Azerbaïdjan

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Un changement mineur a été apporté au contenu.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

Azerbaïdjan - Faites preuve d'une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence en Azerbaïdjan en raison des crimes qui s’y produisent, comme les vols à la tire et les agressions contre des étrangers.

Nagorno-Karabakh et les régions avoisinantes - Évitez tout voyage

Évitez tout voyage au Nagorno‑Karabakh et dans les régions avoisinantes en raison de la situation politique tendue. Vous ne pouvez pas entrer dans cette région à partir de l’Azerbaïdjan. Le gouvernement du Canada ne reconnaissant pas la souveraineté du Nagorno-Karabakh, il lui serait difficile d'apporter une aide consulaire aux personnes qui s'y trouveraient en difficulté.

Renseignez-vous davantage sur la situation de sécurité.

Frontière avec l'Arménie - Évitez tout voyage non essentiel

Évitez tout voyage non essentiel à la frontière avec l’Arménie en raison du caractère imprévisible des conditions de sécurité.

Renseignez-vous davantage sur la situation de sécurité.

Sécurité

Sécurité

Nagorno-Karabakh et régions avoisinantes, et frontière avec l’Arménie (voir l’avertissement)

Le gouvernement du Canada ne reconnaît pas la souveraineté du Nagorno‑Karabakh. Malgré un cessez‑le‑feu, les relations entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie sont très tendues en raison d’un conflit au sujet de ce territoire. Des affrontements armés se produisent régulièrement le long de la ligne de cessez‑le‑feu. La région du Nagorno‑Karabakh est truffée de mines. La zone de conflit recèle un grand nombre de mines terrestres et de munitions non explosées.

Renseignez‑vous au sujet des exigences d’entrée et de sortie propres à cette région.

Frontière avec l’Arménie (voir l’avertissement)

La frontière entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie est une zone militaire fermée en raison des conflits qui persistent entre les deux pays. Les relations entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie demeurent très tendues, et des affrontements armés le long de la frontière peuvent encore éclater. 

Le long de la frontière, les mines terrestres ont fait des morts et des blessés.

Crime

Le taux de criminalité est relativement faible. La majorité des crimes commis sont des cambriolages, des agressions ou des délits mineurs, comme des vols à la tire. Faites preuve de prudence dans les secteurs qui attirent des foules nombreuses ou qui sont très isolés ou peu éclairés.

Des voleurs se font parfois passer pour des policiers et obligent des touristes à payer des amendes sur-le-champ. Si cela vous arrive, offrez au policier de le suivre jusqu’au poste de police le plus près pour y payer l’amende.

Évitez de vous promener seul après la tombée de la nuit, ne transportez pas d’importantes sommes d’argent et ne faites pas étalage de richesse. Rangez toujours en lieu sûr vos objets de valeur ainsi que votre passeport et vos autres documents de voyage.

Aliments et boissons drogués

Il arrive que des gens se fassent voler après avoir consommé une boisson contenant de la drogue. Ne laissez jamais vos aliments ou vos boissons sans surveillance et ne les confiez pas à des inconnus. Méfiez‑vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Ces produits peuvent contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Manifestations

Les manifestations peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence. Elles peuvent aussi perturber passablement la circulation et les transports en commun. Évitez toutes les manifestations et tous les grands rassemblements, suivez les instructions des autorités locales et surveillez les médias locaux.

Terrorisme

Il existe une menace terroriste en Azerbaïdjan. Des attentats peuvent à tout moment être commis contre :

  • des immeubles gouvernementaux, y compris des écoles;
  • des lieux de culte;
  • des aéroports et d’autres plaques tournantes et réseaux de transport;
  • des lieux publics comme les attractions touristiques, les restaurants, les bars, les cafés, les centres commerciaux, les marchés, les hôtels et d’autres endroits fréquentés par des étrangers.

Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous vous trouvez dans des lieux publics.

Choisissez des hôtels qui prennent au sérieux les mesures de sécurité, mais sachez que même les endroits les mieux sécurisés ne peuvent pas être considérés comme tout à fait exempts de danger.

Sécurité routière

Les routes et les rues des principales villes sont bien entretenues, mais la conduite peut malgré tout être dangereuse en raison des normes de conduite déficientes et du mauvais entretien des véhicules. Il est dangereux de circuler en dehors de Bakou, car l’éclairage des rues et la signalisation laissent à désirer. Le risque s’accroît sur certaines routes où circulent des piétons et du bétail.

Les autorités ne font pas appliquer systématiquement le Code de la route.

Les piétons doivent faire preuve de prudence.

Transports en commun

Les autobus sont mal entretenus, souvent bondés et ne sont pas sécuritaires, surtout à l’extérieur de Bakou. Le métro de Bakou est raisonnablement entretenu et doté d’un équipement de sécurité de base. Des caméras de surveillance sont installées sur tous les quais, et des policiers patrouillent dans chaque station de métro, surtout la nuit.

N’utilisez que des taxis portant un logo officiel. Ces derniers sont munis d’un compteur et de ceintures de sécurité, et ils coûtent moins cher que les taxis banalisés. Évitez les taxis collectifs et les taxis non officiels, car il arrive que des passagers se fassent agresser.

Si vous devez prendre le train, rangez vos effets personnels en lieu sûr et ne laissez pas votre compartiment sans surveillance. Veillez aussi à bien verrouiller la porte de l’intérieur.

Transport aérien

Nousn’évaluons pas dans quelle mesurelescompagnies aériennes intérieures étrangèresrespectent lesnormes internationales de sécurité.

Renseignez-vous davantage sur les vols intérieurs dans d’autres pays.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les installations touristiques sont limitées en dehors de Bakou, de Kuba, de Lenkoran et de la péninsule d’Apsheron.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités azerbaïdjanaises. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des bureaux diplomatiques étrangers au Canada

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Azerbaïdjan doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Visas

Les Canadiens doivent avoir un visa pour entrer en Azerbaïdjan.

Visa de touriste : exigé

Visa d’affaires : exigé

Visa d’étudiant : exigé

Visa de transit : exigé

Si vous envisagez de vous rendre en Azerbaïdjan, vous devez obtenir un visa avant d’arriver dans le pays. En tant que touriste, vous pouvez faire une demande de visa électronique sur le portail des demandes de visa en ligne de l’Azerbaïdjan, et ce, au moins trois jours avant la date prévue de votre arrivée.

Si vous avez besoin d’un autre type de visa, vous devez présenter une demande à l’Ambassade de la République d’Azerbaïdjan avant votre départ.

Quel que soit le type de visa que vous demandiez, vous devez présenter une lettre d’invitation signée par un contact en Azerbaïdjan (un employeur ou un établissement d’enseignement). Si vous n’avez pas de contact sur place, cette lettre d’invitation doit être fournie par votre agence de voyages en Azerbaïdjan.

Si vous comptez séjourner plus de 10 jours en Azerbaïdjan, inscrivez-vous au poste de police à votre arrivée et faites apposer dans votre passeport un timbre de résidence. Vous pouvez aussi inscrire votre séjour en ligne (en anglais) sur le site du Service national des migrations. Vous êtes passible d’une amende si vous négligez de vous inscrire, et les autorités pourraient vous empêcher de quitter l’Azerbaïdjan jusqu’à ce que vous ayez payé cette amende.

Nagorno-Karabakh

Si vous voyagez avec un passeport contenant un tampon de la région contestée du Nagorno‑Karabakh, vous pourriez subir des retards importants ou même vous voir refuser l’entrée aux postes frontaliers azerbaïdjanais.

Il est illégal d’entrer au Nagorno-Karabakh à partir de l’Azerbaïdjan sans la permission des autorités azerbaïdjanaises. Si vous enfreignez les règlements d’entrée et de sortie à destination et en provenance de ce secteur, vous vous exposez à de lourdes pénalités.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse.

Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Ouest. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un fournisseur de soins de santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest, certains insectes sont porteurs de maladies comme le chikungunya, la dengue, la fièvre de la vallée du Rift, la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, la leishmaniose, le paludisme et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.


Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque restreint de paludisme dans ce pays.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits dont toutes les ouvertures sont pourvues de moustiquaires ou dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également envisager de dormir sous une moustiquaire traitée par un insecticide ou de porter des vêtements de voyage imprégnés d'insecticide.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie de l'Ouest et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays.

La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Protégez-vous:

  • Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants y compris
  • Évitez les endroits faisant l'abattage de volailles.
  • Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux.
  • Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.

Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services et établissements médicaux

Les services de santé ne sont pas soumis aux mêmes normes qu’au Canada. Évitez les anciennes cliniques, car elles sont souvent mal équipées et insalubres, et elles manquent de médicaments de base. On trouve peu d’établissements médicaux en dehors de Bakou. Certaines cliniques exigent d’être payées à l’avance. En cas de maladie ou de blessure grave, une évacuation médicale, parfois très coûteuse, peut s’avérer nécessaire. Souscrivez une assurance voyage qui couvre tous les frais médicaux en cas de maladie ou de blessure, y compris l’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger.

Pièces d’identité

Ayez toujours votre passeport sur vous. Conservez en lieu sûr une photocopie de votre passeport au cas où vous le perdriez ou qu’il vous soit confisqué. Si vous êtes un résident, vous devez fournir la preuve de votre statut de résident. La police effectue couramment des contrôles d’identité dans les lieux publics. Vous vous exposez à une amende si vous n’êtes pas en mesure de fournir une pièce d’identité appropriée lorsqu’un agent vous le demande.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement en Azerbaïdjan.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen azerbaïdjanais, elles pourraient refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens. Cela nous empêcherait de vous fournir ces services.

‎‎Renseignez-vous davantage sur le voyage en tant que citoyen à double citoyenneté.

Les Canadiens qui ont la citoyenneté azerbaïdjanaise peuvent être assujettis aux obligations nationales, comme les taxes et le service militaire. Ils doivent s’informer à ce sujet avant leur départ auprès de l’ambassade de la République d’Azerbaïdjan au Canada.

Le service militaire est obligatoire pour les citoyens azerbaïdjanais masculins âgés de 18 à 35 ans. Ceux qui n’ont pas fait leur service militaire peuvent se voir imposer une amende ou être arrêtés.

Conduite automobile

Il faut un permis de conduire international pour conduire en Azerbaïdjan.

Une politique de tolérance zéro s’applique à l’égard de la conduite en état d’ébriété.

Les contrôles routiers sont chose courante. Ayez toujours sur vous votre permis de conduire, votre permis de conduire international, une preuve d’assurance et l’immatriculation de votre véhicule.

Vous devez en tout temps avoir dans le véhicule :

  • les documents d’immatriculation du véhicule;
  • votre passeport et votre permis de conduire;
  • une preuve d’assurance;
  • une trousse de premiers soins;
  • la fiche de vérification (prouvant que le véhicule est en état de rouler).

Tout propriétaire d’une automobile doit chaque année, entre le 1er janvier et le 31 octobre, faire inspecter son véhicule, après quoi une fiche de vérification lui est remise.

Activités illégales ou réglementées

La possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement punis. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles d’emprisonnement et de lourdes amendes.

Il est strictement interdit de prendre des photos d’installations et d’équipements militaires. L’intrusion sur une base militaire peut mener à une arrestation. Des visiteurs ont été détenus et interrogés après avoir tenté de photographier des bases, de l’équipement et des installations militaires, lesquels sont considérés comme des éléments critiques.

Il est interdit de promouvoir une religion et d’essayer de convertir d’autres personnes.

Voyageurs LGBTQ2

Bien que les lois de l’Azerbaïdjan n’interdisent pas les relations sexuelles entre personnes de même sexe, l’homosexualité n’est pas tolérée socialement.

Consultez la page Lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres, allosexuels et bispirituels du Canada à l’étranger pour plus d’information.

Importations et exportations

Les autorités douanières appliquent rigoureusement les règlements sur l’importation et l’exportation d’armes à feu, d’objets religieux, d’objets d’art et d’antiquités.

Vous devez déclarer les devises étrangères que vous apportez dans le pays et vous ne pouvez pas quitter le pays avec une somme plus élevée qu’à votre arrivée.

Tenue vestimentaire et comportement

L’Azerbaïdjan est un État laïque, mais certaines personnes respectent scrupuleusement les pratiques et croyances de l’islam. Comportez‑vous avec discrétion, et respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. En 2018, le ramadan doit commencer le 15 mai ou près de cette date.

Devise

La devise est le manat azerbaïdjanais (AZN).

De manière générale, il faut payer en argent comptant. Les cartes de crédit sont acceptées dans les banques de Bakou et dans certains grands hôtels et restaurants. À l’extérieur de Bakou, peu d’établissements acceptent les cartes de crédit. On peut retirer des dollars américains et des manats azerbaïdjanais dans plusieurs guichets automatiques bancaires des principales villes du pays.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

L’Azerbaïdjan est situé dans une zone d’activité sismique.

Des pluies torrentielles peuvent provoquer des inondations et des glissements de terrain, mais le pays connaît aussi des périodes de sécheresse.

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 102
  • Assistance médicale : 103
  • Pompiers : 101

La police offre un service en anglais à son Bureau des crimes commis par ou contre des étrangers. Vous pouvez communiquer avec ce bureau au +944 12 590 9966.

Aide consulaire

Le Canada n'a pas de bureau responsable des services consulaires en Azerbaïdjan. Vous pouvez obtenir une aide consulaire et de plus amples renseignements consulaires auprès de l'ambassade du Canada à Ankara (Turquie).

Ankara - Ambassade du Canada
AdresseCinnah Caddesi No. 58, Çankaya 06690, Ankara, TurquieTéléphone90 (312) 409-2700Télécopieur90 (312) 409-2712Courrielankra@international.gc.caInternetwww.turquie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@AmbCanTurquieAutres médias sociaux @KanadaTurkiye

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Ankara et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.


La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :