Quarantaine ou isolement

Restrictions immédiates pour les voyageurs en provenance de la région de l’Afrique du Sud

Les citoyens canadiens, les personnes inscrites au titre de la Loi sur les Indiens et les résidents permanents qui se trouvaient dans la région de l’Afrique du Sud au cours des 14 jours précédents, y compris en Afrique du Sud, en Eswatini, au Lesotho, au Botswana, au Zimbabwe, au Mozambique et en Namibie doivent :

  • respecter de nouvelles exigences relatives aux tests de dépistage préalables à l’entrée avant de poursuivre leur voyage vers le Canada, en plus de se conformer aux exigences après l’arrivée.

Les ressortissants étrangers qui se sont trouvés dans les pays visés pendant la période de 14 jours se verront refuser l’entrée au Canada.

Communiqué de presse

Sur cette page

Qui peut entrer au Canada

Les citoyens canadiens (y compris ceux possédant une double citoyenneté), les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens, les résidents permanents du Canada ou les personnes protégées (statut de réfugié) sont autorisés à entrer au Canada.

Les ressortissants étrangers entièrement vaccinés peuvent être autorisés à entrer au Canada dans le cadre de voyages discrétionnaires (à des fins de tourisme).

L'entrée ne sera autorisée aux ressortissants étrangers qui ne sont pas admissibles à l'exemption de voyageurs entièrement vaccinés que dans des circonstances particulières :

Déterminez si vous pouvez entrer au Canada

Qui est exempté de la quarantaine

Vous pourriez être exempté des exigences de quarantaine obligatoire sous certaines conditions, notamment si vous :

Vérifiez si votre voyage est exempté

Planification de votre mise en quarantaine

Évaluation de votre plan de quarantaine

Vous devez soumettre un plan de quarantaine même si vous êtes un voyageur entièrement vacciné. La raison étant que votre admissibilité à l'exemption de quarantaine est déterminée à la frontière.

Si vous ne répondez pas aux exigences de voyageurs entièrement vaccinés, l'entrée au Canada vous sera refusée, ou alors vous serez obligé de vous mettre en quarantaine pendant 14 jours, ou de rester en quarantaine jusqu'à ce que vous quittiez le Canada.

Vous devez démontrer que vous disposez d'un plan de quarantaine convenable.

Déterminez si votre plan de quarantaine est susceptible d’être jugé acceptable :

Préparer un nouveau plan de quarantaine

Vous devrez confirmer que vous disposez d'un endroit approprié pour vous mettre en quarantaine où :

Milieux de vie partagés où vous ne pouvez pas vous isoler

Vous ne pouvez pas vous isoler dans des milieux de vie en groupe

Voici quelques exemples :

  • petit appartement partagé avec d’autres
  • domicile partagé avec une grande famille, d’autres familles ou beaucoup de personnes
  • refuge, foyer de groupe, auberge de jeunesse, camp industriel, remorque de chantier ou autre lieu d’habitation collective
  • résidence d’étudiants (à moins d’en avoir déjà obtenu l’autorisation)
  • maison avec des colocataires qui n’ont pas voyagé avec vous et que vous ne pouvez pas éviter

En savoir plus sur l'atténuation de la propagation de la COVID-19 dans les lieux d'habitation collective.

Aucun contact avec des personnes à risque

Vous ne pouvez pas vous mettre en quarantaine dans un lieu où vous aurez des contacts avec des personnes qui :

  • sont âgées de 65 ans ou plus
  • souffrent de conditions médicales sous-jacentes
  • ont un système immunitaire affaibli
  • travaillent ou assurent des services dans un établissement, une maison de soins ou un lieu de travail qui compte des populations à risque, notamment :
    • les infirmières, les médecins, les autres professionnels de la santé, les préposés aux services de soutien à la personne, les travailleurs sociaux
    • les premiers répondants, comme les ambulanciers paramédicaux
    • les préposés au nettoyage et à l’entretien, les réceptionnistes et le personnel administratif, les employés des services d’alimentation, les bénévoles et les visiteurs essentiels pour les résidents d’établissements de soins à long terme

Vous pouvez seulement vous mettre en quarantaine avec des personnes de ces groupes si :

  • elles consentent à la quarantaine ou sont le parent ou le mineur dans une relation parent-mineur
  • vous remplissez un formulaire auprès d’un représentant du gouvernement au poste frontalier expliquant le consentement et recevez l'autorisation de procéder

Dans ces cas d’exception, un représentant du gouvernement confirmera le consentement.

Si vous ne disposez pas d'un lieu de quarantaine approprié

Certains voyageurs peuvent être incapables de se mettre en quarantaine chez eux ou à leur destination. Dans ces cas, les voyageurs doivent prendre d'autres dispositions pour leur retour au Canada. Bien qu'un autre type d'hébergement (par exemple, chez des membres de la famille ou des amis, ou dans un lieu d’hébergement payant) puisse convenir, le gouvernement du Canada ne rembourse pas les dépenses encourues pour l'hébergement, y compris les frais d'hôtel, de location de véhicules récréatifs et de parc à roulottes ou de terrain de camping.

Préparez vos plans de quarantaine avant votre arrivée au Canada. Si vous ne disposez pas d'un lieu de quarantaine adéquat, vous pourriez être dirigé vers une installation de quarantaine fédérale désignée où vous devez rester pendant 14 jours.

Avant de diriger les voyageurs vers une installation de quarantaine fédérale désignée, les représentants du gouvernement travailleront avec eux pour confirmer que toutes les autres possibilités d'hébergement en quarantaine selon leurs propres moyens ont été épuisées.

Ces sites doivent être utilisés en dernier recours pour les voyageurs qui n'ont pas la possibilité de satisfaire aux exigences de quarantaine par d'autres moyens.

Lorsque nécessaire, le transport entre le poste frontalier et l’installation de quarantaine fédérale désignée sera organisé par le gouvernement du Canada.

Droit à l’assistance d’un avocat

Si vous recevez la consigne de vous rendre à un lieu de quarantaine désigné, vous avez le droit de retenir les services d’un avocat sur le champ. Si vous avez besoin de plus d’information sur vos droits et obligations juridiques, un représentant du gouvernement du Canada peut vous aider.

Avis consulaire aux ressortissants étrangers qui entrent au Canada

Si vous êtes un ressortissant étranger et que l’on vous donne la consigne de vous rendre à un lieu de quarantaine désigné, vous avez le droit de demander une aide consulaire, conformément à la Convention de Vienne sur l’aide consulaire.

Si vous avez besoin d’aide pour trouver les coordonnées de votre ambassade ou de votre consulat, veuillez visiter : Représentants étrangers au Canada.

Présentation de votre plan de quarantaine

Tous les voyageurs qui ne sont pas admissibles à l’exemption et dont la destination finale est le Canada doivent utiliser ArriveCan pour soumettre leur plan.

Veuillez utiliser ArriveCAN pour soumettre vos plans de voyage et de quarantaine.

À votre arrivée, on vous posera des questions sur votre plan de quarantaine.

Comment vous mettre en quarantaine

Quand votre quarantaine débute et se termine

Votre période de quarantaine débute le jour de votre arrivée au Canada.

Par exemple, si vous arrivez à 8 h 15 le jeudi 1er octobre, le jeudi est considéré comme le premier jour de votre période de quarantaine. Votre période de quarantaine se terminerait 14 jours complets plus tard, à 23 h 59 le mercredi 14 octobre.

Si vous commencez à présenter des symptômes pendant votre quarantaine, si vous êtes exposé à une personne présentant des symptômes, ou si votre test de dépistage du COVID-19 est positif, vous devez commencer un isolement de 10 jours. Le premier jour de votre isolement est le jour où vous avez reçu votre résultat de test ou le jour de l'apparition de vos symptômes.

Départ du Canada pendant votre période de quarantaine

Si vous n’avez pas de symptômes, vous pouvez choisir de quitter le Canada avant la fin de la période de quarantaine de 14 jours.

Toutefois, vous devrez :

  • continuer votre quarantaine jusqu'à la date de votre départ;
  • porter un masque au moment de votre départ du Canada;
  • vous conformer à toutes les réglementations du pays de destination.

Si vous vous trouvez dans une installation fédérale de quarantaine, vous devez obtenir l'autorisation d'un agent de quarantaine pour en sortir.

Test de dépistage de la COVID-19 ou urgences médicales durant la quarantaine

Vous pouvez demander un test ou un traitement médical, à condition que vous repreniez votre quarantaine immédiatement après.

Si vous avez besoin d'aide pour accéder à un traitement médical, une exception peut être faite pour permettre à une autre personne de vous accompagner, ce qui peut inclure une personne qui est également en quarantaine obligatoire.

Si la personne qui doit se rendre dans un établissement de soins de santé est un enfant à charge, l’exception peut s’appliquer à une autre personne qui l’accompagne.

Définition d’un enfant à charge

Les enfants sont considérés comme des personnes à charge s’ils répondent aux conditions suivantes :

  • avoir moins de 22 ans et
  • ne pas avoir d’époux ou de conjoint

Les enfants de 22 ans ou plus sont considérés comme des personnes à charge s’ils répondent aux conditions suivantes :

  • ils dépendaient du soutien financier de leurs parents avant l’âge de 22 ans et
  • ils sont incapables de subvenir à leurs besoins financiers en raison d’un problème de santé mentale ou physique

Si vous présentez des symptômes ou si vous obtenez un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19 pendant la quarantaine, vous devez commencer un isolement de 10 jours à compter de la date à laquelle vous avez reçu le résultat de votre test de dépistage de la COVID-19 ou du jour de l’apparition de vos symptômes.

Employeurs de l’industrie agricole, agroalimentaire et des produits de la mer

Les employeurs de ce groupe de travailleurs étrangers temporaires doivent respecter des exigences précises.

Exigences relatives à la quarantaine et au dépistage pour l’industrie agricole, agroalimentaire et des produits de la mer

Déplacement jusqu’à votre lieu de quarantaine

Déplacement en auto jusqu’à votre lieu de quarantaine

Lorsque vous voyagez, vous devez porter un masque et respecter la distanciation sociale en tout temps.

Mesures de santé publique à suivre pendant le trajet vers votre lieu de quarantaine approprié :

  • Vous pouvez utiliser les transports en commun (par exemple, l’avion, le bus, le train, le métro, le taxi ou le service de covoiturage) pour vous rendre à votre lieu de quarantaine, cependant, dans la mesure du possible, vous devez respecter une distance physique d'au moins 2 mètres des personnes prêtes de vous.
  • Portez un masque bien conçu et bien ajusté durant le trajet vers votre lieu de quarantaine, sauf si vous êtes seul dans un véhicule privé ou vous êtes en compagnies des mêmes personnes avec qui vous êtes entré au Canada.
  • Évitez tout contact avec d'autres personnes et désinfectez-vous les mains fréquemment.
  • Si vous conduisez, évitez les arrêts et restez autant que possible dans le véhicule : payez l'essence à la pompe et utilisez le service au volant si vous devez vous arrêter pour manger.

Vérifiez les exigences provinciales ou territoriales

La façon de faire vos déclarations après votre arrivée au Canada

À moins que vous ne soyez un voyageur entièrement vacciné, le lendemain de leur arrivée au Canada, tous les voyageurs, qu’ils arrivent par voie aérienne, terrestre ou maritime, doivent utiliser ArriveCAN pour :

Faire votre déclaration par le biais d’ArriveCAN ou par téléphone

Pendant la quarantaine

Quarantaine avec d’autres personnes du même ménage

La quarantaine fédérale s’applique aux seuls voyageurs qui sont entrés au Canada.

Les voyageurs qui sont en quarantaine doivent éviter tout contact avec des personnes qui n’ont pas voyagé avec eux et :

  • rester dans des chambres séparées
  • garder les surfaces propres
  • éviter de partager des articles personnels
  • limiter les interactions avec les autres membres du ménage

Les cohabitants devraient également suivre les directives des autorités de santé publique de leur région.

Attendez-vous à recevoir des appels, des courriels et des visites de représentants du gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada se sert de l’information que vous avez fournie dans ArriveCAN pour vérifier ce qui suit :

Vous recevrez des appels automatiques ou d’un représentant. Vous devez donner suite à ces appels en composant le 1 888 336 7735 et en répondant à toutes les questions avec franchise afin de démontrer que vous vous conformez à la loi.

Vous recevrez par courriel des rappels de vos obligations en matière de quarantaine.

Visite d’un agent de contrôle

Vous pourriez aussi recevoir la visite d’un agent de contrôle à votre lieu de quarantaine.

Les agents de contrôle désignés sont des personnes embauchées à contrat et formées pour mener des visites sur place au nom du gouvernement du Canada.

Afin de protéger votre santé et d’assurer votre sécurité, les agents de contrôle porteront un équipement de protection individuelle et pratiqueront la distanciation physique.

Les agents de contrôle doivent :

  • demander à vous parler en personne
  • vous montrer leur carte d’identité de l’entreprise
  • vous montrer leur authorisation de l’Agence de la santé publique du Canada, qui peut porter une signature manuscrite ou électronique
  • vous demander de produire une pièce d’identité émise par le gouvernement, comme un passeport ou un permis de conduire, afin de confirmer votre identité
  • vous poser des questions pour vérifier si vous respectez les exigences en matière de quarantaine

Les agents de contrôle ne doivent pas :

  • vous demander d’entrer dans votre domicile
  • copier ou conserver votre pièce d’identité
  • demander ou accepter un paiement de quelque sorte, notamment en espèces, pour des amendes non payées

Tests de dépistage de la COVID-19 pendant votre quarantaine

Tous les voyageurs sont tenus de subir un test de dépistage de la COVID-19 à leur arrivée, puis au huitième jour de leur quarantaine. Veuillez suivre les directives concernant le dépistage en fonction du mode d’entrée au Canada :

Arrivée au Canada par voie aérienne : exigences en matière de dépistage de la COVID-19
Arrivée au Canada par voie terrestre : exigences en matière de dépistage de la COVID-19

Pénalités, amendes et signalement d’un contrevenant

Conséquences en cas de non-respect du Décret d’urgence

Le non-respect de ce décret constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine et peut entraîner des amendes, une peine d’emprisonnement ou les deux.

Visites d’agents de la paix

En tout temps, si le gouvernement du Canada a des raisons de croire que vous ne respectez pas le Décret d’urgence, il peut demander aux forces de l’ordre de faire un suivi, si par exemple :

  • vous avez fourni de faux renseignements
  • vous n’avez pas répondu aux appels ou aux courriels
  • vous ne répondez pas aux questions pertinentes de conformité que vous pose un agent de contrôle
  • vous ne répondez pas à la porte ou n’êtes pas à la maison au moment de la visite de l’agent de contrôle

Les agents de la paix peuvent effectuer une visite et émettre :

  • un avertissement verbal
  • un avertissement écrit
  • une amende, une contravention ou des pénalités
  • une sommation de la cour

Pénalités, amendes et peines d’emprisonnement

Le fait d’enfreindre les instructions qui vous sont données à votre entrée au Canada constitue une infraction en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine et pourrait entraîner l’une ou l’autre des deux conséquences suivantes, ou les deux simultanément :

Si vous ne vous conformez pas aux exigences de quarantaine ou d’isolement obligatoire et que cela entraîne la mort ou des lésions corporelles graves à une autre personne, vous pourriez faire face à l’une ou l’autre des conséquences suivantes, ou les deux simultanément :

La Loi sur les contraventions confère à la police (y compris la GRC, la police provinciale et la police locale) l’autorité pour appliquer la Loi sur la mise en quarantaine. Des contraventions pouvant atteindre 5 000 $ peuvent être données en cas d’infraction.

Si vous recevez une contravention, vous devez tout de même respecter toutes les exigences relatives au dépistage et à la quarantaine décrites dans le Décret visant la réduction du risque d’exposition à la COVID-19 au Canada (quarantaine, isolement et autres obligations). De plus, si vous recevez une contravention, vous serez considéré comme une personne à risque élevé de non-conformité et comme une priorité pour le suivi par les autorités responsables de l’application de la loi de votre région.

Exemples de comportements qui pourraient entraîner une contravention de 5 000 $ :
  • Présenter de faux documents (comme une fausse preuve de résultat de test de dépistage de la COVID 19) à l’arrivée au Canada
  • Arriver à la frontière terrestre ou à l’aéroport sans un résultat valide à un test de dépistage moléculaire de la COVID 19
  • Refuser d’effectuer un test de dépistage moléculaire de la COVID 19 à l’aéroport à l’arrivée ou refuser de faire le test du huitième jour
  • Cesser la quarantaine avant la fin du 14e jour
  • Ne pas terminer la période d’isolation en cas de symptômes ou lorsqu’il y a des raisons de croire à une infection à la COVID 19

Avec symptômes : isolement obligatoire

Les ressortissants étrangers présentant des symptômes ne seront pas autorisés à entrer au Canada.

Seuls les citoyens canadiens, les résidents permanents, les personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens et les personnes protégées (demandeurs d’asile) peuvent entrer au Canada en présentant des symptômes. Vous ne pourrez pas monter à bord d'un avion et entrer au Canada si vous présentez des symptômes.

Vous devez vous rendre directement à l'endroit où vous vous isolerez et y rester pendant 10 jours. Cette directive est obligatoire et elle s’applique dès votre arrivée au Canada.

Pendant la période de 10 jours à compter de votre arrivée au Canada, vous êtes tenu de répondre à toute question pertinente demandée par un employé du gouvernement du Canada.

L'isolement à votre retour au Canada

Si vous arrivez au Canada par voie aérienne et affichez des symptômes, vous serez dirigé vers une installation fédérale de quarantaine ou un autre lieu d’isolement adéquat.

Si vous arrivez au Canada par voie terrestre et affichez des symptômes, vous devez démontrer que vous avez un plan d'isolement adéquat pour éviter d'infecter les autres. Vous êtes tenu de faire des plans, selon vos propres moyens, avant de vous rendre au Canada. Si vous n’avez pas de lieu de quarantaine adéquat, vous serez dirigé vers une installation de quarantaine fédérale.

Où vous isoler avec des symptômes

Vous devrez confirmer que vous disposez d'un endroit approprié pour vous isoler où :

  • vous pouvez rester pendant 10 jours ou possiblement plus longtemps
  • vous avez accès aux articles de première nécessité, y compris à de l'eau, à de la nourriture, à des médicaments et à du chauffage sans devoir quitter l’isolement
  • vous pouvez éviter les contacts avec d’autres personnes qui n’ont pas voyagé avec vous
  • vous ne pouvez recevoir de membres de la famille, d’amis ou d’invités
  • vous pouvez avoir accès à une chambre à coucher et à une salle de bain séparées; vous ne pouvez utiliser une salle de bain partagée que si un agent de quarantaine l'autorise

Vous devez vous isoler dans un endroit où vous n'aurez pas de contact avec des personnes qui :

  • sont âgées de 65 ans ou plus
  • souffrent de conditions médicales sous-jacentes
  • ont un système immunitaire affaibli
  • travaillent ou assurent des services dans un établissement, une maison de soins ou un lieu de travail qui compte des populations à risque, notamment :
    • les infirmières, les médecins, les autres professionnels de la santé, les préposés aux services de soutien à la personne, les travailleurs sociaux et le personnel de soutien aux services de développement
    • les premiers répondants, comme les ambulanciers paramédicaux, les agents de police et les pompiers
    • les préposés au nettoyage et à l’entretien, les réceptionnistes et le personnel administratif, les employés des services d’alimentation, les bénévoles et les visiteurs essentiels pour les résidents d’établissements de soins à long terme

Vous pouvez seulement vous isoler avec des personnes de ces groupes si :

  • elles consentent à l'isolement ou sont le parent ou le mineur dans une relation parent-mineur
  • vous remplissez un formulaire auprès d’un représentant du gouvernement au point d'entrée expliquant le consentement et recevez l'autorisation de procéder.

Dans ces cas d’exception, un représentant du gouvernement confirmera le contenu.

Vous ne pouvez pas vous isoler dans des milieux de vie en groupe

Voici quelques exemples :

  • refuge, foyer de groupe, auberge de jeunesse, camp industriel, remorque de chantier ou lieu d’habitation collective
  • résidence d’étudiants (à moins d’en avoir déjà obtenu l’autorisation)
  • petit appartement partagé avec d’autres
  • domicile partagé avec une grande famille, d’autres familles ou beaucoup de personnes
  • maison avec des colocataires qui n’ont pas voyagé avec vous et que vous ne pouvez pas éviter

En savoir plus sur l'atténuation de la propagation de la COVID-19 dans les lieux d'habitation collective..

Personnes ayant des symptômes qui s’isolent avec d’autres personnes du même ménage

L’isolement obligatoire s’applique seulement aux voyageurs qui sont entrés au Canada.

Les voyageurs qui sont en isolement doivent :

  • évitez toute interaction en personne avec les autres, y compris les membres de votre foyer, si possible.
    • lorsqu'il est impossible d'éviter le partage d’un espace avec les membres de votre foyer, tout le monde doit porter un masque médical ou un masque non médical bien construit et bien ajusté
    • les espaces partagés doivent être bien ventilés en ouvrant les fenêtres, si la météo le permet
    • tous les membres du ménage doivent pratiquer l'hygiène des mains et nettoyer/désinfecter les surfaces et les objets
  • Ne sortez que sur un balcon ou dans une cour privés tout en respectant la distanciation physique avec les autres membres du ménage
  • Utilisez une chambre à coucher et une salle de bain séparées; vous ne pouvez utiliser une salle de bain partagée que si un agent de quarantaine l'autorise
  • Respectez la distanciation physique d'au moins 2 mètres en tout temps

Les cohabitants devraient également suivre les directives des autorités de santé publique de leur région.

Pour vous rendre à votre lieu d'isolement si vous avez des symptômes (destination finale)
  • rendez-vous directement à votre lieu d'isolement sans délai, et restez-y pendant 10 jours à partir de la date à laquelle vous arrivez au Canada.
  • n’utilisez pas les transports en commun (par exemple, l’avion, le bus, le train, le métro, le taxi ou le service de covoiturage) pour vous rendre à votre lieu de quarantaine.
  • portez un masque bien conçu et bien ajusté durant le trajet vers votre lieu de quarantaine, sauf si vous êtes seul dans un véhicule privé
  • demeurez autant que possible dans le véhicule: payez l'essence à la pompe et utilisez le service au volant si vous avez besoin de nourriture.
  • Évitez les arrêts et tout contact avec d’autres personnes durant le trajet.
  • Désinfectez-vous les mains fréquemment.
  • Nous encourageons tous les voyageurs à consulter les restrictions provinciales et territoriales.
La façon de faire vos déclarations après votre arrivée au Canada

Vous êtes tenus de signaler votre arrivée à votre endroit de quarantaine dans les 48 heures suivant votre arrivée au Canada. Si vous êtes exemptés des exigences de quarantaine, vous n'avez pas à faire de déclaration après votre arrivée.

Si vous ne remplissez pas votre déclaration après votre entrée au Canada, vous pourriez recevoir des appels téléphoniques ou faire l’objet de suivis de santé publique.

Découvrez comment faire votre déclaration à l’aide d’ArriveCan ou par téléphone

Si vous ne disposez pas d’un endroit approprié pour vous isoler ou si vous n’avez pas de transport privé

Préparez vos plans de quarantaine avant votre arrivée au point d’entrée. Si vous ne disposez pas d'un endroit adéquat pour vous isoler, ou si vous n’avez pas de transport privé pour vous rendre à votre lieu d’isolement, vous serez dirigé vers une installation de quarantaine fédérale désignée où vous devrez rester pendant 10 jours. Avant de diriger les voyageurs vers une installation fédérale de quarantaine désignée, les représentants du gouvernement travailleront pour confirmer que toutes les autres options d’isolement ont été épuisées.

Ces sites doivent être utilisés en dernier recours pour les voyageurs qui n'ont pas la possibilité de satisfaire aux exigences de quarantaine par d'autres moyens.

Lorsque nécessaire, le transport du poste frontalier à l’installation fédérale de quarantaine sera organisé par le gouvernement du Canada.

Test de dépistage de la COVID-19 ou urgences médicales durant l'isolement

Vous pouvez demander un test ou un traitement médical urgent, à condition que vous repreniez votre isolement immédiatement après. Pendant votre isolement, vous devez vous soumettre à tous les examens de santé exigés par un agent de quarantaine.

Vous devez :

  • porter un masque médical (si possible) ou un masque
  • pratiquer la distanciation physique à tout moment, dans la mesure du possible
  • utiliser un moyen de transport privé, par exemple un véhicule privé
  • suivre les instructions supplémentaires des autorités locales de santé publique
Si vous quittez le Canada pendant que vous présentez des symptômes

Vous ne pourrez pas prendre les transports publics. Vous devez partir en utilisant un moyen de transport privé, par exemple, votre propre véhicule. Vous ne pourrez pas monter à bord d'un avion pour quitter le Canada. Vous devez également vous conformer à toutes les réglementations du pays de destination.

Vous devez :

  • porter un masque médical (dans la mesure du possible) ou un masque durant le transit.
  • pratiquer la distanciation physique à tout moment, dans la mesure du possible.
  • éviter les contacts avec les autres pendant le trajet :
    • Restez dans le véhicule.
    • Ne séjournez pas à l'hôtel en chemin vers votre nouvelle destination.
    • Payez à la pompe si vous avez besoin d'essence.
    • Allez à un service au volant si vous avez besoin de nourriture.
    • Mettez votre masque et soyez conscient de la distanciation physique et des bonnes pratiques d'hygiène si vous devez arrêter dans une halte routière.

Si vous êtes dans une installation de quarantaine fédérale désignée, vous devez obtenir l’autorisation d’un agent de quarantaine pour sortir.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez?

Qu’est-ce qui n’allait pas?

Vous ne recevrez aucune réponse. Les numéros de téléphone et les adresses électroniques seront supprimés.
Maximum de 300 caractères

Merci de vos commentaires

Date de modification :