Japon

Dernière mise à jour : ET

Toujours valide : ET

Dernière mise à jour : Un changement mineur a été apporté au contenu.


Niveau(x) de risque

Niveau(x) de risque

JAPON - Prenez des mesures de sécurité normales

Prenez des mesures de sécurité normales du Japon.

La centrale nucléaire de Fukushima et ses environs - Évitez tout voyage

Évitez tout voyage dans les districts et les villes que le gouvernement japonais a désignés comme régions visées par des ordres d’évacuation.

Carte des zones sous ordre d’évacuation (en anglais, sur la page 3)

Renseignez-vous davantage sur la situation en matière de sécurité.

Sécurité

Sécurité

La centrale nucléaire de Fukushima et ses environs (voir l’avertissement)

Après l’incident survenu en 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, les autorités japonaises ont imposé des restrictions, notamment l’interdiction de voyager et de séjourner plus d’une journée dans la zone entourant la centrale, et ce, en raison des risques de radiation. Suivez toujours les instructions des autorités locales.

Carte des zones touchées (en anglais, sur la page 3).

Tensions dans la péninsule coréenne

Les tensions dans la péninsule coréenne voisine peuvent s’intensifier sans préavis et la situation en matière de sécurité peut se détériorer soudainement. Les tensions peuvent augmenter avant, pendant et après des essais nucléaires et des tirs de missiles de la Corée du Nord ou des exercices militaires, ou en raison d’incidents ou d’activités militaires. Des essais récents de missiles par la Corée du nord ont survolé le Japon. Faites preuve de vigilance et suivez l’évolution de la situation ainsi que les instructions des autorités locales, y compris les conseils sur la protection civile disponisbles sur le site web du Cabinet Secretariat Civil Protection Portal (en anglais). Nous recommandons fortement aux Canadiens de recourir au service d’Inscription des Canadiens à l’étranger pour recevoir de l’information à jour.

Criminalité

Bien que les crimes visant des étrangers soient assez rares, vous devez toujours vous assurer de prendre les mesures de sécurité normales. Redoublez de prudence dans les quartiers de divertissement et de vie nocturne partout au Japon.

Si vous êtes victime d’un crime, rendez-vous au poste de police le plus près pour qu’un rapport soit établi. Il arrive parfois que les autorités policières locales hésitent à rédiger un rapport pour des étrangers. Si cela se produit, communiquez avec l’Ambassade pour obtenir de l’aide.

Aliments et boissons drogués

Dans les bars et les boîtes de nuit, il arrive que des clients perdent connaissance après avoir consommé une boisson contenant de la drogue ou un alcool très fort, versés dans leur verre à leur insu par le personnel ou par d’autres clients. Les auteurs de ces actes cherchent généralement à frauder, à voler ou à agresser leurs victimes, principalement des hommes, ou encore à leur imposer des tarifs excessifs. Ne laissez jamais vos aliments ou vos boissons sans surveillance, et ne les confiez pas à des inconnus.

Méfiez-vous des collations, boissons, gommes à mâcher ou cigarettes offertes par de nouvelles connaissances. Ces produits peuvent contenir de la drogue et vous exposer au risque d’être victime de vol ou d’agression sexuelle.

Fraude

Il arrive que des fraudes soient commises, notamment par des bars et des boîtes de nuit qui imposent des tarifs excessifs. Les disputes qui en résultent donnent parfois lieu à des actes de violence. Autant que possible, n’apportez pas vos cartes de crédit lorsque vous sortez dans des boîtes de nuit, peu importe dans quel quartier. Les malfaiteurs ciblent souvent des personnes qui règlent avec une carte de crédit.

Renseignez-vous davantage sur la fraude à l’étranger.

Sécurité des femmes

Il arrive que des femmes subissent des attouchements dans le métro et dans les trains de banlieue aux heures de pointe du matin et du soir.

Consultez notre guide pour les femmes voyageant à l'étranger pour plus de renseignement sur le voyage sécuritaire.

