La fraude à l'étranger, une menace grandissante pour la sécurité des Canadiens

Bien que la majorité des Canadiens soient sensibilisés aux tentatives de fraude orchestrées par des entreprises ou des personnes se trouvant à l’étranger, bon nombre d’entre eux se font encore prendre au piège et se voient extorquer des marchandises, des services et de l'argent.

Nous avons été informés que certains Canadiens auraient reçu des messages trompeurs ou faux qui semblent venir d’Affaires mondiales Canada.

Courriels : Veuillez vérifier l’expéditeur de tout courriel suspect. Nos messages aux Canadiens à l’étranger sont envoyés à partir de sos@international.gc.ca ou d’un autre compte de courriel du gouvernement du Canada qui se termine par @international.gc.ca.

Appels : Si vous recevez un appel suspect, ne divulguez aucune information financière. Communiquez avec l’ambassade ou le consulat canadien le plus près afin de vérifier la légitimité de l’appel.

Escroqueries commerciales ou professionnelles 

  • Une demande d’une entreprise étrangère exigeant que vous lui versiez des droits ou que vous lui envoyiez des marchandises afin d’obtenir un contrat avec son gouvernement.
  • Une proposition de vous vendre des marchandises, comme du pétrole brut ou des pierres précieuses, et de faire affaire avec vous si vous voyagez dans le pays de la personne concernée.
  • Un courriel vous promettant de vous aider à obtenir un visa ou vous garantissant un emploi à l’étranger.
  • Une invitation à faire un don de charité à un organisme qui vous demande des renseignements sur le compte bancaire que vous utiliserez.
  • Une offre de prêt d’une banque fictive située à l’étranger qui vous demande vos renseignements personnels afin d’ouvrir un compte.

Escroqueries personnelles 

  • Un stratagème de mariage en ligne qui fait en sorte que vous êtes victime d’extorsion de la part de vos beaux-parents vivant à l’étranger ou que vous êtes forcé de parrainer un conjoint qui vous abandonnera après son arrivée au Canada.
  • Un organisme étranger fictif vous promet un héritage, un prix ou un montant d’argent et exige le paiement de frais d’envoi ou de taxes.
  • Une récompense financière vous est offerte en échange d’un virement d’argent à effectuer par l’entremise de votre compte bancaire personnel.
  • Un escroc se fait passer pour un médecin ou un professionnel de la santé auprès des amis ou des proches d’un voyageur canadien à l’étranger, et les informe que ce dernier est à l’hôpital et que des fonds sont requis pour un traitement médical.
  • Un escroc prétend être un voyageur canadien et communique avec ses amis ou ses proches pour leur dire qu’il est coincé dans un pays étranger après s’être fait voler, blesser ou enlever et qu’il a besoin d’argent pour payer ses frais d’hôtel ou d’hôpital, son visa ou son billet d’avion.
  • Une personne commence une amitié ou une histoire d’amour en ligne avec vous, puis prétend vouloir venir au Canada et demande de l’argent ou de l’aide pour obtenir un visa d’entrée.
  • Une personne se présente comme la mère d’un enfant ou l’avocat chargé de trouver une famille d’adoption pour un enfant dans une situation désespérée et affiche une annonce pour une adoption privée, souvent accompagnée de photos d’un enfant fictif.
  • Une organisation fictive informe une ancienne victime de fraude qu’elle a attrapé l’escroc et lui promet une indemnisation pour les pertes subies la première fois.
  • Un salon funéraire étranger imaginaire envoie un avis de décès, souvent au moyen de fausses pièces d’identité, aux proches d’un voyageur canadien pour leur demander d’envoyer de l’argent pour rapatrier la dépouille au Canada.
  • Des agences fictives de location de résidences de vacances utilisent de fausses adresses et des photos retouchées de la propriété louée.

Les escroqueries peuvent non seulement occasionner des pertes financières importantes, mais aussi dans bien des cas constituer une menace sérieuse pour la sécurité personnelle des victimes. De nombreuses victimes sont entraînées dans des voyages vers un pays étranger pour conclure une transaction commerciale, accepter un emploi, se marier ou tenter de récupérer de l’argent envoyé à des fraudeurs. Ces situations peuvent entraîner des incidents violents, notamment des enlèvements et des séquestrations. Les agents consulaires canadiens pourraient ne pas être en mesure de vous aider.

Attention : les arnaques sont de plus en plus nombreuses et sophistiquées

Chaque jour, un nombre sans cesse croissant de Canadiens demandent de l’aide consulaire après qu’une escroquerie leur a fait craindre pour leur sécurité. Le nombre de victimes continuera d’augmenter dans l’avenir. Dans bon nombre de pays, les escrocs peuvent opérer en toute impunité, car souvent, les autorités locales ne disposent pas des ressources matérielles et financières nécessaires pour combattre l’activité criminelle sur le Web.

Les réseaux organisés de fraude élaborent des escroqueries de plus en plus novatrices et sophistiquées afin de tromper leurs victimes et de leur soutirer de l’argent. Les escrocs déploient des efforts de recherche considérables pour créer des documents crédibles, des profils complets des entreprises fictives, des rapports médicaux ou des certificats d’exportation falsifiés. Les noms et les logos d’organisations réputées, de gouvernements et d’organismes gouvernementaux sont souvent utilisés illégalement. Des sites Web tout à fait vraisemblables sont également créés par contrefaçon.

Certains escrocs prétendent faire partie du personnel de l’ambassade du Canada, comme les agents consulaires et même les ambassadeurs. Si une personne qui prétend travailler pour un bureau du gouvernement du Canada à l’étranger vous offre soudainement de l’aide, vérifiez son identité en communiquant avec le bureau de l’ambassade ou du consulat où cette personne prétend être employée.

Protégez-vous

Examinez soigneusement toute proposition d’affaires non sollicitée avant de verser de l’argent, de fournir un service ou des marchandises ou d’entreprendre un voyage.

  • Vérifiez l’identité de votre contact en ligne. Si votre interlocuteur est un membre d’une profession libérale (p. ex. un médecin, un avocat, un membre des forces de police), vérifiez auprès de l’association professionnelle concernée du pays sans utiliser les coordonnées qu’il vous a fournies.
  • Méfiez-vous de toute proposition d’affaires non sollicitée. Si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.
  • Méfiez-vous de toute demande d’argent.
  • Avant d’effectuer une transaction, faites des recherches pour vous assurer de l’authenticité du mode de paiement proposé ou exigez le paiement complet à l’avance.
  • Méfiez-vous des demandes de papier à en-tête ou de factures en blanc, signés et estampillés.
  • Méfiez-vous des solliciteurs affirmant que votre nom leur a été fourni par quelqu’un que vous ne connaissez pas.
  • Méfiez-vous des messages professionnels rédigés dans une grammaire rudimentaire ou dans un niveau de langue inapproprié. Ils doivent généralement être rédigés dans la langue officielle du pays.
  • Méfiez-vous des offres d’emploi dont les conditions sont trop avantageuses (salaire irréaliste, voyages payés, vacances prolongées) ou des offres impliquant un paiement de votre part pour le voyage de départ ou pour des documents requis.
  • Ne divulguez jamais de renseignements sur votre compte bancaire, même si le solliciteur prétend en avoir besoin pour vous verser une allocation de départ.
  • Vérifiez les exigences d’entrée (visas) et les politiques d’immigration en vigueur dans le pays où vous comptez vous rendre pour affaires. Aucun organisme ou agence externe ne devrait être impliqué dans le processus d’émission de documents de voyage. Il n’est pas possible d’obtenir un visa en soumettant une lettre adressée personnellement à un agent d’immigration.

Voyages liés à des relations personnelles nouées en ligne

  • Vérifiez l’identité de la personne que vous comptez rencontrer à l’étranger.
  • Gardez à l’esprit que des personnes ne se doutant de rien ont servi de passeurs de drogue pour des gens dont elles avaient fait la connaissance sur Internet.
  • Gardez à l’esprit que marier un citoyen canadien peut être un moyen pour un étranger d’obtenir un visa d’immigration. Bon nombre de Canadiens ont quitté leur emploi, leur logement ou leur maison et vendu tous leurs biens en prévision d’un mariage à l’étranger qui s’est avéré un échec ou qui n’a jamais eu lieu.
  • Renseignez-vous à l’avance sur les lois et les coutumes qui régissent les relations et le mariage dans le pays de destination. 
  • Rendez-vous dans le pays de destination muni d’un billet aller-retour et d’une somme d’argent suffisante pour loger à l’hôtel, et gardez tous vos documents de voyage en lieu sûr. Au cas où des problèmes surgiraient, gardez sur vous les coordonnées du bureau du gouvernement du Canada à l’étranger le plus près.

Tenez-vous au courant des escroqueries actuelles, trouvez des renseignements supplémentaires et signalez les incidents en visitant le site Web du Centre antifraude du Canada.

Si vous avez besoin d’aide

Communiquez avec le bureau du gouvernement du Canada à l’étranger le plus près ou appelez notre Centre de veille et d’intervention d’urgence au +1 613 996 8885 (à frais virés si possible) dans les situations suivantes :

  • Vous avez besoin d’aide à l’étranger à la suite d’une tentative de fraude.
  • Vous avez besoin d’aide pour rentrer au Canada.
  • Vous craignez de subir un traitement non équitable en vertu des lois du pays.
  • Vous doutez de la véracité d’une demande d’aide de l’une de vos connaissances qui se dit en difficulté à l’étranger.

Le gouvernement du Canada n’a pas compétence dans les affaires juridiques d’ordre privé et n’a aucune influence sur les procédures judiciaires d’un autre pays. Toutefois, les agents consulaires peuvent vous fournir une liste d’avocats dans le pays concerné. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les services offerts par les agents consulaires canadiens, consultez notre page Assistance à l’étranger

Liens connexes
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :