Agressions physiques

Soyez prudents lorsque vous voyagez à l’étranger

Évitez les longs déplacements ou les voyages transfrontaliers à bord d’autocars ou de trains la nuit. Essayez de partir tôt dans la journée afin d’avoir le temps de trouver un endroit convenable où dormir avant la tombée de la nuit. Assurez-vous de rester en contact avec votre famille et vos amis, et tenez-les au courant de vos projets de voyage et de votre itinéraire quotidien.

Choisissez un hébergement dans un quartier sécuritaire. Lorsque cela est possible, essayez de partager votre chambre avec une connaissance.

N’ouvrez jamais la porte sans prendre les précautions d’usage et demandez à la personne de s’identifier. Des agresseurs qui cherchent à s’introduire quelque part se font souvent passer pour des réparateurs ou des livreurs.

Dissimulez votre passeport, vos billets d’avion, vos cartes de crédit et de débit, vos chèques de voyage, votre argent comptant, la copie de votre police d’assurance et les coordonnées du bureau du gouvernement du Canada à l’étranger le plus proche dans une ceinture porte-billets ou une pochette se portant autour du cou. Ne conservez pas tous vos documents au même endroit : si possible, gardez une copie de vos pièces d’identité, une petite somme d’argent, une liste de contacts importants ainsi que vos cartes de crédit et de débit dans un endroit séparé et sûr.

N’acceptez jamais de monter dans une voiture à l’improviste et ne faites jamais d’autostop. Demandez au personnel des hôtels locaux de vous recommander des compagnies de taxi fiables. Si vous devez vous déplacer en taxi, tentez de le faire en compagnie d’une personne que vous connaissez. Par mesure de précaution, notez le numéro du taxi ou de la plaque d’immatriculation et, si possible, textez ces renseignements à des membres de votre famille ou à des amis.

Faites toujours preuve de vigilance. Étudiez à l’avance le plan des rues de votre destination. Évitez de consulter un plan en public — ou faites-le le plus discrètement possible — pour ne pas donner l’impression que vous êtes égaré ou vulnérable.

Évitez de visiter des endroits isolés. Méfiez-vous des petits criminels qui s’en prennent aux touristes. Ils peuvent agir seuls ou en équipes, faisant parfois semblant de vous aider ou encore créant une diversion pour ensuite voler vos effets personnels.

Si vous êtes victime d’une agression ou de menaces à l’étranger

Communiquez avec les autorités locales et déposez une plainte auprès de la police sans tarder.

S’il vous est impossible de vous rendre sur-le-champ à un poste de police, notez tous les détails au sujet de l’agression. Si vous avez besoin d’une aide médicale ou d’un soutien psychologique, demandez à votre hôte ou au concierge d’un hôtel proche de vous indiquer où se trouve la clinique médicale la plus proche et, dans la mesure du possible, faites photographier vos blessures.

Ne présumez pas que vous allez bien sur le plan physique, voyez un professionnel de la santé. Consultez notre page Maladie ou blessure pour obtenir d’autres conseils.

Communiquez régulièrement avec votre famille et vos amis pour les rassurer quant à votre sécurité et votre bien-être, surtout si vous n’avez pu les appeler immédiatement après l’agression.

Pour vous aider à surmonter le traumatisme, discutez de l’agression avec des membres de votre famille, des amis ou un professionnel.

Signalez l’agression au bureau du gouvernement du Canada à l’étranger le plus proche ou communiquez avec notre Centre de surveillance et d’intervention d'urgence

Les représentants du Canada à l’étranger peuvent :

Pour obtenir des renseignements sur la sécurité, les exigences d’entrée et de sortie, les conditions sanitaires, les lois et les coutumes du pays que vous entendez visiter, veuillez consulter les Conseils aux voyageurs et avertissements.

Si l’agresseur est arrêté

Selon les particularités du système judiciaire local, la procédure pourrait exiger beaucoup plus de temps que la procédure normale au Canada. Il se peut que vous ayez besoin des services d’un avocat local. Une liste d’avocats locaux pourra vous être fournie par un bureau du gouvernement du Canada à l’étranger.

Liens connexes
Date de modification :