Îles Salomon

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L'onglet Santé a été mis à jour - conseils de santé aux voyageurs de l'ASPC.
Avertissements

Avertissements

ÎLES SALOMON - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble des îles Salomon. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison de la possibilité de manifestations violentes et de troubles civils.

 

Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées.

Criminalité

Honiara a connu une hausse de l’activité criminelle, notamment des actes de violence perpétrés par des gangs armés, des vols et des viols. Soyez prudent lorsque vous prenez les transports en commun à Honiara étant donné que deux enlèvements ont été signalés récemment dans des autobus locaux, dont un enlèvement assorti d’une agression sexuelle.

Des crimes violents ont été commis contre des étrangers, notamment dans des bars et des boîtes de nuit. Les crimes comme les cambriolages, les agressions et les entrées par effraction dans les domiciles ou les voitures sont très préoccupants, surtout à Honiara. Les policiers disposent de moyens limités pour y répondre avec efficacité. Assurez-vous que vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage sont en sécurité en tout temps.

Il n’est pas recommandé de marcher seul après la tombée de la nuit.

Manifestations

Par le passé, les îles Salomon ont été le théâtre d’épisodes de troubles civils, de violence politique et de manifestations, particulièrement à Honiara. Le risque de manifestations violentes et de troubles civils ne peut être écarté. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements et suivez les conseils des autorités locales.

Transports

Les véhicules roulent à gauche. Les routes sont en mauvais état et les seules routes revêtues se trouvent à Honiara. Les conducteurs ont tendance à ne pas respecter le code de la route et à conduire de manière dangereuse.

Les traversiers qui assurent la desserte entre les îles transportent souvent trop de passagers et les normes de sécurité y sont réduites au minimum. Les vols intérieurs sont parfois annulés sans préavis. Veuillez consulter notre page Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les installations touristiques sont limitées, surtout à l’extérieur de Honiara. Les télécommunications peuvent être interrompues.

Vous êtes encouragé de vous inscrire (en anglais) auprès du haut-commissariat de l’Australie à Honiara afin de recevoir de l’information sur les situations et les évènements qui pourraient avoir une incidence sur votre sécurité.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités des îles Salomon. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès du haut-commissariat des îles Salomon.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent aux îles Salomon doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ des Îles.

Visas

Visa de touriste : non exigé (pour les séjours de 90 jours ou moins)
Visa d’affaires : non exigé (pour les séjours de 30 jours ou moins)
Visa d’étudiant : exigé

Exigences importantes

Pour séjourner aux îles Salomon, il faut détenir un billet pour un vol de continuation ou un billet de retour et une preuve de fonds suffisants.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement, ce qui pourrait limiter la marge de manœuvre des représentants du Canada au moment de fournir des services consulaires. Vous devriez vous servir de votre passeport canadien pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien. Veuillez consulter notre publication intitulée La double citoyenneté : Ce que vous devez savoir pour plus de détails.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Veuillez consulter notre page Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé pour connaître les exigences de ce pays.

Taxe de départ

Une taxe de départ de 100 $SB est exigée. Les enfants de 11 ans et moins en sont exemptés.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est­-à­-dire les personnes qui passent du temps à l'extérieur en région rurale) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par contact avec les mains non lavées d'une personne infectée. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par des aliments ou de l'eau contaminés. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est présente dans le monde entier mais elle est une maladie courante dans les pays en voie de développement, en particulier dans certaines régions de l'Afrique et de l'Asie. La rougeole est une maladie extrêmement contagieuse. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions des îles de l'océan Pacifique, l'eau et les aliments peuvent aussi être des sources de maladies comme l'hépatite A. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez aux îles de l'océan Pacifique. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions d'hygiène sont mauvaises. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.

Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions des îles de l'océan Pacifique, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la filiarose lymphatique et le paludisme.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Les moustiques qui sont porteurs de la dengue se nourrissent le jour. Ils se reproduisent dans de l'eau stagnante et se retrouvent souvent en zone urbaine.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe aucun vaccin contre la dengue.

Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits dont toutes les ouvertures sont pourvues de moustiquaires ou dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également envisager de dormir sous une moustiquaire traitée par un insecticide ou de porter des vêtements de voyage imprégnés d’insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la rage, sévissent dans certaines régions des îles de l'océan Pacifique, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services médicaux et installations médicales

Services médicaux et installations médicales

Les établissements médicaux sont peu nombreux. En cas de blessure ou de maladie graves, une évacuation sanitaire vers l'Australie ou la Nouvelle-Zélande peut être nécessaire. Le transport pour raison médicale coûte très cher et il faut souvent payer à l'avance.

On trouve un caisson de décompression à Honiara.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consultez notre page Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de peines d’emprisonnement ou de lourdes amendes.

Toute activité homosexuelle est illégale.

Les autorités douanières locales pourraient appliquer des règlements stricts en ce qui concerne l'exportation ou l'importation temporaire d'articles tels que les armes à feu, les médicaments et le matériel pornographique. Communiquez avec le haut-commissariat des îles Salomon pour toute question précise concernant les exigences douanières.

Il est conseillé d’être muni d’un permis de conduire international.

Culture

Ne photographiez pas les habitants sans leur permission.

Monnaie

La devise est le dollar des îles Salomon (SBD). Les principales cartes de crédit sont acceptées dans les hôtels et les centres touristiques. On peut échanger des chèques de voyage dans les banques. Il est recommandé d’avoir des chèques de voyage en dollars australiens. On trouve des guichets automatiques bancaires (GAB) à Honiara.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Les îles Salomon sont situées dans une zone d’activité sismique et sont sujettes à des tremblements de terre, à de l’activité volcanique et à des raz-de-marée.

De fortes pluies ont provoqué d’importantes inondations à Honiara et dans ses environs, causant de graves dommages aux infrastructures, y compris aux routes et aux ponts, et perturbant l’approvisionnement en eau. L’aéroport international Henderson est ouvert; toutefois, sa capacité commerciale est limitée. Communiquez avec votre compagnie aérienne ou votre voyagiste si vous vous rendez dans ces régions afin de déterminer si vos plans de voyage devront être modifiés.

Dans le Pacifique Sud, la saison des pluies (ou mousson) et des typhons s’étend de novembre à avril. Les pluies diluviennes peuvent causer des inondations et des glissements de terrain qui peuvent être très meurtriers, endommager considérablement les infrastructures et entraver la prestation de services essentiels. Les services aériens, l’approvisionnement en eau et l’alimentation en électricité peuvent aussi être perturbés. Tenez-vous au courant des prévisions météorologiques régionales, évitez les zones sinistrées et suivez les conseils des autorités locales.

Pendant un typhon ou la mousson, il est possible que l’on demande aux occupants des hôtels en bord de mer de quitter les lieux et de se réfugier dans des centres d’hébergement à l’intérieur des terres. Les déplacements à destination et au départ des îles plus éloignées pourraient être perturbés pendant quelques jours.

Veuillez consulter notre page Typhons et moussons pour plus de détails.

Assistance à l'étranger

Assistance à l'étranger

Le Canada n'a pas de représentation officielle aux îles Salomon. Vous pouvez obtenir une aide consulaire et de plus amples renseignements auprès du haut-commissariat de l'Australie (en vertu de l'Accord sur le partage des services consulaires entre le Canada et l'Australie) à Honiara.

Honiara - Haut-commissariat de l'Australie
Adresse Corner Hibiscus Avenue and Mud Alley, Honiara, Îles Salomon Téléphone 677 21 561 Télécopieur 677 23 691 Internetsolomonislands.embassy.gov.au/honi/home.html
Canberra - Haut-commissariat du Canada
Adresse Avenue du Commonwealth , Canberra ACT, Australie 2600 Téléphone 61 (2) 6270-4000 Télécopieur 61 (2) 6270-4060 Courrielcnbra@international.gc.caInternetaustralie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitterHaut-commissariat du Canada en Australie: @HCCanAustralie
Services consulaires
Le haut-commissariat du Canada à Canberra délivre des passeports aux citoyens canadiens résidant dans les États de Victoria, de Tasmanie, d'Australie méridionale, d'Australie occidentale, du Territoire de la capitale australienne, de Papouasie-Nouvelle-Guinée et des Îles du Pacifique (Guam, Îles Marshall, Îles Salomon, Mariannes du Nord, Micronésie, Nauru, Nouvelle-Calédonie, Palau et Vanuatu).

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez au haut-commissariat de l'Australie à Honiara et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, à frais virés, en composant le 613-996-8885.

Date de modification :