COVID-19 : conseils de santé pour tous les voyageurs

Conseils aux voyageurs pour l'Antarctique

Dernière mise à jour : La section Santé a été mise à jour - renseignements de santé aux voyageurs (Agence de la santé publique du Canada)

Date de la dernière mise à jour : ET

Sur cette page

Niveau de risque

Antarctique - Faites preuve d'une grande prudence

Faites preuve d’une grande prudence en Antarctique en raison des conditions météorologiques défavorables et imprévisibles, ainsi que de l'absence d'infrastructures et de services d'urgence.

Haut de page

Sécurité

Conditions météorologiques

L'Antarctique est soumis à des conditions météorologiques extrêmes et imprévisibles. Il fait froid, sec et venteux. Une calotte glaciaire permanente recouvre 99 % du continent.

Ces conditions exposent les voyageurs à des risques d'engelures et de surexposition au soleil, qui peuvent entraîner une déshydratation et des lésions oculaires.

Assurez-vous d’avoir du matériel et des vêtements adaptés aux conditions de vie dans l’Antarctique.

Communications

Il n’existe pas de services téléphoniques ni d’autres services de communication publics en Antarctique. En cas d'urgence, vous pouvez avoir des difficultés à obtenir de l’aide de l’extérieur.

Les stations de recherche peuvent disposer de téléphones satellites et d’installations postales. Cependant, elles se consacrent à part entière à la recherche scientifique et, à de rares exceptions près, ne sont pas en mesure de fournir une aide quelconque aux touristes ou aux voyageurs de passage.

Si vous planifiez de visiter cette région par vos propres moyens, vous devez aussi vous assurer d’être entièrement autosuffisant dès que vous quittez le pays de départ et jusqu’à votre retour.

Tourisme

On ne trouve en Antarctique aucune installation touristique, à l’exception d’une station privée à l’intérieur des glaces, qui accueille les expéditions d’alpinisme.

Les voyages en Antarctique peuvent avoir un impact négatif sur l'environnement. Par conséquent, vous devriez éviter tout voyage qui ne fait pas partie d'une expédition scientifique internationale ou qui n'est pas organisé par un voyagiste. Des excursions vers le continent peuvent être organisées par diverses agences touristiques.

International Association of Antarctic Tour Operators (en anglais)

 

Haut de page

Exigences d'entrée et de sortie

Passeport et visas

Il est possible que vous deviez présenter votre passeport canadien ou un visa, ou les deux, dans les pays que vous traverserez pour vous rendre en Antarctique ou pour en revenir. Consultez les Conseils aux voyageurs des pays concernés.

Permis d’expédition

Tous les voyageurs canadiens doivent obtenir un permis pour visiter l'Antarctique. Les organisateurs de voyages d'expédition prendront généralement les dispositions nécessaires pour l'obtenir en votre nom. Confirmez cette information auprès de votre voyagiste avant de partir.

Si vous devez demander vous-même un permis, vous devez soumettre votre demande au Programme de protection de l'environnement en Antarctique d'Environnement Canada.

Demander un permis  - Environnement Canada

Les enfants en voyage

Renseignez-vous sur comment voyager avec des enfants.

Haut de page

Santé

Conseils de santé aux voyageurs pertinents

Cette section contient des informations sur les risques sanitaires éventuels et les restrictions régulièrement constatées ou en cours dans la destination. Suivez ces conseils pour réduire votre risque de tomber malade en voyage. Tous les risques ne sont pas énumérés ci-dessous.

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ pour obtenir des conseils et des recommandations personnalisées en matière de santé.

Vaccins de routine

Assurez-vous que vos vaccins de routine, conformément à votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage. 

Parmi ces vaccins, citons le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la polio, la varicelle, la grippe et d'autres.

Vaccins et médicaments pré-voyage

Vous pouvez être à risque de maladies évitables lors de votre voyage dans cette destination. Consultez un professionnel de la santé voyage pour savoir quels médicaments ou vaccins pourraient vous convenir, en fonction de votre destination et de votre itinéraire.

Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Ce territoire n'a pas déclaré ses exigences liées au certificat de vaccination contre la jaune fièvre.

