Tunisie

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L'onglet Santé a été mis à jour - conseils de santé aux voyageurs de l'ASPC.
Avertissements

Avertissements

 

TUNISIE - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble du pays en Tunisie. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison du risque de troubles civils et de la menace accrue que pose le terrorisme dans la région.

 

Avertissement régional pour la région du parc national Mont Chaambi et le Grand Sud Tunisien

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage non essentiel dans la région du parc national Mont Chaambi, en raison des tensions régionales, ainsi que dans le Grand Sud Tunisien, près des frontières avec l’Algérie et la Libye, y compris les gouvernorats frontaliers de Kasserine, Kef et Jendouba.



Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Dans l’éventualité où une situation de crise nécessiterait une évacuation, la politique du gouvernement du Canada consiste à assurer le transport sécuritaire des ressortissants canadiens jusqu’au lieu sûr le plus proche. Le gouvernement du Canada ne vous aidera à quitter un pays ou une région qu’en dernier recours, lorsque tous les moyens de transport commerciaux et personnels auront été épuisés. Ce service est offert contre recouvrement des coûts, et vous devrez assumer les frais associés à la poursuite de votre voyage. Les situations varient d’un pays à l’autre et les ressources du gouvernement pourraient, dans certains cas, être soumises à des contraintes susceptibles de limiter son aptitude à offrir de l’aide, notamment dans un pays ou une région où le risque de conflit violent ou d’instabilité politique est élevé.

Parc national de Mont Chaambi et le Grand Sud Tunisien (voir l’avertissement)

Il existe un risque élevé d’enlèvement  et de terrorisme dans la région du parc national Mont Chaambi. Des opérations militaires sont en cours depuis la fin avril 2013 dans les régions du Kef, de Jendouba et de Kasserine, y compris le parc national Mont Chaambi. On signale l’utilisation d’engins explosifs improvisés dans ces zones. 

Faites preuve d’une grande prudence lors de vos déplacements dans la zone de Goubellat-Dougga dans le gouvernorat de Béja.

Vous devez informer les autorités si vous planifiez traverser le Sahara par voie terrestre et remettre une copie de votre itinéraire, y compris votre point de départ, au poste de la Garde nationale à Médenine. Vous devriez effectuer ce genre de déplacement avec un groupe et un guide expérimenté, une voiture équipée, notamment d'un système de positionnement global, et suffisamment de provisions. On déconseille de voyager au Sahara en juillet et en août en raison de la chaleur intense.

Faites preuve d’une grande prudence, révisez vos mesures de sécurité régulièrement et suivez attentivement l'évolution de la situation dans la région.

Manifestations

Le risque de manifestations potentiellement violentes s’est accru en Tunisie. L’ordre public est régulièrement perturbé, et pour diverses raisons : tensions de nature politique, sociale ou économique. Ces perturbations, qui peuvent prendre la forme de manifestations publiques, de grèves du travail, de barrages routiers ou autres, donnent souvent lieu à des affrontements violents entre les membres des mouvements extrémistes, la police et les manifestants de la société civile. Ces affrontements peuvent causer des blessures et des dégâts matériels considérables, des blessures et des pertes de vie. Des étrangers ont dénoncé des cas de harcèlement par des membres de mouvements extrémistes.

Faites preuve d’une grande prudence, revoyez régulièrement vos mesures de sécurité, suivez attentivement l’évolution de la situation et les conseils des autorités locales, évitez tout affrontement ou rassemblement susceptible de dégénérer en émeute ou autre manifestation. Dans ces circonstances, il faut savoir que la situation peut vite mal tourner.

Risques accrus d’attaques et d’enlèvements

En 2013, l’armée française a aidé le gouvernement malien à repousser des rebelles armés. Des groupes terroristes de la région ont déclaré leur intention d’augmenter la fréquence des attaques et des enlèvements ayant pour cible des Occidentaux. Bien que la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali soutienne, depuis juillet 2013, les autorités maliennes de transition en vue de stabiliser la situation dans la région, les citoyens des pays qui appuient l’intervention sont encore les plus exposés. Cependant, tous les voyageurs devraient faire preuve d’une vigilance accrue.

Terrorisme et enlèvements

Il existe un risque de terrorisme et d’enlèvement en Tunisie. Soyez très vigilants en tout temps.

Durant la dernière année, les forces de l’ordre tunisiennes ont capturé dans diverses régions du pays des individus soupçonnés de terrorisme et de trafic d’armes. C’est signe que des groupes extrémistes sont actifs en Tunisie et que l’instabilité qui règne en Libye et ailleurs au Moyen-Orient continue de menacer la sécurité des étrangers, des sites religieux et établissements étrangers, ainsi que des installations touristiques. Un attentat suicide a eu lieu le 30 octobre 2013 sur une plage près d’une série d’hôtels à Sousse. Un attentat a été déjoué la même journée à une attraction touristique populaire à Monastir. Ces évènements n’ont pas fait de victime civile.

En raison du risque de terrorisme et d’enlèvement, faites preuve d’une prudence accrue, y compris dans les installations touristiques, surtout dans le Grand Sud Tunisien (au sud des villes de Tozeur et Gabès), y compris Djerba, et dans les régions près de la frontière avec la Libye et l’Algérie, le parc national de Mont Chaambi, y compris les régions du Kef, de Jendouba et de Kasserine (voir l’avertissement). Révisez vos mesures de sécurité régulièrement et suivez attentivement l'évolution de la situation dans la région.

Criminalité

Depuis la révolution, la fréquence des délits mineurs, notamment le vol, le vol à la tire, les vols de sac à l’arraché et l’escroquerie, a beaucoup augmenté. Méfiez-vous des voleurs à la tire dans les lieux publics et touristiques. Gardez vos objets de valeur en lieu sûr et soyez munis d’une photocopie de vos pièces d’identité et de votre passeport en tout temps. Gardez les originaux dans un endroit sûr.

Sécurité des femmes

Les femmes voyageant seules peuvent faire l'objet de harcèlement et de violence verbale. Veuillez consulter notre publication intitulée Voyager au féminin : La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

Fraude

On signale des cas dans les centres de villégiature où des jeunes Tunisiens cherchent à marier des Canadiennes plus âgées soit pour s’enrichir ou pour entrer au Canada. Consultez notre page La fraude à l’étranger pour plus de détails au sujet des escroqueries commises à l’étranger.

Frontières

Planifiez soigneusement vos déplacements dans le sud de la Tunisie et le long des frontières libyenne et algérienne, car les tensions régionales y augmentent le risque d’actes terroristes et d’autres perturbations.

Faites preuve d’une grande vigilance face au risque de la criminalité, de manifestations politiques et de barrages routiers dans ces régions ayant donné lieu à des affrontements.

Bien que les frontières avec l’Algérie et la Libye soient ouvertes, elles peuvent fermer sans préavis. Consultez les autorités locales pour obtenir des renseignements à jour sur l’état de la sécurité dans ces pays. Nous vous conseillons aussi fortement de vous inscrire à travers le service d’inscription des Canadiens à l’étranger, de suivre les bulletins de nouvelles locaux et autres sources d’information pour rester au courant de la situation, et de consulter les Conseils aux voyageurs sur ces deux pays avant votre départ.

Transports

La conduite de véhicules peut être dangereuse, surtout après la tombée de la nuit. Il arrive régulièrement que les conducteurs ne tiennent pas compte des panneaux de signalisation, ni des feux de circulation. Soyez particulièrement prudents car les véhicules arrêtent rarement aux passages pour piétons ou aux feux d’arrêt. Les conducteurs conduisent parfois du mauvais côté de la route et ne respectent pas toujours les voies prioritaires. Les bicyclettes, les cyclomoteurs et les motocyclettes ne sont pas toujours munis de réflecteurs ou de phares, et entrent et sortent brusquement des files. De plus, les piétons se faufilent dans la circulation et ne font pas attention aux véhicules. Il est très fréquent que les agents de police arrêtent les voitures pour effectuer des inspections, particulièrement les voitures de location.

Des taxis sont disponibles, mais ils peuvent être difficiles à trouver dans les grandes villes pendant les heures de pointe.

Les autobus sont bondés.

Le service ferroviaire est généralement sûr, rapide et efficace.

Veuillez consulter notre page Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Matchs de soccer

Éviter les foules qui se pressent aux matchs de soccer parce que ces rassemblements ont parfois été le théâtre d’incidents violents.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Même si la transition politique se poursuit, le pays continue de présenter des risques sur le plan de la sécurité. Depuis le début de 2013, la montée de la violence perpétrée par certains mouvements extrémistes est palpable. Ces débordements sont largement condamnés par les autorités, mais celles-ci n’arrivent pas toujours à faire respecter la loi, d’où la difficulté à assurer un retour à l’ordre durable.

Sortez accompagnés d’un guide ou planifiez vos déplacements avec lui.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités tunisiennes. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès de l’ambassade de la République tunisienne ou de l’un de ses consulats.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Tunisie doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins trois mois après la date prévue de leur départ de la Tunisie.

Visas

Visa de touriste : non exigé
Visa d'affaires : non exigé
Visa d'étudiant : non exigé

Séjours prolongés

Les Canadiens qui désirent séjourner en Tunisie pendant plus de trois mois devraient se renseigner auprès de l'ambassade de la République tunisienne à Ottawa pour connaître les conditions relatives à l'obtention d'un visa, d'un permis de travail ou du statut de résident temporaire. En Tunisie, il faut se présenter au poste de police où le ministère de l'Intérieur.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Veuillez consulter notre page Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé pour connaître les exigences de ce pays.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme la fiè;vre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique du Nord. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiè;ne sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fiè;vre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un systè;me immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fiè;vre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiè;ne sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fiè;vre de la vallée du Rift, la leishmaniose, le paludisme, et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fiè;vre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique du Nord, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne
Services médicaux et installations médicales

Services médicaux et installations médicales

Les services médicaux sont généralement adéquats dans les grandes villes, mais ils sont limités ou inexistants dans les régions rurales. Les médecins et les hôpitaux exigent souvent soit un dépôt, soit un paiement d’avance. Certaines cliniques acceptent une assurance privée si elles obtiennent une garantie de paiement de la compagnie d’assurance.

Des services d’évacuation médicale sont offerts. Il y a une chambre de décompression à la base navale de Bizerte (à 60 km de Tunis).

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consultez notre page Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

La possession, la consommation ou le trafic de drogues illicites peuvent être sanctionnés par des peines de prison et de lourdes amendes.

Le prosélytisme religieux est interdit.

Toute activité homosexuelle est illégale.

Un permis de conduire canadien valide ainsi qu’un permis de conduire international sont acceptés en Tunisie.

Douanes

Des règlements stricts peuvent être appliqués en ce qui concerne l'importation et l'exportation temporaires d'armes à feu, d'objets religieux, d'antiquités, de médicaments et d'équipement de bureau. Communiquez avec l'ambassade de la République tunisienne pour obtenir des renseignements précis sur les exigences douanières.

Culture

La majorité de la population est musulmane. Habillez-vous sobrement et respectez les traditions religieuses et sociales pour ne pas froisser les habitants.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. Cette année, le ramadan doit commencer le 28 juin 2014 ou près de cette date.

Il est fortement déconseillé de photographier les installations militaires, les édifices du gouvernement et les ambassades, ou de photographier les gens sans avoir obtenu leur autorisation.

Double citoyenneté

Les autorités tunisiennes s'attendent à ce que les Canadiens avec la citoyenneté tunisienne présentent leur passeport tunisien en entrant dans le pays. Si un Canadien possédant la citoyenneté tunisienne réussit à entrer en Tunisie avec un passeport canadien, il est probable qu’on lui demande de se procurer un passeport tunisien avant de quitter le pays. Des personnes ayant la double citoyenneté ont été détenues et interrogées. Il se peut que l’accès aux services consulaires soit limité pour les personnes ayant la double citoyenneté.

Un enfant né de mère ou de père tunisien pourrait être considéré par les autorités tunisiennes comme un citoyen tunisien, peu importe son lieu de naissance ou s’il détient une autre citoyenneté.

Veuillez consulter notre publication intitulée La double citoyenneté : Ce que vous devez savoir pour plus de détails.

Argent

La devise est le dinar tunisien (TND).

Les guichets automatiques bancaires sont nombreux dans les zones touristiques ainsi que dans les grands centres. Un grand nombre d'établissements, en milieu urbain et dans les zones touristiques, acceptent les cartes de crédit. Les banques et autres établissements peuvent refuser d'encaisser les chèques de voyage qui ne sont pas accompagnés de la preuve d'achat originale (contrat d’achat de la banque).

À votre arrivée en Tunisie, vous devez déclarer le montant de devises en votre possession et conserver cette déclaration. Effectuez vos transactions en devises auprès des banques ou des agents agréés et conservez les reçus des montants obtenus en dinars. Avant votre départ de Tunisie, vous pouvez convertir au plus 3 000 TND en devises étrangères, à condition de pouvoir présenter les documents susmentionnés (déclaration de la douane ou preuve d’achat à l’étranger). La loi tunisienne interdit l'importation et l'exportation de dinars tunisiens.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Il peut faire très chaud dans le Sahara, surtout en été, avec des températures qui dépassent les 40º C. Des tempêtes de sable et de poussière sont fréquentes.

Bien que la Tunisie ne soit pas située dans une zone à haut risque pour les tremblements de terre, il y a parfois de petites secousses sismiques. En hiver, des pluies diluviennes peuvent bloquer les routes.

Assistance à l'étranger

Assistance à l'étranger

Tunis - Ambassade du Canada
Adresse Lot 24, rue de la Feuille d’Érable, Cité des Pins, Tunis, Tunisie Adresse postale C.P. 48, 1053 Les Berges du Lac II, Tunis, Tunisie, Téléphone 216-70-010-200 Télécopieur 216-70-010-393 Courrieltunis-cs@international.gc.caInternettunisie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en TunisieTwitter@CanadaTunisie

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez à l'ambassade du Canada à Tunis et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d'intervention d'urgence à Ottawa, à frais virés, en composant le 613-996-8885.

Date de modification :