Visiteurs, travailleurs étrangers et étudiants

Sur cette page

Documents de voyage pour les visiteurs au Canada

Tout d'abord, vous devez déterminer si vous pouvez ou non entrer au Canada.

Vérifiez si vous pouvez entrer au Canada

Si vous êtes admissible à voyager au Canada pour le moment, vous devez nous le préciser pour que nous puissions prioriser votre demande. Les prochaines étapes à suivre dépendent du fait que vous ayez ou non déjà présenté une demande de visa ou d’autorisation électronique de voyager (AVE).

Si vous n’avez pas encore demandé de visa ni d’AVE
  1. Utilisez notre outil en ligne pour savoir si vous avez besoin d’un visa de visiteur ou d’une AVE.
  2. Suivez les instructions pour :
Si vous avez déjà demandé un visa ou une AVE

Suivez les étapes qui s’appliquent à votre situation :

Si vous êtes déjà au Canada et que votre statut de visiteur est toujours valide

Lorsque vous présentez une demande, assurez-vous d’inclure une note expliquant pourquoi vous devez prolonger votre séjour au Canada.

Vous pouvez présenter une demande en ligne pour obtenir une fiche de visiteur afin de prolonger votre séjour au Canada.

Si vous êtes au Canada et que votre statut de visiteur est expiré

Vous pourriez être en mesure de rétablir votre statut.

Si vous n’êtes pas admissible à voyager en ce moment

Vous pouvez demander un visa de visiteur ou une AVE, même si vous n’êtes pas admissible à voyager pour le moment. Si votre demande est approuvée, vous devez attendre que les restrictions de voyage soient levées pour vous rendre au Canada.

Vous devez présenter une demande en ligne.

Déterminez si vous avez besoin d’un visa de visiteur ou d’une AVE avant de présenter une demande.

Travailleurs étrangers : Restrictions et exemptions en matière de voyage

En tant que travailleur étranger temporaire, vous pourriez pouvoir entrer au Canada si vous venez à des fins essentielles (non discrétionnaires).

Certaines personnes qui peuvent travailler sans permis peuvent également être exemptées des restrictions de voyage.

Qui peut entrer au Canada en tant que travailleur étranger

Les raisons suivantes sont considérées comme essentielles (non discrétionnaires).

Vous pouvez entrer au Canada si vous vous trouvez dans l'une de ces situations :

Qui ne peut pas entrer au Canada en tant que travailleur étranger

Les raisons suivantes sont considérées comme non essentielles (discrétionnaires).

Vous ne serez pas autorisé à entrer au Canada si :

Si vous n’avez pas encore présenté de demande de permis de travail

En raison des répercussions de la maladie à coronavirus (COVID-19), nous ne pouvons pas :

Nous accordons la priorité aux demandes présentées par :

Afin de continuer à traiter les demandes des personnes exemptées des restrictions de voyage, nous changeons temporairement la façon dont vous pouvez présenter une demande pour visiter le Canada ou pour y travailler ou étudier.

Vous devez présenter en ligne les demandes suivantes :

Vous ne pouvez pas demander un permis de travail à un point d’entrée canadien en ce moment à moins de satisfaire aux 3 conditions suivantes :

Remplir votre demande

La fermeture de bureaux ou les changements de service en raison de la COVID-19 peuvent avoir une incidence sur la façon dont vous effectuez certaines étapes du processus de demande. Découvrez les répercussions de la COVID-19 sur ce qui suit :

Si votre demande de permis de travail a été approuvée

Lorsque vous voyagez, présentez tous les documents suivants pour montrer que vous êtes exempté des restrictions de voyage :

Travailler sans permis de travail

Seules les personnes suivantes peuvent travailler sans permis et sont exemptées des restrictions de voyage, sauf si vous en êtes exempté pour toute autre raison, par exemple pour des raisons d'intérêt national :

Fournisseurs de services d’urgence
  • En tant que fournisseur de services d’urgence, vous aiderez en cas d’urgence. Vous serez au Canada pour aider immédiatement à préserver la vie ou les biens.
Étudiants en soins de santé
  • En tant qu’étudiant en soins de santé :
    • vous faites des stages cliniques;
    • le but principal de votre travail est la formation;
    • vous avez l’autorisation écrite de l’organisme qui régit votre profession (veuillez noter que certaines provinces n’exigent pas d’autorisation écrite);
    • la durée de votre formation est inférieure à 4 mois.

Si la durée de votre formation est supérieure à 4 mois, ou que vous ne répondez pas aux autres conditions énumérées ci-dessus, vous devez obtenir un permis de travail. Si vous avez un permis de travail, vous êtes exempté des restrictions de voyage, dans la mesure où vous voyagiez dans un but essentiel.

toute personne dont le but est d’effectuer des livraisons à des fins médicales
  • Vous ferez des livraisons de cellules, de sang et de produits sanguins, de tissus, d’organes ou d’autres parties similaires du corps humain, qui sont nécessaires pour les soins aux patients au Canada.
les techniciens ou les spécialistes qui inspectent, réparent ou entretiennent l'équipement;
  • En tant que technicien ou spécialiste engagé par un gouvernement, un fabricant ou une entreprise, vous êtes exempté des restrictions de voyage si vous installez, inspectez, réparez ou entretenez des équipements destinés à soutenir des infrastructures critiques :
    • énergie et services publics
    • technologies de l'information et de la communication
    • finance
    • santé
    • industrie agroalimentaire
    • eau
    • transports
    • sécurité
    • gouvernement
    • industrie manufacturière

Si vous inspectez, réparez ou entretenez du matériel dans le cadre d'une garantie ou d'un contrat de vente existant, vous êtes un visiteur d'affaires. Vous n'avez pas besoin d'un permis de travail.

Vous avez besoin d'un permis de travail si vous êtes dans une des situations suivantes :

Si vous avez un permis de travail, vous êtes toujours exempté des restrictions de voyage, tant que vous voyagez dans un but essentiel.

Activités liées à la pêche commerciale ou à la recherche marine;

Si vous entrez au Canada et que vous vous rendez directement sur un bateau de pêche en eau libre appartenant à des intérêts étrangers pour y travailler :

  • vous n'avez pas besoin de permis de travail
  • vous êtes exempté des restrictions de voyage

Votre travail peut inclure :

  • la pêche
  • le transport de poissons à destination et en provenance d'une installation d'aquaculture
  • le traitement des poissons contre les parasites ou les agents pathogènes
  • les réparations
  • l'approvisionnement des navires ou des installations aquacoles
  • l'échange d'équipage

Vous pouvez être :

  • un capitaine
  • un matelot
  • un observateur
  • un inspecteur
  • un scientifique
  • un vétérinaire
  • toute autre personne soutenant une activité commerciale ou de recherche liée à l'aquaculture en eau libre

Si vous travaillez sur un navire appartenant à des intérêts canadiens, vous avez besoin d'un permis de travail.

Si vous avez un permis de travail, vous êtes toujours exempté des restrictions de voyage, tant que vous voyagez dans un but essentiel, notamment si vous correspondez à l’une des descriptions suivantes :

Présenter une demande de visa de visiteur ou d’autorisation de voyage électronique (AVE)

Même si vous pouvez travailler sans permis de travail, vous pourriez avoir besoin d’un visa de visiteur ou d’une AVE pour entrer au Canada.

Nous avons temporairement modifié la façon de présenter une demande de visa de visiteur ou d’AVE pour nous assurer que votre demande est traitée.

Comment présenter une demande de visa de visiteur ou d’AVE

Lorsque vous vous rendez au Canada

Vous devez montrer au personnel des compagnies aériennes que vous êtes exempté des restrictions de voyage. Pour ce faire, présentez les documents suivants au personnel de la compagnie aérienne lorsque vous montez à bord de votre vol :

Travailleurs temporaires déjà au Canada

Si vous êtes déjà au Canada, vous devez dans la plupart des cas présenter une demande en ligne pour obtenir un nouveau permis de travail ou le prolonger.

Si vous ne pouvez pas présenter votre demande en ligne en raison d’un handicap ou d’un problème avec la demande en ligne, vous pouvez présenter une demande papier.

En raison des restrictions sur les voyages non essentiels à la frontière canado-américaine, vous ne pouvez pas voyager de l’intérieur du Canada pour présenter une demande à un point d’entrée.

Si votre permis de travail n’est pas expiré

La plupart des travailleurs ont 2 options :

  1. Si vous voulez continuer à travailler, vous pourriez être en mesure de prolonger votre permis de travail si vous êtes admissible.
  2. Si vous ne travaillez plus, vous pouvez demander de changer votre statut à celui de visiteur, pourvu que votre permis de travail ne soit pas expiré :

Lorsque vous présentez une demande, assurez-vous d’inclure une note expliquant pourquoi vous devez prolonger votre séjour au Canada.

Si vous changez d’emploi ou d’employeur

Si vous avez un permis de travail lié à un employeur donné et que vous souhaitez changer d’emploi ou d’employeur, vous devez demander un nouveau permis de travail depuis le Canada. Les participants au programme Expérience internationale Canada (EIC) doivent d’abord vérifier s’ils peuvent changer d’employeur avec un permis de travail au titre d’EIC.

Toutefois, vous n’avez pas besoin d’attendre que votre demande de permis de travail soit approuvée pour commencer votre nouvel emploi ou travailler pour un nouvel employeur. Vous avez simplement besoin d’un courriel d’IRCC indiquant que vous avez la permission de changer d’emploi.

Comme toujours, les titulaires d’un permis de travail ouvert peuvent changer d’employeur à tout moment.

Qui est admissible
Comment présenter une demande

Pour changer d’emploi ou d’employeur, suivez ces étapes.

Étape 1 : Présentez votre demande de permis de travail

Demandez un nouveau permis de travail depuis le Canada.

La plupart des gens doivent faire leur demande en ligne.

Si vous ne pouvez pas présenter votre demande en ligne en raison d’un handicap ou d’un problème avec la demande en ligne, vous pouvez présenter une demande papier.

Étape 2 : Remplissez le formulaire Web d’IRCC

Après avoir présenté votre demande, remplissez le formulaire Web d’IRCC.

Lorsque vous remplissez la section « Votre demande », vous devez copier le texte ci-dessous qui s’applique à votre situation. Veillez à remplir les sections entre crochets, y compris :

  • les dates;
  • le nom de l’employeur ou des employeurs;
  • le titre de votre poste.

Si vous avez fait une demande sur papier et que vous ne connaissez pas votre numéro de demande, indiquez le numéro de suivi de votre service de messagerie. Cela nous permettra de retrouver votre demande.

Si vous avez d’autres questions, vous devez remplir un nouveau formulaire Web d’IRCC.

Message que les titulaires d’un permis de travail qui changent d’emploi ou d’employeur doivent coller dans le formulaire Web

Code de priorité PPCHANGEREMPLOI2020 : Je demande à pouvoir bénéficier d’une évaluation au titre de la Politique d’intérêt public temporaire visant la dispense de certaines exigences pour les étrangers au Canada qui changent d’emploi pendant la pandémie de coronavirus (COVID-19) et demande que les dispenses applicables me soient accordées jusqu’à ce qu’une décision soit rendue concernant ma demande de permis de travail ou jusqu’à son retrait.

Je confirme ce qui suit : Je suis titulaire ou j’étais titulaire d’un permis de travail valide jusqu’au [date] pour l’employeur [nom] / pour l’emploi [titre du poste], et j’ai reçu une nouvelle offre d’emploi pour [nom du nouvel employeur] / [titre du poste pour le nouvel emploi].

J’ai présenté ma demande de permis de travail en ligne ou j’ai présenté ma demande sur papier, et le numéro de suivi postal ou du service de messagerie est [numéro].

J’ai l’intention de travailler pour [nom du nouvel employeur] / [titre du poste pour le nouvel emploi] comme précisé dans le permis de travail susmentionné.

Je comprends que la communication de renseignements faux, trompeurs ou incorrects constitue une violation de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et peut faire en sorte que des mesures d’application soient prises contre moi.

Message que les travailleurs dispensés d’un permis de travail doivent coller dans le formulaire Web

Code de priorité PPCHANGEREMPLOI2020 : Je demande à pouvoir bénéficier d’une évaluation au titre de la Politique d’intérêt public temporaire visant la dispense de certaines exigences pour les étrangers au Canada qui changent d’emploi pendant la pandémie de coronavirus et demande que les dispenses applicables me soient accordées jusqu’à ce qu’une décision soit rendue concernant ma demande de permis de travail ou jusqu’à son retrait.

Je confirme ce qui suit : Je suis autorisé à exercer une activité professionnelle sans permis de travail, ou j’étais autorisé à le faire, pour l’employeur [nom] / pour l’emploi [titre du poste] jusqu’au [date], et j’ai reçu une nouvelle offre d’emploi pour [nom du nouvel employeur] / [titre du poste pour le nouvel emploi].

J’ai présenté ma demande de permis de travail en ligne ou j’ai présenté ma demande sur papier, et le numéro de suivi postal ou du service de messagerie est [numéro].

J’ai l’intention de travailler pour [nom du nouvel employeur] / [titre du poste pour le nouvel emploi] précisé dans le permis de travail susmentionné.

Je comprends que la communication de renseignements faux, trompeurs ou inexacts constitue une violation de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et peut faire en sorte que des mesures d’application soient prises contre moi.

Étape 3 : Attendez notre courriel

Attendez que nous vous envoyions un courriel. Il confirmera que vous pouvez commencer votre nouvel emploi ou travailler pour votre nouvel employeur pendant que nous traitons votre demande.

Si vous avez fait votre demande de permis de travail en ligne, le courriel devrait vous parvenir dans les 10 jours ouvrables environ. Si vous avez fait une demande sur papier, le délai peut être plus long.

Si vous êtes un visiteur qui a besoin d’un permis de travail

Nous autorisons temporairement les visiteurs à demander en ligne un permis de travail depuis le Canada.

Si votre statut de travailleur est expiré

Vous pourriez être en mesure de rétablir votre statut.

Étudiants étrangers : Restrictions et exemptions en matière de voyage

En vigueur le 20 octobre 2020

Pour pouvoir entrer au Canada à titre d’étudiant, vous devez satisfaire à 2 exigences :

  1. Vous devez avoir un permis d’études valide ou une lettre d’introduction qui indique que votre demande de permis d’études a été approuvée.
  2. Vous devez fréquenter un établissement d’enseignement désigné (EED) ayant un plan d’intervention en réponse à la COVID-19 approuvé par la province ou le territoire.

Vous pouvez seulement entrer au Canada si vous avez tous les documents requis et que votre EED figure sur la liste approuvée.

En tant qu’étudiant, vous ne pourrez pas entrer au Canada si :

Voir la liste des EED ayant un plan d’intervention immédiate en réponse à la COVID-19 approuvé.

Ce dont vous avez besoin lorsque vous vous rendez au Canada

Assurez-vous que votre école figure sur la liste des EED ayant des plans d’intervention contre la COVID-19 approuvés par la province ou le territoire.

Lorsque l’agent des services frontaliers vous accueille, il examine plusieurs facteurs, notamment:

Vous devez apporter :

Un agent des services frontaliers prendra une décision définitive quant à la question de savoir si vous pouvez entrer au Canada à votre arrivée.

Étudiants qui traversent les frontières (traversées quotidiennes ou régulières)

Pour pouvoir entrer au Canada, vous devez avoir un permis d’études et fréquenter un EED ayant un plan d’intervention immédiate en réponse à la COVID-19 approuvé par la province ou le territoire.

À titre d’étudiant qui traverse la frontière, vous pourriez être exempté de la mise en quarantaine si votre province ou votre territoire accepte ce type d’étudiants.

Les provinces et les territoires suivants acceptent les étudiants qui traversent la frontière :

Si la province ou le territoire dans lequel l’EED est situé ne figure pas dans la liste susmentionnée, vous devrez vous mettre en quarantaine à votre arrivée au Canada.

Pendant votre séjour au Canada, vous devez :

Consultez la liste d’EED qui ont un plan d’intervention immédiate en réponse à la COVID-19 approuvé.

Si une personne vous conduit à votre EED et revient vous chercher, elle n’est pas tenue non plus de se mettre en quarantaine pendant 14 jours, pourvu qu’elle respecte les deux conditions suivantes :

Si des membres de votre famille immédiate veulent être avec vous au Canada

Il est possible que certains membres de votre famille immédiate puissent venir avec vous au Canada. Vous devez avoir l’un des liens de parenté suivants :

Si un de ces membres de votre famille immédiate se rend au Canada avec vous

Il n’a pas besoin d’une autorisation écrite d’IRCC pour voyager avec vous. Toutefois, ils doivent démontrer que leur sa raison de voyager est non discrétionnaire (non optionnelle). Par exemple, ils vous aideraont à vous établir installer et vous fourniraont du soutien.

Si le membre de votre famille immédiate étudiera ou travaillera au Canada

Vous devez soumettre toutes vos demandes ensemble lorsque vous présenterez votre demande en ligne.

Si le membre de votre famille immédiate n’étudiera ou ne travaillera pas

Ils pourra toujours avoir besoin d'une autorisation de voyage électronique (AVE) ou d'un visa de visiteur pour se rendre au Canada.

S'il a besoin d'un visa de visiteur, vous devez inclure sa demande lorsque vous présenterez votre demande de permis d'études en ligne.

S'il a besoin d'une AVE, il doit en faire la demander séparément.

Comment présenter une demande de visa de visiteur ou d’AVE

Si le membre de votre famille vous rejoint plus tard

Si vous êtes déjà au Canada, ou que vous vous rendrez au Canada par vous-même d’abord et que des membres de votre famille vous rejoindront plus tard, ce dont ils ont besoin pour se rendre au Canada dépend de leur pays d’origine. Ils peuvent également avoir besoin d'une AVE ou d'un visa de visiteur pour se rendre au Canada.

Pour en savoir plus, consulter la section Réunir les ressortissants étrangers avec leur famille

Si vous n’avez pas encore demandé de permis d’études

En raison des répercussions de la maladie à coronavirus (COVID-19), nous ne pouvons pas :

Nous accordons la priorité à certaines demandes, dont celles qui proviennent de :

Présenter une demande en ligne

Si vous demandez un permis d’études, vous devriez présenter votre demande en ligne, que vous soyez à l’extérieur du Canada ou déjà au Canada. Lorsque vous présentez une demande, vous devez :

Si vous ne pouvez pas présenter votre demande en ligne en raison d’un handicap ou d’un problème avec la demande en ligne, vous pouvez présenter une demande papier.

Si vous prévoyez étudier au Québec, vous devez fournir un Certificat d’acceptation du Québec valide ou une preuve que vous avez fait une demande pour en obtenir un.

Comment nous traitons les demandes présentées depuis l’extérieur du Canada

Si vous êtes à l’extérieur du Canada et que vous présentez une demande de permis d’études, nous traiterons votre demande en deux étapes. Nous traiterons d’abord les demandes complètes.

Ce processus en deux étapes s'applique uniquement aux demandes de permis d'études répondant aux deux critères suivants :

  • Demandes soumises avant le 15 septembre 2020;
  • Demandes soumises pour les programmes qui commencent ou ont commencé au printemps, à l'été ou à l'automne 2020.

Étape 1 : Nous vérifions votre admissibilité

À cette étape, un agent examine votre demande pour s’assurer qu’elle comprend :

  • une lettre d’acceptation d’un EED;
  • un Certificat d’acceptation du Québec (si vous étudiez au Québec);
  • la preuve que vous avez suffisamment d’argent pour ce qui suit :
    • les droits de scolarité,
    • les frais de subsistance pour vous-même et pour es membres de votre famille qui vous accompagnent au Canada;
    • les coûts de transport du retour pour vous-même et les membres de votre famille qui vous accompagnent au Canada;
  • les liens familiaux que vous pouvez avoir au Canada;
  • la preuve que vous quitterez le Canada lorsque vous n’y aurez plus de statut juridique.

Si votre demande franchit cette première étape, nous vous en informerons dans votre compte en ligne. Cela ne garantit pas que nous approuverons votre demande et que nous vous délivrerons un permis d’études.

Notre objectif est de traiter le plus rapidement possible la plupart des demandes à l’étape 1.

Étape 2 : Nous vérifions la recevabilité de votre demande et tout changement à votre admissibilité

À cette étape, un agent examine votre demande pour s’assurer qu’elle comprend:

  • un examen médical, le cas échéant;
  • des certificats de police, le cas échéant;
  • vos données biométriques;
  • des renseignements qui ont changé après l’examen de la recevabilité de votre demande.

Si votre demande franchit cette deuxième étape, nous l’approuverons.

À ce stade, si vous satisfaites aux exigences pour venir au Canada, vous serez :

  • prêt à vous rendre au Canada et à entreprendre vos études, ou
  • en mesure de poursuivre vos études au Canada, si vous avez déjà commencé à étudier en ligne.

Demande au point d’entrée

De façon générale, vous ne devez pas demander de permis d’études à un point d’entrée au Canada pour le moment. Vous devez présenter une demande de permis d’études en ligne avant de vous rendre au Canada.

Si vous êtes déjà au Canada et que vous essayez de présenter une demande au point d’entrée, vous devrez probablement vous placer en quarantaine pendant 14 jours si l’agent des services frontaliers vous autorise à revenir au Canada.

Seules certaines personnes peuvent présenter une demande au point d’entrée pour le moment. Vous pouvez présenter une demande au point d’entrée si vous êtes :

  • un citoyen américain;
  • un résident permanent légitime des États-Unis;
  • un résident du Groenland;
  • un résident de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Si vous satisfaites à l’une de ces exigences, vous devez avoir en main tous les documents requis afin de présenter une demande de permis d’études à votre arrivée à la frontière. L’agent des services frontaliers qui vous accueillera déterminera si vous pouvez entrer au Canada à titre d’étudiant.

Quoi faire si vous ne pouvez pas fournir les documents requis

Téléchargez une lettre d’explication expliquant pourquoi vous ne pouvez pas présenter les documents requis (comme vos données biométriques, votre preuve d’inscription, vos relevés de notes définitifs, etc.). Par exemple, il se peut que vous ne puissiez pas obtenir ces documents parce que les bureaux sont fermés.

Vous devez fournir la lettre d’acceptation d’un établissement d’enseignement désigné lorsque vous présentez une demande. Nous ne traiterons pas les demandes qui sont présentées sans ce document.

Nous ne rejetterons pas votre demande si vous ne pouvez pas présenter les documents requis, autres que votre lettre d’acceptation, en raison de la COVID-19.

Lorsque nous commencerons à traiter votre demande, nous vous demanderons les documents manquants et vous accorderons un délai supplémentaire pour les fournir, si nécessaire.

Étudiants étrangers déjà au Canada

Si vous êtes déjà au Canada, vous pouvez continuer d’étudier dans n’importe quel établissement d’enseignement désigné (EED). Si vous quittez le Canada, vous ne pourrez peut-être pas revenir si votre EED n’a pas de plan d’intervention immédiate en réponse à la COVID-19 approuvé par la province ou le territoire dans lequel vous vivez.

Si vous fréquentez un établissement qui n'est pas désigné et que vous quittez le Canada, il se peut que vous ne soyez pas autorisé à y revenir.

Si votre permis d’études arrive à expiration

Vous devez présenter votre demande en ligne pour faire prolonger votre séjour au Canada.

Si vous êtes étudiant, 3 options s’offrent à vous :

  1. Si vous souhaitez poursuivre vos études, vous pourrez peut-être prolonger votre permis d’études si vous êtes admissible.
  2. Si vous n’étudiez plus et que vous ne demandez pas de permis de travail postdiplôme (PTPD), vous pouvez demander une modification de votre statut de visiteur, à condition que votre permis d’études ne soit pas expiré.
  3. Si vous avez terminé votre programme d’études, vous pourriez être admissible à un PTPD.
Si votre statut d’étudiant est expiré

Vous pourriez être en mesure de rétablir votre statut.

Étudiants qui font des études au Québec

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) prolonge automatiquement la période de validité du Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) jusqu’au 31 décembre 2020 pour tous les certificats expirant entre le 30 avril et le 31 décembre.

Si vous présentez un CAQ expirant entre le 30 avril et le 31 décembre avec votre demande de permis d’études, la date d’expiration de votre nouveau permis d’études sera automatiquement fixée au 31 décembre 2020, à moins que votre passeport n’expire avant cette date.

Ce qui précède ne s’applique pas si votre CAQ a expiré avant le 30 avril 2020.

Vous devriez présenter une demande pour un nouveau CAQ si :

Soumettez la preuve que vous avez demandé un nouveau CAQ lorsque nous vous invitons à téléverser votre CAQ. Si vous recevez un nouveau CAQ avant que nous soyons prêts à traiter votre demande, vous pouvez le soumettre en utilisant notre formulaire Web.

Respect des conditions du permis d’études

Si vos cours en classe sont temporairement passés à une formule en ligne uniquement ou ont été suspendus complètement en raison de la COVID-19, vous respectez toujours les conditions de votre permis d’études si vous :

Si votre EED est fermé définitivement en raison de la COVID-19, vous disposez de 150 jours pour :

Lettre de soutien pour les demandes ultérieures

Si un agent vous demande d’autres renseignements sur la durée de vos études au Canada dans le cadre d’une demande ultérieure, votre EED devrait vous remettre une lettre de soutien expliquant comment vos études ont été touchées par la pandémie de la COVID-19.

Étudiants ayant l’autorisation de travailler

Vous pouvez continuer à travailler même si la COVID-19 vous a obligé à devenir un étudiant à temps partiel ou à faire une pause durant vos études si vous étiez :

Si vous occupez un emploi hors campus, vous pouvez travailler jusqu’à 20 heures par semaine pendant une session scolaire. Vous pouvez également travailler à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire.

Si vous avez occupé une fonction essentielle ou avez fourni un service essentiel

Entre le 22 avril et le 31 août 2020, vous avez été temporairement autorisé à travailler plus de 20 heures par semaine pendant une session universitaire dans les cas suivants :

  • vous avez occupé une fonction essentielle ou avez fourni un service essentiel;
  • vous aviez un permis d’études valide qui vous permettait de travailler hors campus.

Ce changement ne s’applique plus.

Si, dans le cadre d’une demande future, un agent vous interroge sur le travail que vous avez exécuté pendant cette période, précisez la fonction essentielle que vous avez occupée ou le service essentiel que vous avez fourni. Vous pourriez demander à votre employeur une lettre de soutien pour le confirmer.

Vérifier si votre travail était considéré comme une fonction ou un service essentiel.

Demander un permis de travail postdiplôme (PTPD)

Si vous présentez une demande de PTPD, vous devez soumettre l’un ou l’autre des deux documents suivants :

Découvrir comment présenter une demande de PTPD.

Quoi faire si vous ne pouvez pas fournir les documents requis

Téléversez une lettre d’explication au lieu des documents manquants, et dites-nous pourquoi vous ne pouvez pas soumettre les documents (lettre de fin d’études ou relevé de notes final), par exemple, si les bureaux de votre établissement d’enseignement sont fermés.

Votre demande ne sera pas rejetée si vous n’êtes pas en mesure de présenter les documents exigés.

Lorsque nous commencerons à traiter votre demande, nous vous demanderons les documents manquants et vous accorderons un délai supplémentaire pour les fournir, s’il y a lieu.

Autorisation à travailler sans permis de travail

Vous pouvez être autorisé à commencer à travailler à temps plein immédiatement jusqu’à ce qu’une décision soit prise concernant votre demande si :

  • vous présentez votre demande de PTPD avant la date d’expiration de votre permis d’études;
  • vous respectez les exigences.

Comment votre admissibilité au PPTPD est touchée

Si vous avez obtenu ou allez obtenir un diplôme d’un EED qui propose des programmes visés par le PPTPD, vous êtes toujours admissible à un permis de travail postdiplôme si :

Si vous êtes à l’extérieur du Canada

Vous êtes toujours admissible à un permis de travail postdiplôme si vous ne pouvez pas vous rendre au Canada pour le moment en raison de restrictions de voyage et que soit :

  • vous avez un permis d’études;
  • votre demande de permis d’études a été approuvée;
  • vous avez présenté une demande de permis d’études avant de commencer votre programme d’études aux trimestres de printemps, d’été ou d’automne 2020;
  • vous allez présenter une demande de permis d’études avant de commencer votre programme d’études au trimestre de janvier 2021.

Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez commencer vos cours pendant que vous êtes à l’étranger et :

  • terminer 100 % de votre programme d’études en ligne si les deux conditions suivantes sont remplies :
    • votre programme d’études est de 8 à 12 mois;
    • vous avez commencé vos études entre mai et septembre 2020.
  • terminer jusqu’à 50 % de votre programme d’études en ligne (jusqu’au 30 avril 2021) si vous terminez l’autre 50 % du programme au Canada;
  • terminer jusqu’à 50 % de vos études en ligne (jusqu’au 30 avril 2021) si toutes les conditions suivantes sont remplies :
    • vous allez obtenir un diplôme pour 2 différents programmes d’études admissibles dans 2 ans;
    • l’un de ces programmes a commencé entre mai et septembre 2020;
    • chaque programme est d’au moins 8 mois;
    • vous terminez au moins 50 % de la durée totale des programmes au Canada.

Si vous avez demandé un permis d’études avant de commencer votre programme d’études, le temps passé à étudier en ligne depuis l’étranger depuis printemps 2020 sera désormais pris en compte dans la durée du permis de travail postdiplôme. (Auparavant, seul comptait le temps passé à étudier en ligne après l’approbation de votre demande de permis d’études.)

Le temps pendant lequel vous faites des études depuis l’étranger jusqu’au 30 avril 2021 ne sera pas déduit de la durée de votre permis de travail postdiplôme.

Listes de vérification pour entrer par la voie terrestre ou par avion

Si vous êtes autorisé à entrer au Canada, vous devez suivre les exigences en matière de dépistage et de quarantaine.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :