Libye

Dernière mise à jour :
ET
Toujours valide :
ET
Dernière mise à jour :
L'onglet Lois et coutumes a été mis à jour - retrait des renseignements au sujet du ramadan.
Avertissements

Avertissements

LIBYE - ÉVITEZ TOUT VOYAGE


Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d'éviter tout voyage en Libye en raison de la situation politique imprévisible et fragile et la menace que pose le terrorisme dans la région.

Étant donné les conditions de sécurité volatiles, l’ambassade du Canada à Tripoli a suspendu ses activités jusqu’à nouvel ordre. Les représentants canadiens ont quitté le pays. Les Canadiens qui se trouvent en Libye devraient communiquer avec l’ambassade du Canada à Tunis, en Tunisie (+216 70 010 200), ou le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa (+1 613 996 8885).

La capacité du gouvernement du Canada à fournir des services consulaires aux citoyens Canadiens qui se trouvent en Libye est très limitée, étant donné l’instabilité politique et la violence qui persiste. On recommande aux Canadiens d’envisager de quitter la Libye depuis le 1 juin 2014. Si vous êtes présentement en Libye, vous devriez quitter maintenant par des moyens de transport commerciaux pendant que ceux-ci demeurent disponibles.

Les Canadiens qui restent en Libye malgré cet avertissement doivent s’assurer que leurs documents de voyage sont en règle, limiter leurs déplacements et se tenir au courant des dernières nouvelles. Les Canadiens risquent de se trouver soudainement au mauvais endroit, au mauvais moment. Les Canadiens devraient faire preuve d’une prudence extrême, avoir leurs propres plans d’urgence et être constamment sur leurs gardes.

Il est vivement conseillé aux Canadiens de s’inscrire auprès du service d'Inscription des Canadiens à l'étranger.

Voir Sécurité pour plus de détails.



 

 

Sécurité

Sécurité

La décision de voyager relève de vous seul. C’est également à vous seul qu’il incombe de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et diffuse des renseignements fiables et à jour dans ses Conseils aux voyageurs. Dans l’éventualité où une situation de crise nécessiterait une évacuation, la politique du gouvernement du Canada consiste à assurer le transport sécuritaire des ressortissants canadiens jusqu’au lieu sûr le plus proche. Le gouvernement du Canada ne vous aidera à quitter un pays ou une région qu’en dernier recours, lorsque tous les moyens de transport commerciaux et personnels auront été épuisés. Ce service est offert contre recouvrement des coûts, et vous devrez assumer les frais associés à la poursuite de votre voyage. Les situations varient d’un pays à l’autre et les ressources du gouvernement pourraient, dans certains cas, être soumises à des contraintes susceptibles de limiter son aptitude à offrir de l’aide, notamment dans un pays ou une région où le risque de conflit violent ou d’instabilité politique est élevé.

Benghazi

Il y a un risque élevé de terrorisme dans l’ensemble de la Libye, y compris à Benghazi. Des attentats terroristes peuvent se produire à n’importe quel moment et peuvent cibler les endroits fréquentés par les expatriés et les voyageurs étrangers.

On signale une augmentation du nombre d’attaques à Benghazi en juillet et en août 2013. Le 6 août 2013, un homme a été tué dans l’explosion de son véhicule. Un attentat à la bombe visant un poste de police a fait cinq blessés le 2 août 2013.  De nombreuses explosions ont eu lieu dans le centre-ville le 29 juillet 2013, faisant un mort. La veille, 40 personnes ont été blessées lors de deux explosions visant deux palais de justice.

