Bangladesh

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L'onglet Lois et coutumes a été mis à jour - restrictions à l'importation et l'exportation de la devise locale.
Avertissements

Avertissements

BANGLADESH - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble du Bangladesh. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison de la situation politique fragile. La situation en matière de sécurité pourrait se détériorer rapidement. Voir Sécurité pour plus de détails.



Avertissement régional pour des monts de Chittagong

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel dans la région des monts de Chittagong en raison des actes de violence et des enlèvements à caractère politique ainsi que des conflits ethniques sporadiques. Voir Sécurité pour plus de détails.

Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Dans l’éventualité où une situation de crise nécessiterait une évacuation, la politique du gouvernement du Canada consiste à assurer le transport sécuritaire des ressortissants canadiens jusqu’au lieu sûr le plus proche. Le gouvernement du Canada ne vous aidera à quitter un pays ou une région qu’en dernier recours, lorsque tous les moyens de transport commerciaux et personnels auront été épuisés. Ce service est offert contre recouvrement des coûts, et vous devrez assumer les frais associés à la poursuite de votre voyage. Les situations varient d’un pays à l’autre et les ressources du gouvernement pourraient, dans certains cas, être soumises à des contraintes susceptibles de limiter son aptitude à offrir de l’aide, notamment dans un pays ou une région où le risque de conflit violent ou d’instabilité politique est élevé.

Faites preuve d’une grande vigilance à l'égard de votre sécurité personnelle en tout temps, en particulier les vendredis après la prière de l'après-midi, ainsi que pendant les journées qui revêtent une grande importance nationale dans le pays, notamment la Journée internationale de la langue maternelle (21 février), la Fête de l'indépendance (26 mars), le jour de l'An bengali (14 avril) et la Fête de la Victoire (16 décembre), ainsi qu’au cours des journées qui les précèdent.

Suivez les conseils des autorités locales, surveillez les médias locaux et évitez les manifestations et les grands rassemblements.

On peut regarder des bulletins d’information en anglais aux heures suivantes :

ATN Bangla – 9 h et 18 h
Bangla Vision – 18 h
BTV – 10 h, 16 h et 22 h

Parmi les sites Web de nouvelles, mentionnons les suivants :

Bdnews24.com
www.thedailystar.net
www.theindependentbd.com

BBC Radio diffuse périodiquement des bulletins de nouvelles en anglais à la fréquence 100,0 sur la bande FM à Dacca.

Manifestations, hartals, blocus et actes de violence à caractère politique

Des manifestations et des hartals (grèves générales obligatoires) se produisent régulièrement et donnent souvent lieu à des actes de violence. De tels événements peuvent survenir à l’échelle locale ou nationale, selon l’enjeu soulevé. Les hartals à l’échelle du pays sont plus susceptibles de se produire avant la tenue des élections générales. Des attaques pourraient alors être perpétrées au moyen d’explosifs. Ces attaques ne visent pas les touristes et les étrangers en particulier, mais le risque de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment est toujours présent.

Les hartals interrompent toute activité économique et perturbent les transports, y compris dans les quartiers des ambassades ou ceux où résident les étrangers. Les voyageurs risquent aussi de se retrouver bloqués à l'aéroport international Hazrat Shah Jalal, sans moyen de transport. Pendant les hartals, il est fortement déconseillé de s'éloigner des quartiers de Gulshan, de Baridhara et de Banani (à Dacca) et de sortir de Dacca en raison de l’incidence élevée de la violence. La route 86 au nord de Gulshan-2 et la route 79 à l’angle de l’avenue Gulshan doivent être évitées pendant les hartals, les manifestations ou les périodes électorales, car il est difficile d’y passer en toute sécurité en raison des importants rassemblements qui sont souvent organisés.

Évitez les manifestations et les grands rassemblements, et demeurez loin des endroits où ils pourraient se produire, tenez-vous bien informé de l’évolution de la situation en surveillant les bulletins de nouvelles locales et suivez les conseils des autorités locales. Soyez conscients que des manifestations et des affrontements violents risquent de se produire soudainement le vendredi à la suite des prières Jumu’ah (après midi).

Évitez de vous déplacer lors d’un blocus, car les moyens de transport routier, ferroviaire et maritime pourraient être attaqués ou bloqués. Assurez-vous de disposer de suffisamment d’eau, de nourriture et de carburant, car des pénuries pourraient se produire.

Depuis janvier 2013, les procès entrepris par le Tribunal pénal international (TPI) chargé de juger les crimes de guerre ont provoqué des manifestations regroupant tant les partisans que les opposants. Des affrontements se sont produits entre les services de police et les groupes qui s’opposent aux procès, et ceux-ci ont fait des morts et des blessés. Des actes de violence ont généralement lieu immédiatement après l’annonce des verdicts du TPI.

De violentes manifestations ont eu lieu avant et durant les élections générales de janvier 2014 et ont entraîné la mort de plusieurs centaines de personnes. Des attaques au moyen d’engins explosifs ont été perpétrées dans des lieux publics bondés, des hôtels, des cinémas, des gares ferroviaires, et lors de rassemblements dans des villes comme Dacca, Sylhet, Khulna et Chittagong. Lors des blocus, les manifestants ont incendié des véhicules, y compris des trains, et endommagé les voies ferrées, ce qui a mené à des déraillements et causé des blessures. De tels actes de violence pourraient se reproduire si la situation en matière de sécurité se détériore, entraînant ainsi de nouvelles perturbations.

Région des monts de Chittagong (voir l’avertissement)

Vous devez vous inscrire auprès du bureau du commissaire divisionnaire à Chittagong avant de vous rendre dans la région des monts de Chittagong. Soyez extrêmement prudent, faites preuve d’une grande vigilance en tout temps, surveillez la situation locale et évitez les rassemblements et les manifestations.

Criminalité

Des crimes violents, comme des vols à main armée et des viols, ont été signalés. Les étrangers ne sont pas particulièrement visés, mais ils ont tout de même été victimes de crimes de situation dans diverses régions, dont Dacca, Chittagong, Sylhet, Feni et Khulna.

Les vols à la tire, les vols de sacs à l’arraché et les vols avec agression sont courants et ont augmenté récemment, surtout dans les secteurs fréquentés par les touristes et les ressortissants étrangers. Les voleurs s’attaquent aux passagers des pousse-pousse, des pousse-pousse motorisés et des taxis, particulièrement à la tombée de la nuit. Des voleurs sont également présents à bord des trains.

Des cas d’enlèvement contre rançon se sont produits, mais ceux-ci concernent rarement les étrangers.

Soyez prudent lorsque vous vous déplacez en dehors des zones urbaines. Ne faites pas étalage de richesse et ne portez pas de bijoux. Assurez-vous que vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage sont en sécurité en tout temps.

Évitez de vous promener seul ou d’utiliser les transports publics après la tombée de la nuit. Les victimes de crimes devraient communiquer avec le haut-commissariat du Canada à Dacca pour obtenir de l’aide avant de porter plainte auprès de la police.

Sécurité des femmes

Les femmes non accompagnées sont plus susceptibles d’être victimes de crimes, notamment de harcèlement physique et verbal. Évitez de voyager seule, y compris à bord des transports publics, surtout pendant la nuit. Ne vous rendez pas seule dans un commissariat de police. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Mariages forcés

Des Canadiennes ont été mariées à leur insu ou sans avoir donné leur consentement. Pour plus de détails, consultez notre page Mariage forcé et notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout.

Fraudes

Des voyageurs ont déclaré avoir été victimes de fraude de la part de responsables de la sécurité dans la section des départs de l’aéroport international Hazrat Shah Jalal de Dhaka. Lors de fouilles manuelles à la porte d'embarquement, des responsables de la sécurité ont demandé à des voyageurs s’ils avaient de l’argent dans leurs poches. Lorsque les voyageurs ont présenté la monnaie locale, on les a informés qu’il était illégal d’exporter des takas bangladais et on leur a demandé de remettre l’argent. Si cela vous arrive, vous devriez refuser d’obtempérer et demander à parler au chef de la sécurité de l’aéroport. Nous vous encourageons également à signaler les incidents de ce genre au haut-commissariat du Canada à Dhaka.

Transports

Les véhicules roulent à gauche. Les routes sont en mauvais état. Les déplacements par la route sont dangereux et à éviter la nuit puisque de nombreux véhicules circulent sans phares ou avec les feux de route allumés. La circulation dans les zones urbaines est extrêmement congestionnée et chaotique. Les accidents de la route constituent une cause fréquente de blessures ou de décès.

Des traversiers et des autobus interurbains circulant sur des routes importantes ont été attaqués par des bandes de voleurs. Faites preuve de prudence lorsque vous utilisez ces moyens de transport. Les accidents de traversier ne sont pas rares au Bangladesh, car certains d'entre eux sont surchargés et mal entretenus. Ne montez pas à bord d’un bateau qui semble surchargé ou ne pas être en état de naviguer.

Le transport ferroviaire est lent, et des déraillements se produisent. Veillez à ce que votre compartiment soit verrouillé lorsque vous voyagez la nuit.

Consulter Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les installations touristiques sont inadéquates.

La semaine de travail s’échelonne du dimanche au jeudi.

Des coupures de courant planifiées appelées « délestage des charges » sont une réalité quotidienne dans la plupart des régions du pays, et peuvent durer de nombreuses heures. L'approvisionnement en eau n'est pas régulier, et plusieurs régions du pays passent plusieurs jours sans eau.

Piraterie

On signale des attaques perpétrées par des pirates dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs devraient prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web Live Piracy Report (en anglais) de l’International Maritime Bureau.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités du Bangladesh. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès du haut-commissariat de la République populaire du Bangladesh ou de l’un de ses consulats.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Bangladesh doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après leur entrée au pays.

Visas

Vous pouvez vous procurer un visa de touriste ou d’affaires pour un seul séjour à votre arrivée à l’aéroport du Bangladesh. Toutefois, il est préférable d’obtenir un visa auprès du haut-commissariat du Bangladesh ou de l’un de ses consulats avant votre départ.

Visa de touriste : non exigé avant le départ (pour des séjours de 30 jours ou moins)
Visa d’affaires : non exigé avant le départ (pour des séjours de 30 jours ou moins)
Visa d’étudiant : exigé

Vous devez avoir en votre possession tous les documents liés à l’objet de votre visite et vous êtes tenu de déclarer les sommes d’argent supérieures à 5 000 $US. Soyez prêt à présenter des preuves de continuation de voyage et que vous disposez de fonds suffisants pour la durée de votre séjour.

Si vous voyagez à des fins d’affaires, vous devez aussi présenter une confirmation de votre réservation d’hôtel ainsi qu’une lettre d’invitation ou une lettre d’offre d’une entreprise locale fournissant des détails sur l’objet et la durée du séjour ainsi qu’une confirmation de l’hébergement.

Les personnes qui possèdent la double citoyenneté peuvent faire apposer un timbre sur leur passeport indiquant qu’elles ne sont pas tenues de se procurer un visa, mais doivent savoir que cette mesure pourrait limiter la capacité des représentants du Canada de leur fournir des services consulaires. Si vous êtes entré au Bangladesh avec un tel timbre, assurez-vous que celui-ci soit transféré dans tout nouveau passeport que vous pourriez obtenir dans ce pays.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais) pour connaître les exigences de ce pays.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Filiarose lymphatique

La filiarose lymphatique, ou éléphantiasis, est provoquée par des filiaires (minuscules vers) qui sont transmis aux humains par la piqûre d'un moustique infecté. La filiarose peut provoquer un éventail d'affections. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe aucun vaccin contre la filiarose lymphatique, mais des médicaments sont disponibles pour la traiter.

Grippe

La grippe saisonniè;re sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphè;re Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphè;re Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est trè;s contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Typhoïde

La fiè;vre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les voyageurs qui se rendent en Asie du Sud devraient envisager de se faire vacciner.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fiè;vre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fiè;vre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fiè;vre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fiè;vre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fiè;vre jaune.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie du Sud, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra, la fiè;vre typhoïde et l'hépatite A. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie du Sud. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Choléra

Le choléra est une maladie bactérienne qui se propage souvent par la consommation d'eau et d'aliments contaminés. Il cause la diarrhée et, dans les cas graves, il peut entraîner la déshydratation, voire la mort.

Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les voyageurs les plus à risque sont ceux qui séjournent, travaillent ou habitent dans des régions où l'accè;s à des aliments salubres et à de l'eau potable est limité et les conditions de salubrité sont déficientes, ou dans des régions où des éclosions surviennent. Les voyageurs les plus à risque, devraient discuter avec un fournisseur de soins de santé des avantages à recevoir un vaccin.

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiè;ne sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fiè;vre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un systè;me immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fiè;vre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiè;ne sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie du Sud, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la fiè;vre hémorragique de Crimée-Congo, la filiarose lymphatique, la leishmaniose et le paludisme.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fiè;vre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fiè;vre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protè;gent contre la dengue.
Leishmaniose viscérale

La leishmaniose viscérale (ou kala­azar) touche principalement la moelle osseuse et les organes internes. La leishmaniose est causée par un parasite transmis par la piqûre d'un phlébotome (moucheron de sable) femelle infecté. Cette forme de la maladie peut également être transmise par une transfusion de sang contaminé ou par le partage de seringues contaminées. En l'absence de traitement, la maladie peut entraîner la mort. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Protégez-vous contre les piqûres de phlébotomes, qui se nourrissent habituellement aprè;s le coucher du soleil dans les régions rurales et boisées ainsi que dans certains centres urbains. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protè;gent contre la leishmaniose.


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particuliè;re de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits dont toutes les ouvertures sont pourvues de moustiquaires ou dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également envisager de dormir sous une moustiquaire traitée par un insecticide ou de porter des vêtements de voyage imprégnés d'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie du Sud, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays. La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants, y compris les endroits faisant l'abattage de volailles. Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux. Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les rè;gles d'hygiè;ne lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et aprè;s leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services médicaux et installations médicales

Services médicaux et installations médicales

Les installations médicales sont généralement inadéquates comparativement aux normes occidentales. Les personnes gravement malades doivent souvent être évacuées vers la Thaïlande ou Singapour. Les médecins et les hôpitaux demandent parfois à être payés immédiatement, et en argent comptant, pour leurs services.

À retenir...

La décision de voyager appartient entiè;rement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

Les sanctions contre la possession, l’usage ou le trafic de stupéfiants sont sévères. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles d’une peine d’emprisonnement à vie ou de la peine capitale.

Il y a des restrictions à l’importation et l’exportation de la devise locale. Il est illégal d’importer plus de 5 000 taka et d’exporter plus de 500 taka.

Des différends relatifs à la propriété, y compris entre les membres d’une même famille, se produisent couramment et peuvent donner lieu à des actes de violence. Communiquez avec un avocat de la région si vous vous trouvez dans une telle situation.

Il est interdit aux musulmans de consommer de l’alcool. Les contrevenants s’exposent à une peine d’emprisonnement ou à d’autres sanctions.

Toute activité homosexuelle est illégale.

Vous devez avoir sur vous une photocopie de votre passeport au cas où les autorités locales désirent vérifier votre identité.

Vous devez être muni d’un permis de conduire international.

Double citoyenneté

Si vos parents sont bangladais, il se peut que les autorités vous considèrent comme citoyen bangladais, peu importe votre lieu de naissance ou si vous détenez une citoyenneté bangladaise. Veuillez consulter notre publication intitulée La double citoyenneté : Ce que vous devez savoir pour plus de détails.

Culture

Le Bangladesh est fier d’être un État laïque dont la population est majoritairement musulmane. Les lois locales reflètent le fait que les normes sociales du Bangladesh sont très conservatrices.

Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion, et respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants. Les étrangers, surtout les femmes, doivent éviter de porter des vêtements sans manches et des pantalons courts.

Les manifestations publiques d’affection ne sont pas socialement acceptables.

Monnaie

La devise est le taka (BDT). Les cartes de crédit sont de plus en plus acceptées, mais assurez-vous de les utiliser avec prudence. Des incidents de fraude par carte de crédit ont été signalés dans les guichets automatiques bancaires et dans les marchés de Dhaka. Il est possible d'échanger des chèques de voyage dans les banques et à l'aéroport de Dacca. Il est conseillé d’être muni de chèques de voyage en dollars américains.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Le Bangladesh est situé dans une zone d’activité sismique. Il n’est pas rare que les autorités bangladaises émettent des avertissements de tsunami immédiatement après un important tremblement de terre.

La saison des pluies (ou mousson) s’étend de juin à octobre. Les inondations saisonnières peuvent nuire aux déplacements par voie terrestre et à la prestation des services essentiels. Les routes peuvent devenir impraticables et les ponts, subir des dommages. Chaque année pendant la mousson, un tiers du territoire est gravement touché. Tenez-vous au courant des prévisions météorologiques régionales et planifiez vos déplacements en conséquence.

Assistance à l'étranger

Assistance à l'étranger

Dacca - Haut-commissariat du Canada
Adresse Chemin des Nations Unies, Baridhara, Dacca, Bangladesh Adresse postale C.P. 569, Dacca, Bangladesh, Téléphone 880 (2) 885-1111 Télécopieur 880 (2) 885-1138 Courrieldhaka-cs@international.gc.caInternetbangladesh.gc.caServicesDes services de passeport sont offerts

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures ouvrables, téléphonez au haut‑commissariat du Canada à Dacca et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, à frais virés, au 613‑996‑8885.

Date de modification :