Sécurité routière

Les déplacements par la route sont généralement sûrs, mais certaines routes sont étroites et sont parfois partagées par les automobilistes, les cyclistes et les piétons.

Transports en commun

Si vous vous déplacez en taxi, assurez-vous d’avoir l’adresse de votre destination écrite en japonais, car les chauffeurs ne comprennent pas tous l’anglais.

Les déplacements en métro ou en train sont rapides et pratiques. La signalisation est généralement en japonais, mais l’anglais est de plus en plus utilisé, surtout dans les grandes villes et les destinations touristiques.

Transport aérien

Nousn’évaluons pas dans quelle mesurelescompagnies aériennes intérieures étrangèresrespectent lesnormes internationales de sécurité.

Renseignez-vous davantage sur les vols intérieurs dans d’autres pays.

Renseignements généraux en matière de sécurité

Pour de l’information en cas d’urgence et pour des conseils à l’intention des touristes, consultez le site de l’Office national du tourisme japonais.

Exigences d'entrée et de sortie

Exigences d'entrée et de sortie

Ce sont les autorités d’un pays ou d’un territoire qui décident qui peut en franchir les frontières. Le gouvernement du Canada ne peut pas intervenir en votre nom si vous ne répondez pas aux exigences d’entrée et de sortie du pays ou territoire où vous vous rendez.

L’information contenue dans cette page a été obtenue auprès des autorités du Japon. Elle peut cependant changer à tout moment.

Confirmez ces renseignements auprès des bureaux diplomatiques étrangers au Canada

Passeport

Les Canadiens qui se rendent au Japon doivent présenter un passeport qui sera valide pendant la durée prévue de leur séjour au Japon. Avant de voyager, vérifiez les exigences de votre compagnie de transport en ce qui a trait à la validité des passeports puisqu’elles peuvent être plus strictes que les règles d'entrée du pays.

Vérifiez les exigences en matière de validité des passeports si vous comptez vous rendre dans d’autres pays de la région. Beaucoup de pays exigent que le passeport soit valide au moins six mois après la date prévue du départ du pays. Des Canadiens qui poursuivaient leur route vers d’autres destinations en Asie se sont vu refuser l’embarquement en raison de la date d’expiration de leur passeport.

Les détenteurs de passeports temporaires pourraient être soumis à des exigences d’entrée différentes. Informez-vous auprès des représentants diplomatiques pour obtenir des renseignements à jour.

Les titulaires de passeports officiels (spéciaux et diplomatiques) doivent consulter la page Voyages officiels car ils pourraient être assujettis à des exigences d'entrée différentes.

Visa

Visa de touriste : non exigé pour les séjours de 90 jours ou moins

Visa d’affaires : exigé

Visa de travail : exigé

Visa d’étudiant : exigé 

Si vous entrez au Japon comme touriste, vous ne pouvez pas faire une demande de visa par la suite.

Les voyageurs d’affaires doivent détenir un visa s’ils reçoivent une rémunération en plus de leur salaire habituel pour un travail effectué au cours de leur séjour au Japon.

Le fait de prolonger au-delà de 90 jours le séjour permis sans visa de touriste ou de dépasser la limite de séjour permise par tout autre visa constitue une infraction criminelle. En commettant une telle infraction, vous vous exposez à une amende ou à l’expulsion, et les autorités peuvent vous interdire de retourner au Japon.

Pour plus d’information sur les visas, communiquez avec l’ambassade du Japon à Ottawa ou le consulat japonais le plus près de chez vous avant de quitter le Canada.

Renseignez-vous sur les lois concernant le travail au Japon.

Autres conditions d’entrée

Pour voyager au Japon, vous devez détenir, en plus, d’un passeport et d’un visa (s’il y a lieu) :

  • un billet pour un vol de retour ou de continuation;
  • des documents confirmant les arrangements pris pour votre hébergement;
  • la preuve que vous disposez de fonds suffisants pour la durée de votre séjour.