Autres attaques importantes à Benghazi : 

L’explosion d’une voiture piégée, le 11 octobre 2013, a causé de sérieux dommages à l’édifice abritant les consulats honoraires conjoints de la Finlande et de la Suède ainsi que des bureaux commerciaux privés et un certain nombre d’appartements. Aucun blessé n’a été signalé. Le 11 septembre 2013, une puissante bombe installée dans une voiture piégée a explosé près de l’immeuble du ministère des Affaires étrangères, occasionnant des blessures à plusieurs personnes. Le 13 mai 2013, un attentat à la voiture piégée a eu lieu à l’hôpital Al Jallah, faisant plusieurs morts et blessés. L’ambassadeur américain et trois diplomates ont été tués lors d’une attaque ciblant le consulat des É.U. à Benghazi le 11 septembre 2012. Le 11 juin 2012, un convoi de l’ambassade du Royaume-Uni a été la cible d’un attentat à la grenade qui a fait un blessé. Un EEI a explosé à l’entrée du consulat des États-Unis le 6 juin 2012. Le 22 mai 2012, un attentat à la grenade a été perpétré dans les bureaux de la Croix-Rouge internationale, et une explosion a frappé une colonne de véhicules des Nations Unies le 10 avril 2012. Ces attaques témoignent du caractère instable et problématique des conditions de sécurité en Libye.

Beni Oualid

En octobre 2012, des affrontements et des bombardements aveugles ont été signalés entre des milices progouvernementales et des partisans du régime Kadhafi à Beni Oualid. Faites preuve d’une prudence extrême et évitez les régions touchées.

Régions de Sabha et de Kufra

Des affrontements qui persistent entre divers groupes armés ont été signalés dans les régions de Sabha et de Kufra.

Terrorisme

Il y a un risque élevé de terrorisme dans l’ensemble de la Libye. En 2013, l’armée française a aidé le gouvernement malien à repousser des rebelles armés. Des groupes terroristes de la région ont déclaré leur intention d’augmenter la fréquence des attaques et des enlèvements ayant pour cible des Occidentaux. Bien que la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali soutienne, depuis juillet 2013, les autorités maliennes de transition en vue de stabiliser la situation dans la région, les citoyens des pays qui appuient l’intervention sont encore les plus exposés. Cependant, tous les voyageurs devraient faire preuve d’une vigilance accrue.

Le 29 juillet 2013, les forces de sécurité libyennes ont découvert une voiture chargée d’explosifs près d’un hôtel à Tripoli. Le complexe de l’ambassade des Émirats arabes unis a été la cible d’un attentat le 25 juillet 2013. Une explosion a eu lieu le 23 juillet 2013 près de l’hôtel Corinthia et des Tripoli Towers, à proximité des ambassades britannique et canadienne. On n’a signalé aucune blessure à la suite de ces attaques. Le 23 avril 2013, une explosion a eu lieu dans la région de Hay Al Andalus de Triploi, devant l’ambassade de France, faisant deux blessés. Soyez très vigilant et sur vos gardes en tout temps, faites preuve de prudence et suivez l’évolution de la situation locale ainsi que les conseils des autorités locales.

Troubles civils et manifestations

La situation politique demeure fragile et peut changer rapidement. La violence a éclaté à Tripoli, ainsi que dans l’est de la Libye, à la mi-mai 2014. Le premier ministre Ali Zeidan fut enlevé à sa résidence à l’hôtel Corinthia de Tripoli, le 10 octobre 2013, avant d’être libéré quelques heures plus tard. Des affrontements intermittents ont lieu entre des groupes armés à Tripoli et dans ses environs depuis le 25 juin 2013. En mai 2013, des groupes armés ont saisi quelques édifices gouvernementaux dans la capitale. Ces groupes représentent encore un risque en matière de sécurité.

Depuis le début de la révolution en février 2011, des cartouches provenant de tirs de célébration ont fait des morts et des blessés en retombant au sol. Malgré l’atténuation de ce type d’incident, vous devriez demeurer à l’intérieur pendant ces célébrations.

Il se produit d’importantes manifestations spontanées à travers le pays, depuis l’assassinat d’un activiste politique le 26 juillet 2013. Surveillez de près la situation en matière de sécurité par l’entremise des médias locaux, prenez les mesures appropriées pour assurer votre sécurité personnelle et ne vous déplacez que pendant la journée. Évitez toutes les manifestations et les grands rassemblements, car ceux-ci peuvent soudainement donner lieu à des actes de violence.

Enlèvements

Il existe un risque d’enlèvements en Libye. Des étrangers ont été ciblés au cours des derniers mois. Soyez très vigilants en tout temps.

Régions frontalières

Vous pourriez courir un risque élevé dans les régions frontalières avec le Niger, le Tchad, le Soudan et l’Algérie en raison de la présence de groupes armés et du banditisme. Les frontières peuvent fermer sans préavis.

Mis à part les postes frontaliers officiels avec la Tunisie et l’Égypte, les visiteurs et les résidents n’ont pas le droit de voyager à l’intérieur ou vers les régions frontalières sans un guide officiel autorisé ou sans avoir reçu la permission des autorités libyennes.

Mines terrestres

Des opérations de déminage sont en cours dans le sud du pays; cependant, il reste une quantité importante de mines terrestres qui ne sont pas indiquées par des panneaux. Le risque de trouver des munitions non explosées ou des mines terrestres posées au hasard est élevé dans toutes les régions touchées par le conflit. Faites preuve de prudence dans ces régions.

Transports

Le 13 juillet 2014, des affrontements ont éclaté dans les environs de l’aéroport international de Tripoli. L’aéroport est fermé jusqu’à nouvel ordre.

Il est possible que les aéroports soient fermés et que les vols soient annulés à court préavis. On vous recommande de vérifier l’état de votre vol avant de vous rendre à l’aéroport et d’éviter de se déplacer après le coucher du soleil.

Le système routier est étendu, mais de nombreuses routes ne sont pas pavées dans le sud du pays, et il n'y a que des pistes de sable dans le désert. Évitez de vous déplacer par voie terrestre dans la région du sud-est, en raison de la présence de mines terrestres. La circulation est dense sur les principales routes côtières est-ouest, près des villes principales de Tripoli et de Benghazi.

Le taux d'accidents de la route est élevé. La conduite médiocre, la vitesse excessive et le non-respect de la signalisation et du code de la route présentent des risques. Il est possible de louer un véhicule, mais les coûts sont élevés.

En cas d'accident, restez calme et communiquez avec la police locale. Si l'accident a causé la perte de vies ou de graves dommages, les autorités locales peuvent détenir les automobilistes impliqués dans un accident jusqu'à ce que la poursuite soit réglée.

Des incidents d’embuscades contre des véhicules et des détournements de voiture ayant causé des blessures ont eu lieu récemment.

Empruntez des autobus de luxe et climatisés pour les voyages interurbains.

Des taxis sont disponibles. Négociez le prix de la course avant le départ.

Consulter Sécurité des transports pour vérifier si les transporteurs aériens nationaux répondent aux normes de sécurité.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

La décision de laisser entrer les voyageurs étrangers relève exclusivement de la compétence de chaque pays ou région. Les agents consulaires canadiens ne peuvent pas intervenir en votre nom si vous ne satisfaites pas aux exigences d’entrée. Les renseignements qui suivent au sujet des conditions d’entrée et de sortie ont été obtenus des autorités libyennes. Ces exigences peuvent toutefois être modifiées à tout moment. C’est à vous qu’il incombe de vérifier la validité de ces renseignements auprès de l’ambassade de la Libye.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Passeport

Les Canadiens qui se rendent en Libye doivent présenter un passeport qui sera valide pendant au moins six mois après la date prévue de leur départ de la Libye.

Vous pourriez éprouver des difficultés à obtenir un visa si votre passeport expire dans moins de six mois.

Votre passeport ne doit pas porter de visa israélien ou de timbre d’entrée en Israël.

Visas

Les Canadiens doivent être munis d’un visa pour entrer en Libye.

Visa de touriste : exigé
Visa d’affaires : exigé
Visa d’étudiant : exigé

Les ambassades libyennes délivrent des visas de visiteur partout sauf à New York. Ils ne sont délivrés qu'aux résidents du pays dans lequel la demande est faite. Après avoir déposé votre passeport et rempli une demande en personne à une ambassade libyenne, vous devrez attendre vingt jours ouvrables avant d’obtenir votre visa. Les demandes effectuées par la poste ne sont pas acceptées.

En principe, les Canadiens ne peuvent pas obtenir de visa de touriste à titre individuel, à moins de participer à un voyage organisé et géré par un agent de voyages accrédité en Libye.

Les enfants et le voyage

Les enfants ont besoin de documents spéciaux pour visiter certains pays. Consulter Enfants pour plus de détails.

Fièvre jaune

Certains pays exigent la présentation d’une preuve de vaccination contre la fièvre jaune avant de permettre l’entrée. Veuillez consulter la liste par pays de l’Organisation mondiale de la Santé (en anglais) pour connaître les exigences de ce pays.

Santé

Santé

Conseil de santé aux voyageurs
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite A

L'hépatite A est une maladie du foie qui se propage par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés, ou par le contact avec une personne infectée. Tous les voyageurs qui se rendent dans des régions où il existe un risque de contracter l'hépatite A devraient être vaccinés.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rage

La rage est une maladie fatale qui se transmet aux humains par une morsure, une griffure ou l'exposition à la salive d'un animal atteint de la rage. Les voyageurs qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter la rage et qui pourraient courir un risque élevé d'être exposés à la maladie (c'est-à-dire les personnes en contact étroit avec des animaux, les personnes pour lesquelles il existe un risque professionnel et les enfants) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse. Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Vaccination contre la fièvre jaune

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

* Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.
Risque
  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.
Les exigences liées à l'entrée*
  • Une preuve de vaccination est exigée des voyageurs en provenance des pays où sévit la fièvre jaune.
Recommandation
  • La vaccination n'est pas recommandée.
  • Discutez de vos plans, de vos activités et de vos destinations de voyage avec un professionnel de la santé.
Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme la fièvre typhoïde, l'hépatite A et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Afrique du Nord. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Diarrhée du voyageur
  • La diarrhée du voyageur est la maladie qui touche le plus fréquemment les voyageurs. Elle se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés.
  • Le risque de contracter la diarrhée du voyageur est accru dans les régions où les conditions de salubrité et d'hygiène sont déficientes. Faites attention à ce que vous mangez et buvez.
  • Le traitement le plus important contre la diarrhée du voyageur est la réhydratation (buvez beaucoup de liquides). Apportez des sels pour réhydratation orale lors de votre voyage.
Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne qui se transmet par la consommation d'eau ou d'aliments contaminés. Les jeunes voyageurs ainsi que les personnes qui se rendent dans des zones rurales, qui visitent des amis et des parents ou qui ont un système immunitaire affaibli pourraient courir un risque plus élevé de contracter l'infection. Si elles comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de fièvre typhoïde, en particulier si elles se rendent à des endroits où les conditions d'hygiène sont mauvaises, les personnes qui courent un risque élevé de contracter la maladie devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines régions de l'Afrique du Nord, certains insectes sont porteurs de maladies comme la fièvre de la vallée du Rift, la leishmaniose, le paludisme, et le virus du Nil occidental.

Il est recommandé aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres d'insectes.

Chikungunya

Il y a présentement une éclosion de chikungunya dans ce pays. Le chikungunya est une maladie virale qui se transmet par la piqûre d'un moustique infecté et provoque habituellement de la fièvre et des douleurs articulaires de type arthritique. Protégez-vous contre les piqûres de moustiques, notamment au lever et au coucher du soleil. Il n'existe aucun vaccin contre le chikungunya.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions en Afrique du Nord, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume, la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.


Services et établissements médicaux

Services et établissements médicaux

Les établissements médicaux sont peu nombreux et certains médicaments sont difficiles à trouver.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consulter Arrestation et détention pour plus de détails.

Activités illégales ou réglementées

Des peines sévères peuvent être imposées si l'on critique le pays, ses dirigeants ou la religion.

Les activités homosexuelles et les relations sexuelles en dehors du mariage sont illégales.

Ne photographiez pas le personnel ou les sites militaires.

Les sanctions pour possession, usage ou trafic de stupéfiants sont sévères. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles d’une peine d’emprisonnement ou d’autres sanctions.

Douanes

Les armes à feu, les objets religieux, les antiquités, les médicaments et les devises font l'objet de règlements douaniers stricts.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement, ce qui pourrait limiter la marge de manœuvre des représentants du Canada au moment de fournir des services consulaires. Vous devriez vous servir de votre passeport canadien pendant le voyage et toujours vous présenter aux autorités locales en tant que citoyen canadien. Cependant, les Canadiens d'origine libyenne sont l'exception, car ils risquent d'avoir des ennuis, notamment de se voir confisquer leur passeport canadien, de subir de longs interrogatoires et d'avoir du mal à quitter le pays, si les autorités jugent qu'ils violent cette loi. Veuillez consulter notre publication intitulée La double citoyenneté : Ce que vous devez savoir pour plus de détails.

Garde d’enfants

Les décisions de garde d'enfants se fondent sur la loi islamique. Il est extrêmement difficile pour une Canadienne, même musulmane, de se voir accorder la garde de ses enfants à la suite d’une décision des tribunaux, à moins qu'elle ne décide de rester en Libye. Quel que soit le statut conjugal des parents, les enfants nés d'un père libyen acquièrent la nationalité libyenne à la naissance et doivent être munis d'un passeport libyen pour entrer dans le pays et en sortir. Les Canadiennes ne peuvent faire sortir leurs enfants libyens du pays sans l'autorisation de leur mari.

Habillement et comportement

Les coutumes, lois et règlements du pays respectent fidèlement les pratiques et les croyances de l'islam. Habillez-vous et comportez-vous avec bon sens et discrétion, et respectez les traditions sociales et religieuses pour ne pas froisser les habitants.

Différends commerciaux

Votre passeport peut être confisqué à l'occasion de différends commerciaux.

Monnaie

De manière générale, il faut payer en argent comptant en Libye. La devise, le dinar libyen (LYD), n'est pas convertible à l’extérieur du pays. Seuls les dollars américains, les euros, les livres britanniques, les francs suisses et les dinars tunisiens peuvent être convertis en dinars. Vous pouvez changer des dollars américains aux comptoirs de change officiels ou dans les banques. Respectez les règles concernant les déclarations de devises et les taux de change. Les guichets automatiques bancaires ne sont pas facilement accessibles.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

La saison des pluies s’étend de novembre à mars.

De juin à septembre, la température peut atteindre 40 °C. Dans le désert, il fait extrêmement chaud, mais les nuits sont fraîches. Surveillez les prévisions météorologiques régionales et planifiez vos déplacements en conséquence.

Assistance

Assistance

Le Canada n'a pas de représentation officielle en Libye. On peut obtenir une aide consulaire et de plus amples renseignements consulaires auprès de l’ambassade du Canada à Tunis (Tunisie).

Tunis - Ambassade du Canada
Adresse Lot 24, rue de la Feuille d’Érable, Cité des Pins, Tunis, Tunisie Adresse postale C.P. 48, 1053 Les Berges du Lac II, Tunis, Tunisie, Téléphone 216-70-010-200 Télécopieur 216-70-010-393 Courrieltunis-cs@international.gc.caInternettunisie.gc.caServicesDes services de passeport sont offertsFacebookAmbassade du Canada en TunisieTwitter@CanadaTunisie

Pour obtenir une aide d'urgence en dehors des heures de bureau, téléphonez à l’ambassade du Canada à Tunis (Tunisie) et suivez les instructions qui vous seront données. Vous pouvez aussi appeler le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa en composant le +1 613 996 8885.

Date de modification :