Égypte

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L'onglet Santé a été mis à jour - conseils de santé aux voyageurs de l'ASPC.
Avertissements

Avertissements

 

ÉGYPTE - ÉVITEZ TOUT VOYAGE NON ESSENTIEL

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel en Égypte (à l’exception des stations balnéaires de la mer Rouge de Charm el-Cheikh et Hurghada, ainsi que des rives du Haut-Nil, de Louxor à Assouan, où on vous recommande de faire preuve d’une grande prudence) en raison du caractère imprévisible des conditions de sécurité et des manifestations qui se poursuivent dans de nombreuses régions du pays. La situation en matière de sécurité est imprévisible et notre capacité à offrir des services consulaires pourrait être amoindrie à court préavis. On recommande aux Canadiens de s’inscrire auprès du service d'Inscription des Canadiens à l'étranger. Vous êtes responsable de votre propre sécurité à l’étranger. Si vous décidez de vous rendre en Égypte, nous vous recommandons fortement de planifier votre voyage à l’aide d’une agence de voyages reconnue. Les agences de voyages en Égypte sont bien au fait de la situation en matière de sécurité et pourront dresser des itinéraires appropriés.

 

Avertissement régional pour la péninsule du Sinaï (à l’exception de Charm el-Cheikh)

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage sur la péninsule du Sinaï, à l’exception de la station balnéaires de Charm el-Cheikh, où on vous recommande de faire preuve d’une grande prudence.

Voir Sécurité pour plus de détails.

 

Avertissement régional pour Port Saïd, Suez et Ismaïlia

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage à Port Saïd, Suez et Ismaïlia à cause des manifestations violentes et des troubles civils qui ont fait des morts et des blessés.

 

Stations balnéaires

Faites preuve d’une grande prudence si vous vous rendez à Charm el-Cheikh et Hurghada ainsi qu’aux rives du Haut-Nil, de Louxor à Assouan. On vous recommande fortement de prendre des vols directs pour vous rendre et pour quitter ces régions.

Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Dans l’éventualité où une situation de crise nécessiterait une évacuation, la politique du gouvernement du Canada consiste à assurer le transport sécuritaire des ressortissants canadiens jusqu’au lieu sûr le plus proche. Le gouvernement du Canada ne vous aidera à quitter un pays ou une région qu’en dernier recours, lorsque tous les moyens de transport commerciaux et personnels auront été épuisés. Ce service est offert contre recouvrement des coûts, et vous devrez assumer les frais associés à la poursuite de votre voyage. Les situations varient d’un pays à l’autre et les ressources du gouvernement pourraient, dans certains cas, être soumises à des contraintes susceptibles de limiter son aptitude à offrir de l’aide, notamment dans un pays ou une région où le risque de conflit violent ou d’instabilité politique est élevé.

Péninsule du Sinaï (à l’exception des stations balnéaires, tel que Charm el-Cheikh) (voir l'avertissement)

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage sur la péninsule du Sinaï, à l’exception de stations balnéaires, tel que Charm el-Cheikh, où on vous recommande de faire preuve d’une grande prudence.

La situation sécuritaire dans le Sinaï dans les régions longeant la frontière avec Israël et la bande de Gaza reste extrêmement précaire car l’armée égyptienne a entamé des opérations de recherche d’insurgés dans cette région. La présence de barrages routiers mis en place par des groupes non autorisés ainsi que des enlèvements, des vols et des détournements de voiture par des groupes armés ont été signalés dans plusieurs régions du Sinaï. Il est déconseillé de visiter le monastère Sainte-Catherine ou de faire d’autres excursions à l’intérieur de Charm el-Cheikh, car des attaques et des barrages routiers y ont été signalés.

Stations balnéaires de la péninsule du Sinaï, y compris Charm el-Cheikh

Deux bombes ont explosé à El Tor (At Tur) le 2 mai 2014, faisant quelques morts et blessés. Le 16 février 2014, une bombe a explosé dans un autobus de touristes dans le village de Taba, situé à environ trois heures de route de Charm el-Cheikh, faisant quatre morts et plusieurs blessés. Des groupes terroristes peuvent cibler d’autres régions du sud du Sinaï, y compris des stations balnéaires telles que Charm el-Cheikh. Bien que les mesures de sécurité en place aient été renforcées afin de protéger les infrastructures touristiques à Charm el-Cheikh, la région peut être considérée comme une cible de choix pour les terroristes. Demeurez attentif à ce qui se passe autour de vous en tout temps et suivez les conseils des autorités locales.

Plusieurs vols ont déjà été commis dans des stations balnéaires du Sinaï, dont Charm el-Cheikh, Dahab et Nuweiba. Les tensions entre les responsables de la sécurité et les tribus bédouines locales pourraient augmenter de façon inattendue, ce qui aurait une incidence sur le tourisme.

N’utilisez que des vols directs pour visiter et quitter Charm el-Cheikh.

Stations balnéaires de la mer Rouge et de la Haute-Égypte

Faites preuve d’une grande prudence si vous vous rendez des stations balnéaires de la mer Rouge, tels que Hurghada, et les villes de Luxor et d’Aswan, dans la Haute-Égypte.

Portez une attention particulière aux conditions locales si vous visitez les régions de la Haute-Égypte et les sites historiques de la vallée du Nil. Bien que les sites touristiques soient toujours ouverts, on a signalé un plus grand nombre de grèves, de barrages routiers et de troubles civils dans la vallée du Haut-Nil entre Beni-Souef et Assouan que dans les environs des stations balnéaires. Les querelles entre clans, qui comportent parfois un aspect religieux, deviennent de plus en plus courantes et peuvent devenir violentes soudainement. Vous pouvez vous trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Voyager en grands groupes, utilisez un transport organisé et suivez les conseils des autorités locales, des responsables des hôtels et des guides touristiques si vous vous rendez dans les régions rurales.

Agitation civile

Plusieurs régions de l’Égypte sont secouées par des épisodes d’agitation civile et des manifestations. Bien que les manifestations aient surtout lieu les vendredis après la prière du midi, elles peuvent se produire à tout moment sans préavis. La situation en matière de sécurité demeure imprévisible et le rassemblement de grands groupes de personnes peut entraîner très rapidement des actes de violence. Des couvre-feux locaux peuvent être imposés soudainement.

L’état d’urgence et le couvre-feu général qui sont entrés en vigueur en août 2013 ont été levés le 12 novembre 2013. Toutefois, des forces de sécurité armées sont toujours bien présentes dans de nombreux gouvernorats.

Bien qu’il y ait une importante présence des services de sécurité dans la plupart des régions du pays, particulièrement dans les centres de villégiature, la menace d’attentats terroristes pouvant cibler des étrangers est encore élevée.

Soyez extrêmement prudents, évitez les manifestations et les grands rassemblements ainsi que les endroits où ils peuvent avoir lieu. Tenez-vous loin des bureaux et des installations militaires. Inscrivez-vous auprès du service d'Inscription des Canadiens à l'étranger, surveillez les médias locaux pour vous tenir au courant de l’évolution de la situation et suivez les conseils des autorités locales. Les femmes devraient particulièrement éviter les manifestations et les grands rassemblements car on signale un grand nombre d’agressions sexuelles. Une fois entourées d’un groupe de personnes, il peut être difficile de s’échapper.

Terrorisme

Les forces de sécurité égyptiennes dans la péninsule du Sinaï ont accru le niveau d’alerte en raison d’attentats terroristes.

Le 30 juin 2014, trois bombes ont explosé à proximité du palais présidentiel au Caire, tuant deux policier et blessant dix personnes. Le 25 juin 2014, quatre bombes ont explosé dans des stations de métro au Caire, faisant au moins 5 blessés. Le même jour, une bombe a explosé à proximité d’une cour au Caire, blaissant une personne. Deux bombes ont explosé à proximité d’un poste de contrôle de la police au Caire le 2 mai 2014. Un policier a été tué et trois autres blessés. Le 2 avril 2014, des explosions près de l’université du Caire ont fait un mort et des blésées. Faites preuve d’une grande prudence et surveillez les bulletins de nouvelles locaux. Évitez surtout les stations de police, les installations de sécurité et les édifices gouvernementaux, ainsi que les foules et les manifestations.

Par le passé, des attentats terroristes ont eu lieu dans des endroits fréquentés par les touristes et ailleurs dans le pays. La menace de nouveaux attentats existe et on ne peut pas écarter le risque de se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment. Suivez la situation locale et soyez prudents, surtout dans les établissements commerciaux, les édifices gouvernementaux, les endroits publics, les sites touristiques, les environs des mosquées et des églises à l’heure des services religieux et les autres endroits fréquentés par les étrangers.

Enlèvements

Les enlèvements ont connu une hausse en Égypte depuis le début de 2012. Dans la région du Grand Caire et du delta du Nil, on a signalé plusieurs enlèvements et/ou cas de piraterie routière mettant en jeu des personnes aisées ou leurs enfants. Dans ces régions, les personnes ciblées sont habituellement des habitants locaux. On n'a signalé aucune victime étrangère. Faites preuve d'une grande vigilance en tout temps.

Criminalité

Les crimes graves connaissent une hausse en Égypte à la suite des troubles de janvier 2011. Outre le risque accru d’enlèvements (voir ci-dessus), la piraterie routière est devenue beaucoup plus courante. Les bandits ciblent généralement les véhicules utilitaires sport. Bien que les secteurs isolés et la conduite de nuit présentent le plus de risques, on a signalé des incidents survenus en plein jour et dans des secteurs très fréquentés du Caire. Les pirates sont généralement armés et peuvent recourir à diverses tactiques pour amener les conducteurs à immobiliser leur véhicule, y compris lancer des objets sur le pare-brise, simuler un accident de la route ou une collision mineure avec le véhicule ciblé ou le prendre en sandwich et le forcer à quitter la route. Si vous vous trouvez dans une telle situation, on vous recommande de ne pas offrir de résistance, car les pirates de la route s’intéressent généralement au véhicule et ne feront aucun mal au conducteur s’ils obtiennent le véhicule. 

Les crimes mineurs tels que le vol de sac à l’arraché et le vol à la tire sont fréquents, particulièrement dans les endroits fréquentés par les touristes et dans le métro. Certains indices incitent à croire que la criminalité est en hausse, surtout en ce qui concerne les crimes contre les biens, comme le vol et le vol qualifié. Veillez à ce que vos effets personnels soient en lieu sûr et suivez les conseils et les directives des autorités de sécurité locales. 

Si vous êtes victimes d’un crime en Égypte, vous devez le signaler dès que possible à la police touristique ou au commissariat de police le plus proche. Demandez une copie du constat de police au moment de sa rédaction. Il pourrait être extrêmement difficile d’intenter une poursuite après votre départ du pays. 

Sécurité des femmes

Les femmes, en particulier les femmes d’origine étrangère, sont souvent victimes de harcèlement sexuel et de violence verbale de la part des hommes. Ces incidents prennent souvent la forme de regards insistants, de remarques inappropriées, de sifflements et d’attouchements. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Mines terrestres

Les mines terrestres non explosées constituent toujours un danger dans certaines régions désertiques et côtières, notamment sur la côte méditerranéenne, dans le désert occidental, sur la péninsule du Sinaï et sur la rive occidentale du golfe de Suez. Aucun panneau de signalisation n'indique l'emplacement des champs de mines, mais il peut arriver que ceux-ci soient encerclés de barbelés. Demandez conseil aux autorités locales, surtout si vous envisagez de quitter la route.

Transports

Les routes sont souvent en mauvais état et le taux d'accidents de la route en Égypte est l'un des plus élevés au monde. De manière générale, les Égyptiens ne respectent pas le code de la route et conduisent de façon dangereuse. Soyez prudents au moment de traverser la rue, car les conducteurs ne concèdent pas le droit de passage aux piétons. En cas d’accident, ne déplacez pas votre véhicule avant l’arrivée de la police.

Adressez-vous à une agence de voyages reconnue pour obtenir un véhicule ou retenir les services d'un chauffeur.

En raison des habitudes de conduite dangereuses, les microbus sont à éviter.

Les taxis et le métro sont les moyens de transport les plus sûrs. Dans la plupart des taxis, les compteurs ne marchent pas et les sièges arrière sont rarement équipés de ceintures de sécurité. On recommande aux femmes de ne pas s'asseoir à l'avant dans un taxi, car cela pourrait être mal interprété par le chauffeur.

Entre Alexandrie et le Caire, les trains sont généralement un moyen de transport sûr. Toutefois, les normes de sécurité peuvent varier dans le reste du pays. Il est arrivé que des manifestants bloquent la voie ferrée causant des accidents parfois mortels. Faites preuve d’une grande prudence.

Des incidents impliquant des traversiers se sont produits parce que les navires étaient surchargés et ne répondaient pas aux normes de sécurité. Ne faites appel qu’à des services de traversiers de bonne réputation.

Consulter Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Plongée sous-marine et activités nautiques

On signale la présence de requins dans les eaux au large de la côte égyptienne. Certaines plages et certains sites de plongée pourraient être fermés de façon temporaire. La Chamber of Diving and Watersports égyptienne (disponible en anglais) offre des mises à jour sur les fermetures et les conditions de plongée en Égypte. Soyez prudents et obtenez les conseils des autorités locales.

Frontières

Il est fortement déconseillé de franchir la frontière entre l’Égypte et Israël en ce temps  Vous pouvez vérifier le statut de tous les points de passage auprès de l'ambassade d'Égypte en Israël ou de l'ambassade d'Israël en Égypte. Les règlements et les restrictions relatifs aux mouvements transfrontaliers relèvent des autorités compétentes et peuvent changer à tout moment. 

Le poste frontalier de Rafah, qui permet de se rendre à Gaza et qui était fermé depuis juin 2007, a été rouvert en mai 2011. Cependant, il a été fermé de façon sporadique depuis. Les autorités frontalières, aussi bien en Égypte qu’à Gaza, contrôlent l'entrée et la sortie des voyageurs. Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage dans cette région en raison des opérations militaires continues contre des terroristes. Consultez les autorités locales ainsi que les Conseils aux voyageurs pour Israël, la Cisjordanie et la bande de Gaza pour obtenir de plus amples renseignements.

À l'exception de la délivrance d'un document de voyage (le passeport), le gouvernement canadien ne facilite pas le passage à la frontière des simples citoyens. Il appartient à ces derniers de satisfaire aux exigences d'entrée du pays où ils comptent se rendre, le plus souvent en présentant une demande de visa ou en se présentant tout simplement à un point d'entrée. Au poste de Rafah, les autorités exigent parfois une lettre ou une déclaration devant témoin, délivrée par l’ambassade canadienne, avant de les laisser entrer à Gaza. L'ambassade n'est pas en mesure de fournir de telles lettres, compte tenu de ce qui a été dit plus tôt, et vous devriez éviter tout voyage à Gaza. L’aptitude du gouvernement du Canada à fournir des services consulaires aux Canadiens dans la bande de Gaza est très limitée. De plus, une fois à Gaza, il peut être difficile d'en repartir.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Bien que la plupart des sites touristiques soient ouverts, la situation dans l’ensemble de l’Égypte reste imprévisible et est moins sûre qu’elle ne l’était avant les événements de janvier 2011. Le rassemblement de grands groupes de personnes peut entraîner très rapidement des actes de violence.

