Restrictions de voyage au Canada

Vols à destination et à l’intérieur du Canada

Test de dépistage de la COVID-19 requis pour les voyageurs aériens à destination du Canada

À compter du 7 janvier 2021, les voyageurs aériens âgés de cinq ans ou plus sont tenus de présenter une preuve de l’obtention d’un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 au transporteur aérien avant de monter à bord d’un vol international à destination du Canada.

Quarantaine ou isolement obligatoire de 14 jours

Toute personne entrant au Canada doit suivre les exigences d'isolement ou de quarantaine obligatoire. Le non-respect de ces exigences obligatoires constitue une infraction grave et peut entraîner des conséquences et des sanctions.

Sur cette page

Exigences de vol

Test de dépistage de la COVID-19 requis avant l’embarquement pour les voyageurs aériens venant au Canada

Tous les voyageurs aériens âgés de cinq ans ou plus, quelle que soit leur citoyenneté, doivent présenter au transporteur aérien la preuve de l’obtention d’un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 effectué en laboratoire avant de monter à bord un vol international à destination du Canada. Il n’est pas nécessaire de subir un test pour les vols à l’intérieur du Canada.

Les transporteurs aériens refuseront l’embarquement aux voyageurs qui ne seront pas en mesure de présenter la preuve de l’obtention d’un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19.

Le test de dépistage doit avoir été effectué dans les 72 heures avant le départ prévu du voyageur.

Les voyageurs doivent conserver la preuve de leur résultat au test de dépistage pendant la période de 14 jours débutant le jour de leur entrée au Canada.

Types de tests acceptés

Il existe deux types acceptables de tests moléculaires pour la COVID–19 :

  • Réaction en chaîne de la polymérase (PCR)
  • Reverse transcription loop-mediated isothermal amplification (RT-LAMP)

Ces tests utilisent des méthodes comme l’écouvillon nasopharyngien (NP), l’écouvillon de gorge ou un échantillon de salive. Pour le moment, une preuve de vaccination ne remplacera pas un résultat de test négatif.

Apprenez-en davantage sur les tests diagnostics de la COVID–19.

Le gouvernement avisera les voyageurs s’il devient obligatoire d’obtenir des tests de dépistage de la COVID auprès de laboratoires ou d’installations accrédités particuliers.

Ce qu’il faut présenter à l’aéroport

Les voyageurs doivent présenter la preuve de l’obtention d’un résultat négatif à un test de dépistage effectué en laboratoire (preuve de résultat sur papier ou sous forme électronique) au transporteur aérien ou à l’opérateur privé avant de venir au Canada. Cette preuve de résultat négatif doit comprendre les éléments suivants :

  • Nom et date de naissance du voyageur
  • Nom et adresse du laboratoire, de la clinique ou de l’établissement qui a effectué le test
  • Date à laquelle le test a été effectué
  • Méthode de test utilisée (réaction de polymérisation en chaîne moléculaire [PCR] ou amplification isotherme à médiation par boucle [LAMP])
  • Résultat du test

Les voyageurs doivent s’assurer que tous les éléments susmentionnés figurent sur le document comprenant le résultat de leur test de dépistage de la COVID-19.

À l’heure actuelle, les voyageurs sont encouragés à faire tout ce qu’ils peuvent afin que leur test soit effectué dans un laboratoire ou un établissement de dépistage fiable (c. à d. un établissement reconnu par le gouvernement local ou accrédité par un tiers, comme une organisation professionnelle ou une organisation internationale de normalisation).

Établissements de dépistage et dépenses liées au dépistage

Sélectionnez le pays d’où vous partez. Les renseignements sur les centres de dépistage ne sont pas disponibles pour tous les pays à l’heure actuelle.

Les bureaux du gouvernement du Canada à l’étranger ne fournissent pas de soins médicaux (ce qui comprend la réalisation de tests de dépistage de la COVID-19) et ne couvrent pas les frais médicaux des citoyens canadiens à l’étranger. En tout temps, il est possible de communiquer avec le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa.

Qui est exempté du test de dépistage de la COVID-19 avant l’embarquement

Il n’y a qu’un nombre limité d’exceptions où une personne n’est pas tenue de prouver qu’elle a obtenu un résultat négatif. Les voyageurs qui arrivent au Canada sans résultat négatif peuvent faire l’objet de mesures supplémentaires de la part des agents de quarantaine fédéraux.

  • Enfants - enfants de quatre ans ou moins (les enfants de cinq ans le jour de leur voyage doivent avoir une preuve d’un résultat négatif au test de dépistage de la COVID–19)
  • Transit par le Canada - voyageurs en transit qui ne traversent le Canada que pour se rendre dans un autre pays
  • Exemptions temporaires pour certains pays :
  • Membre d’équipage - s’entend d’une personne qui :
    • est un membre d’équipage au titre du paragraphe 101.01(1) du Règlement de l’aviation canadienne ou une personne qui entre au Canada seulement pour devenir membre d’équipage;
    • est membre d’un équipage au titre du paragraphe 3(1) du Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés qui rentre au Canada après avoir quitté pour participer à une formation obligatoire relative à l’exploitation d’un moyen de transport, et qui est tenu par son employeur de retourner au travail à titre de membre d’une équipe à bord d’un moyen de transport dans les 14 jours suivant son retour au Canada.
  • Services essentiels - une personne ou une catégorie de personnes qui, selon l’administratrice en chef de la santé publique, fourniront un service essentiel, si la personne se conforme aux conditions qui lui sont imposées par l’administratrice en chef de la santé publique afin de réduire au minimum le risque d’introduction ou de propagation de la COVID–19. (Veuillez noter que la définition ne s’addresse pas aux groupes visés par l’exemption de quarantaine obligatoire.)
  • Services d’urgence - s’entend d’une personne qui :
    • est autorisée à travailler au Canada à titre de fournisseur de services d’urgence en vertu de l’alinéa 186(t) du Règlement sur l’immigration et la protection des réfugiés et qui entre au Canada dans le but de fournir ces services;
    • est un fournisseur de services d’urgence, y compris un pompier, un agent de la paix ou un ambulancier paramédical, qui revient au Canada après avoir fourni des services d’urgence dans un pays étranger et qui est tenu de fournir ses services dans les 14 jours de son retour au Canada.
  • Accompagnement de personnes pour des motifs judiciaires - fonctionnaire du gouvernement du Canada ou d’un gouvernement étranger, y compris un agent des services frontaliers, un agent d’application de la loi en matière d’immigration, un agent d’application de la loi ou un agent correctionnel, qui accompagne des personnes qui se rendent au Canada ou en provenance du Canada dans le cadre d’un processus judiciaire comme l’expulsion, l’extradition ou le transfert international d’un contrevenant.
  • Sécurité nationale - un fonctionnaire du gouvernement du Canada, du gouvernement d’une province ou d’un gouvernement étranger, y compris un agent des services frontaliers, un agent d’application de la loi en matière d’immigration, un agent d’application de la loi ou un agent correctionnel, qui :
    • entre au Canada aux fins d’activités frontalières, d’immigration, d’application de la loi ou de sécurité nationale qui appuient des enquêtes actives et assurent la continuité des opérations ou des activités d’application de la loi, ou qui permettent le transfert de renseignements ou de preuves dans le cadre d’une procédure judiciaire ou à l’appui d’une telle procédure;
    • est tenu de fournir ses services dans les 14 jours de son entrée au Canada.
  • Intérêt national - une personne ou toute personne appartenant à une catégorie de personnes dont la présence au Canada, selon le ministre de la Santé, relève de l’intérêt national, si la personne se conforme aux conditions qui lui sont imposées par ce ministre pour réduire au minimum le risque d’introduction ou de propagation de la COVID–19.
  • Exemptions spéciales - les personnes ou un groupe de personnes qui ont obtenu une exemption extraordinaire de Transports Canada.

Monter à bord de votre avion

Tous les passagers aériens, à quelques exceptions près, doivent porter un masque non médical ou un couvre-visage quand ils voyagent, à l'exception des personnes suivantes :

Exigences en matière de transport public à destination et en provenance de votre vol

Les opérateurs de services de transport public peuvent exiger que les voyageurs portent un masque non médical ou un couvre-visage.

Avant de voyager, vérifiez les mises à jour pour savoir comment les mesures de transport affectent vos plans et ce que vous devez emporter.

Mesures de transports pour les voyageurs

Voyageurs présentant des signes ou des symptômes

Si vous présentez des signes ou des symptômes de la COVID-19, vous devrez vous isoler. Vous ne serez pas autorisé à utiliser les transports publics pour vous rendre à l'endroit où vous devez vous isoler.

Vous ne serez pas autorisé à monter à bord d'un vol public avant l’une ou l’autre des situations suivantes :

Arriver au Canada

Les ressortissants étrangers devraient d'abord vérifier s'ils peuvent ou non venir au Canada, et quels sont les documents dont ils ont besoin pour entrer au Canada.

Vérifiez si vous pouvez entrer au Canada

Vous serez autorisé à vous rendre directement à votre destination finale, sauf si des restrictions provinciales ou territoriales vous obligent à vous isoler d'abord à un endroit désigné. Vous devez porter un masque ou un couvre-visage non médical et pratiquer la distanciation physique à tout moment.

Avant de monter à bord d’un avion pour le Canada

Si vous avez confirmé que vous pouvez vous rendre au Canada, vous devez utiliser ArriveCAN pour transmettre vos renseignements avant de monter à bord de votre avion.

Les voyageurs qui sont de passage au Canada pour se rendre dans un autre pays n’ont pas à utiliser ArriveCAN.

Utilisez ArriveCAN avant votre vol

Prendre l'avion au Canada

Vérifiez si des restrictions s'appliquent à votre destination finale.

Vols en transit et en correspondance

Si vous avez une escale au Canada, consultez la page sur les vols de correspondance au Canada.

Si vous êtes en transit vers un autre pays, consultez la section sur le transit vers un autre pays par voie aérienne.

Départ du Canada

Pour limiter la propagation de la COVID-19, le gouvernement du Canada vous conseille d'éviter les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada et évitez tout voyage à bord de navires de croisière à l'extérieur du Canada jusqu'à nouvel ordre.

Les ressortissants étrangers qui quittent le Canada doivent consulter le pays de destination.

Voyager à l'extérieur du Canada

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

(N’incluez pas d’information personnelle. Notez que vous ne recevrez aucune réponse.)
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :