Le typhon Haiyan (« Yolanda ») aux Philippines


Mise à jour : le 6 juin 2014

Conseils de santé aux voyageurs

Le typhon Haiyan (connu localement sous le nom de Yolanda) a accosté les régions centrales des Philippines en novembre 2013. Un état de cataclysme national demeure en vigueur, à cause des dommages importants dans la région. Les services essentiels tels que les voies de transport, l’électricité et le système d’assainissement sont considérablement touchés dans certaines régions. L’approvisionnement de nourriture et d’eau sûres et de services médicaux peut être limité et tendu en raison de l’ampleur de la catastrophe naturelle.

Il y a une éclosion continue de rougeole à Manille et dans d'autres régions du pays. On a également signalé des cas de rougeole chez des voyageurs non immunisés de retour au Canada des Philippines. Les voyageurs devraient s’assurer que leurs vaccins systématiques sont à jour, y compris la vaccination contre la rougeole. 

L’Agence de la santé publique du Canada avise les Canadiens qui voyagent dans les régions affectées de suivre les recommandations ci-dessous. Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada recommande d'éviter tout voyage non essentiel dans les régions affectées par le typhon Haiyan (Yolanda). Les voyageurs peuvent consulter les Conseils et avertissements pour les Philippines pour obtenir une liste à jour des zones touchées, des renseignements quant à  la sécurité, et des instructions, s'ils se trouvent dans une région touchée.

Recommandations

Si vous devez voyager dans les régions touchées, soyez conscient qu’il existe un risque accru de blessures et de  maladies :

1. Consultez un fournisseur de soins de santé ou visitez une clinique santé-voyage de préférence six semaines avant votre départ, et souscrivez une assurance-maladie de voyage.

2. Faites-vous vacciner

  • Assurez-vous que vos vaccins systématiques sont à jour, y compris la vaccination contre la rougeole.
  • Discutez vos plans avec votre fournisseur de soins de santé. Il peut y avoir d’autres vaccins à considérer pour votre voyage aux Philippines.

3. Faites attention à ce que vous mangez et buvez

Des millions de personnes ont été déplacées à cause des dommages considérables aux infrastructures, et les systèmes d’assainissement et l’approvisionnement de nourriture et d’eaux ont été impactés. Il existe un risque accru de maladies d'origine alimentaire et hydrique, telles que la diarrhée du voyageur, le choléra, la fièvre typhoïde, l’hépatite A, la leptospirose et la schistosomiase.

4. Protégez-vous contre les morsures et piqûres d’insectes

Les inondations et l’eau stagnante augmentent le risque de maladies transmises par les insectes comme le chikungunya, la dengue, l’encéphalite japonaise et le paludisme. Les voyageurs devraient prendre des précautions afin d’éviter les morsures et piqûres d’insectes.

5. Protégez-vous contre les maladies transmises par les animaux.

En raison du déplacement du peuple dans ces régions, on attend une augmentation d’animaux errants. Les voyageurs devraient prendre des précautions afin d’éviter tout contact avec les animaux, car ils peuvent transmettre la rage.

  • Discuter des avantages de la vaccination avec un fournisseur de soins de santé.
  • Éviter tout contact avec les animaux, qu’ils soient domestiques ou sauvages.
  • Si un animal vous a mordu ou griffé, effectuez immédiatement un nettoyage approfondi de la plaie et consultez un médecin.

6. Apportez une trousse de produits de santé pour le voyage qui contient suffisamment de fournitures de premiers soins et de médicaments pour traiter des blessures mineures, des maladies bénignes et les affections médicales préexistantes.

7. Protégez-vous contre les blessures et les maladies :

  • Soyez prudent autour des lignes électriques tombées, les prises électriques affectées par l'eau et les conduites de gaz interrompues.
  • Soyez prudent près de l’eau en mouvement. Évitez de rester debout, marcher dans ou conduire à travers l’eau en mouvement.
  • Portez des chaussures robustes et appropriées dans les zones touchées.

8. Soyez conscient que :

  • L’accès à des soins médicaux adéquats sera très limité dans les régions affectées.
  • Les hébergements commerciaux seront limités, voire inexistants.
  • Les situations stressantes auxquelles vous risquez d’être exposées lorsque vous viendrez en aide aux victimes peuvent provoquer des troubles émotionnels et/ou psychologiques. Veillez à bénéficier du soutien nécessaire en santé mentale pendant votre séjour aux Philippines et après votre retour.
  • Les personnes qui souffrent de maladies chroniques ou dont l’état est instable devraient discuter de leur projet de se rendre aux Philippines avec leur fournisseur de soins de santé.

9. Si vous voyagez dans les régions affectées en réponse à la catastrophe naturelle (c.-à-d. les travailleurs humanitaires), protégez-vous :

  • Lavez-vous souvent les mains avec l’eau et au savon.
  • Évitez de porter les mains à votre visage.
  • Respectez l'étiquette respiratoire si vous toussez ou éternuez
    • Toussez et éternuez dans votre bras plutôt que dans vos mains
    • Si vous utilisez un mouchoir, jetez-le dès que possible et lavez-vous les mains.
  • Lorsque vous donnez des soins à une personne qui souffre de diarrhée et/ou de vomissements ou changez la couche de cette personne :
    • Si possible, portez une blouse et des gants.
    • Ensuite, retirez-les et déposez-les dans un sac en plastique fermé avant de les jeter.
    • Lavez-vous les mains.
  • Portez des gants lorsque vous entrez en contact avec du sang, des liquides organiques, des muqueuses et une lésion de la peau, ainsi que lorsque vous manipulez quoi que ce soit qui peut avoir été contaminé par du sang et des liquides organiques. S’il vous arrive de subir une piqûre d’aiguille, une perforation, une coupure ou encore d’être éclaboussé par du sang qui entre en contact avec vos yeux, vous devez obtenir des soins médicaux immédiatement.
  • Si vous prévoyez donner des soins médicaux à des malades ou à des personnes déplacées ou travailler auprès de ces personnes, consultez votre fournisseur de soins de santé afin de discuter de la possibilité de recevoir un test cutané à la tuberculine avant et après votre voyage.
  • Si vous êtes en contact étroit avec une personne qui est malade et présente de la toux, de la fièvre et des expectorations ou avec un cas soupçonné ou connu de tuberculose :
    • Envisagez de porter l’équipement de protection individuelle (EPI) et suivez les lignes directrices appropriées pour prévenir la transmission des maladies des voies respiratoires comme la grippe et la tuberculose.
    • S’il y a lieu, mettez un masque chirurgical à la personne malade

10. Consultez les renseignements en matière de santé pour les Philippines.

11. Après votre retour au Canada

  • Si vous tombez malade après votre retour au Canada
    • Consultez un fournisseur de soins de santé et dites-lui que vous revenez des Philippines, et informez-le des activités auxquelles vous avez participé pendant votre séjour.
    • Si vous travaillez dans un domaine comme les soins de santé, la restauration et la garde d’enfants, obtenez des soins médicaux immédiatement.
  • Soyez conscient que les symptômes du paludisme, dont la fièvre, peuvent se produire jusqu’à un an après votre retour. Consultez immédiatement un fournisseur de soins de santé et dites-lui que vous avez voyagé dans une région où il y a un risque de paludisme.

Liens connexes

 

Date de modification :