Un service de police touristique a été créé en Égypte. On peut reconnaître les agents à leur brassard portant la désignation « Tourist and Antiquities Police » et on peut les trouver dans les hôtels et dans les sites touristiques.

Ayez des pièces d’identité adéquates avec vous en tout temps. Conservez une photocopie de votre passeport au cas où il serait perdu ou confisqué.

Services d’urgence

Composez le 122 pour joindre la police.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités égyptiennes. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès de l’ambassade de la République arabe d'Égypte ou de l’un de ses consulats.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils sont assujettis à des exigences d`entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Égypte doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ de l’Égypte.

Visas

Les Canadiens doivent être munis d’un visa pour entrer en Égypte.

Visa de touriste : exigé
Visa d'affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Vous pouvez vous procurer un visa de touriste à l’aéroport à votre arrivée. Toutefois, vous devriez l’obtenir auprès d’une ambassade ou d’un consulat de l’Égypte avant d’arriver au pays afin d’éviter le risque de vous voir refuser l'entrée ou de subir de longs retards. Tout autre visa doit être obtenu auprès d’une ambassade ou d’un consulat de l’Égypte avant d’arriver au pays.

Si vous envisagez de séjourner en Égypte pendant plus d'un mois et que vous avez obtenu un visa auprès d’une ambassade égyptienne à l’étranger, un visa de 30 jours sera tamponné sur votre passeport à votre arrivée à l'aéroport, quelle que soit la durée du visa déjà reçu. Il vous appartient de renouveler ce visa. On peut prolonger la période de validité du visa en se rendant au bureau de l’immigration dans l’édifice Mogamma, place Tahrir, Le Caire.

Timbres d’entrée et de sortie

Au moment de quitter l’Égypte, vous devez montrer que votre passeport valide contient une preuve d’entrée. Vous ne pourrez obtenir un timbre de sortie sans une preuve d’entrée et vous ne pourrez pas quitter le pays.

Si vous êtes entré en Égypte à l’aide d’un passeport canadien et avez obtenu un nouveau passeport pendant votre séjour, vous devez présenter ce dernier aux autorités de l'immigration à l’édifice Mogamma pour veiller à ce que le timbre d’entrée soit transféré dans votre nouveau passeport. Ces exigences s'appliquent aussi aux nouveau-nés et aux citoyens possédant la double nationalité.

Si un enfant naît en Égypte d'un parent canadien, il faudra, avant qu’il puisse quitter le pays, qu’un timbre de confirmation soit appliqué sur son passeport canadien afin de prouver qu’il est bien né en Égypte. Comme le passeport de l'enfant ne renfermera aucun timbre d'entrée, le timbre de confirmation doit être obtenu au bureau de l’immigration dans l’édifice Mogamma en présentant le certificat de naissance et le passeport canadien de l’enfant. Les parents doivent communiquer le plus tôt possible avec l'ambassade du Canada pour présenter une demande de citoyenneté et une demande de passeport pour leur enfant de manière à ne pas retarder davantage le processus, lequel peut être très long.

Déplacements régionaux

Si vous envisagez de voyager dans d’autres pays arabes à partir de l'Égypte, sachez que des Canadiens s’y sont vu refuser l'entrée parce que leur passeport renfermait soit un visa israélien, un timbre d'entrée en Israël ou un timbre d'entrée en Égypte ou en Jordanie apposé à la frontière israélienne (indiquant ainsi que le voyageur était entré dans l'un de ces pays en provenance d'Israël).

Si vous voyagez au Moyen-Orient, votre passeport pourrait faire l’objet d’un examen minutieux par les agents d'immigration. Ceux-ci pourraient mettre en doute son authenticité en raison des cas d'utilisation frauduleuse qui ont été signalés. Communiquez avec le bureau du gouvernement du Canada le plus proche ou avec Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada à Ottawa pour obtenir de l'aide et des conseils.

Les personnes qui ne respectent pas les exigences d’entrée et de sortie sont passibles de peines sévères.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Exigences d’entrée en matière de santé

Tous les étrangers qui envisagent d’étudier, de travailler ou de suivre une formation pendant plus d'un mois en Égypte doivent subir un test de dépistage du virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Les agents d'immigration égyptiens dans l’édifice Mogamma vous fourniront de plus amples renseignements sur ce test au moment de votre demande de séjour.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais) pour connaître les exigences de ce pays.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme la fiè;vre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique du Nord. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiè;ne sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Schistosomiase

La schistosomiase peut se transmettre aux humains par contact avec de l'eau douce contaminée par les douves (minuscules vers plats). Les oeufs du ver peuvent provoquer des maladies intestinales comme la diarrhée et des crampes ou des problè;mes urinaires. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Évitez de nager dans les eaux douces (lacs, riviè;res, étangs). Il n'existe aucun vaccin contre la schistosomiase.

Typhoïde

La fiè;vre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un systè;me immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fiè;vre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiè;ne sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fiè;vre hémorragique de Crimée-Congo, la fiè;vre de la vallée du Rift, la leishmaniose, le paludisme, et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fiè;vre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque restreint de paludisme dans ce pays.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits dont toutes les ouvertures sont pourvues de moustiquaires ou dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également envisager de dormir sous une moustiquaire traitée par un insecticide ou de porter des vêtements de voyage imprégnés d'insecticide.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique du Nord, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays. La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants, y compris les endroits faisant l'abattage de volailles. Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux. Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.


Personne à personne
Services médicaux et installations médicales

Services médicaux et installations médicales

Les établissements médicaux ne répondent pas aux normes en vigueur au Canada.

Renseignements généraux en matière de santé

La pollution de l’air peut poser des problèmes pour la santé.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois 

L’état d’urgence (Loi d’urgence), en vigueur depuis 1981, a été levé le 31 mai 2012. Bien que cela représente un gain, en ce qui a trait aux libertés civiles, on vous recommande toutefois de faire preuve de retenue et de bon sens. 

Il est interdit d'utiliser de la drogue ou de consommer ouvertement de l'alcool sauf dans les établissements autorisés comme les hôtels et les restaurants. Les contrevenants s’exposent à une peine d’emprisonnement ou à d’autres sanctions. 

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères. Les personnes trouvées coupables de ces délits sont passibles de peines d’emprisonnement et de lourdes amendes. Certains crimes liés aux stupéfiants sont même passibles de la peine de mort.

Il est interdit de photographier les ponts, les canaux (y compris le canal de Suez), les bâtiments et les voitures gouvernementales, policières et des ambassades ainsi que le personnel et les installations militaires. 

Il est conseillé d’être muni d’un permis de conduire international.

Douanes

Des droits d'importation très élevés s’appliquent au matériel électronique de grande valeur, y compris l'équipement vidéo et photographique, les logiciels et le matériel informatique. Pour éviter d'avoir à payer ces droits, il faut que ces équipements servent exclusivement à votre usage personnel et que vous soyez munis d’une liste des articles (avec le modèle et le numéro de série), qui sera présentée à votre arrivée et à votre départ du pays. Il faut avoir les autorisations et les permis appropriés pour importer tout équipement électronique à des fins commerciales. Il est interdit d'exporter sans permis des antiquités ou d’autres objets âgés de plus de 100 ans. Pour plus de détails sur les formalités douanières, communiquez avec l'ambassade de la République arabe d'Égypte à Ottawa. 

Mariages forcés

On a signalé que des citoyennes canadiennes ont été mariées à leur insu ou sans avoir donné leur consentement. Pour plus de détails sur les mariages forcés, consultez notre FAQ Mariage à l’étranger et notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout

Double citoyenneté 

Les citoyens canadiens nés en Égypte, ou nés à l'étranger d'un père égyptien, peuvent être considérés comme étant des citoyens égyptiens. Il est peu probable que les autorités égyptiennes permettent à l'ambassade du Canada d’offrir une assistance consulaire dans de tels cas, et toute aide risque donc d'être extrêmement limitée.

Les hommes possédant la double nationalité canadienne et égyptienne pourraient être assujettis au service militaire s'ils se rendent en Égypte. Pour se faire exempter, ils doivent présenter de nombreux documents, dont un document de libération invoquant leur double nationalité, avant de quitter l'Égypte. La possession de ce document n’entraîne pas forcément l’exemption, et le processus d'obtention du document peut être long et risque de retarder la date du départ. Le gouvernement du Canada n’a aucune compétence pour intervenir en cette matière : au bout du compte, c’est en effet au gouvernement égyptien que revient la décision concernant le service militaire des Égyptiens. Communiquez avec l'ambassade d’Égypte ou avec un consulat égyptien au Canada avant de vous rendre dans ce pays.

Veuillez consulter notre publication intitulée La double citoyenneté : Ce que vous devez savoir pour plus de détails.

Culture

La semaine de travail s’étend du dimanche au jeudi.

Les manifestations d'affection en public sont mal vues dans la culture égyptienne. L'homosexualité affichée est considérée comme un affront aux bonnes mœurs, et certains Égyptiens ont été emprisonnés pour cette raison.

Les coutumes, les lois et les règlements du pays sont rigoureusement conformes aux pratiques et croyances de l’islam. Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion : il est préférable pour les femmes de porter des robes mi-longues (au genou) ou longues et des vêtements à manches longues, tandis que les hommes ne devraient pas porter de shorts ailleurs que dans les endroits touristiques. Respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. Cette année, le ramadan doit commencer le 28 juin 2014 ou près de cette date.

Monnaie

La devise est la livre égyptienne (EGP).

Le montant maximum avec lequel on peut traverser la frontière de l’Égypte est de 5 000 EGP.  

Il est facile d’échanger les chèques de voyage et les devises étrangères dans les hôtels et les banques. Il est préférable d'avoir des dollars américains, surtout dans les sites touristiques. Pratique désormais courante, certains agents de voyages et voyagistes demandent à être payés uniquement en dollars américains (en espèces).

Les principales cartes de crédit sont acceptées dans des grands magasins et pour des achats importants, mais plusieurs marchands n’acceptent que des espèces ou imposent des frais pour les paiements par carte de crédit. Il est possible que certains établissements (banques, hôtels, magasins, agences de voyage) refusent la carte MasterCard, dont le nom est associé à la faillite de la Bank of Credit and Commerce International. On peut cependant obtenir des avances de fonds avec la carte MasterCard à la Bank of America, située sur la rue Qasr al-Aini, près de la place Tahrir, Le Caire.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

L'Égypte, et surtout Le Caire, sont situés dans une zone d’activité sismique. Le pays connaît aussi des tempêtes de sable et de poussière.

Assistance à l'étranger

Assistance à l'étranger

L’ambassade du Canada au Caire peut fermer sporadiquement et à court préavis, en raison de préoccupations en matière de sécurité. Il se peut donc que la capacité des représentants du Canada à fournir des services consulaires soit limitée.

Le Caire - Ambassade du Canada
Adresse 26 rue Kamel El Shenawy, Garden City, Le Caire, Égypte Adresse postale C.P. 1667, Le Caire, Égypte, Téléphone 20 (2) 2791-8700 Télécopieur 20 (2) 2791-8860 Courrielcairo-cs@international.gc.caInternetegypte.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en ÉgypteTwitter@AmbCanEgypte

Pour obtenir une aide d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada au Caire. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa à frais virés au 613-996-8885.

Date de modification :