Maladie à virus Ebola dans la République démocratique du Congo

Mise à jour: 08 juin, 2018

Mise à jour :

Date de publication originale: Le 9 mai, 2018.

Quelle est la situation?

Le 8 mai 2018, une éclosion de la maladie à virus Ebola a été déclarée dans la République démocratique du Congo (RDC). La RDC a signalé des cas de maladie à virus Ebola et de décès associés dans les zones de santé de Bikoro, Iboko et Wangata. Touts les zones sont dans la province de l'Equateur, une région située dans le nord-ouest du pays. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d'autres partenaires travaillent avec le ministère de la Santé en RDC pour contrôler l'éclosion actuelle.

Le risque de propagation de cette épidémie dans d'autres pays d'Afrique centrale est élevé. La province de la RDC concernée a une frontière commune avec deux pays : la République du Congo et de la République centrafricaine. Cela augmente le risque de survenue de cas dans ces pays. L'OMS travaille avec les neuf pays voisins de la RDC sur la préparation aux maladies à virus Ebola. Les neuf pays comprennent: Angola, Burundi, Congo, Ouganda, République centrafricaine, Rwanda, Soudan du Sud, Tanzanie et Zambie.

L'OMS considère que le risque de propagation mondiale est faible.

Il n'existe actuellement aucun vaccin ou traitement autorisé contre le virus Ebola. Cependant, un vaccin expérimental contre le virus Ebola (pas encore homologué) appelé rVSV ZEBOV est utilisé dans le cadre de la réponse de santé publique à cette épidémie. Voir la mise à jour du gouvernement du Canada sur l'éclosion de la maladie à virus Ebola en RDC pour plus d'information.

Qu'est-ce que la maladie à virus Ebola?

La maladie à virus Ebola est une maladie virale grave et souvent mortelle. Elle est transmise aux humains par le contact avec des animaux infectés. Elle peut être transmise d'une personne à une autre par le contact avec :

Les symptômes de la maladie à virus Ebola inclure éruption cutanée, frissons, fièvre, maux de tête, maux de gorge, une douleur et une faiblesse musculaires, nausées, vomissements et diarrhée. Les symptômes peuvent s'aggraver et comprendre de graves saignements (hémorragies), une perte de conscience et la mort. Les symptômes peuvent se manifester de deux à 21 jours après l'exposition au virus.

Comment pouvez-vous vous protéger contre le virus Ebola?

Avant votre voyage :

Consultez un fournisseur de soins de santé ou rendez-vous dans une clinique santé-voyage au moins six semaines avant votre départ. Assurez-vous que vos vaccins de routine sont à jour.

Pendant votre voyage :

Lorsque vous voyagez en RDC, dans les pays voisins ou à la sortie de la RDC, les voyageurs peuvent être examinés pour détecter des signes de maladie à virus Ebola (par exemple une fièvre) et / ou la possibilité qu'ils aient été exposés au virus Ebola.

Ceux qui présentent des symptômes de la maladie à virus Ebola ou qui ont pu y être exposés ne seront pas autorisés à voyager sur des vols commerciaux, des bus, des trains ou des navires.

Vous ne devez pas voyager si vous savez que vous avez été exposé à la maladie à virus Ebola ou que vous en êtes atteint. Vous devriez consulter un médecin immédiatement.

Après votre voyage :

Soyez conscient des symptômes d'Ebola et surveillez votre santé.

Si vous commencez à vous sentir mal en rentrant chez vous, parlez-en à un agent de bord à bord ou à un agent des services frontaliers à votre arrivée au Canada. Ils aviseront un agent de quarantaine qui pourra évaluer vos symptômes.

Les voyageurs qui sont le plus à risque et qui ont été exposés à des personnes ou à des animaux infectés devraient en informer un agent des services frontaliers conformément à la Loi sur la quarantaine [paragraphe 15 (2)].

Les voyageurs qui ne sont pas à risque et qui ne présentent pas de symptômes similaires au virus Ebola ne sont pas tenus de dire à un agent des services frontaliers qu'ils se sont rendus dans une zone touchée par le virus Ebola.

Si vous développez des symptômes similaires à Ebola dans les 21 jours suivant votre retour, communiquez immédiatement avec votre fournisseur de soins de santé. Décrivez vos symptômes par téléphone avant de vous rendre sur place afin que la clinique puisse prendre les précautions nécessaires pour vous recevoir sans exposer d'autres personnes au virus. Dites à votre fournisseur de soins de santé où vous avez voyagé ou vécu.

Si vous êtes un travailleur humanitaire, suivez les conseils fournis par votre organisation.

Inscription des Canadiens à l'étranger

Inscrivez-vous auprès du service d'Inscription des Canadiens à l'étranger afin de rester en contact avec le gouvernement du Canada en cas d'urgence à l'étranger ou de situation d'urgence au Canada.

Information pour les professionnels de la santé

Ressources utiles pour l'orientation clinique :


Date de modification :