Laos

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
Les présents Conseils aux voyageurs ont été mis à jour à la suite d’un examen minutieux.
Avertissements

Avertissements

LAOS - Faites preuve d'une grande prudence

Aucun avertissement n’est en vigueur pour l’ensemble du Laos. Il convient toutefois de faire preuve d’une grande prudence en raison du danger permanent que représentent le banditisme et les munitions non explosées.

 

Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Les présents Conseils aux voyageurs ont pour but de vous fournir des renseignements à jour afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées.

Criminalité

Les crimes de rue sont courants dans les villes et villages, notamment à Vientiane, à Luang Prabang et à Vang Vieng, et ils sont parfois violents. Les vols de sacs sont fréquents. Des voleurs se déplaçant à motocyclette s’emparent des sacs et autres objets de valeur portés par des piétons, d’autres motocyclistes ou leurs passagers. Assurez-vous que vos effets personnels, votre passeport et vos autres documents de voyage sont en sécurité en tout temps. Évitez de faire étalage de richesse et de vous déplacer de nuit. Des cambriolages se produisent dans les hôtels et les auberges. Des vols à main armée sont parfois commis dans le parc national de Phou Khao Khouay.

Des agressions sexuelles sont commises, en particulier à Vientiane, à Luang Prabang et à Vang Vieng. Faites preuve de vigilance dans les sentiers de randonnée. Consultez notre publication intitulée Voyager au féminin - La sécurité avant tout, qui renferme des conseils à l’intention des voyageuses canadiennes.

La police locale n’est pas toujours en mesure d’intervenir en cas de crime, particulièrement la nuit.

Manifestations

Évitez les grands rassemblements et les manifestations, et suivez les conseils des autorités locales.

Aliments et boissons drogués

Ne laissez jamais vos aliments ou boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des étrangers. Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Elles pourraient contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Certains aliments et boissons (comme les « happy pizzas » ou les laits frappés spéciaux) peuvent contenir des quantités indéterminées d’opium ou d’autres substances inconnues. Ces produits sont vendus dans les lieux fréquentés par les touristes, surtout à Vang Vieng. On les trouve facilement, mais il convient de rappeler que la consommation d’opiacés, quelle qu’en soit la quantité, peut être dangereuse. Des étrangers, dont des Canadiens, ont succombé à des surdoses.

Mines terrestres

Les mines terrestres et les explosifs et munitions non explosés représentent un risque dans tout le pays, en particulier dans la plaine des Jarres (province de Xieng Khouang) et dans certaines régions longeant la frontière entre le Laos et le Vietnam, y compris celles que traversait autrefois la piste Hô Chi Minh. Suivez les conseils des autorités locales et n’empruntez que les routes et les sentiers très fréquentés.

Transports

Les déplacements par la route au Laos peuvent être dangereux étant donné que les véhicules sont souvent mal entretenus et que les conditions routières sont médiocres, surtout durant la saison des pluies. Les automobilistes ne respectent pas le code de la route et conduisent de manière dangereuse. Le bétail erre souvent sur les routes, ce qui provoque des accidents. Il est conseillé de se déplacer de jour seulement. Des touristes impliqués dans des accidents de la route ont dû payer une compensation pour dommages à la propriété ou blessures sans que la police ne leur ait nécessairement imputé la responsabilité de l’accident. Les assureurs laotiens ne remboursent en général qu’une petite partie des coûts reliés à un accident et refusent de couvrir les dédommagements, qui constituent parfois l’essentiel de ces coûts.

Ne laissez pas votre passeport en garantie lorsque vous louez une motocyclette ou un autre type de véhicule. Lisez attentivement le contrat de location et vérifiez si le véhicule est suffisamment assuré contre les dommages et le vol. Ne faites affaire qu’avec des entreprises de location fiables, car certaines entreprises auraient déjà « volé » des véhicules, en particulier des motocyclettes, pour ensuite exiger qu’on les indemnise pour la perte de leur bien. Si vous n’avez plus accès à votre passeport ou qu’on vous l’a volé à la suite d’une mauvaise utilisation, vous pourriez faire l’objet d’une enquête de Passeport Canada et vous voir refuser certains services de passeport.

Les transports en commun ne sont pas fiables et sont limités après la tombée de la nuit. Le transport fluvial est un moyen de transport courant au Laos. Toutefois, les déplacements en bateau sur le Mékong, de Vientiane à Luang Prabang, ne sont pas sûrs. Les normes de sécurité sont minimales. Les déplacements en canot à moteur sont particulièrement dangereux pendant la saison sèche, qui s’étend de novembre à mai. Le port d’un gilet de sauvetage et d’un casque est recommandé. Évitez de naviguer sur le Mékong ou de le traverser après la tombée de la nuit. Dans certains secteurs, il est arrivé que des militaires laotiens tirent sur des bateaux après la tombée de la nuit.

Voir Sécurité en vol pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Activités sportives en rivière

Si vous entreprenez des activités en rivière, notamment à Vang Vieng, faites preuve d’une très grande prudence et soyez sur vos gardes. Des voyageurs ont perdu la vie ou ont été grièvement blessés en s’adonnant à la descente en chambre à air, au saut ou au plongeon. Le niveau des rivières varie beaucoup et les débris peuvent rendre périlleuses les activités en rivière.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Les Canadiens sont encouragés à s’inscrire (site en anglais) auprès de l’ambassade de l’Australie à Vientiane afin de recevoir de l’information à jour sur les situations et les évènements pouvant avoir une incidence sur leur sécurité.

Les installations touristiques sont limitées en dehors de Vientiane et de Luang Prabang. On trouve des services téléphoniques internationaux et des services de courriel à Vientiane, mais ces services sont extrêmement limités dans le reste du pays. Lorsqu’ils sont offerts, ils sont souvent peu fiables et très coûteux.

Arrêtez-vous aux barrages routiers ou aux points de contrôle si l’on vous le demande. Les voyageurs qui ne sont pas en mesure de présenter aux autorités des documents d’identité acceptables risquent d’être fouillés, détenus et soumis à une amende. Les autorités responsables de la sécurité peuvent mettre les étrangers sous surveillance. Les chambres d’hôtel, les téléphones, les télécopieurs et les courriels peuvent être surveillés, et les biens personnels peuvent être fouillés dans les chambres d’hôtel.

Services d’urgence

Composez le 191 pour joindre la police, le 195 pour les ambulanciers ou le 190 pour les pompiers.

Pour joindre la police du tourisme de Vientiane, composez le +856 021 251 128.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités du Laos. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès de l’ambassade de la République démocratique populaire lao.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Laos doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur arrivée au Laos.

Visas

Les Canadiens doivent également être munis d’un visa. On peut obtenir un visa de touriste à l’arrivée aux aéroports internationaux de Wattay, de Luang Prabang et de Paksé ainsi que dans la plupart des postes frontaliers « internationaux » (c’est-à-dire ouverts à tous les ressortissants étrangers). Vérifiez si vous pouvez obtenir votre visa de touriste auprès de l’ambassade ou du consulat du Laos le plus proche. Si vous demandez votre visa à l’arrivée, vous devrez présenter deux photos format passeport et verser la somme de 42 $ US.

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Timbre d’entrée

Dans certains postes frontaliers, les bureaux d’immigration sont difficiles à trouver. Assurez vous d’obtenir votre timbre d’entrée au Laos, à défaut de quoi les autorités pourraient vous imposer de lourdes amendes, vous placer en détention ou vous expulser.

Permissions spéciales

Les voyageurs doivent obtenir la permission des autorités locales avant de se rendre dans certaines parties de la province de Xaisomboun. Vous pourriez vous voir refuser l’accès à certaines régions, en particulier aux environs de Long Tieng.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement au Laos, ce qui pourrait limiter la marge de manœuvre des représentants du Canada au moment de fournir des services consulaires. Vous devriez vous servir de votre passeport canadien pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien. Voir notre publication intitulée La double citoyenneté : Ce que vous devez savoir pour plus de détails.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais) pour connaître les exigences de ce pays.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, l'eau et les aliments peuvent être porteurs de maladies comme le choléra, la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie du Sud-Est. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Choléra

Le choléra est une maladie bactérienne qui se propage souvent par la consommation d'eau et d'aliments contaminés. Il cause la diarrhée et, dans les cas graves, il peut entraîner la déshydratation, voire la mort.

Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les voyageurs les plus à risque sont ceux qui séjournent, travaillent ou habitent dans des régions où l'accès à des aliments salubres et à de l'eau potable est limité et les conditions de salubrité sont déficientes, ou dans des régions où des éclosions surviennent. Les voyageurs les plus à risque, devraient discuter avec un fournisseur de soins de santé des avantages à recevoir un vaccin.

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Schistosomiase

La schistosomiase peut se transmettre aux humains par contact avec de l'eau douce contaminée par les douves (minuscules vers plats). Les oeufs du ver peuvent provoquer des maladies intestinales comme la diarrhée et des crampes ou des problèmes urinaires. Le risque est généralement faible pour la plupart des voyageurs. Évitez de nager dans les eaux douces (lacs, rivières, étangs). Il n'existe aucun vaccin contre la schistosomiase.

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est, certains insectes sont porteurs de maladies comme la chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la filiarose lymphatique et le paludisme.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.

Dengue
  • La dengue est présente dans ce pays. La dengue est une maladie virale qui peut provoquer des symptômes graves d'allure grippale. Dans certains cas, elle peut entraîner une fièvre dengue hémorragique qui peut être mortelle.
  • Le risque de contraction est plus élevé durant le jour, notamment au lever et au coucher du soleil.
  • Protégez­-vous contre les piqûres de moustiques. Il n'existe ni vaccin ni médicament qui protègent contre la dengue.

Paludisme

Paludisme

  • Il y a un risque de paludisme dans certaines zones de ce pays et/ou pendant une période particulière de l'année.
  • Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.  Il n'existe aucun vaccin contre le paludisme.
  • Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en recouvrant la peau exposée, en utilisant un insectifuge et en restant dans des endroits dont toutes les ouvertures sont pourvues de moustiquaires ou dans des endroits fermés et climatisés. Vous pouvez également envisager de dormir sous une moustiquaire traitée par un insecticide ou de porter des vêtements de voyage imprégnés d'insecticide.
  • Des antipaludéens pourraient être indiqués, selon votre itinéraire et la période de l'année où vous vous rendez dans le pays. Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour vérifier quels sont vos besoins.

Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire et la rage, sévissent dans certaines régions de l'Asie du Sud-Est et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.

Grippe aviaire

Il y a eu des cas humains de grippe aviaire dans ce pays. La grippe aviaire est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux, et dans de rares cas, peut infecter les humains.

Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants, y compris les endroits faisant l'abattage de volailles. Évitez le contact avec les oiseaux (vivants ou morts), ainsi que les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux. Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

Tuberculose

La tuberculose est une infection causée par une bactérie qui touche habituellement les poumons.

Pour la plupart des voyageurs, le risque de contracter la tuberculose est faible.

Les voyageurs qui pourraient courir un plus grand risque de contracter la tuberculose et qui doivent se rendre dans une région où il existe un risque de tuberculose devraient consulter un professionnel de la santé afin de déterminer quelles sont les mesures à prendre avant et après leur voyage.

Les personnes qui pourraient courir un plus grand risque sont celles qui se rendent ou qui travaillent dans une prison, un camp de réfugiés, un refuge pour sans-abris ou un hôpital, ou les voyageurs qui rendent visite à des amis ou à des membres de leur famille.


Services médicaux et installations médicales

Services médicaux et installations médicales

Les établissements médicaux sont rares au Laos et ne répondent pas aux normes canadiennes. Une évacuation médicale vers la Thaïlande est nécessaire pour obtenir des traitements aux normes acceptables, sauf en cas de blessure bénigne ou pour des soins médicaux de base. Une telle évacuation coûte très cher et est difficile à organiser. Si vous avez des problèmes de santé durant votre séjour au Laos, cherchez immédiatement de l’assistance à Vientiane et envisagez de quitter le pays.

Les Canadiens peuvent consulter la clinique de l’ambassade australienne (tél. : +856 21 353 840), située dans le même édifice que la chancellerie australienne, ou la clinique internationale affiliée à l’hôpital Mahasot (tél. : +856 21 414 022).

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Lois

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères et peuvent aller jusqu’à la peine de mort.

Les relations sexuelles hors mariage entre étrangers et Laotiens, tout comme diverses formes de cohabitation avec des habitants du pays, sont illégales. Les contrevenants sont passibles de peines de prison et de lourdes amendes. Toute déclaration inexacte concernant vos relations avec un citoyen du Laos peut entraîner des sanctions similaires. Il faut présenter aux autorités laotiennes une demande officielle pour obtenir une autorisation de mariage ou de fiançailles avec un citoyen ou une citoyenne du Laos.

Vous pouvez vous voir imposer une amende si vous n’avez pas en tout temps sur vous une pièce d’identité adéquate (telle que votre passeport) ou si votre passeport ne contient pas de timbre d’entrée.

Il est interdit de photographier les édifices et véhicules gouvernementaux, ainsi que les ponts, les terrains d’aviation, le personnel ou les installations militaires. Les contrevenants peuvent être arrêtés et leurs appareils, confisqués.

Le Laos est un pays tolérant sur le plan religieux, mais le prosélytisme (distribution de tracts, etc.) y est formellement interdit et peut entraîner une arrestation ou une expulsion.

Il est conseillé d’être muni d’un permis de conduire international.

Culture

Les manifestations publiques d’affection, comme les baisers, que ce soit entre personnes de sexe opposé ou de même sexe, sont mal vues.

Si vous avez l’intention de faire des affaires au Laos, veuillez consulter le Service des délégués commerciaux du Canada.

Monnaie

La devise est le kip, qui peut difficilement être obtenu ou changé à l’extérieur du Laos. Le dollar américain et le baht thaïlandais sont acceptés presque partout. Les rares guichets automatiques bancaires qui acceptent les cartes étrangères sont souvent hors d’usage. Les principales cartes de crédit sont acceptées dans certains hôtels internationaux et établissements touristiques. Il est possible d’obtenir des avances en espèces dans certaines banques moyennant des frais élevés. On peut encaisser les chèques de voyage dans la plupart des banques à Vientiane et dans les autres grandes villes. Western Union offre des services bancaires dans plusieurs grandes villes du pays.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La saison des pluies (ou mousson) s’étend de mai à novembre. Durant cette période, les provinces riveraines du Mékong dans le sud du pays sont exposées à des pluies diluviennes qui peuvent causer des inondations et des glissements de terrain parfois meurtriers, endommager considérablement les infrastructures et nuire à la prestation des services essentiels. Surveillez les bulletins météorologiques régionaux, évitez les zones sinistrées et suivez les conseils des autorités locales. Voir Typhons et moussons pour plus de détails.

Assistance à l'étranger

Assistance à l'étranger

Le Canada n'a pas de représentation officielle au Laos. Les Canadiens peuvent obtenir une aide consulaire et de plus amples renseignements auprès de l'ambassade d'Australie à Vientiane (en vertu de l'Accord sur le partage des services consulaires entre le Canada et l'Australie).

Vientiane - Ambassade d'Australie
Adresse KM4, Thadeua Road, Watnak Village, Sisattanak District, Vientiane, Laos Téléphone +856 21 353 800 Télécopieur +856 21 353 801 Courrielaustemb.laos@dfat.gov.auInternetlaos.embassy.gov.au/vtan/home.htmlServicesPeut fournir des services de passeport limités
Bangkok - Ambassade du Canada
Adresse 15ième étage, Place Abdulrahim, 990 Rama IV, Bangrak, Bangkok, 10500 Thaïlande Adresse postale C.P. 2090, Bangkok, Thaïlande , 10501, Thaïlande Téléphone +66 0 2646 4300 Télécopieur +66 0 2646 4345 Courrielbangkok-consul@international.gc.caInternetthailande.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsTwitter@CanadaThailande

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez à l'ambassade d'Australie à Vientiane et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, à frais virés au +1 613 996 8885.

Date de modification :