Les responsables japonais photographient tous les visiteurs à leur arrivée et prennent leurs empreintes digitales. Il peut y avoir certaines exceptions à cette règle, notamment pour les enfants de moins de 16 ans, les personnes détenant un statut spécial de résident permanent ou les diplomates en affectation au Japon (et ayant un visa diplomatique japonais). Pour de plus amples renseignements, consultez le Bureau de l’immigration du Japon (en anglais).

Critères d’inscription

En vertu des règlements japonais, les ressortissants étrangers doivent fournir des renseignements détaillés lorsqu’ils s’inscrivent à la réception de l’hôtel ou de l’établissement qui les héberge. On vous demandera, entre autres :

  • votre nom;
  • votre adresse;
  • votre profession;
  • votre nationalité;
  • le numéro de votre passeport.

Vous devez aussi permettre que l’on photocopie votre passeport.

Les enfants et le voyage

Renseignez-vous sur les voyages avec des enfants.

Fièvre jaune

Renseignez-vous sur la possibilité d’exigences d’entrée concernant la fièvre jaune (section sur les vaccins).

Santé

Santé

Conseils de santé aux voyageurs
  • - 31 décembre 1969 19:00 HNE
Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ.
Vaccins

Vaccins administrés systématiquement

Assurez-vous que votre vaccination est à jour selon votre province ou territoire, peu importe votre destination de voyage.

Certains de ces vaccins incluent : rougeole-oreillons-rubéole (ROR), diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, varicelle, grippe et d'autres.

Vaccins recommandés

Vous pourriez être à risque de contracter ces maladies évitables par la vaccination lors de votre voyage dans ce pays. Adressez-vous à votre professionnel de santé-voyage pour savoir si ces vaccins vous conviennent.

Encéphalite japonaise

L'encéphalite japonaise est un virus propagé par la piqûre d'un moustique infecté, qui peut provoquer une inflammation du cerveau. Le risque est faible pour la plupart des voyageurs. Les personnes qui comptent se rendre dans des régions où il existe un risque de contracter l'encéphalite japonaise et qui pourraient être exposées au virus (c'est-à­-dire les personnes qui passent beaucoup de temps à l'extérieur) devraient envisager la possibilité de se faire vacciner.

Encéphalite à tiques

Risque

  • L'encéphalite à tiques est présente dans certaines régions de ce pays.
  • C'est une maladie virale qui affecte le système nerveux central (cerveau et moelle épinière).
  • Elle est transmise aux humains par la morsure de tiques infectées, ou lorsque vous consommez des produits laitiers non pasteurisés.


Recommandation

  • La vaccination doit être envisagée pour ceux qui peuvent être exposés aux tiques au cours d'activités de plein air.
  • Le vaccin contre l'encéphalite à tiques existe, mais il est seulement disponible dans les pays où la maladie est présente.
  • Apprenez plus sur comment vous protéger contre l'encéphalite à tiques?
Fièvre Jaune - Les exigences liées à l'entrée

La fièvre jaune est une maladie causée par un flavivirus que se transmet par la piqûre d'un moustique infecté.

Les voyageurs se font vacciner soit parce qu'il s'agit d'une exigence pour entrer dans certains pays, soit parce qu'il est recommandé de le faire pour se protéger contre la fièvre jaune.

Risque

  • Il n'y a aucun risque de fièvre jaune dans ce pays.

Les exigences liées à l'entrée*

  • Une preuve de vaccination n'est pas exigée des voyageurs.

Recommandation

  • La vaccination n'est pas recommandée.

*Il est important de souligner que les exigences liées à l'entrée dans un pays pourraient ne pas correspondre à votre risque de contracter la fièvre jaune à cet endroit. Il est également recommandé de communiquer avec la mission diplomatique ou consulaire de la ou des destinations où vous comptez vous rendre pour vérifier s'il y a d'autres exigences d'entrée.

À propos de la fièvre jaune

Centres de vaccination contre la fièvre jaune désignés

Grippe

La grippe saisonnière sévit partout dans le monde. La saison grippale est de novembre à avril dans l'hémisphère Nord, d'avril à octobre dans l'hémisphère Sud et elle dure toute l'année dans les tropiques. La grippe (influenza) est causée par un virus qui se transmet d'une personne à l'autre par la toux ou les éternuements ou par le contact avec des objets et surfaces contaminés. Faites-vous vacciner contre la grippe. Faites-vous vacciner contre la grippe.

Hépatite B

L'hépatite B est une maladie du foie qui se propage par le sang ou les autres liquides corporels. Tous les voyageurs qui pourraient y être exposés (rapports sexuels, traitement médical, partage d'aiguilles, tatouage, acuponcture ou exposition professionnelle) devraient être vaccinés.

Rougeole

La rougeole est une maladie virale qui est très contagieuse.

Elle s'agit d'une maladie courante dans la plupart des régions du monde. Assurez-vous que votre vaccination contre la rougeole est à jour, peu importe votre destination de voyage.

Eau/aliments

Maladies d'origine alimentaire et hydrique

Les personnes qui se rendent à n'importe quelle destination mondiale peuvent développer la diarrhée du voyageur en consommant de l'eau ou des aliments contaminés.

Dans certaines régions de l'Asie de l'Est, l'eau et les aliments peuvent aussi être porteurs de maladies comme le choléra,la fièvre typhoïde et la schistosomiase. Faites attention à ce que vous mangez et buvez lorsque vous vous rendez en Asie de l'Est. Rappelez-vous : N'ingérez rien qui n'ait été bouilli, cuit ou pelé!

Typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l'eau ou d'aliments contaminés. Le risque est plus élevé pour les enfants, les voyageurs allant vers les zones rurales, visiter des amis et parent ou pendeant une longue période de temps. Les voyageurs visitant des régions à risque de fièvre typhoïde, surtout ceux exposés à des endroits avec mauvaises conditions d'hygiène devraient parler à un fournisseur de soins de santé de vaccination.


Insectes

Insectes et maladies

Dans certaines règions de l'Asie de l'Est, certains insectes sont porteurs de maladies comme le chikungunya, la dengue, l'encéphalite japonaise, la maladie de Lyme, le paludisme et l'encéphalite à tiques.

Il est recommandè aux voyageurs de prendre les mesures nécessaires pour se protèger contre les piqûres d'insectes.


Paludisme

Paludisme

Il n'y a aucun risque de paludisme dans ce pays.


Animaux

Animaux et maladies

Les voyageurs doivent éviter tout contact avec les animaux, y compris les chiens, les singes, les serpents, les rongeurs, les oiseaux et les chauves-souris. Certaines infections, telles que la grippe aviaire ou la rage, sévissent dans certaines régions de l' Asie de l'Est, et peuvent être transmises entre les humains et les animaux.


Personne à personne

Infections de personne à personne

Le fait de se trouver en présence de nombreuses personnes peut accroître le risque de certaines maladies. N'oubliez pas de vous laver les mains souvent et d'observer les règles d'hygiène lorsque vous toussez ou éternuez afin d'éviter de contracter le rhume,la grippe ou d'autres maladies.

Les infections transmissibles sexuellement (ITS) et le VIH se transmettent par contact avec du sang ou des liquides corporels; adoptez des pratiques sexuelles protégées.

La maladie mains-pieds-bouche

La maladie mains-pieds-bouche est une maladie virale courante qui affecte principalement les nourrissons et les enfants. Les personnes qui vivent ou qui se rendent dans des régions surpeuplées courent un plus grand risque de contracter la maladie. Il n'existe aucun vaccin ou médicament qui protège contre cette maladie.


Services et établissements médicaux

Les services de santé offerts au Japon sont de bonne qualité. Les coûts de ces services sont semblables ou légèrement supérieurs à ceux du Canada. On demande souvent aux patients étrangers de payer à l’avance ou de présenter des documents attestant que la facture sera payée avant leur congé de l’hôpital. Souscrivez une assurance voyage qui couvre tous les frais médicaux en cas de maladie ou de blessure, y compris l’hospitalisation à l’étranger et l’évacuation médicale.

Les Canadiens qui travaillent au Japon et qui ne sont pas couverts par un régime d’assurance maladie de leur employeur doivent s’inscrire au régime national d’assurance maladie de manière à bénéficier d’une couverture médicale complète pendant leur séjour au Japon.

Si vous devez consulter un professionnel de la santé, les organisations suivantes peuvent vous diriger vers des établissements médicaux où le personnel parle l’anglais et d’autres langues étrangères :

Renseignez-vous sur les lois concernant les médicaments d’ordonnance.

À retenir...

La décision de voyager appartient entièrement au voyageur. Le voyageur est également responsable de sa propre sécurité.

Soyez bien préparé(e). Ne vous attendez pas à ce que les services médicaux soient les mêmes que ceux offerts au Canada. Apportez dans vos bagages une trousse de produits de santé pour le voyage, en particulier si vous vous rendez dans des zones éloignées des grands centres urbains.

Lois et coutumes

Lois et coutumes

Vous devez vous conformer aux lois locales. Consultez notre page Arrestation et détention et notre Aperçu du système de droit pénal du Japon pour plus de détails.

Pièces d’identité

Vous devez toujours avoir sur vous votre passeport ou votre carte de résidence (la carte zairyu). Les policiers au Japon peuvent en tout temps exiger de voir vos papiers d’identité. Si vous n’êtes pas en mesure de vous plier à cette exigence, on peut vous arrêter ou vous détenir.

Double citoyenneté

La double citoyenneté n’est pas reconnue légalement au Japon. Toutefois, une personne qui acquiert à sa naissance une ou plusieurs autres citoyennetés peut conserver la citoyenneté japonaise jusqu’à l’âge de 20 ans. À partir de cet âge, la personne dispose de deux ans pour décider si elle renonce à la citoyenneté japonaise ou si elle renonce à toutes ses autres citoyennetés pour pouvoir conserver la citoyenneté japonaise.

Si les autorités locales vous considèrent comme un citoyen du Japon, elles peuvent refuser de vous accorder l’accès aux services consulaires canadiens. 

Apprenez davantage sur le voyage avec une double citoyenneté.

Activités illégales

Les infractions criminelles telles que la possession, l’usage et le trafic de stupéfiants sont sévèrement punies. Les personnes reconnues coupables de ces délits sont passibles de peines d’emprisonnement et de lourdes amendes.

Dans bien des cas, les suspects sont privés pendant une assez longue période de toute communication verbale ou écrite avec qui que ce soit à l’exception de leur avocat ou d’un représentant consulaire du Canada. Si l’on vous arrête, ne serait-ce que pour une infraction mineure, on peut vous garder en détention jusqu’à 23 jours sans inculpation. Les policiers ont le droit de procéder à un interrogatoire initial avant que vous puissiez voir un avocat. Vous risquez de rester en détention pendant les semaines ou les mois que peuvent durer l’enquête et la poursuite judiciaire.

Conduite

Les véhicules roulent à gauche.

Pour conduire au Japon, il vous faut un permis de conduire international en plus de votre permis de conduire canadien, ou bien un permis de conduire japonais. Vous devez souscrire une assurance automobile au Japon.

La conduite en état d’ébriété fait l’objet d’une tolérance zéro. Les sanctions sont sévères et peuvent comprendre de longues peines d’emprisonnement. Les lois japonaises visent autant le conducteur que les passagers (pour avoir laissé quelqu’un conduire en état d’ébriété), qui sont tous passibles de poursuite.

Médicaments sur ordonnance

L’importation de certains médicaments en vente libre ou sur ordonnance destinés à soulager les symptômes liés à la sinusite et aux allergies est interdite ou rigoureusement réglementée. Voici quelques-uns de ces médicaments :

  • pseudoéphédrine,
  • codéine,
  • méthamphétamines,
  • amphétamines.

Vous pouvez apporter au Japon une provision d’un mois de médicaments d’ordonnance ou de deux mois de médicaments en vente libre à condition que ces médicaments ne contiennent pas de narcotiques (y compris la codéine).

Vos médicaments d’ordonnance doivent être accompagnés de l’ordonnance de votre médecin indiquant votre nom complet et votre adresse, la raison de l’utilisation des médicaments ainsi que le dosage prescrit. On pourra vous demander de présenter une liste détaillée des substances que contiennent vos médicaments. Si vous souhaitez apporter une provision plus importante de médicaments ou apporter des médicaments d’ordonnance contenant des narcotiques, demandez à l’avance un certificat d’importation. Vous devez présenter votre demande plusieurs mois avant votre arrivée au Japon. Consultez le site du ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être (en anglais) pour de plus amples renseignements.

Travailler au Japon

Il est illégal de travailler au Japon sans détenir le visa approprié; les contrevenants risquent l’emprisonnement, une amende ou l’expulsion. Si vous envisagez de répondre à une offre d’emploi au Japon, communiquez avec l’ambassade du Japon à Ottawa ou avec le consulat japonais le plus près de chez vous avant de quitter le Canada.

Enseignement de l’anglais

Avant de signer un contrat pour enseigner les langues au Japon (par l’intermédiaire de recruteurs au Canada), examinez-le attentivement. Assurez-vous, avant d’accepter une offre, que toutes les conditions d’emploi sont clairement énoncées dans le contrat et que vous répondez à toutes les exigences. Il arrive que des employeurs ne respectent pas leurs obligations contractuelles. Consultez notre publication Enseigner l’anglais au Japon pour plus d’information.

Monnaie

La devise est le yen (JPY).

Les chèques de voyage peuvent être encaissés dans les grandes banques et dans certains hôtels. La plupart des grands hôtels et restaurants acceptent les cartes de crédit; toutefois, les Japonais préfèrent l’argent comptant. Les guichets automatiques bancaires sont nombreux, mais beaucoup n’acceptent pas les cartes de débit étrangères. Les guichets de certains dépanneurs ou bureaux de poste acceptent la plupart des cartes de débit et de crédit étrangères. Certains guichets ne sont pas ouverts 24 heures sur 24 ni les fins de semaine ou les jours fériés.

Catastrophes naturelles et climat

Catastrophes naturelles et climat

Activité sismique

Le Japon est situé dans une zone d’activité sismique. De forts tremblements de terre et des tsunamis peuvent s’y produire. Préparez-vous et sachez ce qu’il faut faire en cas de tremblement de terre.

Activité volcanique

Il y a un certain nombre de volcans actifs. Le Japan Meteorological Agency fournit une liste des volcans actifs et le niveau d’alerte associé à chacun. Si vous vous déplacez près d’un volcan, vérifiez son niveau d’activité et niveau d’alerte et suivez toujours les instructions des autorités locales.

Niveaux d’alerte et avertissements volcaniques – Japan Meteorological Agency (en anglais et japonais seulement) 

Typhons

Les typhons se produisent habituellement entre juin et octobre. Les régions du sud, notamment Okinawa et les îles voisines, sont les plus vulnérables. Les typhons peuvent entraîner des inondations, des glissements de terrain et de nombreuses pertes de vie, endommager considérablement les infrastructures et nuire à la prestation des services essentiels.

Pour de plus amples renseignements, consultez la page Typhons et moussons.

Risques saisonniers

De décembre à mars, il y a des tempêtes de neige dans l’ouest de Honshu et de Hokkaido. Des avalanches peuvent se produire dans les régions montagneuses, y compris dans les centres de ski. Elles peuvent occasionner des pannes de courant, rendre certaines routes impraticables et restreindre l’accès des secouristes à certains endroits en cas d’urgence.

Le site Web de la l’Agence météorologique du Japon (en anglais) diffuse de l’information sur les conditions météorologiques.

L’Office national du tourisme japonais diffuse aussi de l’information en cas de catastrophes naturelles (en anglais).

Assistance

Assistance

Services locaux

Services d’urgence

En cas d’urgence, composez le :

  • Police : 110
  • Assistance médicale : 119
  • Pompiers : 119

Aide consulaire

Tokyo - Ambassade du Canada
Adresse3-38 Akasaka 7-chome, Minato-ku, Tokyo, Japon, 107-8503Téléphone81 (3) 5412-6200Télécopieur81 (3) 5412-6289Courrieltokyo-consul@international.gc.caInternetwww.japon.gc.caTwitter@AmbCanJapon
Fukuoka - Consulat du Canada
Adressea/s de Kyushu Electric Power Co., Inc. 1-82 Watanabe-dori 2-chome, Chuo-ku, Fukuoka, Japon, 810-8720Téléphone81 (92) 726-6348Télécopieur81 (92) 726-6348Courrielinfo@canadian-consulate-fukuoka.jpInternetjapon.gc.caTwitter@AmbCanJaponServices consulairesServices d'information et de notaire limités.
Hiroshima - Consulat du Canada
Adressea/s de Chugoku Electric Power Co. Inc., 4-33 Komachi, Naka-ku, Hiroshima-shi, Hiroshima-ken, Japon, 730-8701Téléphone81 (82) 246-0057Télécopieur81(82) 246-0057Internetwww.japon.gc.caTwitter@AmbCanJaponAutres médias sociaux @CanadaNihonServices consulairesServices d'information et de notaire limités.
Nagoya - Consulat du Canada
AdresseNakato Marunouchi Building, 6F, 3-17-6 Marunouchi, Naka-ku, Nagoya-shi, Aichi-ken, Japon, 460-0002Téléphone81 (52) 972-0450Télécopieur81 (52) 972-0453Courrielngoya@international.gc.caInternetwww.japon.gc.caTwitter@AmbCanJaponAutres médias sociaux @CanadaNihonServices consulairesServices d'information et de notaire limités.
Osaka - Consulat du Canada
Adressea/s Tsuda Sangyo Co. Ltd., 1-8-19 Hirabayashi Minami, Suminoe-ku, Osaka, 559-8550, JaponTéléphone81 (6) 6681–0250Télécopieur81 (6) 6681-0250Courrielcanadianconsulate@tsuda.co.jpInternetjapan.gc.caTwitter@AmbCanJaponAutres médias sociaux @CanadaNihonServices consulairesServices d'information et de notaire limités.
Sapporo - Consulat du Canada
AdresseCanada Place, Poseidon Maruyama 2F, 26-1-3 Odori Nishi, Chuo-ku, Sapporo, Japon 064-0820Téléphone81 (11) 643-2520Télécopieur81 (11) 643-2520Courrielryojikan@yamani.comInternetwww.japon.gc.caTwitter@AmbCanJaponAutres médias sociaux @CanadaNihonServices consulairesServices d'information et de notaire limités.

Pour obtenir une aide consulaire d'urgence, téléphonez à l'ambassade du Canada à Tokyo et suivez les instructions qui vous seront données. À tout moment, vous pouvez aussi communiquer avec le Centre de surveillance et d'intervention d’urgence à Ottawa.

Pour les appels faits au Japon même, l’indicatif régional doit être précédé d’un zéro. On ne compose pas le zéro lorsqu’on appelle de l’extérieur du pays. Il n’est pas nécessaire de composer l’indicatif régional pour appeler un cellulaire.


La décision de voyager est un choix qui vous appartient, et vous avez la responsabilité de veiller à votre sécurité personnelle à l’étranger. Nous prenons très au sérieux la sécurité des Canadiens à l’étranger et nous diffusons des renseignements fiables et à jour dans nos Conseils aux voyageurs, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées au sujet de vos voyages à l’étranger.

Le contenu de cette page est fourni à titre d’information seulement. Nous faisons tout en notre pouvoir pour vous donner de l’information exacte, mais celle-ci est fournie « telle quelle », sans garantie d’aucune sorte, ni explicite ni implicite. Le gouvernement du Canada n’assume aucune responsabilité et ne pourra être tenu responsable d’aucun préjudice découlant de cette information.

Si vous avez besoin d’aide consulaire à l’étranger, nous ferons de notre mieux pour vous aider. Cependant, certaines contraintes peuvent restreindre la capacité du gouvernement du Canada de fournir ses services.

Renseignez-vous davantage sur les services consulaires canadiens.

Date de modification :