Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (CoV-SRMO) en Arabie saoudite


Niveau 1 – Prendre les précautions sanitaires en voyage (plus de détails)



Date de publication originale : 9 février, 2013

Mise à jour : 24 juin, 2022

Note:

  • La situation actuelle a été mise à jour.

Date de publication originale: le 9 février 2013.

Situation actuelle

Depuis que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO) a été identifié pour la première fois en 2012, la majorité des cas ont été signalés en Arabie saoudite.
Pour les dernières mises à jour sur SRMO, y compris le nombre total de cas et de décès, veuillez consulter le site Web du Bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé pour la Méditerranée orientale le Bulletin des agents pathogènes humains des voies respiratoires émergents de l'Agence de la santé publique du Canada.

À propos du SRMO

SRMO est une maladie respiratoire virale causée par un nouveau coronavirus (coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient, ou CoV-SRMO) qui a été identifié pour la première fois en Arabie saoudite.

Certaines personnes infectées par CoV-SRMO ne présentent aucun symptôme.

Dans d'autres cas, les personnes infectées tombent malades très rapidement. Ils peuvent présenter des symptômes légers ressemblant à ceux de la grippe ou des symptômes plus graves ressemblant à ceux de la pneumonie. Les symptômes les plus fréquents sont les suivants :

  • fièvre
  • tousser
  • difficultés respiratoires comme l'essoufflement

D'autres symptômes peuvent inclure :

  • vomissement
  • diarrhée

Environ un tiers des cas signalés ont entraîné la mort.

La compréhension actuelle du CoV-SRMO est qu'il est entré dans la population humaine par contact direct ou indirect avec des chameaux infectés ou des produits apparentés, tels que le lait cru de chamelle.

Le CoV-SRMO ne se propage pas facilement d’une personne à l’autre, mais il peut survenir en cas de contact étroit, comme lorsque l’on prodigue des soins à une personne infectée sans prendre de mesures appropriées pour la prévention et le contrôle des infections.

Le risque de maladie grave peut être plus élevé si votre système immunitaire est affaibli. Cela peut être le cas pour :

  • les personnes plus âgées
  • les personnes atteintes d’une maladie chronique (p. ex. diabète, cancer, maladie cardiaque, rénale ou pulmonaire chronique)

Il n'y a actuellement aucun vaccin homologué contre le CoV-SRMO.

Recommandations

Consultez un professionnel de la santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage, préférablement six semaines avant votre départ.

Mangez et buvez tout en sécurité.

  • Évitez les aliments qui pourraient être contaminés par des sécrétions animales.
  • Évitez de manger de la viande de chameau crue ou qui n’est pas assez cuite (viande saignante). Ne mangez que des aliments bien cuits et encore chauds.
  • Évitez les produits laitiers non pasteurisés comme le lait de chamelle cru.
  • Évitez de boire l’urine de chameau (une pratique associée à des fins médicinales dans certaines régions).

Évitez tout contact étroit avec les animaux, surtout les chameaux.

  • Si vous devez vous rendre sur une ferme ou un marché, assurez-vous d’adopter de bonnes pratiques d’hygiène et de vous laver les mains avant et après tout contact avec des animaux.

Évitez les contacts étroits avec des personnes qui sont malades et qui toussent.

  • Vous pourriez être exposé à un risque accru si vous devez recevoir des soins médicaux dans un établissement qui traitent des patients ayant le SRMO.
  • Restez à l’écoute des recommandations des autorités locales dans les pays où des cas d’infection par le SRMO surviennent en milieu de soins de santé.

Si vous êtes malade et présentez des symptômes de la grippe, reportez votre voyage ou restez chez vous :

  • Si vous êtes en contact étroit avec un patient ayant contracté une infection par le SRMO, vous ne devez pas voyager pendant la période où vous faites l’objet d’une surveillance visant à détecter l’apparition de symptômes.
  • Il est possible que vous soyez soumis à des mesures de quarantaine si vous présentez des symptômes de la grippe.

Lavez-vous les mains aussi souvent que possible :

  • Évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche avec vos mains.
  • Lavez-vous les mains avec de l’eau courante tiède et du savon pendant au moins 20 secondes.
  • Utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à du savon et à de l’eau. Gardez toujours un flacon de désinfectant avec vous quand vous voyagez.

Observez les règles d’hygiène lorsque vous toussez ou éternuez.

  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec votre bras afin de réduire la propagation des germes.
  • Si vous utilisez un mouchoir, jetez-le dès que possible et lavez-vous les mains par la suite.

Surveillez votre état de santé

Consultez un professionnel de la santé si vous présentez des symptômes de la grippe dans les 14 jours après votre retour au Canada d’un pays du Moyen-Orient ou d'un autre pays avec un éclosion du SRMO.

Appelez à l'avance et dites-leur :

  • vos symptômes
  • les pays que vous avez voyagé ou vécu
  • si vous avez été en contact avec une personne malade
  • si vous vous êtes rendu dans un établissement de soins de santé à l’étranger
  • si vous avez été en contact étroit avec des animaux, tels que des chameaux

Inscription des Canadiens à l’étranger

Inscrivez-vous auprès du service d’Inscription des Canadiens à l’étranger afin de rester en contact avec le gouvernement du Canada en cas d’urgence à l’étranger ou de situation d’urgence au Canada.


Date de modification :