Éviter les coups de soleil et de chaleur en voyage

Si vous prévoyez voyager dans un endroit chaud et ensoleillé, vous devriez savoir que la lumière intense du soleil et les températures extrêmement chaudes posent des risques pour la santé.

Bien que la chaleur extrême puisse rendre n’importe qui vulnérable aux maladies liées à la chaleur, les risques pour la santé sont plus élevés pour les voyageurs âgés, les bébés et les jeunes enfants, ainsi que les personnes qui souffrent de maladies chroniques ou qui ont une déficience physique.

La chaleur extrême peut augmenter les risques pour votre santé si vous avez des difficultés respiratoires, des problèmes cardiaques ou rénaux, ou si vous souffrez d’hypertension, de la maladie de Parkinson ou d’un trouble mental.

Voici quelques questions de santé liées au soleil et à la chaleur dont vous devriez discuter avec votre professionnel de la santé avant de quitter le Canada.

Conseils sur la sécurité au soleil

Habillez-vous en fonction de la température : portez des vêtements amples de couleurs pâles faits de tissus qui respirent.

Restez bien hydraté : buvez beaucoup de liquides frais, surtout de l’eau, avant d’avoir soif de manière à diminuer votre risque de déshydratation.

Évitez de vous exposer au soleil : portez un chapeau à large rebord qui permet la circulation de l’air, ou encore utilisez un parasol.

Portez des lunettes de soleil : assurez-vous qu’elles offrent une protection contre les rayons UVA et UVB.

Limitez le temps que vous passez au soleil : notamment, entre 11 h et 16 h.

Utilisez un écran solaire : avec un facteur de protection solaire d’au moins 15. L’emballage devrait aussi porter la mention « large spectre », afin de vous protéger d’une grande partie des rayons UVA et UVB. N’oubliez pas que l’écran solaire vous protège des rayons ultraviolets (UV) du soleil, mais pas de la chaleur.

Coup de soleil

Le coup de soleil est attribuable à une surexposition aux rayons ultraviolets. Même si les symptômes sont généralement temporaires, les dommages causés à la peau s’accumulent tout au long de la vie et peuvent avoir des effets graves sur la santé à long terme, notamment en ce qui a trait au cancer de la peau.

Les reflets provenant de la neige, de l’eau, du sable et du béton peuvent amplifier les effets des rayons UV. Protégez-vous lorsque le ciel est couvert, quand vous vous baignez, et même lorsque vous faites du ski.

Si vous avez été au soleil assez longtemps pour avoir un coup de soleil grave, vous pourriez également courir un risque accru d’être atteint d’une maladie associée à la chaleur. Comme certains symptômes d’une maladie associée à la chaleur sont semblables à ceux d’un coup de soleil, il est important d’en être conscient afin de mieux vous protéger.

Les symptômes associés à un coup de soleil sont :

Maladie liée à la chaleur

Les maladies liées à la chaleur englobent l’insolation, l’épuisement par la chaleur, la perte de conscience provoquée par la chaleur, l’œdème de chaleur (enflure des mains, des pieds et des chevilles), les boutons de chaleur et les crampes de chaleur (crampes musculaires). Les maladies liées à la chaleur peuvent vous incommoder rapidement et elles sont principalement causées par une surexposition à la chaleur ou par un effort excessif par temps chaud.

Surveillez les symptômes des maladies liées à la chaleur, notamment :

Si vous éprouvez l’un de ces symptômes par temps chaud, déplacez-vous immédiatement vers un endroit frais et buvez des liquides, de préférence de l’eau.

L’insolation est une urgence médicale! Composez immédiatement le 911 ou le numéro d’urgence local si vous voyez une personne dont la température corporelle est élevée ou si la personne est inconsciente, désorientée ou ne transpire plus.

Médicaments et chaleur

La prise de certains médicaments peut avoir une incidence sur votre sensibilité à la chaleur ou nuire aux fonctions de refroidissement du corps ou à la rétention d’eau et de sel ou rendre votre peau plus sensible au rayonnement ultraviolet (rayons UV). Si vous prenez des médicaments, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si les médicaments en question vous rendent plus vulnérable à la chaleur et suivez ses recommandations.

Liens connexes

Autres ressources

Date de modification :