Sean Blane, agent consulaire à Londres

« De nombreux Canadiens se présentent à notre haut-commissariat à Londres dans des circonstances difficiles. Nous faisons de notre mieux pour nous assurer qu’ils ont les outils nécessaires pour trouver eux-mêmes des solutions. Mais il nous arrive de donner plus de soutien pour venir en aide aux personnes vulnérables. Nous les aidons à entrer en contact avec des membres de leur famille, nous leur expliquons la marche à suivre pour recevoir des transferts d’argent ou nous les orientons vers des ressources locales auprès desquelles elles peuvent obtenir de l’aide. Souvent, un visiteur se présente pour obtenir un service en particulier, mais se rend compte qu’il a besoin d’une variété de services consulaires. Nous nous efforçons de leur présenter des options, tout en respectant leur autonomie et leur droit à la vie privée. »

Sean Blane, agent consulaire, vient en aide aux Canadiens depuis plus de 15 ans. Lorsqu’il œuvrait au sein de l’Unité des familles d’Affaires mondiales Canada à Ottawa, il a remporté un Prix d’excellence de la fonction publique pour son travail auprès des enfants maltraités ou négligés, des enfants kidnappés et des jeunes adultes contraints de se marier.

« L’une de mes plus grandes fiertés en tant qu’agent consulaire est d’avoir travaillé pour sortir des enfants de situations vraiment difficiles. Lorsque l’on fait ce genre de travail, il faut parfois en faire plus que ce qui est attendu de nous. Mais grâce à ces efforts supplémentaires, des enfants ont peut-être été en mesure de retourner dans un milieu sécuritaire. »

Lors de son travail au sein de l’Unité des familles, Sean fournissait des conseils aux ambassades et aux consulats du Canada partout dans le monde. Cette expérience et celle qu’il a acquise lors d’affectations aux États Unis, en Hongrie et au Royaume-Uni lui ont permis de constater que lorsque des Canadiens ont des ennuis à l’étranger, cela peut être particulièrement difficile pour les familles.

« Quand un Canadien se fait arrêter au Royaume-Uni, nous faisons de notre mieux pour expliquer à sa famille la réalité en prison, les étapes du processus juridique et la marche à suivre pour trouver un avocat. De nombreuses prisons ici ne sont pas facilement accessibles en transport en commun, alors nous aidons les membres de la famille à trouver leur chemin dans la ville. Beaucoup ne connaissent pas le système pénitentiaire, se rendent dans une prison et en ressortent terrifiés. »

En tout temps, on compte entre 50 et 100 Canadiens emprisonnés au Royaume-Uni pour divers motifs, allant de la prolongation de leur séjour après l’expiration de leur visa au trafic de drogues. En sa qualité d’agent consulaire, Sean ne porte aucun jugement : « Il y a une part d’humanité dans chaque situation consulaire complexe. Le réconfort que le personnel consulaire offre aux Canadiens à l’étranger et à leurs êtres chers au Canada peut aider à alléger la pression dans de telles situations. Les membres de notre personnel prennent le temps de parler aux gens et de leur expliquer le fonctionnement du système judiciaire, qui diffère de celui en place au Canada. »

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :