Consignes sur les médicaments et la drogue en voyage

Autre format

Certains médicaments disponibles en vente libre au Canada peuvent être interdits à l’étranger. Quant aux drogues illicites, même s’il est facile de se les procurer dans certains pays, leur achat, leur consommation, leur importation et leur exportation sont interdits presque partout dans le monde. Voici quelques conseils qui vous aideront à minimiser les ennuis et à rendre votre voyage des plus agréables :

Consignes sur la drogue et les médicaments en voyage

  • Vérifiez si vos médicaments d’ordonnance sont autorisés dans le pays que vous avez l’intention de visiter. Certains médicaments en vente libre, suppléments alimentaires ainsi que produits homéopathiques et remèdes à base d’herbes médicinales en vente libre au Canada peuvent être illégaux dans d’autres pays ou nécessiter une autorisation des autorités locales au préalable. Consultez nos conseils et avertissements par pays et renseignez-vous auprès de l’ambassade ou du consulat de votre pays de destination avant votre départ du Canada.
Le saviez-vous?

Les médicaments contenant de la codéine sont interdits aux Émirats arabes unis s’ils n’ont pas été approuvés au préalable par le ministère de la Santé de ce pays.

  • Conservez tous vos médicaments dans leurs emballages d’origine, ­­­­dûment étiquetés, et apportez un document de votre médecin expliquant les raisons pour lesquelles vous prenez ces médicaments.
  • Ayez avec vous un certificat médical expliquant la raison de l’usage des médicaments injectables dont vous avez besoin. Vérifiez le règlement de sécurité de votre compagnie aérienne concernant le transport d’aiguilles et de seringues dans les bagages à main.
  • Rappelez-vous que vous êtes assujetti au système judiciaire du pays que vous visitez. Vous devez connaître les lois locales et vous y conformer. Votre citoyenneté canadienne ne vous confère aucune immunité, et les agents consulaires ne peuvent pas vous faire sortir de prison.
Le saviez-vous?

Plus du tiers des Canadiens emprisonnés à l’étranger chaque année le sont pour des infractions liées aux drogues.

  • Sachez que votre assurance-maladie de voyage ne vous couvrira probablement pas s’il vous arrive quelque chose alors que vos facultés sont affaiblies par la drogue ou l’alcool.
  • Faites vos bagages vous-même et ne les laissez jamais sans surveillance.
  • Gardez à l’œil les sacs à dos, les jouets et les peluches de vos enfants, car quelqu’un pourrait y glisser de la drogue à votre insu.
  • Choisissez avec soin vos compagnons de voyage. Ne franchissez jamais une frontière avec un autostoppeur ou en tant qu’autostoppeur. Si vos compagnons transportent, consomment ou vendent des drogues illicites, vous pourriez être reconnu coupable par association.

ATTENTION

  • Ne vous laissez pas convaincre de passer clandestinement des stupéfiants pour de l’argent ou en échange de vacances gratuites.
    À l’étranger, les peines pour les infractions liées aux drogues sont sévères et peuvent aller jusqu’à la peine de mort ou l’emprisonnement à perpétuité.
  • Ne transportez en aucun cas des colis, cadeaux ou bagages qui ne vous appartiennent pas pour franchir une frontière ou passer les douanes.
  • Ne vous laissez pas tenter par la drogue à usage récréatif. La consommation de stupéfiants peut mettre votre santé en danger et compromettre votre avenir.
Le saviez-vous?

Les médicaments en vente libre au Canada qui contiennent des stimulants sont interdits au Japon.

  • Vous pourriez conserver le casier judiciaire obtenu pour des infractions liées aux drogues à l’étranger, lors de votre retour au Canada.
  • Ne laissez jamais vos aliments ou boissons sans surveillance lorsque vous êtes dans un bar, ou n’acceptez jamais de collations, boissons, gomme à mâcher ou cigarettes offertes par des inconnus; ces produits pourraient contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.
  • N’essayez pas de transporter de la marihuana utilisée à des fins médicales lorsque vous entrez ou quittez le Canada, même si vous êtes autorisé à en posséder ou à en produire à des fins médicales à la maison. Le gouvernement du Canada ne peut vous autoriser à en importer ou à en exporter, ou encore à l’utiliser à l’étranger pour des raisons médicales.
Le saviez-vous?

À Singapour, les condamnations liées aux drogues vont jusqu’à la peine de mort.

Pour en savoir davantage sur les médicaments et la drogue en voyage, consultez notre page sur alcool, médicaments, drogues et voyages, ou communiquez avec les Services consulaires par téléphone (1-800 267-6788 ou 613-944-6788), ATS (1-800-394-3472 ou 613-944-1310) ou par courriel (voyage@international.gc.ca).

Services consulaires

Services consulaires
www.voyage.gc.ca

Renseignements généraux
Tél. : 1-800-267-6788 (au Canada et aux États-Unis) ou 613-944-6788
ATS : 1-800-394-3472 (au Canada et aux États-Unis) ou 613-944-1310
Courriel : voyage@international.gc.ca 

Urgences
Tél. : 613-996-8885 
(appels à frais virés de l’étranger — si ce service est offert dans le pays en question)
Courriel : sos@international.gc.ca 

Drogues et médicaments
Consultez notre page sur alcool, médicaments, drogues et voyages.

Publications (gratuites)
Vous pouvez consulter nos publications sur les voyages en ligne ou les commander en appelant au 1-800-267-8376 (au Canada) ou au 613-944-4000.

Conseils et avertissements par pays (gratuits)
Les conseils et avertissements par pays renferment des renseignements importants sur la situation dans environ 200 destinations étrangères : sécurité, lois et coutumes, conditions sanitaires et exigences d’entrée. Il est également possible de commander ces rapports par téléphone : 1-800-267-6788 (au Canada et aux États-Unis) ou 613-944-6788.

Bureaux diplomatiques
Bureaux du gouvernement du Canada à l’étranger.

Information sur la publication

Publié par Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

L'information figurant dans la présente publication est disponible pour une utilisation personnelle ou publique non commerciale et peut être copiée, en tout ou en partie et par quelque moyen que ce soit, sans frais ou autre permission d'Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada. Nous demandons seulement que :

  • l'utilisateur fasse preuve d'une diligence raisonnable en s'assurant de l'exactitude des documents copiés;
  • qu’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada soit identifié comme le ministère source;
  • et que la copie ne soit pas présentée comme une version officielle des documents copiés, ni comme une copie faite en affiliation avec Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada ou avec son aval.

Tous les renseignements que renferme cette brochure sont fournis « tels quels », sans garantie d’aucune sorte, explicite ou implicite. Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada s’efforce toutefois de présenter des renseignements qui soient exacts. Nous encourageons également les lecteurs à faire leurs propres recherches et à consulter des spécialistes pour en savoir plus.

Cette publication est disponible, sur demande, sous d'autres formes.
Pour obtenir des exemplaires gratuits de cette publication ou pour de plus amples renseignements, vous pouvez aussi écrire à l'adresse suivante :

Service des renseignements
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
125, promenade Sussex
Ottawa ON K1A 0G2
Tél. : 1-800-267-8376 (au Canada) ou 613-944-4000
Courriel : enqserv@international.gc.ca

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de cette publication. Écrivez-nous à l'adresse ci-dessus ou par courrier électronique (voyage@international.gc.ca).

Date de modification :