Libye

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L’onglet Lois et coutumes a été mis à jour – ramadan.
Avertissements

Avertissements

LIBYE - ÉVITEZ TOUT VOYAGE

Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d’éviter tout voyage en Libye en raison de l’insécurité persistante dans l’ensemble du pays : un conflit armé y fait rage depuis longtemps, il y a un risque élevé d’attentats terroristes, la situation politique est imprévisible et le taux de criminalité élevé. Si vous vous trouvez actuellement en Libye, vous devriez quitter ce pays dès maintenant par le moyen le plus sûr.

La capacité du gouvernement du Canada à fournir des services consulaires aux citoyens canadiens qui se trouvent en Libye est extrêmement limitée. L’ambassade du Canada en Libye, à Tripoli, a suspendu ses activités jusqu’à nouvel ordre. Les représentants canadiens ont quitté le pays. Les Canadiens qui se trouvent en Libye devraient communiquer avec l’ambassade du Canada en Tunisie, à Tunis, ou avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa pour obtenir une assistance consulaire d’urgence. Il est vivement conseillé aux Canadiens de s’inscrire auprès du service d’Inscription des Canadiens à l’étranger.

Les Canadiens qui se rendent en Libye ou qui y séjournent malgré cet avertissement doivent s’assurer que leurs documents de voyage sont en règle, limiter leurs déplacements et se tenir au courant des dernières nouvelles. Des incidents violents peuvent se produire soudainement, et l’on court de grands risques de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Faites preuve d’une extrême prudence, ayez un plan d’urgence et soyez constamment sur vos gardes.

Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Dans l’éventualité où une situation de crise nécessiterait une évacuation, la politique du gouvernement du Canada consiste à assurer le transport sécuritaire des ressortissants canadiens jusqu’au lieu sûr le plus proche. Le gouvernement du Canada ne vous aidera à quitter un pays ou une région qu’en dernier recours, lorsque tous les moyens de transport commerciaux et personnels auront été épuisés. Ce service est offert contre recouvrement des coûts, et vous devrez assumer les frais associés à la poursuite de votre voyage. Les situations varient d’un pays à l’autre et les ressources du gouvernement pourraient, dans certains cas, être soumises à des contraintes susceptibles de limiter son aptitude à offrir de l’aide, notamment dans un pays ou une région où le risque de conflit violent ou d’instabilité politique est élevé.

Terrorisme

Il existe un risque élevé de terrorisme dans l’ensemble de la Libye, et des attentats peuvent survenir à tout moment, partout dans le pays. Des groupes extrémistes ont menacé expressément les Occidentaux et les intérêts occidentaux en Libye, et ont perpétré des attentats contre ces cibles, notamment contre des représentants étrangers, des diplomates, des travailleurs humanitaires, des touristes, des enseignants, d’autres travailleurs du secteur privé et des ambassades. Des secteurs commerciaux et des endroits publics fréquentés par des étrangers ont aussi été ciblés : hôtels, écoles, hôpitaux, immeubles à bureaux, aéroports et ports maritimes, lieux où se tiennent des événements publics, transports en commun, marchés et centres commerciaux.

Ansar al-Charia, l’État islamique en Iraq et au Levant (EIIL), al-Qaïda et d’autres groupes extrémistes actifs en Libye ont expressément ciblé des étrangers par le passé.

La situation à Benghazi est particulièrement instable et volatile. Les intérêts étrangers et les étrangers eux-mêmes font régulièrement l’objet d’attaques.

Faites preuve d’une extrême vigilance et soyez constamment sur vos gardes.

Troubles civils et manifestations

La situation politique est extrêmement fragile. Une coalition de groupes armés s’est emparée de la capitale, et le gouvernement démocratiquement élu a été contraint de s’exiler à Tobrouk, dans l’est du pays. Les structures de sécurité étatique officielles se sont en grande partie effondrées.

Des affrontements armés ont lieu dans l’ensemble du pays, et la violence s’est propagée de l’est de la Libye vers la capitale en juin 2014. Les groupes armés qui appuient le gouvernement élu à Tobrouk et ceux qui soutiennent le gouvernement d’opposition à Tripoli s’affrontent quotidiennement. Les morts se comptent par centaines, les blessés par milliers et les personnes déplacées par centaines de milliers.

Les manifestations, qui sont courantes dans toute la Libye, ont entraîné des actes de violence et ont fait des morts. Suivez la situation de près en surveillant les médias locaux, prenez des mesures appropriées pour assurer votre sécurité personnelle et ne vous déplacez que pendant le jour. Évitez les rassemblements publics et les manifestations, car ils peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence.

Enlèvements

Il existe en Libye un risque élevé d’enlèvements. Les étrangers sont souvent ciblés. Faites preuve d’une grande vigilance en tout temps.

Régions frontalières

Les risques sont accrus à proximité des frontières avec le Niger, le Tchad, le Soudan, la Tunisie et l’Algérie en raison de la présence de groupes armés et de bandits ainsi que du risque extrême d’enlèvement. Les frontières peuvent fermer à tout moment, en particulier les frontières avec l’Égypte et la Tunisie.

Il est interdit de voyager à l’intérieur du pays ou en direction des frontières sans un guide officiellement autorisé ou sans avoir reçu la permission expresse des autorités libyennes, sauf pour franchir par voie terrestre les postes frontaliers officiels vers l’Égypte et la Tunisie.

Criminalité

Le taux de criminalité est très élevé en Libye, car les armes y sont facilement accessibles et le gouvernement n’a pas le contrôle du pays. La piraterie routière et les vols à main armée sont monnaie courante.

Mines terrestres

Il existe un risque élevé de trouver des munitions non explosées ou des mines terrestres un peu partout dans les régions où des combats ont fait rage. Faites preuve de prudence dans ces régions.

Transports

En juillet 2014, des affrontements entre factions rivales ont détruit l’aéroport international de Tripoli, qui est fermé depuis. L’aéroport de Benghazi est fermé depuis le début de l’année 2014, ayant lui aussi subi des dommages en raison d’intenses combats menés à proximité. À l’heure actuelle, seuls les aéroports de Mitiga (à Tripoli), de Misrata, d’Al Abraq (à Baida) et de Tobrouk offrent des vols internationaux. Les vols sont souvent annulés. Il faut se procurer des billets à l’avance et les payer en argent comptant sur place.

Les aéroports ont souvent été la cible d’attaques à la roquette, de tirs d’artillerie et d’attentats terroristes. Vérifiez l’état de votre vol avant de vous rendre à l’aéroport et évitez de vous déplacer après la tombée de la nuit.

Le réseau routier est vaste, mais de nombreuses routes du sud du pays ne sont pas revêtues, et il n’y a que des pistes de sable dans le désert. Évitez de vous déplacer par voie terrestre dans le sud-est du pays, en raison de la présence de mines terrestres et des risques d’enlèvement, de banditisme et de terrorisme. La circulation est dense sur la principale route longeant la côte d’est en ouest, entre Tripoli et la frontière tunisienne. Les déplacements sur l’autoroute côtière dans l’est du pays sont dangereux, en raison des combats entre factions rivales et du risque d’enlèvement par des groupes extrémistes.

Le taux d’accidents de la route est élevé. Les mauvaises habitudes de conduite, la vitesse excessive et le non-respect du code de la route constituent des risques. Il est possible de louer un véhicule, mais cela coûte cher.

Si vous avez un accident, restez calme et communiquez avec la police locale. En cas d’accident mortel ou ayant causé de graves dommages, les autorités locales peuvent détenir les automobilistes impliqués jusqu’à ce que le litige soit réglé.

On a signalé récemment des embuscades contre des véhicules et des détournements de voiture qui ont fait des blessés.

Agissez avec prudence lorsque vous prenez un taxi. Négociez le prix de la course avant le départ. Des chauffeurs de taxi ont été complices de vols ciblant leurs passagers.

Consulter Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Depuis le début de la révolution libyenne en février 2011, des tirs de célébration ont fait des morts et des blessés en raison des cartouches qui retombent au sol. Bien que ces incidents aient diminué, vous devriez demeurer à l’intérieur en cas de telles célébrations.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités libyennes. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès de l’ambassade de la Libye.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Libye doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ du pays. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Visas

Les Canadiens doivent être munis d’un visa pour entrer en Libye. Vous pourriez éprouver des difficultés à obtenir un visa si votre passeport expire dans moins de six mois.

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Les ambassades libyennes délivrent des visas de visiteur partout, sauf à New York. Les visas ne sont délivrés qu’aux résidents du pays dans lequel la demande est faite. Après avoir déposé votre passeport et rempli une demande en personne à une ambassade libyenne, vous devrez attendre vingt jours ouvrables avant d’obtenir votre visa. Les demandes acheminées par la poste ne sont pas acceptées.

En principe, les Canadiens ne peuvent pas obtenir de visa de touriste à titre individuel, à moins de participer à un voyage organisé et géré par un agent de voyages accrédité en Libye.

Voyages régionaux

Vous pourriez vous voir refuser l’entrée en Libye si votre passeport porte un visa israélien ou un timbre d’entrée en Israël.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Voir Santé pour connaître les exigences de ce pays relatives à la vaccination.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique du Nord. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fièvre de la vallée du Rift, la leishmaniose, le paludisme, et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique du Nord, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services et établissements médicaux

Les établissements médicaux sont peu nombreux et certains médicaments sont difficiles à trouver.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Activités illégales ou réglementées

Ne formulez pas de critiques à l’endroit du pays, de ses dirigeants ou de la religion, car vous pourriez encourir de lourdes sanctions.

Les lois de la Libye interdisent les actes sexuels entre personnes de même sexe. Il n’est pas permis non plus d’être marié à une personne du même sexe ni de promouvoir l’homosexualité. Les personnes reconnues coupables de ces délits s’exposent à une peine de prison à vie ou à la peine de mort. Les voyageurs LGBT devraient examiner soigneusement les risques d’un voyage en Libye. Voir notre page Gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres en voyage pour plus d’information.

Ne photographiez pas le personnel ni les sites militaires.

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles d’une peine d’emprisonnement ou d’autres sanctions.

Douanes

Les armes à feu, les objets religieux, les antiquités, les médicaments et les devises font l’objet de règlements douaniers stricts.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement, ce qui pourrait limiter la marge de manœuvre des représentants du Canada au moment de fournir des services consulaires. Vous devriez vous servir de votre passeport canadien pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien. Cependant, les Canadiens d’origine libyenne risquent d’avoir des ennuis, notamment de se voir confisquer leur passeport canadien, de subir de longs interrogatoires et d’avoir du mal à quitter le pays, à moins qu’ils ne se présentent comme des Libyens. Consultez notre page Voyager en tant que citoyen à double citoyenneté pour plus de détails.

Garde d’enfants

Les décisions de garde d’enfants se fondent sur la loi islamique. Il est extrêmement difficile pour une Canadienne, même musulmane, de se voir accorder la garde de ses enfants à la suite d’une décision des tribunaux, à moins qu’elle ne décide de rester en Libye. Quel que soit le statut matrimonial des parents, les enfants nés d’un père libyen acquièrent la nationalité libyenne à la naissance et doivent être munis d’un passeport libyen pour entrer dans le pays et pour en sortir. Les Canadiennes ne peuvent faire sortir leurs enfants libyens du pays sans l’autorisation de leur mari.

Culture

Les coutumes, lois et règlements du pays respectent fidèlement les pratiques et les croyances de l’islam. Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion, et respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants.

Pendant le mois lunaire du ramadan (le neuvième mois du calendrier musulman), faites preuve de discrétion lorsque vous buvez, mangez ou fumez dans les lieux publics entre le lever et le coucher du soleil. Cette année, le ramadan doit commencer le 18 juin 2015 ou près de cette date.

Différends commerciaux

Les autorités peuvent confisquer votre passeport si vous êtes en cause dans un différend commercial.

Monnaie

De manière générale, il faut payer en argent comptant en Libye. La devise, le dinar libyen (LYD), n’est pas convertible à l’extérieur du pays. Seuls les dollars américains, les euros, les livres britanniques, les francs suisses et les dinars tunisiens peuvent être convertis en dinars libyens. Vous pouvez changer des dollars américains aux comptoirs de change officiels ou dans les banques. Respectez les règles concernant les déclarations de devises et les taux de change. Les guichets automatiques bancaires ne sont pas facilement accessibles.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La saison des pluies s’étend de novembre à mars.

De juin à septembre, la température peut atteindre 40 °C. Dans le désert, il fait extrêmement chaud, mais les nuits sont fraîches. Surveillez les prévisions météorologiques régionales et planifiez vos déplacements en conséquence.

Assistance

Assistance

Le Canada n'a pas de représentation officielle en Libye. On peut obtenir une aide consulaire et de plus amples renseignements consulaires auprès de l’ambassade du Canada en Tunisie, à Tunis.

Tunis - Ambassade du Canada
AdresseLot 24, rue de la Feuille d’Érable, Cité des Pins, Tunis, TunisieAdresse postaleC.P. 48, 1053 Les Berges du Lac II, Tunis, Tunisie,Téléphone216-70-010-200Télécopieur216-70-010-393Courrieltunis-cs@international.gc.caInternetwww.tunisie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en TunisieTwitter@CanadaTunisie

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez à l’ambassade du Canada en Tunisie et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa en composant le +1 613 996 8885.

Date de modification :