Vérifiez si vous pouvez entrer au Canada

Afin de limiter la propagation du coronavirus au Canada, des restrictions de voyage ont été mises en place à tous les postes frontaliers.

Répondez à quelques questions pour déterminer si vous pouvez être autorisé à entrer au Canada.

Avis de non-responsabilité :  Le présent outil fournit des renseignements seulement. Il a été créé pour vous aider à déterminer si vous pouvez voyager au Canada en ce moment. La décision finale concernant l'entrée et la quarantaine est prise par un représentant du gouvernement au point d'entrée, selon les renseignements qui lui sont présentés au moment de l'entrée.

L'information contenue dans le présent outil, qui repose sur les décrets en vigueur, peut être modifiée selon les dates d'entrée en vigueur des décrets. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la liste des décrets d'urgence liés à la COVID-19 en vigueur.

Si vous voyagez en groupe, chaque membre du groupe doit faire cette étape.

Voir les règles utilisées pour déterminer si vous pouvez entrer au Canada

Cet outil a été conçu pour vous donner une réponse pour la majorité des raisons d'entrer au Canada. Les règles sont différentes pour les Canadiens et les ressortissants étrangers.

Citoyens canadiens (y compris les personnes ayant une double citoyenneté), résidents permanents du Canada, personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens et personnes protégées

Canadiens présentant des symptômes

Si vous êtes un citoyen canadien, un résident permanent du Canada, une personne inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens ou une personne protégée, et que vous présentez des symptômes correspondant à ceux de la COVID-19, vous devriez pouvoir venir au Canada par voie terrestre ou voie maritime. Vous ne pourrez pas monter à bord d'un vol public et entrer au Canada par avion si vous présentez des symptômes.

Vous devez disposer d'un endroit approprié et prévoir de vous isoler. Il s'agit d'une obligation.

Canadiens qui ne présentent pas de symptômes

Si vous êtes un citoyen canadien, un résident permanent du Canada, une personne inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens ou une personne protégée, et que vous ne présentez pas de symptômes correspondant à ceux de la COVID-19, vous pouvez venir au Canada.

À moins que vous soyez exempté, vous devrez suivre les procédures de dépistage qui correspond à votre méthode d’entrée :

Vous devez disposer d'un endroit approprié et prévoir une mise en quarantaine à votre arrivée au Canada. Il s'agit d'une obligation, à moins que la raison de votre entrée ne soit considérée comme une exemption de quarantaine. Si vous n'avez pas de plan, votre entrée au Canada pourrait être refusée.

Restrictions provinciales et territoriales

Selon votre province ou territoire de destination finale, vous devrez peut-être respecter des exigences de quarantaine supplémentaires, faire des déclarations d'arrivée ou vous soumettre à d'autres restrictions.

Citoyens canadiens ayant la double citoyenneté

Si vous avez la double citoyenneté canadienne, vous ne pouvez entrer au Canada qu’avec :

Les ressortissants étrangers en provenance des États-Unis (y compris les correspondances, dans la mesure où vous entrez au Canada en provenance des États-Unis)

Les restrictions temporaires aux frontières mises en œuvre le 21 mars 2020 se poursuivent.

Ressortissants étrangers présentant des symptômes

Si vous êtes un ressortissant étranger et que vous présentez des symptômes correspondant à ceux de la COVID-19, vous ne pourrez pas entrer au Canada.

Ressortissants étrangers ne présentant pas de symptômes

Vous devez disposer d'un endroit approprié et prévoir une quarantaine à votre arrivée au Canada, à moins que la raison de votre entrée ne soit considérée comme une exemption de quarantaine.

À moins que vous soyez exempté, vous devrez suivre les procédures de dépistage qui correspond à votre méthode d’entrée :

Aucune entrée permise pour des raisons facultatives

Un ressortissant étranger se verra refuser l'entrée au Canada pour des raisons discrétionnaires (facultatives) telles que :

  • loisirs, tourisme, visite d'amis
  • rassemblements sociaux, mariages
  • être propriétaire foncier au Canada

Entrée pour des raisons non discrétionnaires (non facultatives)

Les ressortissants étrangers en provenance des États-Unis ne peuvent entrer que pour les raisons suivantes :

Réunir les membres de la famille au Canada
Si le membre de votre famille est un citoyen canadien, un résident permanent du Canada ou une personne inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens

Seuls les membres de la famille immédiate, ou les membres de la famille élargie de citoyens canadiens, de résidents permanents ou de personnes inscrites en vertu de la Loi sur les Indiens, peuvent entrer à des fins de réunion.