Recommandation

  • La vaccination n’est pas recommandée.

À propos de la fièvre jaune

Centre de vaccination contre la fièvre jaune désigné
*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée (en anglais seulement) dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale très contagieuse. Elle peut se propager rapidement d'une personne à l'autre par contact direct et par les gouttelettes dans l'air.

Toute personne qui n'est pas protégée contre la rougeole risque d'en être infectée lorsqu'elle voyage à l'étranger.

Peu importe où vous allez, consultez un professionnel de la santé avant votre départ pour vous assurer d'être entièrement protégé contre la rougeole.

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

COVID-19

La maladie à coronavirus (COVID-19) est une maladie infectieuse virale qui peut se propager d’une personne à l’autre par un contact direct et par des gouttelettes projetées dans l’air.

Il est recommandé que tous les voyageurs admissibles reçoivent la série complète d’un vaccin contre la COVID-19 ainsi que toute dose supplémentaire recommandée au Canada avant de voyager. Les données probantes révèlent que les vaccins sont très efficaces pour prévenir les formes graves de la COVID-19, les hospitalisations et la mort. Bien que la vaccination offre une meilleure protection contre les maladies graves, vous pouvez toujours être exposé au risque d'infection par le virus responsable de la COVID-19. Quiconque n’étant pas entièrement vacciné court un risque accru de contracter le virus qui cause la COVID-19, ainsi qu'un risque accru d'être gravement malade lors d’un voyage à l’étranger.

 Avant de voyager, vérifiez les exigences d'entrée/sortie de votre destination en matière de vaccination contre la COVID-19.Peu importe votre destination, discutez avec un professionnel de la santé avant de voyager afin de vous assurer d’être bien protégé contre la COVID-19.

Précautions pour la nourriture et l'eau

De nombreuses maladies peuvent être causées par la consommation d'aliments ou de boissons contaminées par des bactéries, des parasites, des toxines ou des virus, ou par la baignade dans une eau contaminée.

  • Pour en savoir plus sur les précautions à prendre en matière de nourriture et d'eau pour éviter de tomber malade, consultez notre page mangez et buvez en toute sécurité à l'étrangerRappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!
  • Évitez de vous mettre de l'eau dans les yeux, la bouche ou le nez lorsque vous vous baignez ou participez à des activités en eau douce (ruisseaux, canaux, lacs), particulièrement après une inondation ou de fortes pluies. L'eau peut sembler propre, mais elle peut quand même être polluée ou contaminée.
  • Évitez d'inhaler ou d'avaler de l'eau lorsque vous vous baignez, prenez une douche ou nagez dans des piscines ou des spas.

Préventions des piqûres d'insectes

De nombreuses maladies sont transmises par les piqûres d'insectes infectés tels que les moustiques, les tiques, les puces ou les mouches. Lorsque vous voyagez dans des zones où des insectes infectés peuvent être présents :

  • Utilisez un insectifuge (insecticide) sur la peau exposée
  • Couvrez-vous avec des vêtements amples, de couleur claire, faits de matériaux à tissage serré telle que le nylon ou le polyester
  • Réduisez au minimum l'exposition aux insectes
  • Utilisez une moustiquaire lorsque vous dormez à l'extérieur ou dans des bâtiments qui ne sont pas entièrement clos

Pour en savoir plus sur la manière dont vous pouvez réduire votre risque d'infection et de maladie causée par les piqûres, tant au pays qu'à l'étranger, consultez notre page sur la prévention des piqûres d’insectes.

Découvrez quels types d'insectes sont présents là où vous voyagez, quand ils sont les plus actifs et les symptômes des maladies qu'ils propagent.

Précautions pour les animaux

Certaines infections, telles que la rage et la grippe, peuvent être partagées entre les humains et les animaux. Certains types d'activités peuvent augmenter vos chances de contact avec des animaux, comme les voyages dans des zones rurales ou forestières, le camping, la randonnée et la visite de marchés humides (lieux où les animaux vivants sont abattus et vendus) ou de grottes.

Les voyageurs sont priés d'éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, le bétail (porcs, vaches), les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris, et d'éviter de manger du gibier sauvage insuffisamment cuit.

Surveillez étroitement les enfants, car ils sont plus susceptibles d'entrer en contact avec des animaux.

Infections de personne à personne

Restez à la maison si vous êtes malade et respectez les règles de l'étiquette en matière de toux et d'éternuement, notamment en toussant ou en éternuant dans un mouchoir ou dans le pli de votre bras, pas dans votre main. Réduisez votre risque de rhume, de grippe et d'autres maladies en :

  • vous lavant souvent les mains
  • évitant ou en limitant le temps passé dans des espaces fermés, des endroits bondés ou lors d'événements à grande échelle (les concerts, les événements sportifs, les rassemblements)
  • évitant les contacts physiques étroits avec des personnes qui pourraient présenter des symptômes de maladie

Les infections sexuellement transmissibles (IST), VIH, et la mpox se transmettent par le sang et les fluides corporels ; utilisez des préservatifs, pratiquez des rapports sexuels protégés et limitez le nombre de vos partenaires sexuels. Vérifiez auprès de votre autorité de santé publique locale avant le voyage pour déterminer votre admissibilité au vaccin mpox.

Services médicaux et installations médicales

Il n’existe pas de services d’évacuation d’urgence ni de services de recherche et de sauvetage en Antarctique. En cas d’urgence, vous devrez assumer les frais occasionnés par les opérations de recherche, de sauvetage et d’évacuation.

Souscrivez une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

La santé et la sécurité en voyage

Haut de page

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales.

Renseignez-vous sur ce que vous devez faire et sur l’aide que nous pouvons vous apporter en cas d’arrestation ou de détention à l’étranger.

Le protocole au Traité sur l’Antarctique relatif à la protection de l’environnement (Protocole de Madrid) désigne l’Antarctique comme une réserve naturelle comportant des zones protégées établies. N'appartenant à aucun pays, l'Antarctique est un site dédié à la préservation de l’environnement et à la recherche scientifique.

Le Canada a intégré le Protocole de Madrid dans la loi canadienne avec la Loi sur la protection de l’environnement en Antarctique. Par conséquent, le gouvernement canadien réglemente les activités des expéditions en Antarctique organisées par ses ressortissants.

Loi sur la protection de l’environnement en Antarctique interdit aux Canadiens et aux navires canadiens de se livrer aux activités suivantes, sauf si un permis a été délivré :

  • activités liées aux ressources minérales, sauf si reliées à des objectifs scientifiques;
  • interférence avec la faune indigène de l’Antarctique;
  • introduction d’espèces animales ou végétales non indigènes de l’Antarctique;
  • toute activité liée à l’élimination des déchets
  • toute activité dans une zone spécialement protégée.

Haut de page

Catastrophes naturelles et climat

Le climat en Antarctique est extrême. De mars à septembre, les températures peuvent descendre jusqu'à -60°C près du niveau de la mer, et encore plus bas à l'intérieur des terres. Au plus fort de l'hiver, le continent ne reçoit que peu ou pas de lumière du soleil. Les voyages organisés n‘opèrent pas pendant cette période.

Au milieu de l'été, de décembre à janvier, les températures se situent entre -2C et 4C. Sur la péninsule antarctique, les températures peuvent atteindre les deux chiffres. Le soleil brille jusqu'à 24 heures par jour, selon l'endroit.

Les blizzards sont rares. Cependant, dans les zones côtières, les vents catabatiques atteignent régulièrement des vitesses de 100 km/h. Des rafales pouvant atteindre 160 km/h ne sont pas rares.

Haut de page

Besoin d'aide?

Services locaux

Services d’urgence

Il n’y a pas de numéro centralisé pour accéder aux services d’urgence.

Aide consulaire

Le gouvernement du Canada n’a pas de bureau en Antarctique. Les Canadiens qui comptent y visiter devraient en informer Affaires mondiales Canada à Ottawa avant de quitter le Canada.

Pour obtenir une aide consulaire d’urgence, téléphonez au Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa.

Avertissement

La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :