La grippe aviaire H7N9 en Chine

Mise à jour: le 16 février, 2017

Conseils de santé aux voyageurs

Des cas humains de la grippe aviaire H7N9 ont été signalés en Chine depuis 2013, entraînant une maladie grave chez plusieurs personnes, y compris la pneumonie et dans certains cas, la mort.

Tandis que la plupart des cas humains de la grippe aviaire H7N9 ont été liés à un contact étroit avec des oiseaux infectés et/ou visites à des marchés d'oiseaux vivants, un nombre limité de transmission d'une personne à l'autre ont été signalés.

La grippe aviaire H7N9 suit une tendance saisonnière; la plupart des cas surviennent au cours des mois les plus froids (entre octobre et mai) atteignant un pic de décembre au début janvier.

Les dernières mises à jour sur le nombre total de cas et de décès associées avec la grippe aviaire H7N9 en Chine, se retrouvent dans les bulletins d'information sur la grippe aviaire de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

L'Agence de la santé publique du Canada souhaite rappeler aux voyageurs le risque que pose la grippe aviaire. Les voyageurs vers la Chine devraient se protéger en suivant les recommandations ci-dessous

Recommandations

Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage, de préférence six semaines avant votre départ.

Évitez les endroits à risque élevé, comme les fermes d'élevage de volaille et les marchés d'animaux vivants, y compris les endroits faisant l'abattage de volailles.

Évitez tout contact direct avec les oiseaux (vivants ou morts), notamment les poules, les canards et les oiseaux sauvages.

Évitez les surfaces contaminées par des excréments ou des sécrétions d'oiseaux.

Assurez-vous que les plats à base de volaille, y compris ceux à base d'oeufs, sont bien cuits.

Lavez-vous les mains souvent :

Observez les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez :

Surveillez votre santé :


Date de modification :