Vietnam

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L'onglet Santé a été mis à jour - conseils de santé aux voyageurs de l'ASPC.
Avertissements

Avertissements

Vietnam - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble du Vietnam. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison de la hausse des crimes mineurs ciblant les étrangers.


Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées.

Criminalité

Les touristes sont de plus en plus victimes de crimes mineurs, particulièrement dans les grandes villes. Même si les crimes violents comme les vols à main armée sont relativement rares au Vietnam, les auteurs de crimes deviennent de plus en plus audacieux. À Hô Chi Minh-Ville, on signale des tentatives de vols à l’aide de couteaux et de rasoirs. Des voleurs à motocyclette s’emparent des sacs et autres objets de valeur des piétons, des autres motocyclistes et de leurs passagers, leur infligeant souvent des blessures. Les hôtels et les endroits fréquentés par les touristes sont les lieux de prédilection des criminels. Des vols sont également commis à bord d’autobus et de trains bondés, ainsi que dans les centres commerciaux et les marchés. Dans les rues et les marchés achalandés, il est fréquent que des voleurs lacèrent les sacs pour en voler le contenu. Évitez de faire étalage de richesse et assurez-vous que vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage sont en sécurité en tout temps.

Lorsque vous quittez l’aéroport, n’utilisez que les taxis de l’aéroport ou les véhicules fournis par les hôtels. Les opérateurs des entreprises de taxis autorisées sont habituellement présents dans les aéroports pour assurer la surveillance des services de taxi. Ces entreprises veillent à ce qu’une carte affichant le nom du chauffeur et le numéro du véhicule soit fixée au pare-brise (devant le siège du conducteur). À l’aéroport d’Hanoï, des personnes se faisant passer pour des chauffeurs de taxi et ciblant principalement les voyageurs étrangers amènent leurs victimes à un guichet automatique bancaire et les forcent à y retirer de l’argent. Des voyageurs ont aussi été volés par des chauffeurs qui les ont accueillis à leur arrivée avec une affiche indiquant leur nom. S’il est prévu que l’on vienne vous chercher à l’aéroport, obtenez avant même votre départ le nom du chauffeur, son numéro de téléphone et son numéro de plaque d’immatriculation. Vous devriez connaître l’adresse de votre hôtel et les points de repère avoisinants, car des chauffeurs de taxi ont déjà amené des visiteurs au mauvais hôtel dans le but de recevoir une commission. Ne partagez jamais un taxi avec des étrangers.

On a signalé des menaces de blessures corporelles liées à des différends personnels. Si vous recevez de telles menaces, communiquez immédiatement avec la police locale et avec le plus proche bureau du gouvernement du Canada.

Fraude de carte de crédit

Les touristes et les expatriés sont ciblés par les criminels qui s’adonnent à la falsification des cartes de crédit. Évitez d’utiliser une carte de crédit dans les petits établissements et faites très attention lorsque vous remettez votre carte à une autre personne pour effectuer un paiement. Envisagez de vous procurer une deuxième carte ayant une limite de crédit peu élevée, que vous pourrez utiliser pendant votre séjour en Asie.

Escroqueries

Des touristes ont été victimes d’escroqueries liées au jeu à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville (surtout dans le quartier Pham Ngu Lao). Habituellement, l’escroquerie débute par une invitation amicale chez un particulier pour rencontrer un membre de sa famille qui souhaite voyager au Canada ou y étudier. En attendant cette personne, on entame une partie de cartes amicale. Bien que le jeu commence avec une mise minime, des victimes de cette escroquerie racontent avoir perdu des milliers de dollars en une soirée.

Manifestations

Les manifestations ne sont généralement pas tolérées au Vietnam et peuvent entraîner de lourdes sentences, y compris de longues peines d’emprisonnement. Évitez les manifestations et suivez les conseils des autorités locales.

Transports

Les accidents de la route sont courants et entraînent souvent la mort ou des blessures graves. Les victimes les plus fréquentes sont des motocyclistes et des piétons. Les habitudes de conduite laissent à désirer, les routes et les véhicules sont souvent mal entretenus et les voies de circulation des grandes villes sont congestionnées. La pluie peut creuser des fondrières, et les routes, en particulier dans le nord du pays, deviennent parfois impraticables durant la saison des pluies. Il est dangereux de se déplacer après la tombée de la nuit.

Il est illégal de conduire sans un permis de conduire vietnamien. Si vous êtes impliqué dans un accident de la route, vous pourriez faire l’objet d’accusations criminelles et devoir payer une indemnité si quelqu’un est blessé. On pourrait même vous empêcher de quitter le pays jusqu’à ce que vous ayez payé cette indemnité. Il est fortement recommandé de louer une voiture avec chauffeur pour effectuer ses déplacements personnels. Ne louez une motocyclette que si vous connaissez bien les normes de conduite locales et rappelez-vous que l’assurance n’est pas incluse dans le prix de la location. Les motos-taxis (xe OMS) ne sont pas sécuritaires et sont à éviter.

Les accidents d’autobus ne sont pas rares. Au cours des dernières années, un certain nombre d’accidents mortels de bateau se sont produits, notamment dans la baie de Halong. Assurez-vous que l’entreprise avec laquelle vous faites affaire respecte les normes de sécurité en vigueur.

Lorsque vous voyagez en train, conservez le talon de votre billet, car vous devrez le présenter en sortant de la gare. Les passagers qui n’ont pas conservé ce talon doivent payer de nouveau le prix du trajet.

Consulter Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Piraterie

On signale des attaques perpétrées par des pirates dans les eaux côtières et parfois aussi plus loin au large. Les navigateurs devraient prendre les précautions qui s’imposent. Pour de plus amples renseignements, consultez le site Web Live Piracy Report (disponible en anglais) de l’International Maritime Bureau.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les déplacements à proximité des installations militaires font l’objet de restrictions dans certaines régions des hauts plateaux du centre et dans certaines régions frontalières.

Les mines antipersonnel représentent un danger dans certaines régions rurales du centre du Vietnam.

Les pratiques agricoles et agroalimentaires inadéquates ainsi que le manque d’hygiène dans la préparation des aliments font craindre pour la sécurité alimentaire. Faites preuve d’une grande prudence lorsque vous consommez de la cuisine de rue ou des boissons contenant des glaçons. Buvez de l’eau embouteillée seulement.

Ne laissez jamais des aliments ou des boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des étrangers. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Elles pourraient contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle. N’achetez pas d’alcool dans la rue, car la qualité n’en est pas garantie.

Les chambres d’hôtel et les communications électroniques peuvent faire l’objet d’une surveillance. Les employés d’hôtels exigent votre passeport pour l’enregistrer auprès des autorités locales et peuvent même insister pour le garder jusqu’à votre départ. Il n’existe toutefois aucune loi justifiant cette pratique. Vous pouvez demander qu’on vous remette votre passeport après l’enregistrement.

Services d’urgence

Composez le 113 pour joindre la police, le 114 pour les pompiers et le 115 pour l’ambulance.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités du Vietnam. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès de l’ambassade de la République socialiste du Vietnam.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Vietnam doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins un mois après la date d’expiration de leur visa. Avant de partir, vérifiez les exigences de votre transporteur en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d’entrée du pays.

Visas

Les Canadiens doivent être munis d’un visa pour entrer au Vietnam. Vous devez vous procurer votre visa avant d’arriver au Vietnam. Vous pourrez demander une prolongation de votre visa auprès du ministère de l’Immigration à Hanoï ou à Hô Chi Minh-Ville, ou moyennant des frais, auprès d’une agence de voyage ou d’un voyagiste vietnamien.

En situation d’urgence, il peut arriver qu’un visa soit délivré à l’arrivée. Communiquez avec l’ambassade de la République socialiste du Vietnam pour de plus amples renseignements.

Les visas vietnamiens figurant dans des passeports canadiens échus ne sont plus valides. Le visa doit être transféré dans le nouveau passeport.

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Inscription

À leur arrivée, les voyageurs doivent s’inscrire au poste de police de la localité, même s’ils séjournent chez un membre de leur famille. Les clients des hôtels sont inscrits automatiquement.

Double citoyenneté

La double citoyenneté est reconnue dans certaines circonstances bien précises, ce qui pourrait limiter la marge de manœuvre des représentants du Canada au moment de fournir des services consulaires. Vous devriez vous servir de votre passeport canadien pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien. Pour plus de détails, veuillez consulter notre publication intitulée La double citoyenneté : Ce que vous devez savoir.

Examen médical

Les voyageurs qui arrivent au Vietnam sont soumis à un contrôle de température et, dans certains cas, peuvent être placés en quarantaine pour observation médicale s’ils présentent  des symptômes de grippe.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais) pour connaître les exigences de ce pays.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fiè;vre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie du Sud-Est. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Choléra

Le choléra est une maladie bactérienne qui se propage souvent par la consommation d'eau et d'aliments contaminés. Il cause la diarrhée et, dans les cas graves, il peut entraîner la déshydratation, voire la mort.

Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les voyageurs les plus à risque sont ceux qui séjournent, travaillent ou habitent dans des régions où l'accè;s à des aliments salubres et à de l'eau potable est limité et les conditions de salubrité sont déficientes, ou dans des régions où des éclosions surviennent. Les voyageurs les plus à risque, devraient discuter avec un fournisseur de soins de santé des avantages à recevoir un vaccin.

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiè;ne sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fiè;vre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un systè;me immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fiè;vre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiè;ne sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la filiarose lymphatique et le paludisme.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fiè;vre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fiè;vre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protè;gent contre la dengue.

Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particuliè;re de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits dont toutes les ouvertures sont pourvues de moustiquaires ou dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également envisager de dormir sous une moustiquaire traitée par un insecticide ou de porter des vêtements de voyage imprégnés d'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays. La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants, y compris les endroits faisant l'abattage de volailles. Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux. Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.


Personne à personne
Services médicaux et installations médicales

Services médicaux et installations médicales

Les services médicaux sont inférieurs aux normes canadiennes. En dehors de Hô Chi Minh Ville et de Hanoï, les établissements médicaux et les fournitures médicales sont limités. Certains problèmes graves de santé peuvent nécessiter l’évacuation.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères et incluent la peine de mort.

La conduite en état d’ébriété est sévèrement punie. Les contrevenants s’exposent à une forte amende et à une peine d’emprisonnement.

Les jeux d’argent sont illégaux au Vietnam sauf dans les casinos possédant une licence.

Il est interdit de photographier les installations militaires et les postes frontaliers.

Si vous participez à des activités politiques, si vous êtes en possession de documents de nature politique ou sexuellement explicite, ou si vous prenez part à des activités religieuses non autorisées, vous risquez la prison. Les manifestations ne sont généralement pas tolérées au Vietnam et peuvent entraîner de lourdes sentences, y compris de longues peines d’emprisonnement.

Il est interdit aux voyageurs d’inviter un Vietnamien du sexe opposé à passer la nuit dans leur chambre d’hôtel. Les voyageurs ont le droit de séjourner chez une famille vietnamienne s’ils ont obtenu la permission des autorités de l’endroit. Il incombe à l’hôte vietnamien d’enregistrer ses invités étrangers auprès des autorités locales.

Les liquidités supérieures à 5 000 $ US ou l’équivalent en toute autre monnaie étrangère doivent être déclarés à l’arrivée. Les personnes qui entrent au pays avec plus de 300 grammes d’or, que ce soit sous forme de bijoux, de lingots ou d’or à l’état brut, doivent le déclarer.

La loi vietnamienne impose des restrictions à l’exportation d’antiquités, mais les dispositions législatives sont vagues et ne sont pas appliquées uniformément. Si vous achetez des objets de valeur autres que des antiquités, conservez les reçus et attestations remis par les commerçants ou le ministère de la Culture et le Service des douanes, afin d’éviter que l’on saisisse vos acquisitions au moment où vous quitterez le pays.

Vous devez détenir un permis de conduire vietnamien valide pour conduire au Vietnam, y compris une motocyclette de 50 cm3 ou plus. Vous pouvez demander un permis de conduire vietnamien auprès d’un bureau du ministère des Travaux publics et des Transports à Hanoï ou à Hô Chi Minh Ville.

Les motocyclistes et leurs passagers doivent porter un casque.

Monnaie

La devise est le dong (VND). Il est impossible d’encaisser des chèques de voyage en dollars américains en dehors des grandes villes et des centres touristiques. Les cartes de crédit sont acceptées dans les grands hôtels à l’échelle du pays, ainsi que dans un nombre croissant de restaurants et de magasins. On trouve des guichets automatiques bancaires partout au Vietnam.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La saison des pluies (ou mousson) s’étend de juin à septembre dans le nord et le sud du Vietnam, et d’octobre à décembre dans le centre du pays. Les pluies diluviennes peuvent causer des inondations et des glissements de terrain. Des crues saisonnières surviennent en octobre et en novembre dans le centre du pays. Les inondations sont courantes à Hanoï et dans les environs, surtout le long du fleuve Rouge, et dans les régions du delta du Mékong, dans le sud du pays.

Les typhons se produisent généralement entre juin et décembre et touchent principalement le centre et le nord du Vietnam. Ces tempêtes peuvent être très meurtrières, endommager considérablement les infrastructures et nuire à la prestation des services essentiels. Surveillez les nouvelles locales et les bulletins météorologiques, évitez les zones sinistrées et suivez les conseils des autorités locales. Veuillez consulter notre page Typhons et moussons pour plus de détails.

Assistance à l'étranger

Assistance à l'étranger

Hanoï - Ambassade du Canada
Adresse 31 rue Hung Vuong, Hanoï, Vietnam Téléphone 84 (4) 3734-5000 Télécopieur 84 (4) 3734-5049 Courrielhanoi@international.gc.caInternetvietnam.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada au Vietnam
Hô Chi Minh-Ville - Consulat général du Canada
Adresse 9ième étage, The Metropolitan, 235 rue Dong Khoi, District 1, Ho Chi Minh-Ville, Vietnam Téléphone 84 (8) 3827-9899 Télécopieur 84 (8) 3827-9936 Courrielhochi@international.gc.caInternetvietnam.gc.caServicesDes services de passeport sont offerts

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez à l'ambassade du Canada à Hanoï ou au consulat général à Ho Chi Minh-Ville et suivez les instructions qui vous seront données. Il est impossible de faire des appels à frais virés à partir du Vietnam. Dans la plupart des bureaux de poste, on peut téléphoner à l'étranger. Les cabines sont équipées d'un compteur, et le paiement se fait après l'appel. On trouve maintenant des téléphones Internet dans les cybercafés. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, en composant le 613-996-8885.

Date de modification :