Si vous tombez malade après votre retour au Canada

Il est fortement recommandé aux Canadiens de toujours prendre soin de leur santé lorsqu'ils se rendent à l'étranger, non seulement pour leur bien-être personnel, mais aussi pour éviter de transmettre des maladies aux autres une fois de retour au Canada. 

Si vous tombez malade (p. ex. fièvre, essoufflement) ou si les symptômes d'une affection médicale existante s'aggravent pendant votre voyage et que vous n'êtes pas rétabli à votre retour au Canada, vous devez le signaler à un agent de bord, au personnel du navire de croisière ou à un agent des services frontaliers à votre arrivée. Ils décideront s'il y a lieu de vous soumettre à l'évaluation médicale plus poussée d'un agent de quarantaine.

Si vous tombez malade après votre retour au Canada ou si vous étiez malade pendant votre séjour à l'étranger, consultez un fournisseur de soins de santé et dites-lui quels pays vous avez visités et, dans le cas échéant, quels soins médicaux vous avez reçus (par exemple transfusions sanguines, injections, soins dentaires ou intervention chirurgicale). Décrivez vos symptômes au fournisseur de soins de santé avant de prendre rendez-vous. Certaines maladies, notamment la rougeole, sont extrêmement contagieuses; le fournisseur de soins de santé voudra peut-être prendre des dispositions pour vous voir sans courir le risque d'exposer d'autres personnes.

Le paludisme

Si vous avez pris des médicaments contre le paludisme durant votre voyage, vous devez continuer à les prendre pour la durée prescrite, même après votre retour au Canada.

Si vous avez été dans un endroit touché par le paludisme et que vous souffrez de fièvre dans l’année suivant votre retour, consultez immédiatement une infirmière, un médecin ou un fournisseur de soins de santé. Ceci est particulièrement important si la fièvre survient dans les trois mois après votre retour.

Si vous tombez malade, un test sanguin sera peut-être nécessaire pour confirmer que vous n’avez pas le paludisme. Vous pouvez contracter le paludisme même si vous prenez un médicament antipaludéen.

Liens connexes
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :