un accident ayant fait des blessés soient emprisonnés jusqu’à ce que les victimes quittent l’hôpital. En cas d’accident mortel, une indemnité est habituellement versée à la famille de la personne décédée. Même les accidents relativement mineurs peuvent entraîner de longues procédures judiciaires.

Consommation de médicaments d’ordonnance ou de drogues illicites

Les sanctions pénales pour la possession, l’usage et le trafic de stupéfiants ou de graines de pavot sont sévères et incluent la peine de mort. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de longues peines d’emprisonnement et de lourdes amendes. La possession de stupéfiants, même en très petite quantité, peut entraîner l’arrestation et, en cas de verdict de culpabilité, une peine minimale de quatre ans de prison. Le fait d’avoir consommé une drogue considérée comme illicite par les autorités constitue une infraction, même si la consommation a eu lieu à l’extérieur des Émirats arabes unis. S’il subsiste des traces d’une drogue illicite dans son sang ou son urine, tout contrevenant s’expose à des poursuites et à une peine minimale de quatre ans d’emprisonnement.

Il est arrivé que des Canadiens soient emprisonnés aux Émirats arabes unis pour possession, usage ou trafic de drogues illicites parce qu’on a détecté dans leur sang ou leur urine des drogues qu’ils avaient consommées avant leur arrivée dans ce pays. Des médicaments d’ordonnance ou en vente libre qui sont légaux au Canada (p. ex. la codéine) peuvent faire l’objet de restrictions aux Émirats arabes unis. Pour plus de détails, consultez l’onglet Exigences d’entrée et de sortie.

Consommation d’alcool

Respectez les restrictions concernant la consommation d’alcool. Il est interdit à tout musulman de posséder ou de consommer de l’alcool. La consommation d’alcool ailleurs que dans les endroits approuvés par les autorités est illégale et peut mener à une arrestation, à une amende et à une peine d’emprisonnement. L’état d’ébriété en public est une infraction criminelle, peu importe où l’alcool a été consommé. Toute présence d’alcool dans le sang est un délit. Vous pourriez devoir subir des analyses de sang et d’urine si l’on vous soupçonne d’être sous l’effet de l’alcool ou d’une drogue. Si les résultats d’analyse sont positifs, vous pourriez faire l’objet d’une poursuite. Dans l’émirat de Chardja, toute possession ou consommation d’alcool est considérée comme illégale et peut donner lieu à des poursuites criminelles. Une politique de tolérance zéro s’applique à la conduite en état d’ébriété.

Habillement et comportement

Les coutumes, les lois et les règlements du pays sont rigoureusement conformes aux pratiques et croyances de l’islam. Habillez-vous et comportez-vous sobrement, et respectez les traditions sociales et religieuses pour éviter de froisser les habitants.

Les femmes ne doivent pas porter de vêtements moulants ou qui laissent voir certaines parties du corps ni de jupes courtes. Les hommes aussi bien que les femmes doivent s’abstenir de porter des shorts. Les contrevenants s’exposent à une peine de prison ou à d’autres sanctions.

Faites très attention à votre comportement lorsque vous êtes en contact avec des habitants du pays, surtout des représentants officiels, pour éviter de les froisser. Les insultes verbales et les gestes obscènes peuvent être considérés comme des actes criminels, et l’accusé qui est reconnu coupable s’expose à l’expulsion, à une amende et à une peine de prison. Des Canadiens ont été détenus sur la foi d’allégations selon lesquelles ils auraient manqué de respect à d’autres personnes en les insultant verbalement ou en faisant des gestes obscènes.

Double citoyenneté

Les Émirats arabes unis ne reconnaissent pas la double citoyenneté, ce qui pourrait limiter la marge de manœuvre des représentants du Canada au moment de fournir des services consulaires. Servez-vous de votre passeport canadien pendant le voyage et présentez-vous toujours aux autorités locales en tant que citoyen canadien. Pour plus de détails, veuillez consulter notre publication intitulée La double citoyenneté : ce que vous devez savoir.

Garde des enfants

Les décisions relatives à la garde des enfants reposent sur la loi islamique (la sharia). Il est extrêmement difficile pour une femme canadienne, même si elle est musulmane, de se voir accorder la garde de ses enfants par une décision des tribunaux. Quel que soit l’état matrimonial des parents, les enfants nés de père émirien acquièrent automatiquement la citoyenneté émirienne à la naissance et doivent être munis d’un passeport délivré par les Émirats arabes unis pour entrer dans le pays et en sortir. Ces enfants ne peuvent quitter le pays sans la permission du père.

Procédures judiciaires

Les témoins d’incidents, de même que les suspects, peuvent être détenus pendant de longues périodes sans pouvoir communiquer avec un avocat ou un agent consulaire. Si des procédures judiciaires sont en cours, les autorités peuvent retenir le passeport de la personne concernée jusqu’à la fin des procédures, ce qui pourrait retarder son départ.

Familiarisez-vous avec les règles et les lois de chaque émirat où vous comptez vous rendre.

La cour pourra imposer un châtiment corporel à un musulman reconnu coupable de certains crimes, qu’il soit ou non de citoyenneté émirienne. Bien que le châtiment soit souvent converti en peine de prison, ne vous fiez pas à cette tendance, puisque la sharia permet encore l’imposition de châtiments corporels.

Fraudes

Les pratiques frauduleuses (p. ex., chèques sans provision), et  sont considérées comme des infractions extrêmement graves, punissables d’emprisonnement et d’amendes. En général, les sanctions pénales sont déterminées en fonction de la sharia. Les non-résidents ne sont pas admissibles à la libération sous caution. Toutefois, dans certains cas mineurs, ils peuvent se voir accorder une mise en liberté provisoire, moyennant la remise du passeport de l’accusé et de celui d’une autre personne qui s’en porte garante.

Emploi

Établissez vos conditions d’emploi clairement et par écrit avant d’arriver aux Émirats arabes unis. Les répondants locaux ont l’habitude de retenir le passeport de l’employé, bien que la loi ne les y oblige pas. Le ministère du Travail des Émirats arabes unis a créé une division spéciale chargée d’examiner et d’arbitrer les revendications en cas de conflit de travail. On peut obtenir une liste d’avocats locaux auprès de l’ambassade du Canada à Abou Dhabi ou du consulat du Canada à Dubaï.

Monnaie

La devise est le dirham des Émirats arabes unis (AED). Les principales cartes de crédit et les chèques de voyage sont acceptés dans les grands hôtels et restaurants. Toutefois, les prix sont parfois plus bas si vous payez comptant. Les guichets automatiques bancaires sont très répandus.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Il arrive que des crues soudaines se produisent dans les canyons asséchés, surtout pendant l’hiver.

C’est durant la saison chaude, qui s’étend de juin à septembre, que le temps est le plus humide et le plus chaud.

Assistance à l'étranger

Assistance à l'étranger

Abou Dhabi - Ambassade du Canada
Adresse Abu Dhabi Trade Towers (Abu Dhabi Mall), Tour Ouest, 9e étage, Émirats arabes unis Adresse postale C.P. 6970, Abou Dhabi, Émirats arabes unis, Émirats arabes unis Téléphone 971 (2) 694-0300 Télécopieur 971 (2) 694-0399 Courrielabdbi@international.gc.caInternetcanadainternational.gc.ca/uae-eau/ServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada aux Émirats arabes unisTwitter@CanadaauxEAU
Doubaï - Consulat général du Canada
Adresse 19e étage, Tour Jumeriah Emirates, rue Sheikh Zayed, Doubaï, Émirats arabes unis Adresse postale C.P. 52472, Doubaï, Émirats arabes unis, Émirats arabes unis Téléphone 971 (4) 404-8444 Télécopieur 971 (4) 314-5556/5557 Courrieldubai@international.gc.caInternetcanadainternational.gc.ca/uae-eau/ServicesDes services de passeport sont offerts

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez à l'ambassade du Canada à Abou Dhabi ou au consulat du Canada à Doubaï et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d'intervention d'urgence à Ottawa en composant sans frais le 800-014-0145.

Date de modification :