Paludisme


Conseils de santé aux voyageurs
Aucun

Qu’est-ce que le paludisme?

Le paludisme est une maladie grave et parfois mortelle. Le paludisme est causé par l'un des cinq différents parasites du genre Plasmodium. Les parasites sont transmis aux humains par la piqûre d'un moustique infecté.

Il n’existe aucun vaccin contre le paludisme. La chimioprophylaxie (traitement antipaludique) peut être recommandée pour prévenir le paludisme.

Quel est le risque?

Tous les voyageurs sont à risque lorsqu'ils se trouvent dans des régions où le paludisme est endémique.

Vous êtes plus à risque entre le coucher et le lever du soleil, surtout si vous participez à des activités extérieures, car c'est à ce moment que les moustiques sont les plus actifs. Les voyageurs qui passent la nuit dans des régions rurales ou éloignées peuvent également courir un risque élevé de contraction. Vous pouvez réduire votre risque de contraction en prenant des mesures pour vous protéger contre les piqûres de moustiques, y compris en prenant des médicaments antipaludiques appropriés si ceux-ci vous sont recommandés par un fournisseur de soins de santé.

Les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes immunodéprimées sont particulièrement à risque d’être gravement malades ou d’avoir des complications.

Si vous avez déjà vécu dans une région où le paludisme est présent, vous perdez toute immunité naturelle que vous auriez pu développer contre la maladie lorsque vous quittez cette région. Si vous voyagez plus tard dans une région où le paludisme est présent, vous serez autant à risque de contracter le paludisme que tout autre voyageur.

Comment le paludisme est-il transmis?              

  • La maladie se transmet aux humains par la piqûre d’un moustique infecté par les parasites du paludisme.
  • Le moustique qui transmet le paludisme est habituellement actif du coucher au lever du soleil.
  • Le risque de transmission du paludisme peut être saisonnier et tend à s'accroître durant et après la saison des pluies.

Quels sont les symptômes?

  • Les symptômes peuvent s’écouler une semaine à plusieurs mois avant leur apparition (selon le type de parasite).
  • Ils ressemblent souvent aux symptômes de la grippe : fièvre, sueurs, frissons, maux de tête, douleurs abdominales, musculaires et articulaires, nausées, vomissements, diarrhée et sentiment général de malaise.
  • Dans les cas les plus graves, ils peuvent causer des convulsions, le coma, une insuffisance rénale et respiratoire et un choc pouvant entraîner la mort.

Le paludisme peut-il être traité?

Le traitement du paludisme dépend de plusieurs facteurs, notamment de l'espèce du parasite du paludisme. Si la maladie est diagnostiquée rapidement et traitée adéquatement, une guérison complète est possible.

Où le paludisme constitue-t-il une préoccupation?

  • Il existe un risque de transmission du paludisme :
    • dans la plupart de l’Afrique subsaharienne et dans des régions limitées d’Afrique du Nord;
    • dans de vastes régions d’Asie du Sud et d’Asie du Sud-Est et dans certaines régions d’Asie orientale;
    • dans des régions de l'Amérique centrale, de l'Amérique du Sud et des Caraïbes, notamment en Haïti et dans certaines régions de la République dominicaine et du Mexique;
    • en Papouasie-Nouvelle-Guinée et dans d’autres petites îles du Pacifique Sud et de l’Océanie;
    • dans certaines régions du Moyen-Orient et de l’Europe orientale.
  • La plupart des cas de paludisme et des décès qui lui sont liés surviennent en Afrique subsaharienne.
  • Vous trouverez une liste des pays où le paludisme est présent et une carte des régions où il y a transmission de la maladie (disponible en anglais seulement) sur le site Web de l’Organisation mondiale de la Santé.

Recommandations

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage, de préférence six semaines avant votre départ.

Suivez les règles de la prévention du paludisme :

  1. Soyez conscient du risque de paludisme, des symptômes de la maladie et du délai avant que ces symptômes se manifestent;
  2. Sachez comment prévenir les piqûres de moustiques
  3. Prenez un médicament antipaludique, ou « chimioprophylaxie », si nécessaire
    • Les voyageurs devraient consulter un fournisseur de soins de santé ou visiter une clinique de santé des voyageurs de préférence six semaines avant leur départ pour discuter des risques qu’ils courent, pour déterminer s’ils devraient prendre un médicament antipaludique et, le cas échéant, lesquels.
    • Aucun médicament antipaludique ne protège complètement contre la maladie.
    • Vous devez continuer de prendre vos médicaments jusqu'à la dernière dose, même après votre retour au Canada.
  4. Sollicitez immédiatement un diagnostic et un traitement si des symptômes du paludisme se manifestent.
    • Soyez conscient des symptômes du paludisme et consultez immédiatement un fournisseur de soins de santési vous souffrez de fièvre durant un voyage dans une région où il y a un risque de contracter le paludisme ou dans un délai d'un an suivant un voyage dans une telle région.
    • Dites au fournisseur de soins qui vous examine que vous avez voyagé dans une région où le paludisme est présent.

Liens connexes: 

Autres ressources:

Date de modification :