Voyager avec un animal aidant

Avant votre départ, déterminez quelles sont les exigences d’entrée pour les animaux d’assistance dans le pays où vous irez en communiquant avec le bureau le plus proche du gouvernement concerné au Canada. Vous pourriez avoir besoin d’un Certificat sanitaire canadien international et d’une preuve de vaccination. Vous devriez toujours avoir sous la main le certificat de dressage de l’animal.

Communiquez à l’avance avec votre agence de voyages ou la compagnie aérienne pour connaître la politique et les exigences du transporteur sur les voyages avec un animal d’assistance.

Contrôle de sécurité à l’aéroport

Lorsque vous franchirez les contrôles de sécurité avec votre animal, vous devrez passer le portique de détection des objets métalliques.  Il n’est pas nécessaire de retirer le harnais de votre animal d’assistance, mais les sacs de transport ou les pochettes doivent être enlevés et présentés à l’agent de contrôle. N’oubliez pas de prévoir de l’eau pour votre animal, mais respectez les exigences concernant les liquides, les aérosols et les gels.

À bord de l’avion

Assurez-vous de consulter la politique de la compagnie aérienne à l’égard des voyages avec un animal d’assistance avant votre départ. En règle générale, votre animal pourra vous accompagner en cabine s’il a été dressé par un organisme professionnel de dressage des animaux d’assistance, s’il porte un harnais approprié et s’il reste sous votre contrôle. Il n’a pas besoin d’être muselé.

Si votre animal est trop gros pour se coucher sous votre siège, il peut rester sur le plancher, à vos pieds.

Vous et votre animal d’assistance ne pouvez occuper un siège où l’animal risque d’entraver ou de bloquer l’accès à une issue de secours, ou d’empêcher un membre de l’équipage de s’acquitter des fonctions qui lui sont assignées en situation d’urgence. 

Liens connexes
Date de modification :