Pour être considéré comme un membre de la famille immédiate, vous devez avoir l’un des liens de parenté suivants :

  • vous êtes l’époux ou le conjoint de fait de la personne
  • vous êtes l’enfant à charge de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait
  • vous êtes l’enfant à charge d’un enfant à charge (petit-enfant) de la personne
  • vous êtes le parent ou le beau-parent de la personne ou de son époux ou conjoint de fait
  • vous êtes le gardien ou le tuteur de la personne

Pour être considéré comme un membre de la famille élargie, vous devez avoir l’un des liens de parenté suivants :

  • vous êtes dans une relation amoureuse exclusive avec la personne depuis au moins un an, et vous avez passé du temps en présence physique avec cette personne
  • vous êtes l’enfant à charge d’une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive avec la personne
  • vous êtes l’enfant adulte (enfant non à charge) de la personne, de l’époux de la personne, du conjoint de fait de la personne ou d’une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive avec la personne
  • vous êtes le petit-enfant (enfant à charge d’un enfant non à charge) de la personne, de l’époux de la personne, du conjoint de fait de la personne ou d’une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive avec la personne
  • vous êtes le frère ou la sœur, le demi-frère ou la demi-sœur de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait
  • vous êtes le grand-parent de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait

Seules les personnes ayant ces liens de parenté sont considérées comme étant des membres de la famille immédiate. Une personne ayant tout autre lien de parenté (comme frère, sœur, tante, enfant adulte qui n’est plus à charge, une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive, etc.) ne sera pas autorisée à entrer dans le but d'une réunification avec un membre de la famille qui est un résident temporaire.

En tant que membre de la famille immédiate ou élargie d’un citoyen canadien, d’un résident permanent ou d'une personne inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens, vous pourriez être autorisé à entrer au Canada si vous restez au moins 15 jours dans un but de réunification avec votre famille.

Si le membre de votre famille est un résident temporaire du Canada

Pour être considéré comme un membre de la famille immédiate, vous devez avoir l’un des liens de parenté suivants :

  • vous êtes l’époux ou le conjoint de fait de la personne
  • vous êtes l’enfant à charge de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait
  • vous êtes l’enfant à charge d’un enfant à charge (petit-enfant) de la personne
  • vous êtes le parent ou le beau-parent de la personne ou de son époux ou conjoint de fait
  • vous êtes le gardien ou le tuteur de la personne

Seules les personnes ayant ces liens de parenté sont considérées comme étant des membres de la famille immédiate. Une personne ayant tout autre lien de parenté (comme frère, sœur, tante, enfant adulte qui n’est plus à charge, etc.) ne sera pas autorisée à entrer dans le but d'une réunification avec un membre de la famille qui est un résident temporaire.

Pour voyager au Canada en provenance des États-Unis dans le but d'une réunification avec un membre de votre famille immédiate qui est au Canada temporairement, vous devez fournir la preuve que la raison de votre voyage n’est pas facultative.

Pour en savoir plus, consulter la section Réunir les ressortissants étrangers avec leur famille.

Voyager pour une raison essentielle ou non discrétionnaire (facultative)

Un ressortissant étranger arrivant des États-Unis sera généralement autorisé à entrer sur le territoire, à condition que sa raison de voyager ne soit pas facultative, comme par exemple :

  • travailler au Canada
  • le transport de biens ou de personnes essentiels (personnel d'aviation, personnel de train, personnel de navigation, chauffeur de camion)
  • certains étudiants étrangers
  • être invité par le gouvernement du Canada
  • motifs d’ordre humanitaire (pour les funérailles, la prestation de soins à une personne gravement malade ou qui a un motif médical valable pour avoir besoin de soutien)
  • recevoir des soins médicaux dans les 36 heures suivant son entrée au Canada (pour une maladie autre que la COVID-19)

En transit au Canada

Vous pourriez être autorisé à transiter par le Canada pour atteindre un autre pays.

Pour en savoir plus, consultez la section Transit vers un autre pays par voie aérienne.

L'Alaska et le reste des États-Unis

Vous serez probablement autorisé à transiter par le Canada, mais il y a plusieurs exigences à respecter.

Pour en savoir plus, consultez la section Transit entre l'Alaska et le reste des États-Unis.

Eaux canadiennes

Vous ne pouvez pas entrer dans les eaux canadiennes pour des raisons facultatives. Vous pouvez toujours naviguer dans les eaux internationales ou canadiennes pendant votre transit.

Pour en savoir plus, consultez la section Transit dans les eaux canadiennes.

Restrictions provinciales et territoriales

Selon votre province ou territoire de destination finale, vous devrez peut-être respecter des exigences de quarantaine supplémentaires, faire des déclarations d'arrivée ou vous soumettre à d'autres restrictions.

Ressortissants étrangers qui viennent directement d'un autre pays

Les restrictions temporaires aux frontières mises en œuvre le 21 mars 2020 se poursuivent.

Ressortissants étrangers présentant des symptômes

Si vous êtes un ressortissant étranger et que vous présentez des symptômes correspondant à ceux de la COVID-19, vous ne pourrez pas entrer au Canada.

Ressortissants étrangers ne présentant pas de symptômes

Vous devez disposer d'un lieu approprié et prévoir une mise en quarantaine. Il s'agit d'une obligation, sauf si votre raison d'entrée est considérée comme exempte de quarantaine. Si vous n'avez pas de plan, l'entrée au Canada peut vous être refusée.

À moins que vous soyez exempté, vous devrez suivre les procédures de dépistage qui correspond à votre méthode d’entrée :

Aucune entrée permise pour des raisons facultatives

Un ressortissant étranger se verra refuser l'entrée au Canada pour des raisons discrétionnaires (facultatives) telles que :

  • loisirs, tourisme, visite d'amis
  • rassemblements sociaux, mariages
  • être propriétaire foncier au Canada

L'entrée n'est autorisée que dans le cadre de certaines exemptions de voyage.

Même si vous pensez que la raison de votre voyage est une visite essentielle, vous ne pouvez entrer au Canada que pour les raisons suivantes :

Réunir les membres de la famille au Canada
Si le membre de votre famille est un citoyen canadien, un résident permanent du Canada ou une personne inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens

Seuls les membres de la famille immédiate, ou les membres de la famille élargie de citoyens canadiens, de résidents permanents ou de personnes inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens, peuvent entrer au Canada à des fins de réunification.

Pour être considéré comme un membre de la famille immédiate, vous devez avoir l’un des liens de parenté suivants :

  • vous êtes l’époux ou le conjoint de fait de la personne
  • vous êtes l’enfant à charge de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait
  • vous êtes l’enfant à charge d’un enfant à charge (petit-enfant) de la personne
  • vous êtes le parent ou le beau-parent de la personne ou de son époux ou conjoint de fait
  • vous êtes le gardien ou le tuteur de la personne

Pour être considéré comme un membre de la famille élargie, vous devez avoir l’un des liens de parenté suivants :

  • vous êtes dans une relation amoureuse exclusive avec la personne depuis au moins un an, et vous avez passé du temps en présence physique avec cette personne
  • vous êtes l’enfant à charge d’une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive avec la personne
  • vous êtes l’enfant adulte (enfant non à charge) de la personne, de l’époux de la personne, du conjoint de fait de la personne ou d’une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive avec la personne
  • vous êtes le petit-enfant (enfant à charge d’un enfant non à charge) de la personne, de l’époux de la personne, du conjoint de fait de la personne ou d’une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive avec la personne
  • vous êtes le frère ou la sœur, le demi-frère ou la demi-sœur de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait
  • vous êtes le grand-parent de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait

Seules les personnes ayant ces liens de sont considérées comme étant des membres de la famille immédiate ou élargie. Une personne ayant tout autre lien de parenté (comme tante ou oncle, cousins, nièce ou neveu, etc.) ne sera pas autorisée à entrer dans le but de se réunir avec la famille.

En tant que membre de la famille immédiate ou élargie d’un citoyen canadien, d’un résident permanent ou d'une personne inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens, vous pourriez être autorisé à entrer au Canada si vous restez au moins 15 jours dans un but de réunification avec votre famille.

Pour en savoir plus, consultez la section Réunir les ressortissants étrangers avec leur famille.

Si le membre de votre famille est un résident temporaire du Canada

Pour être considéré comme un membre de la famille immédiate, vous devez avoir l’un des liens de parenté suivants :

  • vous êtes l’époux ou le conjoint de fait de la personne
  • vous êtes l’enfant à charge de la personne, de son époux ou de son conjoint de fait
  • vous êtes l’enfant à charge d’un enfant à charge (petit-enfant) de la personne
  • vous êtes le parent ou le beau-parent de la personne ou de son époux ou conjoint de fait
  • vous êtes le gardien ou le tuteur de la personne

Seules les personnes ayant ces liens de parenté sont considérées comme étant des membres de la famille immédiate. Une personne ayant tout autre lien de parenté (comme frère, sœur, tante, enfant adulte qui n’est plus à charge, une personne qui est dans une relation amoureuse exclusive, etc.) ne sera pas autorisée à entrer dans le but de se réunir avec un membre de la famille qui est un résident temporaire.

Pour voyager au Canada en provenance des États-Unis dans le but de rejoindre un membre de votre famille immédiate qui est au Canada temporairement, vous devez fournir la preuve que la raison de votre voyage n’est pas facultative.

Pour en savoir plus, consultez la section Réunir les ressortissants étrangers avec leur famille.

Voyage dans un but précis qui est autorisé (exemption de voyage)
  • certains travailleurs étrangers temporaires
  • certains étudiants étrangers
  • certains résidents permanents approuvés
  • motifs d’ordre humanitaire (pour des funérailles, la prestation de soins à une personne gravement malade ou qui a un motif médical valable pour avoir besoin de soutien)
  • les membres de la famille immédiate ou élargie de citoyens canadiens, de personnes inscrite en vertu de la Loi sur les Indiens, ou de résidents permanents du Canada
  • membres de la famille immédiate de résidents temporaires du Canada, avec l'autorisation écrite d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) de se réunir
  • membres des forces canadiennes, de forces en visite qui entrent au Canada dans le cadre de l'exercice de leurs fonctions et les membres de leur famille proche
  • diplomates accrédités et membres de leur famille immédiate (y compris l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord [OTAN], les personnes relevant de l'accord de siège des Nations unies, d'autres organisations)
  • membre d'équipage d'avions et de bateaux
  • les citoyens français qui résident à Saint-Pierre-et-Miquelon et qui n'ont séjourné au Canada, aux États-Unis ou à Saint-Pierre-et-Miquelon que pendant les 14 jours précédant la date à laquelle ils souhaitent entrer au Canada
  • toute personne qui ne présente pas de risque de préjudice important pour la santé publique, tel que déterminé par l'administrateur en chef de la santé publique du Canada, ou qui fournira un service essentiel pendant son séjour au Canada, dans la mesure où elle se conforme à toutes les conditions qui lui seront imposées pour réduire au minimum le risque d’introduction et de propagation de la COVID-19
  • toute personne dont la présence au Canada est dans l'intérêt national, de l'avis du ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile ou du ministre des Affaires étrangères
  • toute personne qui vient à l'invitation du ministre de la Santé pour aider à combattre la COVID-19
  • toute personne dont le but est d'effectuer des livraisons médicales de cellules, de sang, de tissus, d'organes ou d'autres parties du corps pour les soins d'un patient particulier au Canada, ou de fournir des services médicaux
  • toute personne qui entre au Canada pour participer à une manifestation internationale unisport qui a été autorisée par le sous ministre de Patrimoine canadien (un athlète de haut niveau ou quelqu’un qui joue un rôle essentiel à l’égard de cette manifestation et qui est associé à un organisme national responsable de ce sport), tant que la personne respecte les conditions qui lui sont imposées afin d’atténuer le risque d’introduction ou de propagation de la COVID-19.

En transit au Canada

Vous pourriez être autorisé à transiter par le Canada pour atteindre un autre pays.

Pour en savoir plus, consultez la section Transit vers un autre pays par voie aérienne.

Eaux canadiennes

Vous ne pouvez pas entrer dans les eaux canadiennes pour des raisons facultatives. Vous pouvez toujours naviguer dans les eaux internationales ou canadiennes pendant votre transit.

Pour en savoir plus, consultez la section Transit dans les eaux canadiennes.

Restrictions provinciales et territoriales

Selon votre province ou territoire de destination finale, vous devrez peut-être respecter des exigences de quarantaine supplémentaires, faire des déclarations d'arrivée ou vous soumettre à d'autres restrictions.

Avertissement : En plus de la restriction d'entrée temporaire en place en raison de la COVID-19, les ressortissants étrangers doivent satisfaire aux exigences d'entrée en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés et fournir les documents de voyage et d'immigration appropriés, le cas échéant.

Date de modification :